A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 25 Nov 2017 1:05

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 13 Jan 2016 18:32 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15489
Localisation : Alsace, Colmar
On sait depuis longtemps que l'on n'a pas les moyens de tout conserver. Et puis, on fait comme nos ancêtres, on détruit l'ancien pour construire du neuf mieux adapté à nos usages.

Mais, il faut aussi conserver la mémoire du passé et du patrimoine qui nous a été légué...

Une espèce de quadrature du cercle.

Les britanniques viennent de donner une réponse à cette question, conserver les joyaux du passé et les restaurer en état de marche.

Image

Évidemment, pour un de préserver, combien de perdus... ?

http://www.usinenouvelle.com/article/flying-scotsman-l-emblematique-locomotive-britannique-fait-son-retour-sur-les-rails.N372632?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+a-la-une+%28Usine+Nouvelle+-+A+la+une%29

Citer :
Elle se cachait depuis 2006 pour se refaire une beauté. La locomotive Flying Scotsman; aux airs de Poudlard Express (le train dans Harry Potter), est sortie de l'ombre vendredi 8 janvier. Elle a fait quelques essais à vitesse lente sur l'East Lancashire Railway à Bury.

Sa rénovation, assuré par Riley & Son Ltd, a coûté 4,2 millions de livres (soit 5,6 millions d'euros). Elle est pilotée par l'entreprise Riley and Son Ltd.

Le Telegraph revient sur l'histoire du mythique "Ecossais volant" fabriqué en 1923. Pendant trente-cinq ans il effectue la liaison directe entre Londres et Édinbourg. C'est la première locomotive à vapeur à atteindre la vitesse de pointe de 160 km/h. En 2004, le National Railway Museum la rachète pour 2,5 millions de livres, soit 3,2 millions d'euros.

D'ici quelques jours, le public pourra assister aux essais du Flying Scotsman. Le 16 février, la locomotive, après une dernière retouche peinture, entamera son voyage inaugural de la gare de King Cross (Londres) à York.

Marine Protais

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Jan 2016 19:17 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2476
Il existe sur Youtube des documentaires anglais sur la fabrication des machines à vapeur de cette époque.splendide !.....une partie du travail de forge se faisait encore, la masse à la main


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Jan 2016 19:22 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15489
Localisation : Alsace, Colmar
Sir Peter a écrit :
Il existe sur Youtube des documentaires anglais sur la fabrication des machines à vapeur de cette époque.splendide !.....une partie du travail de forge se faisait encore, la masse à la main


J'ai un ancien collègue qui avait passé un BTS en carrosserie aéronautique à la fin des années 70 chez Air France. Il a connu des chaudroniers qui étaient capables de refaire un capot de turbine au marteau à partir d'une plaque d'aluminium ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Jan 2016 19:34 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Avr 2003 12:43
Message(s) : 2346
Localisation : Nantes
Narduccio a écrit :
Les britanniques viennent de donner une réponse à cette question, conserver les joyaux du passé et les restaurer en état de marche.

C'est du très beau travail effectivement. Mais les associations de passionnés qui restaurent et font rouler de vielles locos existent aussi de ce côté ci du channel. J'ai moi-même fait un Paris-Auxerre dans un vieux wagon corail tirée par une Pacific 231 il y a une quinzaine d'années. J'en ai encore des photos...en argentique noir et blanc. :wink:

_________________
"Lisez, éclairez-vous, ce n'est que par la lecture qu'on fortifie son âme." - Voltaire
"Historia vero testis temporum, lux veritatis, vita memoriae, magistra vitae." De oratore - Cicéron


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Jan 2016 20:09 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6081
Il y a aussi le musée du rail de Mulhouse, qui vaut le coup d'oeil. Mais je ne crois pas que les locomotives y soient en état de marche, malgré leur état de fraicheur.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Jan 2016 20:25 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2476
Voici une belle remise en état de matériel lourd britannique pour le centenaire du 2 aout 1914:
https://www.youtube.com/embed/huQhqXiB8O0


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Jan 2016 20:29 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Jan 2008 13:49
Message(s) : 712
Localisation : Paris
La force de frappe des médias anglophones étant ce qu'elle est, on entend beaucoup plus parler des initiatives patrimoniales britanniques que françaises - c'est assez frappant dans le domaine de l'archéologie.

_________________
Ira principis mors est


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Jan 2016 20:38 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15489
Localisation : Alsace, Colmar
Pierma a écrit :
Il y a aussi le musée du rail de Mulhouse, qui vaut le coup d’œil. Mais je ne crois pas que les locomotives y soient en état de marche, malgré leur état de fraicheur.


Pour ce que j'en sais, tout le matériel est rénové et roulant. Sauf la Mountain qui est vue en coupe (sauf si je me trompe car j'hésite entre la 241 et la 231).

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Jan 2016 21:06 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2476
Le gros problème c'est que pour le grand public anglophone la France n'a pas une grande réputation technologique....A part les vins.Cependant les véritables spécialistes étrangers savent quand même,mais seulement les spécialistes,c'est un lourd handicap....


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Jan 2016 11:17 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3646
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Pierma a écrit :
Il y a aussi le musée du rail de Mulhouse, qui vaut le coup d’œil. Mais je ne crois pas que les locomotives y soient en état de marche, malgré leur état de fraicheur.


J'y ai vu une loco Chapelon triomphe de la locomotion à vapeur. Cette locomotive désormais très rare avait été créée par André Chapelon un ingénieur de la SNCF. Elle avait pour mérite, à puissance égale de consommer beaucoup moins de charbon.

Pour ce qui est du parc locomotives français , les modèles d'avant guerre sont rarissimes. Pour deux raisons :

- il y eu énormément de locos détruites pendant la guerre, à tel point qu'après guerre on dut équiper le réseau ferré Français de locomotives 141 R (mikado) de fabrication américaine, dont beaucoup fonctionnaient non au charbon, mais au fioul. Excellentes machines, mais qui n'aient pas l'intérêt historique et sentimentales de leur prédécesseures.

- Le fait qu'en France, la réaction lors de la diéselisation et l'électrification a été d'envoyer les machines à vapeur à la fonderie. 5eules quelques unes étant conservées pour le cinéma. Ce qui fait que même les réseaux touristiques n'arrivent pas toujours a obtenir du matériel d'origine française (j'y ai vu des locomotives suisses, et autrichiennes )

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Jan 2016 14:50 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15489
Localisation : Alsace, Colmar
Elgor a écrit :
Pierma a écrit :
Il y a aussi le musée du rail de Mulhouse, qui vaut le coup d’œil. Mais je ne crois pas que les locomotives y soient en état de marche, malgré leur état de fraicheur.


J'y ai vu une loco Chapelon triomphe de la locomotion à vapeur. Cette locomotive désormais très rare avait été créée par André Chapelon un ingénieur de la SNCF. Elle avait pour mérite, à puissance égale de consommer beaucoup moins de charbon.


Je ne désirerais pas pinailler ... dis-je avant de le faire. ;) Mais ...

Si André Chapelon a eu un regret dans sa vie, c'est bien celui de n'avoir pas pu créer SA locomotive. Arrivé trop tard dans le métier, il a passé sa vie a modifier des locomotives pour les rendre plus efficientes. Mais, on lui a toujours refusé les subsides pour en réaliser une de A à Z en exploitant ces idées. Quand on voit le résultat, les gains en rendement, donc en puissance qu'il obtenait par ses "simples" modifications, on ne peut que rêver sur ce qu'aurait été une vraie chapelon... Mais, comme je l'ai dit, il est arrivé trop tardivement, l'époque était à l'électrique et au diesel. Tous les nouveaux projets qu'il mit au point furent refusés par ses supérieurs. En fait, par l'augmentation de productivité qu'il obtenait, il démontrait que la vapeur pouvait encore avoir des beaux jours devant elle et qu'elle pouvait encore être rentable. Donc, il fut écarté, mis dans un placard et la plupart de ses prototypes furent détruits.

Et c'est l'étranger qui lui donnera une certaine forme de reconnaissance. Car, les seules locomotives de sa conception sont des locomotives qui furent exportées au Brésil. Des 142 et 242 de la compagnie Gelsa. Or, avant-guerre, André Chapelon étudia une 230 "ultra-rapide". Sans la guerre, il aurait pu développer cette machine et toute une série de machines qui auraient été construites selon ses enseignements.

Voici ce qu'en dit wikipedia :
Citer :
Ce programme comportait cinq types de locomotives : une 230 ultra-rapide, une 232 très rapide, une 242 rapide, une 142 (en) mixte, et une 152 (en) marchandise. Sauf la 230 à quatre cylindres, les autres locomotives seraient à trois cylindres compound de 790 X 760 mm pour le HP et 660 X 760 mm pour les BP. La chaudière serait la même à la longueur près, timbrée à 22 kg/cm², avec un foyer Belpaire débordant à grille de 6 m², comportant des siphons Nicholson et prolongé par une chambre de combustion, ainsi qu'un surchauffeur Houlet. Les organes d'alimentation de régulation et de sécurité sont communs, facilitant l'entretien et l'approvisionnement, faisant ainsi de ces machines de véritables locomotives unifiées (au sens propre du terme). Même moteur coupound à trois cylindres et distribution par tiroirs Willoteaux, échappement Kylchap triple, châssis monobloc en acier moulé accompagné d'un bissel type "Delta", boîtes d'essieux à rouleaux avec crans de rattrapage de jeu automatique, roues à double voile type Boxpok répartissant une charge par essieux allant de 23 à 25 tonnes, cabine de conduite entièrement fermée avec porte d'accès. Ces nouvelles locomotives devant développer une puissance allant jusqu'à 6000 CV3.

Dans l'immédiat après-guerre le changement radical de politique de la SNCF en matière de traction, fit que cet ambitieux programme ne fut jamais réalisé. La fin de la traction vapeur ayant été programmée, la SNCF se contenta de faire construire des locomotives à vapeur de transitions sur la base de modèles déjà existant, héritées des anciennes compagnies.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Chapelon

Donc, les "Chapelons" présentées à Mulhouse (ou qui devraient l'être après rénovation) sont des machines mal-nées optimisées par André Chapelon et pas de vraies "Chapelon" conçues par lui ou selon ses idées.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Jan 2016 18:15 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 18 Déc 2015 12:13
Message(s) : 245
Vaste programme ...
Pour ce qui est des monuments anciens, très anciens, abîmés voire plus, antiques quoi, les politiques diffèrent selon les Etats. Il est inconcevable en France (ou presque), de toucher à des ruines romaines, qui subsistent à 50 cm au-dessus du sol. En Grèce, en Italie, on ose redonner par endroit la troisième dimension, pour que l'oeil du visiteur fasse le reste ...
Heureusement, dans ce domaine, nous avions le dessin, la peinture et actuellement l'informatique "3d" et le son !

La question de ce post suscite des débats sans fin parmi les collectionneurs, d'automobiles en particulier : les Etasuniens restaurent "à neuf" tandis que les puristes, à l'autre bout de l'échelle ne jurent que par l' Origine.

Il est toujours difficile de placer le curseur du bon sens et de quel bon sens d'ailleurs ?

_________________
Vulnerant omnes, ultima necat !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB