A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 24 Nov 2017 21:03

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 26 Fév 2015 16:36 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1553
Localisation : Lyon-Vénissieux
Le 19° siècle (jusqu'en 1914) a été la dernière période de l'histoire de France ou ont a construit beaucoup de châteaux.
Quels ont été durant cette période les plus beaux et les plus grands châteaux que l'on a construit en France ?
(d'après vous)
:mrgreen:

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Fév 2015 8:56 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Jan 2006 10:21
Message(s) : 274
Localisation : oise
Bonjour,

je vous répondrai sans hésiter le Château de Chantilly et son jardin Le Nôtre. Je triche un peu car c'est un Château préexistant (XVIe siècle) qui, en réalité, a été comme chacun sait reconstruit à l'initiative de Henri d'Orléans duc d'Aumale à son retour d'exil à la fin des années 1870. La bibliothèque et la collection d'oeuvres d'art sont tout simplement extraordinaires, le duc ayant été l'esthète que l'on sait.

Je ne manque jamais d'y retourner tous les ans vers la fin du mois d'août, car sachez que pour les sportifs, on y organise chaque année un triathlon se déroulant dans le domaine et la visite est gratuite pour les participants.

http://www.domainedechantilly.com/fr/

Et j'en profite pour partager une discussion qui avait eu lieu sur le Chantilly d'avant 1789.

http://www.passion-histoire.net/viewtopic.php?f=88&t=3582

Bien à vous

_________________
"N'allez pas où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace."

Ralph Waldo Emerson


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Fév 2015 9:24 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3646
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Le château de la Malartrie à Vézac (dordogne), juste à coté de La Roque-Gageac, construit à la fin du XIXe siècle par le comte Auguste de Sainte-Aulaire, ambassadeur de France. Quand le l'ai vu j'étais persuadé que c'était réellement un château renaissance

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Avr 2015 10:57 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Avr 2011 19:54
Message(s) : 28
Je dirais Pierrefonds dans l'Oise, même si en réalité ce n'est pas un château qui a été construit mais plutôt reconstruit au XIXe siècle.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Avr 2015 12:16 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3646
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Valois a écrit :
Je dirais Pierrefonds dans l'Oise, même si en réalité ce n'est pas un château qui a été construit mais plutôt reconstruit au XIXe siècle.



Par viollet le duc. Il a d'ailleurs été critiqué pour ça. Car il a créé un château médiéval tel que lui s'imaginait et non pas tel que le précédent pouvait être. Le même reproche s'adresse à la restauration de la cité de Carcassonne. Ah ! les toits en ardoises .... :'(

Une reconstruction peut être moins critiquable , le haut koenigsbourg

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Avr 2015 12:23 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6081
Dans le même cas il y a le Haut Königsbourg en Alsace. Par contre je ne sais pas si c'est fin XIX ou début XXème.

Pour la petite histoire : il y avait là une grosse ruine, qui appartenait à la mairie de Colmar. Trouvant les coûts d'entretien trop élevés, il ont eu l'idée de l'offrir à Guillaume II. Mauvaise pioche : séduit par ce château, l'empereur décida de sa rénovation totale, Au prix d'un impôt spécial pour les administrés concernés.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Avr 2015 14:10 
En ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15489
Localisation : Alsace, Colmar
Pierma a écrit :
Dans le même cas il y a le Haut Königsbourg en Alsace. Par contre je ne sais pas si c'est fin XIX ou début XXème.

Pour la petite histoire : il y avait là une grosse ruine, qui appartenait à la mairie de Colmar. Trouvant les coûts d'entretien trop élevés, il ont eu l'idée de l'offrir à Guillaume II. Mauvaise pioche : séduit par ce château, l'empereur décida de sa rénovation totale, Au prix d'un impôt spécial pour les administrés concernés.


La ruine appartenait à la ville de Sélestat. Depuis longtemps, la municipalité désirait la rénover, mais, elle n'arrivait pas à réunir les fonds. Même si une association locale s'était constituée et qu'elle avait relevé 1 ou 2 pierres. Finalement, elle fut offerte à Guillaume II. Et ce fut aussi dans l'espoir qu'il ferait quelque chose avec ce château et que cela aiderait au développement de la région. C'est la première fois que j'entends qu'il y eut un impôt spécial pour rénover le château. Mais, il serait étonnant que cet impôt ai couvert tous les frais, car la rénovation coûta assez cher. Par exemple, pour les travaux préliminaires, l'empereur débloqua une somme de 100 000 marks sur ses fonds propres. Le coût total des travaux sera de 2 250 000 mark en 7 ans. Les administrés de Sélestat ou de Colmar auraient été formidablement endettés s'ils avaient dû payer une telle somme.
Elle fit aussi travailler de nombreux ouvriers de la région. EN hiver, il n'y avait que 40 ouvriers. Mais en été, il y en eût jusqu'à 220.

Et la ville de Sélestat a bien donné le château, mais elle s'est gardé ce qui rapportait de l'argent à l'époque, les hectares de forêts qui auraient qu'elle avait reçu en legs avec les ruines.

http://www.liberation.fr/grand-angle/2008/05/27/haut-koenigsbourg-reves-de-chateau_72637
http://kastel.elsass.free.fr/chateaux/ht_koenigsbourg04.htm

PS: ce qui semble être de financement local est l'ensemble de chemins tracés et entretenus par le Club Vosgiens local :
Citer :
De 1901 à 1908, l'Empereur Guillaume II fit restaurer la ruine du Haut-Koenigsbourg par l'Architecte berlinois Bodo EBHARD. Ce dernier a été membre d'honneur du Club vosgien de Sélestat Ht-Koenigsbourg, appellation prise par la section en 1901 qui consacra alors la majeure partie de son budget à l'entretien et à l'amélioration des nombreux itinéraires donnant accès au Château.
Le 5 juillet 1903, l'assemblée générale du Club Vosgien se tient à Sélestat, et les 160 membres de toutes les sections présentes visitent le chantier de rénovation du Château du Haut-Koenigsbourg sous la conduite de Bodo EBHARD.


http://club-vosgien-selestat-hk.com/histoire_et_sentiers_039.htm

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Avr 2015 15:54 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6081
J'ai entendu cette anecdote du financement par les administrés - de Sélestat, donc - par le guide qui faisait la visite. Mais effectivement il peut s'agir d'une version excessive réinventée après coup. Après 1918, je suppose qu'on n'hésitait plus à charger la barque de Guillaume II.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Avr 2015 16:02 
En ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15489
Localisation : Alsace, Colmar
Il est possible qu'une partie du financement des routes annexes ai été financé sur les deniers municipaux.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Avr 2015 10:36 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Jan 2008 13:49
Message(s) : 712
Localisation : Paris
Citer :
Par viollet le duc. Il a d'ailleurs été critiqué pour ça. Car il a créé un château médiéval tel que lui s'imaginait et non pas tel que le précédent pouvait être. Le même reproche s'adresse à la restauration de la cité de Carcassonne. Ah ! les toits en ardoises .... :'(

Une reconstruction peut être moins critiquable , le haut koenigsbourg


On est beaucoup sorti des condamnations systématiques de Viollet-le-Duc et de ses interventions, la récente exposition à la cité de l'Architecture et les ouvrages sortis à l'occasion du bicentenaire ont fait le point sur ces sujets. Pour Pierrefonds, Viollet-le-Duc doit "restaurer" (restituer dans le sens de l'époque) le château, mais aussi bâtir un logis pour la cour impériale, d'où les constructions dans la cour, qui ne correspondent que peu au château initial, mais qui sont une commande directe. À Carcassonne, le chantier a été précédé d'une importante étude "archéologique" qui commence en 1846, avant le chantier de 1853. Ses restaurations sont évidemment marquées par les conceptions d'une époque, celle de présenter une cohérence d'ensemble qui peut amenée par des éléments factices.

La restauration de Bobo Ebhardt au Haut-Koenigsbourg, bien que postérieure d'un demi-siècle, agit encore selon les mêmes principes : restituer l'état 1500 et faire plaisir au Kaiser.

_________________
Ira principis mors est


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Avr 2015 11:16 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3646
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Celà correspond à une différence de mentalité entre l'esprit XIXème siècle et l'esprit D'aujoud'hui. Aujourd'hui on a tendance soit à maintenir le batiment en l'état, soit à le restaurer tel qu'il était, non pas à l'origine, mais ce qu'il était avec tous les ajouts des siècles suivants. Pour celà on s'appuie sur une documentation abondante. Au XIXème siècle, on était en plein style troubadour, style où chaque maison de campagne avait tendance à se doter d'une tour, afin de paraitre médiévale. Et il en était comme ça pour les restaurations. Quand il n'y avait que des ruines on avait tendance à reconstruire un chateau d'époque, en éliminant les ajouts des siècles ultérieurs (surtout si celà devait devenir résidence de souverain). Mais je n'appelle pas ça restauration, mais plutôt pastiche. Devant le haut koenisbourg, qui alors constituait "les plus belles ruines d'Alsace" Guillaume II se serait écrié "C'est toute la féodalité allemande !" Donc le château a été reconstruit suivant ce principe. Et si finalement le résultat n'est pas mauvais, on peut voir qu'il a plus été inspiré par le romantisme allemand, style wagnérien, avec ses rampes droites et ses grandes salles ( et je ne parle même pas des grands poeles en céramique :wink: ) que par une recherche de la vérité historique. Bref, pour les romantiques de l'époque, ce devait être l'équivalent alsacien de la Wartburg .

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Avr 2015 13:43 
En ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15489
Localisation : Alsace, Colmar
Elgor a écrit :
Celà correspond à une différence de mentalité entre l'esprit XIXème siècle et l'esprit D'aujoud'hui. Aujourd'hui on a tendance soit à maintenir le batiment en l'état, soit à le restaurer tel qu'il était, non pas à l'origine, mais ce qu'il était avec tous les ajouts des siècles suivants. Pour celà on s'appuie sur une documentation abondante. Au XIXème siècle, on était en plein style troubadour, style où chaque maison de campagne avait tendance à se doter d'une tour, afin de paraitre médiévale. Et il en était comme ça pour les restaurations. Quand il n'y avait que des ruines on avait tendance à reconstruire un chateau d'époque, en éliminant les ajouts des siècles ultérieurs (surtout si celà devait devenir résidence de souverain). Mais je n'appelle pas ça restauration, mais plutôt pastiche. Devant le haut koenisbourg, qui alors constituait "les plus belles ruines d'Alsace" Guillaume II se serait écrié "C'est toute la féodalité allemande !" Donc le château a été reconstruit suivant ce principe. Et si finalement le résultat n'est pas mauvais, on peut voir qu'il a plus été inspiré par le romantisme allemand, style wagnérien, avec ses rampes droites et ses grandes salles ( et je ne parle même pas des grands poeles en céramique :wink: ) que par une recherche de la vérité historique. Bref, pour les romantiques de l'époque, ce devait être l'équivalent alsacien de la Wartburg .


C'est un tout petit peu plus compliqué. Effectivement, la reconstruction du château du Haut-Konigsbourg est un acte politique. Guillaume II apprécie d'avoir 2 châteaux, un tout à l'est de son empire, l'autre tout à l'ouest. Mais, l'architecte choisi : Bodo Ebhardt va choisir de reconstruire en respectant une certaine authenticité historique. Le château a été détruit et reconstruit à diverses périodes. Il va donc choisir un et un seul des états possibles : le château tel qui devait être au XVème siècle. Qui est aussi la période de l’apogée de ce château. Il va recueillir une abondante bibliographie sur les méthodes de construction de l'époque. Certains iront lui reprocher le fait d'avoir choisi de faire un donjon carré et pas rond, or, plus tard on découvrira que la tour originale était bien carrée. De l'avis de nombreux experts architecturaux connaisseurs de l'époque, la reconstruction de Bodo Ebhardt est crédible. La plus grande incertitude réside dans la hauteur des pièces et des murs. Car rien ne permet de mesurer précisément ce qu'il en était au XVème siècle.

Effectivement, il y a eu des contraintes. Le Haut-Konisbourg a été une demeure impériale et Guillaume II y a résidé à plusieurs reprises. Donc, il y a eu des aménagements spécifiques pour complaire au propriétaire des lieux. Comme cela aurait été le cas si le château original avait été conservé et qu'il avait continué à servir de demeure. En fait, il y a de fortes chances que dans ce cas, il y ai eu de plus grandes modifications. On l'aurait sûrement adapté au goût du XVI, puis du XVII, du XVIII et pour finir du XIXème siècle. Avec parfois des tentatives pour revenir en arrière ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Jan 2016 23:34 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 1329
J'aime beaucoup le Château de Valmate (ou Walmath) en Haute-Vienne :

Image

Sa construction a débuté en 1858. Il était tombé à l'abandon et même pillé en 1993. Depuis il a été restauré et pour l'avoir visité il y a quelques années, c'est magnifique (tant à l'extérieur qu'à l'intérieur).

Une courte vidéo :
(https://www.youtube.com/watch?v=uJwugqEbTqA)

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Jan 2016 15:16 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Avr 2015 15:58
Message(s) : 767
Localisation : Kaamelott
Bonjour,

Valois a écrit :
Je dirais Pierrefonds dans l'Oise, même si en réalité ce n'est pas un château qui a été construit mais plutôt reconstruit au XIXe siècle.

Je dirais oui...
"Restaurer un édifice, ce n'est pas le réparer ou le refaire, c'est le rétablir dans un état qui peut n'avoir jamais existé dans un moment donné" (VLD)
A ce moment Mérimée est aux Monuments Historiques. Il a un coup de coeur pour ce jeune homme qui n'a jamais terminé ses études d'architecture. Lui sont confiés la restauration de La Madeleine de Vézelay, la Sainte Chapelle, N-D de Paris, Carcassonne et ses remparts, St Germain de Toulouse et St Denis.
Pierrefonds est un château édifié par Louis d'Orléans, il subit la guerre de Cent ans, les guerres de Religion et fut démantelé sur ordre de Louis XIII.
- http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/joconde_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_98=REPR&VALUE_98=Pierrefonds
Ceci donne une idée de Pierrefonds avant sa restauration.
Acquis par Napoléon Ier en 1803, inscrit aux monuments nationaux en 1848 ; en 1850 le prince-président vient visiter les ruines et décide de les faire relever. VLD est engagé. L'empereur, lors de ses séjours à Compiègne peut suivre les travaux et en financer les trois-quarts (cassette personnelle). VLD reconstruit le bâtiment n'hésite pas à utiliser des matériaux modernes, illustrant sa conviction personnelle que l'architecture gothique "a cela de particulier, qu'elle se prête à toutes les transformations apportées par les civilisations et les progrès de la science".
Si l'extérieur de Pierrefonds se rapproche de ce qui devait être la forteresse de Louis d'Orléans, l'intérieur est une création de VLD, reflétant une cour médiévale imaginaire, empreinte du romantisme de l'époque. La salle des Preuses en est l'exemple : l'objectif est de restituer l'ambiance et l'environnement supposés plutôt que de se conformer à une réalité historique.
On retrouve ceci dans l'Europe à ce moment : Balmoral, Windsor, Hohenschwangau, Hluboka nad Vltavou, Miramare et l'étrange mélange que donne le palais de la Pena.
Il faut donc estimer les travaux de VLD dans le cadre de l'époque, Mérimée n'est que le second inspecteur général des Monuments Historiques.

;)

_________________
"L'histoire remplit le vide du présent et se transforme elle-même en espérance !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Jan 2016 17:33 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 18 Déc 2015 12:13
Message(s) : 245
Barak Obamo a écrit :
J'aime beaucoup le Château de Valmate (ou Walmath) en Haute-Vienne :

Image

Sa construction a débuté en 1858. Il était tombé à l'abandon et même pillé en 1993. Depuis il a été restauré et pour l'avoir visité il y a quelques années, c'est magnifique (tant à l'extérieur qu'à l'intérieur).

Une courte vidéo :
(https://www.youtube.com/watch?v=uJwugqEbTqA)



Certains bâtisseurs du XIX ème ont construit des choses plus modestes, mais intéressantes: le bon goût n'est pas toujours au rendez-vous, mais l'éclectisme règne souvent; un exemple parmi d'autre, le département de la Creuse, ou, quelques entrepreneurs sont revenus, ont construit ... des châteaux-forts, des gentilhommières etc "à leur goût", pour marquer leur réusssite professionnelle et sociale (les maçons de la Creuse ont parfois fait fortune).
Bon voyage !

_________________
Vulnerant omnes, ultima necat !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB