A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Juil 2018 19:28

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 08 Mars 2011 20:37 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2844
Vestitudo a écrit :
On peut être odieux et exceller dans son art. ).

Cela peut-être vrai pour certains arts, mais un chanteur est une personnalité il fait un tout avec la chanson. Moi j'ai besoin qu'un chanteur m'émeuve. Sa voix éteinte et son air supérieur ne réveillaient rien en moi.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 08 Mars 2011 21:35 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009 22:17
Message(s) : 380
Localisation : Caesarodunum
Oui, mais un chanteur n'est pas tenu d'être sincère - c'est dans bien des cas un personnage, un comédien. Ce n'était pas le cas de Brel, mais c'était celui de la plupart des musiciens pop.

Et en ce qui me concerne, j'ai un vrai attachement pour le personnage que s'était forgé Gainsbourg entre 1963 et 1968, qui rompt avec sa sincérité des premières années mais lui fait gagner en confiance. J'aime bien ce "vieux" qui écrit des chansons yéyé qui ne sont plus de son âge, mais qui prend plaisir à détourner les canons du genre pour la provocation, ce poète manqué qui masque son lyrisme sous des couches d'ironie. J'adore le Gainsbourg de L'appareil à sous ou de Docteur Jekyll et Monsieur Hyde.

Après, c'est vrai, malgré certaines fulgurances dans les années 70, il y a eu l'enfermement dans le personnage, l'obsession des médias et, in fine, pas mal de vulgarité. C'est mon avis en tout cas.

Et puis si vous n'aimez pas sa voix, évidemment, ça ne se discute pas ! :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 12 Avr 2011 7:57 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 06 Avr 2011 11:00
Message(s) : 24
Localisation : Troyes
Bonjour,
Je viens ajouter ma pierre à l'édifice.
Gainsbourg était un artiste pour moi incroyable et parfois incompris enfin...
Gainsbourg a inspire de nombreux artistes français mais il a également inspiré des rappeurs à la fois français et américain que ce soit au niveau du "flow" ou de la rythmique instrumentale. Je vous met un lien intéressant la dessus :
http://www.fluctuat.net/7352-Gainsbourg-et-le-rap

_________________
Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.
Proverbe japonais


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 04 Mai 2011 21:06 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Juil 2007 13:23
Message(s) : 378
Localisation : Tours
Alceste a écrit :
Vestitudo a écrit :
On peut être odieux et exceller dans son art. ).

Cela peut-être vrai pour certains arts, mais un chanteur est une personnalité il fait un tout avec la chanson. Moi j'ai besoin qu'un chanteur m'émeuve. Sa voix éteinte et son air supérieur ne réveillaient rien en moi.



Sa voix éteinte ?

J'en reste sans voix.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 29 Nov 2011 1:55 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juil 2011 14:39
Message(s) : 2093
Localisation : Armorique
Il parait que l'on ne peut expliquer le "génie".
Ceci me rassure car je n'ai jamais trouvé Gainsbourg "génial" dans ses paroles quant aux plus belles mélodies, elles sont pompées à la musique classique...
Donc déjà Gainsbourg... mais avec Gainsbarre on atteint le fond -ceci n'engage que moi-.
A défaut de m'expliquer le génie, montrez-moi des paroles de chansons qui frisent l'excellence ou ce qui pourrait se faire de mieux, je ne demande qu'à apprendre... %1
Je ne parle pas même de la "présence sur scène"... :'(
On ne sait que dire de ses chansons faites pour "les femmes qu'il a eues..." Mouais... Heureuse de ne pas correspondre à ses critères de femmes ! %1 ;)

_________________
"... Et si je te semble avoir agi follement, peut-être suis-je accusée de folie par un insensé." (Sophocle)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re:
Message Publié : 29 Nov 2011 9:12 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1832
Obiwan Kenobi a écrit :
Je profite de ce topic pour poser une question, et faire dévier un peu le débat, aux musiciens et aux spécialistes de la musique:
Gainsbourg a souvent dit que la chanson était un art mineur, je voudrais savoir si vous partagez cette déclaration, et pourquoi.
Je voudrais savoir si certains auteurs ne peuvent pas etre considérés comme de véritables poetes, et si certains compositeurs ne peuvent etre pas considérés comme les égaux des compositeurs classiques et lesquels.
Que pensez vous de l'appelation "grande musique", est-elle juste? Dire plutot qu'il y a une bonne et mauvaise musique?
La musique classique est elle plus riche harmoniquement?
Pour lui, la chanson était un art mineur car contrairement à certaines disciplines elle ne nécessitait pas une éducation, une formation (d'où la différence avec la musique classique).

Il ne faut pas oublier que Gainsbourg a toujours fait un complexe par rapport à son père qui lui, était peintre : Gainsbourg a vécu sa carrière d'artiste comme, quelque part, une frustration.

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Re:
Message Publié : 29 Nov 2011 11:00 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juil 2011 14:39
Message(s) : 2093
Localisation : Armorique
Robert Spierre a écrit :
Il ne faut pas oublier que Gainsbourg a toujours fait un complexe par rapport à son père qui lui, était peintre : Gainsbourg a vécu sa carrière d'artiste comme, quelque part, une frustration.

Son père fut un moment attiré par la peinture mais se mit très vite au piano. C'était une famille où la musique dominait.
Serge Gainsbourg fit de même. Il ne pouvait vivre de sa peinture et il l'exprime très bien avec sa fameuse phrase sur "la veste doublée de vison".
Je ne suis pas douée en peinture mais sur Arte, lors d'une émission avec Birkin, j'ai pu voir quelques dessins et toiles faites par Gainsbourg : j'ai trouvé ceci magnifique. %1

Bien à Vous. ;)

_________________
"... Et si je te semble avoir agi follement, peut-être suis-je accusée de folie par un insensé." (Sophocle)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 01 Déc 2011 14:14 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 19 Oct 2011 17:35
Message(s) : 55
... (redite)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Re:
Message Publié : 01 Déc 2011 18:20 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3648
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Robert Spierre a écrit :
Pour lui, la chanson était un art mineur car contrairement à certaines disciplines elle ne nécessitait pas une éducation, une formation (d'où la différence avec la musique classique).



J'étais devant ma télé quand il a dit ça. A coté de lui, il y avait Guy Béart, qui faisait des bonds de 30 cm sur sa chaise et qui n'était visiblement pas d'accord lol Ils ont un même eu un échange assez vif, Gainsbourg déclarant que le grande musique,l'architecture, la peinture, la sculpture et la poésie étaient des arts majeurs mais pas la chansons.

http://www.youtube.com/watch?v=x-6xRl_k7N0

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 01 Déc 2011 20:05 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juil 2011 14:39
Message(s) : 2093
Localisation : Armorique
Je n'appelle pas ceci un échange un peu vif parce-que c'est Monsieur Gainsbourg qui parle, sachant qu'il pompe la plupart de ses mélodies dans le classique... En effet Beart -même s'il n'est pas ma tasse de thé- se donne le mal de faire trois accords.
J'ai trouvé Gainsbourg pas même grossier mais vulgaire et pitoyable dans le rôle du peintre raté/maudit enfin d'une personne qui au lieu de se poser les bonnes questions ou de trouver les bonnes réponses donne dans une argumentation nulle (réductio ad hominem).
Je ne parle pas même des insultes à Catherine Ringer... La TV a fait la place belle à cet homme. Finalement aucune de ses chansons n'est reprise par les nouvelles générations. Il a bâti sa personnalité en jouant sur l'outrance, toutes les outrances : les femmes, Birkin -qui depuis qu'elle est en France ne sait toujours pas parler français...- et leur relation sulfureuse ; bref on ne connait Gainsbourg qu'à travers les femmes qu'il n'a pas franchement servies.
En tant que femme, j'aurais préféré Dabadie comme parolier et d'un bon bout. L'apogée de la veulerie fut lorsqu'il a voulu faire copain/copain avec des para. avec sa Marseillaise en les caressant dans le sens du poil... Pitoyable ! Il est à noter que ce sont les femmes qui l'on quitté... Chercher l'erreur.
Birkin chouine maintenant mais lorsqu'elle est partie avec ses enfants sous le bras : elle était vraiment à bout et ne s'en cachait pas ; maintenant qu'il est DCD tous de lui tresser des couronnes. On a l'éternité que l'on mérite... ;)
Maintenant cette opinion n'engage que moi... :oops:

_________________
"... Et si je te semble avoir agi follement, peut-être suis-je accusée de folie par un insensé." (Sophocle)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 01 Déc 2011 20:46 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3648
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Manifestement ce n'est pas votre tasse de thé lol Bah ! des goûts et des couleurs :wink:

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 01 Déc 2011 22:42 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juil 2011 14:39
Message(s) : 2093
Localisation : Armorique
Elgor a écrit :
Manifestement ce n'est pas votre tasse de thé lol Bah ! des goûts et des couleurs :wink:

Le pire est que je l'ai énormément apprécié et comme tous les enfants, lorsque votre "référent" n'est plus à la hauteur, c'est impardonnable. On peut tout pardonner sauf les illusions perdues ou gâchées... :'(
Là encore, ceci n'engage que moi. Un plus pour comprendre : J. Clerc et sa chanson "Si j'étais elle"... %1 ... Je serais comme cela. :arrow:
En voici un bon, Clerc avec "Les séparés" (texte de Marcelline Desbordes-Valmore).
Finalement, souvent nous avons tendance à miser sur celui dans lequel nous nous reconnaissons le mieux (Les Ballons Rouges de Lama, Les Vieux Amants de Brel, Ma fille de Reggiani, Tellement manquée de Sanson). J'ai entendu des chansons qui me semblaient moyennes reprises par d'excellents interprètes qui soudain leur donnaient vie.
Une personne avait dit à Léo Ferré qu'avec son physique, il valait mieux écrire pour les autres : "Avec le Temps" et sa voix reste un rude constat de la vie mais une chanson magistralement interprétée et "c'est tellement vrai". ;)

_________________
"... Et si je te semble avoir agi follement, peut-être suis-je accusée de folie par un insensé." (Sophocle)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 04 Déc 2011 17:43 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1832
gaete59 a écrit :
Je n'appelle pas ceci un échange un peu vif parce-que c'est Monsieur Gainsbourg qui parle, sachant qu'il pompe la plupart de ses mélodies dans le classique... En effet Beart -même s'il n'est pas ma tasse de thé- se donne le mal de faire trois accords.
J'ai trouvé Gainsbourg pas même grossier mais vulgaire et pitoyable dans le rôle du peintre raté/maudit enfin d'une personne qui au lieu de se poser les bonnes questions ou de trouver les bonnes réponses donne dans une argumentation nulle (réductio ad hominem).
Je ne parle pas même des insultes à Catherine Ringer... La TV a fait la place belle à cet homme. Finalement aucune de ses chansons n'est reprise par les nouvelles générations.
Gainsbourg est une référence absolue pour les générations actuelles, on peut même parler d'icône.
Et, c'est assez révélateur, il est des fois cité par les musiciens anglais qui, d'ordinaire, se fichent complètement de la musique "Fait en France".

Image
http://fr.wikipedia.org/wiki/Monsieur_G ... _revisited

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 04 Déc 2011 21:22 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juil 2011 14:39
Message(s) : 2093
Localisation : Armorique
Il est à noter que Sacha Distel est aussi une référence en Angleterre, sans vouloir offenser ses mânes... %1 lol
Comme quoi, même en Angleterre, il en faut pour tout les goûts et puis dire qu'en Angleterre Gainsbourg est incontournable... Nous ne devons pas aller aux mêmes endroits... 8-| :P

_________________
"... Et si je te semble avoir agi follement, peut-être suis-je accusée de folie par un insensé." (Sophocle)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Gainsbourg
Message Publié : 19 Avr 2012 11:05 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 19 Avr 2012 10:49
Message(s) : 11
L'angleterre a découvert tardivement Gainsbourg, mais il n'empeche qu'une génération a été séduite par ce poète. Et fut une période ou sa musique était tres londonienne. Dire qu'il a pompé sur untel ou untel ne veut rien dire, l'inspiration n'a pas du pompage. Il a créé quelque chose, quand tous les artistes de l'époque faisait dans le yéyé, il était jazz, il était avant gardiste.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB