Nous sommes actuellement le 09 Juil 2020 11:19

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 518 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 ... 35  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Jan 2005 12:29 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Avr 2004 19:05
Message(s) : 150
Un petit retour sur les mystère de la topographie des Tuileries.
J'ai remarqué dans plusieurs ouvrages et articles spécialisés, qu'il existait des petits appartements entresolés à l'usage de l'impératrice ( dit " appartement des atours" il me semble ) et de l'empreur ( appartement topographique ).
Quelqu'un pourrait-il m'en dire plus et m'indiquer à quoi il servait sous sle second empire?

Gentilhomme de la chambre


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Jan 2005 13:12 
Je sais que l'impératrice Eugénie possédait une pièce entresolée où elle s'était installé un atelier de peinture. il me semble en avoir vue une gravure il y a quelque temps.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Jan 2005 1:31 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 24 Fév 2004 1:02
Message(s) : 123
Localisation : PARIS
CentGarde a écrit :
Ainsi à la veille de la Commune le palais était vide de tout objet , meubles ayant valeur d'oeuvre d'art au moment de l'inventaire ?Seul restait le mobilier "contemporain" acquis et installé entre 1860 et 1870 .


En effet comme je l'ai stipulé dans ma précedente intervention il restait des meubles et objets "contemporains" pour l'époque que les conservateurs avaient délaissés. ( vaisselle, "argenterie" en ruolz, lampes à pétrole , meubles utilitaires, linge, etc...) d'ou l'existence de ce mobilier rescapé et portant les stigmates de l'incendie .

Pour ce qui est des appartements d'atours de l'imperatrice il s'agit des pièces du second etage du Pavillon Bullant qui était réservées au stockage des vetements de l'imperatrice c'était en sorte un grand vestiaire avec mannequins, armoires ,placards ou étaient entreposées les robes ,manteaux, lingerie de l'imperatrice il y avait une salle de repassage d'assayage etc... un monte charge pour un mannequin d'osier reliait ces salles a l'appartement de l'imperatrice à qui on presenté la tenue demandée sur un mannequin entierement habillé avec chapeau et souliers . Pour l'appartement topographique de l'empereur il s'agissait de pieces du rez de chaussée a plafond plus bas doté d'un entresol où était stockée toute une cartographie regulièrement mis à jour (en partie aujourd'hui au musée de l'Armée.des Invalides) .

_________________
"Pour savoir où l'on est , et prévoir où l'on va ;il faut connaitre d'où l'on vient"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Jan 2005 1:27 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 24 Fév 2004 1:02
Message(s) : 123
Localisation : PARIS
Chaque fois que je visionne une photo des ruines des Tuileries - je pense même toutes les connaitre - je me demande comment des hommes politiques ont ils pu commettre un tel CRIME en detruisant ces ruines vu l'état de conservation .????
Je crois avoir la réponse à travers ce qui se passe de nos jours entre le monde politique et certains "lobbies"....En effet je pense que les politiques de 1881 ont été manipulés par le lobby des architectes en vue .Ils n'avaient qu'une idée en tete , placer un des nombreux projets de reconstruction d'un nouvel édifice -entre autre un projet ahurissant de Charles Garnier-Ces gens là avec les actionnaires des entreprises de travaux publics formaient un veritable groupe de pression sur la classe polititique .Dans le Paris de 1880 où les constructions hausmanniennes d'immeubles de rapport continuaient de plus bel il était de notoriété "qu'on offrait aux élus de province la jouissance d'un bel appartement de 200-300 m2 dans ces nouveaux immeubles "
Sur cette période de la IIIè République on cite souvent le scandale de Panama , celui des Légions d'Honneur ; on peu y ajouter celui de la destruction des ruines ...

_________________
"Pour savoir où l'on est , et prévoir où l'on va ;il faut connaitre d'où l'on vient"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Jan 2005 20:02 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 03 Août 2004 14:32
Message(s) : 53
Localisation : PARIS et LYON
Moi aussi, je suis régulièrement choqué quand je vois toutes ces photos des ruines. Les murs n'avaient pas bougé, il n'y avait que le toit, les planchers, les fenêtres et les intérieurs à refaire. De plus quelques intérieurs avaient peu souffert comme l'Escalier d'Honneur, tout en pierre de taille donc non inflammable, ou certaines pièces des appartements dont les plafonds en plâtre avaient conservés leurs formes.
Mais c'était le symbole qu'il fallait détruire et nos chers parlementaires d'antant ont volontairement occulté l'aspect historique et artistique du Palais pour ne considérer que l'aspect monarchiste qu'ils voulaient lui donner. C'est une honte pour notre pays qyue d'avoir voté la démolition des ruines des Tuileries.

Heureusement, rien ne meurt de ce qui a vécu quand des passionnés sont là pour ravivier la mémoire d'un vecteur essentiel de notre Histoire, ce merveilleux Palais des Tuileries.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Jan 2005 21:07 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Août 2004 9:45
Message(s) : 424
Localisation : hirson, aisne, picardie
Plus récemment, et en écho à un sujet que je l'ai lancé, je trouve également scandaleux que l'on ait permis la démolition d'un autre "monument" de Paris, le Palais Rose de Boni de Castellane, pastiche du grand Trianon de Versailles et qui abritait la seule reconstitution en France de l'escalier des Ambassadeurs du Palais du Grand Roi! et ceci en ... 1969!!!
La plus grande leçon de l'histoire est qu'on ne tire aucune leçon de l'histoire...

_________________
Je m'en vais, mais l'Etat demeurera toujours


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Jan 2005 21:20 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Août 2004 9:45
Message(s) : 424
Localisation : hirson, aisne, picardie
Citer :
Pour l'appartement topographique de l'empereur il s'agissait de pieces du rez de chaussée a plafond plus bas doté d'un entresol où était stockée toute une cartographie regulièrement mis à jour (en partie aujourd'hui au musée de l'Armée.des Invalides) .

Cher Cent Garde, s'agit-il ici de l'appartement aménagé sous la terrasse Sud sous Louis Philippe, et au dessus duquel sera installé en 1858 l'appartement de l'impératrice?
Si tel est le cas, je me permets d'insérer deux vues de cet appartement : le cabinet de travail de l'empereur et son cabinet du conseil :
Image

Image

_________________
Je m'en vais, mais l'Etat demeurera toujours


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Jan 2005 0:15 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 24 Fév 2004 1:02
Message(s) : 123
Localisation : PARIS
Vos deux gravures representent l'appartement de l'empereur situé sans l'ancienne galerie (aménagée sous Louis-Philippe ) et sous les nouveaux appartement de l'imperatrice batis sur la terrasse. mais ces deux appartements se prolongeaient au dela dans l'ancien pavillon Bullant puis dans l'ancien Pavillon Le Vau . pour ce qui est de l'appartement de l'empereur juste apres son byureau était un petit cabinet (visible sur la gravure puis l'on passait dans le pavillon Bullant où se trouvaient immediatement la salle de bains et le cabinet de toilette de l'empereur , ensuite sa chambre à coucher ,et l'on passer dans le pavillon LeVau là une antichambre , une salle de travail précedaient les 3 pièces affectées au secretariat particulier de l'empereur. ce sont ces deux pièces l'antichambre et la salle de travail qui avait un entresol au dessus pour archiver les cartes , plans et autres documents.
Cet entresol était accessible par un escalier a vis . ceci est nettement visible sur un croquis en élévation dela partie sud des Tuileries relevé par LeFuel .D'après ce meme relevé , la salle de bains et le cabinet de toilette de l'empereur possedait aussi un petit entresol au dessus , certainement comme local technique pour les calorifères et "cumulus" d'eau pour alimenter les salles de bains et cabinet de toilette du rez de chaussée et du premier.

Pour ce qui est du Palais-Rose , il fut victime -entre autres- du mépris de tout ce qui était du XIXè du Ministre de la Culture de l'Epoque...un certain André Malraux aussi son ministère ne daigna pas inscrire ce merveilleux edifice ...

_________________
"Pour savoir où l'on est , et prévoir où l'on va ;il faut connaitre d'où l'on vient"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Mars 2005 20:54 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Août 2004 9:45
Message(s) : 424
Localisation : hirson, aisne, picardie
A défaut de reconstruire (pour le moment) les Tuileries "en vrai", je m'attelle à la restitution miniature du Palais. A l'occasion de mes recherches, j'ai découvert qu'une modification avait touché la salle des Maréchaux : sur un relevé de 1843, les murs latéraux sont occupés par cinq portraits de maréchaux de France et aux extrémités de deux portes. Sur des photographies prises en 1865, le portrait central a disparu, remplacé par une porte de cmmunication avec les salles de la Paix et du Premier Consul et le décor autour des cadres des tableaux s'est considérablement allégé. Quelqu'un saurait-il quand cette modification est intervenue? Merci

_________________
Je m'en vais, mais l'Etat demeurera toujours


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Mars 2005 10:17 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 03 Août 2004 14:32
Message(s) : 53
Localisation : PARIS et LYON
En fait, les vues en coupe dont vous parlez datent de 1843 et je ne pense pas que l'ordenancement de la Salle des Maréchaux ait été modifié en cette fin de règne de Louis-Philippe. La République n'a fait que des restaurations. Je pense que le percement des portes au milieu des murs nord et sud de la Salle des Maréchaux a eu lieu au Second Empire de même que les changements de décoration dans la partie haute de la salle (apparition de grand miroirs et dispartion de certaines peintures). En effet, cela est peut-être l'oeuvre de Lefuel car je ne vois pas Fontaine modifier une de ces principales oeuvres à la fin de sa vie. Qu'en pensez-vous ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Mars 2005 13:55 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Août 2004 9:45
Message(s) : 424
Localisation : hirson, aisne, picardie
Cette transformation aurait-elle pu avoir lieu au moment des travaux de restauration des Tuileries menées par Napoléon III et Eugénie dont vous nous avez parlé à un autre moment à propos de la Salle du Trône?
A propos de cette salle, les gravures représentant la SAlle du Trône sous Napoléon Ier et Louis XVIII (au moment de l'exposition de son corps)montrent que les murs latéraux étaient percés d'un seule porte, côté fenêtre. Se pourrait-il que les portes symétriques que l'on peut apercevoir sur certaines photos du Second Empire sur les même murs au fond de la pièce datent elles aussi du second Empire?

_________________
Je m'en vais, mais l'Etat demeurera toujours


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Mars 2005 21:07 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 03 Août 2004 14:32
Message(s) : 53
Localisation : PARIS et LYON
J'ai découvert un document montrant que la Salle des Maréchaux était dans le même état en 1848 qu'en 1843. Il s'agit du projet d'Abel Blouet proposant l'installation de l'Assemblée Nationale aux Tuileries. Il date du 22 août 1848 pour être plus précis.
Ainsi la transformation du Salon des Maréchaux ne date pas de Louis-Philippe.

Mieux encore, à partir du printemps 1851, Firmin Bourgeois, remplaçant de Fontaine, restaure les Grands Appartements et notamment la Salle des Maréchaux, le Salon d'Apollon et la Salle du Trône. Puis il restaura la Salle de Spectacles et la Galerie de Diane jusqu'en septembre 1852. Ainsi je pense que l'on ne peut placer ces changements dans la décoration de ces salons qu'à cette période puisqu'ils ne seront plus modifiés par la suite, du moins pas à ma connaissance.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Mars 2005 8:56 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Août 2004 9:45
Message(s) : 424
Localisation : hirson, aisne, picardie
L'enquête avance donc. Félcitations! :wink:
Avez vous des informations quant à l'ampleur de ces travaux? Ont-ils été commandés par le Prince Président dans la prévision de la restauration de l'empire de la réinstallation du siège du pouvoir exécutif au Palais?

_________________
Je m'en vais, mais l'Etat demeurera toujours


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Mars 2005 9:56 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 03 Août 2004 14:32
Message(s) : 53
Localisation : PARIS et LYON
A priori ces travaux de restauration devaient être relativement importants puisqu'ils concernaient presque l'ensemble du Grand Appartement et il durèrent plus d'un an.
Par ma part, je ne doute pas que c'est le Prince-Président, Louis-Napoléon Bonaparte, qui ait demandé ces restaurations afin d'améliorer les conditions d'acceuil du palais pour l'organisation de grandes fêtes que l'Elysée ne lui permettait pas vu ses dispositions (plein de petits salons mais pas de grand).
Il est certain que le Prince-Président pensait à la restauration de l'Empire car dès janvier 1851 le doute n'était plus permis.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Mars 2005 19:14 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Août 2004 9:45
Message(s) : 424
Localisation : hirson, aisne, picardie
Voci les premières images des salons des Tuileries reconstitués. Ceci est une maquette préparatoire ce qui esplique l'absence de volumes et de mobilier
Il s'agit de la partie Sud de la salle de la Paix. Pour mémoire, celle ci a été construite sous Louis Philippe en même temps que l'escalier d'honneur, à la place de l'escalier de Louis XIV et d'un Salon. Ses dimensions et son plan très tétroit (9,75m sur 39m) font qu'on l'appelle aussi la Galerie de la Paix.
Elle doit son nom à une statue de fonte d'argent placée au fond contr ele miroir, représentant la paix et conservée aujuourd'hui au Louvre
Image

Image

Image

Image

Bonne visite!

_________________
Je m'en vais, mais l'Etat demeurera toujours


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 518 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 ... 35  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB