A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 15 Déc 2017 11:24

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 16 Jan 2014 15:08 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mars 2005 16:29
Message(s) : 828
Citer :
PATRIMOINE – Alors que la direction annonce au maximum 12.000 livres endommagés, plusieurs sources assurent que 40.000 ouvrages ont été détériorés par une inondation. Et certains seraient irrécupérables…

Un drame historique pour beaucoup de ceux qui ont vécu l’inondation de près. Selon certains témoins directs interrogés par 20 Minutes, la direction de la BNF sous-évalue les dégâts de l'importante inondation qui a eu lieu dimanche soir. Selon un employé à pied d’œuvre depuis le drame: «Lundi, les magasins ressemblaient à des ruches… Et de l'eau coulait encore, imbibant la moquette des salles.»

Le gymnase réquisitionné pour les livres et les ventilateurs

Les équipes vident le magasin depuis dimanche soir, en les répartissant en fonction de leur taux d’humidité. Elles glissent du buvard ou du papier absorbant entre les pages, devant des ventilateurs le long des tables. Des extracteurs d’humidité ont également été installés sur le sol dans les magasins touchés. Les plus abîmés ont été congelés en urgence.

«Une salle a été dévolue au plan d’urgence, mais elle est trop petite pour l’ampleur de la catastrophe, explique l'employé. Le gymnase et la salle de l’association du personnel ont été réquisitionnés pour les livres qui arrivent par caisses. Dès lundi, des bâches ont été installées, l’eau coulait encore par l’escalier de secours. La procédure d’urgence paraît dérisoire, mais c’est la seule chose qui puisse être mise en place», précise-t-il.

Entre 35.000 et 40.000 ouvrages abîmés

Pour beaucoup, la direction manque d’honnêteté sur l’ampleur des dégâts. «Contrairement à ce que dit la direction, il n’y a pas de double, c’est très grave, alerte Jean-François Besançon, syndicaliste à la Fédération syndicale unitaire (FSU) Section de la Bibliothèque nationale de France. Conserver le patrimoine national est une des premières missions de la BNF. Il est normal d’expliquer à la nation que son bien est abîmé. Des ouvrages du 16e siècle au 19e siècle ont été grièvement endommagés, des livres magnifiques, des couvertures en cuir, des collections royales...»

«Personne ne peut donner un chiffre précis à ce stade»

Selon plusieurs sources, la direction minimise aussi le nombre des ouvrages endommagés. «Quand on est arrivé, des centaines de milliers de livres baignaient dans l’eau, raconte un conservateur. Hier soir, on a sorti un kilomètre de livres abîmés. De 35.000 à 40.000 volumes sont touchés.»

La directrice, Jacqueline Sanson, contactée par 20 Minutes confirme la première estimation: «Nous considérons que le nombre de livres abîmés est de l’ordre de 10.000 à 12.000. Un chiffre qui peut être réévalué à la hausse comme à la baisse. Mais personne ne peut donner un chiffre précis à ce stade.»

Et le drame laissera des traces même si la direction se veut rassurante: «Les livres vont être majoritairement sauvés. Il est possible que sur la totalité, une petite partie soit remplacée. Mais ça porterait sur des livres récents.» Les équipes, elles, sont plus inquiètes. Certains livres entièrement trempés en papier glacé resteront collés, d’autres garderont des traces d’humidité, une couverture gondolée...

«On espère qu’une bonne partie va rejoindre les magasins d’ici quelques jours, pour les plus abîmés ça sera plus long», précise le directrice. Très long même, selon un autre employé. «Les lecteurs ne pourront pas consulter les collections endommagées pendant plus de six mois. En plus de devoir sécher les pages, il va y avoir un gros travail sur le mobilier, car les circuits électriques ont sauté avec l’inondation. Et d’archivage avec des dizaines de milliers de volumes mélangés à remettre dans l’ordre.»

La question de l’entretien
Selon certains observateurs, le drame était prévisible. «Il y a des inondations récurrentes, reprend Jean-François Besançon. En 2004, il y a eu une inondation dans une autre tour, c’était en Philosophie-Histoire-Sciences de l’art. La FSU avait alors demandé à l’administration de faire un état des lieux pour voir dans quel état étaient les canalisations. L’administration a reconnu que des couronnes devaient être remplacées. Elles ne l’ont pas été.»

Une négligence contestée par la directrice générale. «Si la catastrophe pouvait être prévue, on aurait fait ce qu’il fallait, reprend Jacqueline Sanson. Il faut tirer les conséquences de cet incident majeur. On fait une enquête technique sur ces causes. Nous avons déjà lancé des travaux concernant les canalisations depuis 2004, qui seront poursuivis de manière à éliminer ce type de risque.»

http://www.20minutes.fr/societe/1274475 ... lle-degats


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2014 15:59 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 22 Nov 2013 7:30
Message(s) : 123
Et bien... quel désastre!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2014 16:16 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 2153
Localisation : Paris
C'est d'autant plus catastrophique et critiquable qu'une dégradation des collections pour cause d’inondation était déjà survenue en 2004 !

http://www.liberation.fr/culture/2004/0 ... bnf_475420

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2014 16:28 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Déc 2013 14:23
Message(s) : 45
L'incident est très grave (pour un chercheur, la perte d'un seul livre est une chose épouvantable), mais peut-être moins que l'article de 20mn le laisse entendre. La Direction a publié aujourd'hui un communiqué sur l'étendue des dommages :

http://www.bnf.fr/fr/la_bnf/anx_actu_bi ... n_rdj.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2014 17:38 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 25 Juin 2012 15:20
Message(s) : 426
Faut dire que le bâtiment date déjà du dernier millénaire .
Et si j’ai bien compris la dame les premières restaurations de l’immeuble ont commencé en 2004… soit moins 8 ans après sa mise n service !

Ces types là s’ils te construisent un menhir t’as intérêt à prendre la garantie décennale !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2014 21:29 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1360
Localisation : Val de Marne
Ce n'est pas le bâtiment des rues de Richelieu et de Louvois qui a été inondé, mais le site de la BNF en face de Bercy.

(Mais peut-être que vous ironisez en parlant de la BNF qui effectivement a été construite avant l'an 2000 ou 2001.)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Jan 2014 15:02 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4522
Localisation : Allemagne
Il y a quelques années lors d'une visite à Paris, je regardais la BNF de l'extérieur et j'ai la surprise de voir des sapeurs-pompiers de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris qui rangeaient du matériel. En entrant en conversation avec eux, j'ai appris qu'ils appartenaient à un détachement permanent de ce corps d'élite qui est dans la BNF. Il est évident que c'est la solution riche, mais , après tout c'est un trésor de notre patrimoine. Quand je vois la catastrophe qui est arrivée, je me pose des questions. Quand on connait les sapeurs-pompiers de Paris, on ne peut imaginer qu'ils restent dans leur local regardant la télévision dans l'attente d'un incendie, car on m'a précisé que même s'il y a un feu dans le voisinage , ils n'interviennent pas et ça relève d'une autre casernea . D'où ma question, n'y a -t-il pas, avec cet effectif, un système de rondes permanentes dans toutes les parties du bâtiment 24/ 24 heures :?: :?:

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Jan 2014 15:52 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5588
Localisation : Limoges
Leur confier de tels trésors fait vraiment frémir... Risque d'inondation dans une bibliothèque mais on ne fait rien... normal quoi... récidive en plus... :rool:

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Jan 2014 17:29 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mars 2005 16:29
Message(s) : 828
J'en ai parlé à quelqu'un de compétent qui m'a expliqué que normalement il devrait y avoir des détecteurs d'inondation. Normalement...

Il y a une dizaine d'années, j'avais déjà assisté à une petite fuite d'eau qui se déversait directement sur les rayons, en Rez-de-jardin. Des toiles de plastique avaient été disposées sur les livres afin qu'ils ne soient pas mouillés...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Jan 2014 8:44 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 25 Juin 2012 15:20
Message(s) : 426
Après les inondations d'Hélène et les pompier de Faget on ne peut laisser couler ce sujet sans écouter (ou lire) la courte et excellente présentation de l'ouvrage "Pourquoi brûle-t-on des bibliothèques ?" faite par Jacques Munier ce matin à 6h40 sur France culture
http://www.franceculture.fr/emission-l- ... ent-social


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Jan 2014 17:52 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mars 2005 16:29
Message(s) : 828
Voici les cotes officiellement concernées par l'inondation :

4-Z-2706 à la fin
Fol-Y2 et 4-Y2
Fol-V2, 4-V2, 8-V2 et 16V2
V, Vp et Vz
Z, Zp et Zz
Fol-Z-1 à 2160
Y2-1 à 28746
8-Z-14035 à 52563 (33)
8-Z-1 à 14035 ; 8-Z-52563 (34) à fin
16-Z

Voilà ce qu'écrit M. Rykner sur son site (Tribune de l'Art)
"Sur les collections touchées, Jacqueline Sanson nous a affirmé qu’il n’y avait pratiquement pas de livres du XVIe siècle qui sont tous dans la réserve des livres précieux et assez peu d’ouvrages des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce serait principalement des livres des XIXe et XXe siècles, dont certains étaient en pochette, ce qui les a protégés.
Nous avons eu, sans pouvoir le vérifier, d’autres informations, officieuses celles-ci, de l’intérieur de la Bnf, plus alarmantes, indiquant que de nombreux ouvrages des XVIe et XVIIe siècles seraient concernés dont des maroquins du Roi."


http://www.latribunedelart.com/inondati ... -de-france


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Jan 2014 12:43 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 1334
Ce qui est gênant dans cette affaire, au-delà évidemment de cette inondation catastrophique, ce sont les voix discordantes entre une direction qui se veut rassurante et des sources "officieuses" et/ou des équipes qui travaillent dans les locaux, beaucoup plus alarmistes. Tout cela manque clairement de transparence.

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Juin 2017 16:47 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 309
Lamentable !!
Pas de responsables ?!? Pas de sanctions ?!???


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Juin 2017 16:57 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Jan 2009 15:49
Message(s) : 2670
Est-ce bien utile de remonter ainsi cette discussion de 2014 ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Juin 2017 19:19 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 1020
calame a écrit :
Est-ce bien utile de remonter ainsi cette discussion de 2014 ?


Une colère bien légitime ? Les coupables, trois ans après leur crime, n'ont toujours pas été pendus !

:mrgreen:

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB