A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 24 Juin 2018 15:25

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 484 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 33  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Les Tuileries;
Message Publié : 09 Juil 2004 0:17 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 24 Fév 2004 1:02
Message(s) : 133
Localisation : PARIS
Avant 1793, la Chapelle Royale des Tuileries se situait au nord de l'Escalier de Le Vau , cote cour au niveau du rez de chaussée et sur toute la largeur au niveau du 1er puisqu'il y avait une terrasse coté jardin . On acceder à la tribune royale de la Chapelle par le palier intermediaire de l'escalier de Le Vau . Ainsi à cause de cet escalier on ne pouvait pas circuler sur un meme niveau du Ier etage du Palais - vers la Chapelle et au dela vers la salle des Machines (Théatre) et vers Marsan . Pour se rendre à la Chapelle les souverains devaient descendre la première moitié de l'escalier .
En 1793 la Chapelle est desaffectée, et dans la première partie de la salle des Machines - dans l'edifice faisant pendant au Pavillon Bullant) la Convention installe deux salles l'une coté jardin , l'autre coté cour , celle coté jardin s'eleve sur les 2 niveaux l'autre coté cour au niveau du 1er étage ; on accede a ses salles soit par le rez de chaussée soit par un escalier de bois installé dans l'ancienne chapelle.
En 1805 Napoleon Ier fait installer par Fontaine une chapelle Imperiale dans l'ancienne salle de la Convention coté jardin . coté cour il fait aménager par Fontaine au premier étage une salle qui servira au Conseil d'Etat et qui sert egalement d'accès a une tribune laterale de la Chapelle par l'ouverture de travées d'ou l'origine de salle des Travées occasionellement Salle du Conseil d'Etat . On y accede par une antichambre bati au niveau de l'ancienne tribune royale dans la salle vide le l'ancienne chapelle , puis par quelques marches devant la portes de la Salle des Travées. (au rez de chaussé de l'ancienne chapelle on creera des logements . )
Le palais est toujours coupé en 2 à cause de l'Escalier de Le Vau d'où le temoignage de la Comtesse de Boigne qui rapporte les récriminations des courtisans de la Restauration qui se plaignent lors de presentations de devoir quitter les appartements royaux par l'Escalier de Flore (on accedait par l'escalier de le Vau ) de devoir longer le palais par la Cour du Carrousel pour rejoindre l'autre partie de la famille royale qui logeait à Marsan ( Comte d'Artois- les Berry).
Fontaine avait deja prevu son projet d'Escalier d'Honneur , mais Louis XVIII et Charles X n'etaient pas des batisseurs ni innovateurs . Il faudra
attendre Louis Philippe qui avait le sens pratique pour mettre en oeuvre le projet de Fontaine d'où la destruction de l'escalier de Le Vau . Ainsi par une mise à niveau des 1er etages on pourra circuler de Marsan à Flore sur un meme niveau aussi bien au rez de chaussée qu'au premier etage . r

_________________
"Pour savoir où l'on est , et prévoir où l'on va ;il faut connaitre d'où l'on vient"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Les Tuileries:
Message Publié : 09 Juil 2004 1:28 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 24 Fév 2004 1:02
Message(s) : 133
Localisation : PARIS
Quant à la Salle des Travées denommée sous les deux empires Salle du Conseil d'Etat , elle etait dans le pur style Premier Empire de part sa décoration murale ( appliques torchères en bronze , allégories antiques, frises , marbres et porphyres plaqués) elle n'était pas meublée sinon quelques consoles et tabourets. et de grands vases antiques aujour d'hui au Louvre. La décoration particulière consistait en des bustes d'empereurs romains placés sur des colonnes et en un plafond peint par Gérard representant la bataille d'Austerlitz. Sept travées ouvraient sur la Chapelle Imperiale le vitrage étant translucide la premiere travée la plus meridionale ouvrait sur le coté droit de la tribune imperiale , les autres travées sur une etroite tribune laterale de la chapelle . Cette salle s'inspirait de celles d'un palais romain antique .

_________________
"Pour savoir où l'on est , et prévoir où l'on va ;il faut connaitre d'où l'on vient"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juil 2004 9:29 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Avr 2004 19:05
Message(s) : 155
On fait beaucoup cas des grands appartements dans ce forum, mais on parle peu du reste du palais. Que peut-on dire des appartements innombrables qui distribuaient le reste de l'immense chateau.
Y-t-il un recensement, un invantaire indiquant le nombre des logements du palais des Tuileries ?

Peu d'historiens en parle, quelques contemporains du second empire, comme une suivante de l'impératrice, sa lectrice Mlle Bouvet future Mme Carette ou une parente de la famille impériale, une comtesse Sétphanie Tascher de la Pagerie évoquent leur lieu de résidence dans leurs mémoires

J.Boulanger ou H.Clouzot évoquent certains logements comme celui de l'aumonier ou celui du grand chambellan ( duc de Bassano ) au rez de chaussée , mais sont avares sur ce type de localisations pour les étages supérieurs.

Existe-t-il des plans avec retombes d'entresols, pou nous renseigner sur ces niveaux, aux archives nationales ? Ont-ils étaient publiés quelque part ?

J'ai vu, quelque part, une coupe représentant une coupe transversale sur le pavillon Bullant , montrant un nombre incroyable de niveaux ainsi découpés : rez de chaussée et son entresol partiel, étage noble en double hauteur sur les grands appartements et étage noble et son entresol partiel sur les appartements privés, hauts combles avec deux étages mansardés et un étage sous le brisis supérieur.

Peut-on avoir un peu plus de précisions sur ces différents logements, qui en étaient bénéficiaires ?
Ces appartements étaient ils de simples logements de fonctions ou des logements de " grace et de faveur" comme le systéme versaillais.

Existaient-ils aux Tuileries depuis Louis Philippe, comme à Versailles, des "appartements de princes" . Quelles étaient les personnes qui habitaient les pavillons de Flore et de Marsan, depuis Louis Philippe à Napoléon III, hors le prince impérial dont on connait le logement.Il me semble que les fils de Louis Philippe ont habitaient justement certains étages du chateau , hors le prince royal et le duc de Nemours.


Merci pour vos renseignements
Gentilhomme de la chambre
l


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Juil 2004 22:47 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 27 Avr 2004 22:59
Message(s) : 163
Localisation : Paris
ouhlàlà!!! Il y a plein de questions... mais aussi d'horribles erreurs. Je ne vais pas tout relever, et rétablir un peu les choses, dans le désordre, excusez m'en.

Pour les appartements de fonction, navré de dire que l'adjectif "innombrable" n'est pas vraiment bienvenu. Mais sous Napoléon III, les choses s'améliorent, puisque de fait, le chateau des tuileries va des écuries sur la Seine jusqu'au ministère de la Maison de l'Empereur sur Rivoli. Contrairement au règne de Napoléon 1er, le personnel est nourri et logé. Ainsi, le regisseur a un appartement dans Marsan, les demoiselles d"honneur au dessus de l'Impératrice, le 1er Ecuyer est à l'Alma tandis que le Grand Ecuyer est au Louvre. Le grand maréchal du palais a 30 pièces dans l'aile Rivoli.

Pour en revenir aux "salons neufs" ils sont tous de la campagne menée en 1831/32 par Fontaine. Ils permettent de relier (enfin!) le pavillon des machines au reste des grands appartements. cela fait la plus longue enfilade d'appartements de reception au monde (320m, je crois). Sont crées de toutes pièces l'Escalier d'Honneur ; la salle de Gardes (son nom est dû au simple fait que c'est la 1ère des salles en accédant à l'Appartement par l'escalier d'honneur) ; le salon de la Paix ; le salon de la Colonne. Est réaménagé la galerie des travées dont la cheminée change de place.

Sous le 1er Empire subsiste l'escalier de Le Vau. A triple volée, son palier intermédiaire donnait accès au parterre de la chapelle. La tribune était au niveau du 1er étage. la révolution entresole la salle, qui devient salle des gardes pour le niveau inférieur, et bureaux au supérieur. Ils furent repris pour le service du Conseil d'Etat, puis en logements. L'ensemble fut donc détruit sous Louis-Philippe. Une remise à niveau permis d'aménager des logements sous l'escalier d'honneur et le salon de la Paix qui devinrent sous le 2nd Empire logements de l'aumonier, du concierge, et du Grand Chambellan (6pièces).

La salle de spectacles de l'ancien régime fut donc envahie par la convention qui réaménagea de façon précaire les lieux. l'ensemble fut détruit sous Napoléon 1er qui divisa la chose en deux. la moitié pour le théâtre, le reste pour le conseil d'Etat et la chapelle. Mais il n'y eu jamais deux salles... A cet emplacement était prévu par Lefuel un escalier d'honneur pour remplacer delui de Lefuel.

Il ne me semble pas qu'il y eut d'éclairage zenithal à la chapelle. elle avait des fenêtres sur le jardin, ce qui semble suffisant. en témoignent les photos du lieu qui sont très mauvaises, du fait de l'abondance de lumière... et l'absence de persiennes!

J'espère avoir rétabli quelques vérités...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Juil 2004 21:11 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 27 Avr 2004 22:59
Message(s) : 163
Localisation : Paris
pour les questions techniques, le plus simple est de s'adresser au webmestre... s'il ne bronze pas à l'ombre des cocotiers... (c'est pas un reproche, je précise...)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Trône de Napoléon III
Message Publié : 22 Juil 2004 22:31 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Juil 2004 22:01
Message(s) : 23
Que sont devenus les trônes de N et d'E , le baldaquin et les ornements de la salle du trône au tuileries ?

Idem pour les mêmes éléments installés dans les autres palais (sénat / uxembourg...) car il y avait aussi une salle du trône

Monsieur Poncelet !
Vous êtes là ?

Répondez svp...

D'avance merci

_________________
SIC TRANSIT...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Juil 2004 12:37 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 27 Avr 2004 22:59
Message(s) : 163
Localisation : Paris
les trônes? Ils ont été démontés après le 4 septembre, la salle servant à la commission d'examen des papiers trouvés aux Tuileries (publiés d'ailleurs....)

Celui des Tuileries est à Fontainebleau : c'est en fait celui de Marie-Louise, refait pour Louis XVIII (même chiffre L) Et qui ne servit pas après, il semble. Celui de Louis-Philippe brûla place de la Nation actuelle.

Le trône de Saint-Cloud est au Louvre, celui du Sénat... toujous là-bas (dans le salon dédié à Totor, ex-salon impérial) J'ignore ce que sont devenus les attributs de la salle des Etats. Le trône de Fontainebleau semble aussi avoir disparu. Il n'y en avait pas à Compiègne.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Juil 2004 14:47 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Avr 2004 18:52
Message(s) : 277
Localisation : Luxembourg
Ptimarquis a écrit :
Celui des Tuileries est à Fontainebleau : c'est en fait celui de Marie-Louise, refait pour Louis XVIII (même chiffre L) Et qui ne servit pas après, il semble. Celui de Louis-Philippe brûla place de la Nation actuelle.

Le trône de Saint-Cloud est au Louvre, celui du Sénat... toujous là-bas (dans le salon dédié à Totor, ex-salon impérial) J'ignore ce que sont devenus les attributs de la salle des Etats. Le trône de Fontainebleau semble aussi avoir disparu. Il n'y en avait pas à Compiègne.


A quoi donc correspond le trône suivant ???

http://www.louvre.fr/img/photos/magazin ... /trone.jpg

Il a été prêté récemment au Louvre par le musée de Fontainebleau... La notice muséographique précisant qu'il s'agit de celui livré pour Napoléon aux Tuileries...

_________________
Sébastien


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Juil 2004 21:00 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mai 2004 2:07
Message(s) : 95
:? J'ai une version différente de la repartition des fauteuils de trone....
-Celui presenté au Louvre provient de la salle du trone des Tuileries sous Napoléon 1er
-Celui de Fontainebleau provient de Saint Cloud,en effet l'existence d'une salle du trone à Saint Cloud fut tres éphémère et sont aménagement fut tres vite transféré à Fontainebleau,toujours sous Napoléon 1er.
-Le fauteuil de trone de Louis XVlll,qu'utilisa également Louis Philippe,fut effectivement brulé en 1848.
-Le fauteuil de Napoléon III était celui utilisé par son oncle lors du sacre de 1804,doublé d'une copie pour l'Impératrice(a noter que les grandes armes de L'Empire placées sous le dais du trone des Tuileries sous le second Empire sont conservées à Compiègne).

je tiens ces informations d'un tres bon article de JP Samoyault "l'aménagement des salles du trone dans les palais impériaux sous le premier empire"

_________________
"l'Impératrice est légitimiste; le Prince Napoléon est républicain, Morny est orléaniste: Moi meme je suis socialiste; il n'y a que Persigny qui soit bonapartiste, et il est fou!"
Napoléon III


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Juil 2004 23:18 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 27 Avr 2004 22:59
Message(s) : 163
Localisation : Paris
Je n'ai fait que reprendre les nomenclatures historiques des musées nationaux. Mais en tout cas, le trône de louis XVIII fut bel et bien celui de Marie-Louise. Et celui de Napoléon Ier reprit par Napoléon III. Vrai que le Louvre indique faussement la provenance du fauteuil en sa possession comme étant celui des Tuileries. Fontainebleau fait de même. Qui croire?
Les fauteuils du Sacre furent réutilisés par Charles X à Reims (de même qu'un grand nombre d'accessoires). Que sont-ils devenus?

Je reste très méfiant des articles des uns et des autres. Les meubles portent une estampille qui donne leur provenance réelle. A vérifier...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Juil 2004 19:37 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2004 23:02
Message(s) : 205
Localisation : Massy (91) / Grenade (31)
Pour avoir vu les marques de celui exposé à Fontainebleau à l'heure actuelle, je peux affirmer qu'il s'agit bien de celui de Saint-Cloud mon cher marquis... Le Louvre a efectivement échangé ce fauteuil contre celui des Tuileries jadis exposé à Fontainebleau... (et oui le site de la rmn n'est pas à jour!)
De plus monsieur Samoyault est un suffisament éminent spécialiste de l'empire pour prendre sa parole au sérieux...Tout remettre en cause n'apporte rien de bon!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Août 2004 14:02 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 27 Avr 2004 22:59
Message(s) : 163
Localisation : Paris
J'ai appris à ne jamais faire confiance, que ce soit aux "éminents" spécialistes ou bien aux simples amis, car bien souvent, ils leur arrivent de dire des contre-vérités avalées comme parloes d'évangile. La liste des "bétises" diverses et variées de la RMN occuperait des tonnes de papiers.

Ensuite, que l'échange ait eu lieu, soit!! Mais je ne parlais pas des sites web, jute des petits panneaux dans les salons...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : A n'y rien comprendre !
Message Publié : 19 Août 2004 0:00 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Juil 2004 22:01
Message(s) : 23
Bon : résumons nous !
le trone de fontainebleau viendrait de st-cloud
celui du louvres vient de fontainebleau
donc de st cloud. pourtant il est presenté comme etant celui des tuileries sous N Ier !
ou alors il y avait 2 trones a fontainebleau !
Les autres ont brulées - ceux de charles X et louis XVIII et LP 1er - c'etait le même.
Celui de N III etait celui de son oncle N Ier a peine transformé mais est ce celui qui est actuellement au louvre ?
Qu'est devenu celui de N III aux tuileries ? si ce n'est pas celui qui est au Louvres ?

Remarque
Il y a toujours eu une salle du trone à Fontainebleau sous le second empire

_________________
SIC TRANSIT...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19 Août 2004 20:09 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mai 2004 2:07
Message(s) : 95
:lol:
C'est un peu plus compliqué

Celui de Fontainebleau actuellement en place est bien celui de St Cloud.Celui du Louvre est celui des Tuileries mais a été présenté à Fontainebleau le temps que l'autre trone soit restauré.Le trone de Napoléon III est comme je l'ai dit plus haut celui du Sacre de Napoéon 1er (Visible sur les photos).Napoléon III n' ayant pas réutilisé le trone d'origine des tuileries.

_________________
"l'Impératrice est légitimiste; le Prince Napoléon est républicain, Morny est orléaniste: Moi meme je suis socialiste; il n'y a que Persigny qui soit bonapartiste, et il est fou!"
Napoléon III


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30 Août 2004 10:15 
Quelle magnifique visite !!! Merci.
Pourrait-on savoir comment vous avez eu toutes ces précieuses informations? Existe-t-il un livre?


Haut
  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 484 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 33  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB