A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 23 Sep 2018 13:13

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Conseil reconversion
Message Publié : 21 Déc 2017 13:34 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 08 Déc 2017 16:59
Message(s) : 8
Bonjour à tous,
Je fais appel à vos conseils dans le cadre de ma reconversion professionnelle.
J'ai fait 7 ans de droit et je suis dans le notariat depuis 2 ans, par manque d'épanouissement je souhaite me reconvertir. Passionne d'histoire le métier d'enseignant d'histoire géographie fait partie de mes projets de réorientation.
N'ayant pas eu un cursus d'histoire selon vous quel est le meilleur moyen pour moi d'y parvenir ? Je pense pouvoir intégrer un master 1 MEEF, est ce raisonnable d'envisager le capes dès la fin du M1 ?
Passe-y-on habituellement l'agrégation en même temps ?
Je vous remercie
Aurélien


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Conseil reconversion
Message Publié : 21 Déc 2017 16:55 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 1141
Sans aucune formation en histoire et géographie, vous risquez d'avoir du mal, mais après tout pourquoi pas. Vos chances d'avoir le CAPES du premier coup sont minces, surtout avec la réduction du nombre de postes, mais si vous êtes motivé et que vous vous donnez les moyens, à cœur vaillant, etc.

Pour l'agrégation, en revanche, oubliez. L'exigence disciplinaire est très au-delà du CAPES. Rien ne vous empêche de tenter le coup, mais vos chances sont infinitésimales. Sur un malentendu, vous passerez peut-être l'admissibilité, mais avec un Master MEEF pour tout bagage disciplinaire, l'oral risque de ressembler à une cérémonie de seppuku, en moins digne.

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Conseil reconversion
Message Publié : 21 Déc 2017 17:52 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5705
Localisation : Limoges
Une troisième année de licence ne vous ferait pas de mal avant d'attaquer un master enseignement. Cela vous permettrait de renforcer vos méthodes et vous donnerait un socle disciplinaire plus solide.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Conseil reconversion
Message Publié : 22 Déc 2017 13:33 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 08 Déc 2017 16:59
Message(s) : 8
Est ce que le master MEEF est a priori la meilleure formation pour préparer le concours ? Par rapport au CNED par exemple
Par ailleurs certains d'entre vous sont-ils en master meef Toulouse ou Montpellier ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Conseil reconversion
Message Publié : 22 Déc 2017 16:47 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Jan 2011 18:35
Message(s) : 96
Pour préparer le concours : Rapport du jury + Manuels de concours + Programmes scolaires. Le Master est une perte de temps.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Conseil reconversion
Message Publié : 22 Déc 2017 17:26 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 08 Déc 2017 16:59
Message(s) : 8
En candidat libre donc ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Conseil reconversion
Message Publié : 22 Déc 2017 18:10 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 1141
Orelho a écrit :
En candidat libre donc ?


Je serais beaucoup plus mesuré sur cette affirmation précédente un peu péremptoire. La méthode candidat libre n'est pas pour tout le monde. Suivre des cours, c'est aussi structurer autrement son travail, bosser avec d'autres étudiants, partager les moments de découragement, éviter les impasses sur certains aspects des sujets, poser des questions aux enseignants, et surtout faire des concours blancs et des colles.

Sans cette préparation, passer les concours de l'enseignement en candidat libre, donc, c'est avoir un mental à toute épreuve et un beau culot. Pourquoi pas, mais le risque de se planter, ou de se perdre en route dans la masse d'informations à ingurgiter (avec le risque de lacunes béantes sur certains aspects) est tout de suite plus important.

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Conseil reconversion
Message Publié : 22 Déc 2017 18:34 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 08 Déc 2017 16:59
Message(s) : 8
Effectivement vu mon parcours je ne me sens pas de tenter le concours en candidat libre..
Toutefois j'ai contacter plusieurs étudiants de différents Master 1 et tous me disent qu'ils ont l'impression de perdre leur temps notamment avec des matières annexes qui ne concernent pas le concours


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Conseil reconversion
Message Publié : 22 Déc 2017 19:11 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1430
Localisation : Orne
Puisque personne n'ose le dire, je vais me dévouer, et vous mettre en garde, cher Orelho, parce que vous dites aimer l'histoire mais pas que vous aimez enseigner, surtout à des jeunes adolescents qui sont souvent indifférents, voire chahuteurs.

Pour l'anecdote, mon neveu a consacré beaucoup d'efforts pour obtenir le droit d'être professeur d'Histoire, et il pensait réussir dans cette voie. Mais lorsqu'il s'est retrouvé tout seul dans une classe, il n'a tenu que quelques mois avant de jeter l'éponge et de chercher une autre orientation.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Conseil reconversion
Message Publié : 22 Déc 2017 19:13 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 1141
Orelho a écrit :
Effectivement vu mon parcours je ne me sens pas de tenter le concours en candidat libre..
Toutefois j'ai contacter plusieurs étudiants de différents Master 1 et tous me disent qu'ils ont l'impression de perdre leur temps notamment avec des matières annexes qui ne concernent pas le concours


Vous verrez bien si leur impression se confirme le jour du concours :) Je reste persuadé que suivre un cours, l'avoir prépare en amont, écouter avec attention, poser des questions, faire une prise de notes efficaces, le reprendre plus tard, c'est une bonne partie du travail déjà fait. Surtout pour ceux qui, comme moi, ont une mémoire auditive plus performante. Et c'est dans les digressions des profs qu'on attrape parfois les choses les plus intéressantes. Le cours aide à structurer son travail. Les manuels viennent en complément.

On peut faire sans, mais on part avec un handicap.

Quant aux matières annexes, n'oublions pas que le MEEF prépare à l'enseignement ET au concours. Certains cours annexes prendront sans doute un sens nouveau après le concours. Je ne saurais être catégorique sur ce point, suivant pour ma part une formation à l'agregation, et pas au MEEF.

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Conseil reconversion
Message Publié : 22 Déc 2017 19:18 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 08 Déc 2017 16:59
Message(s) : 8
Oliviert a écrit :
Puisque personne n'ose le dire, je vais me dévouer, et vous mettre en garde, cher Orelho, parce que vous dites aimer l'histoire mais pas que vous aimez enseigner, surtout à des jeunes adolescents qui sont souvent indifférents, voire chahuteurs.

Pour l'anecdote, mon neveu a consacré beaucoup d'efforts pour obtenir le droit d'être professeur d'Histoire, et il pensait réussir dans cette voie. Mais lorsqu'il s'est retrouvé tout seul dans une classe, il n'a tenu que quelques mois avant de jeter l'éponge et de chercher une autre orientation.



Oùi mais comment savoir avant d'y être ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Conseil reconversion
Message Publié : 22 Déc 2017 19:20 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 08 Déc 2017 16:59
Message(s) : 8
Jefferson a écrit :
Orelho a écrit :
Effectivement vu mon parcours je ne me sens pas de tenter le concours en candidat libre..
Toutefois j'ai contacter plusieurs étudiants de différents Master 1 et tous me disent qu'ils ont l'impression de perdre leur temps notamment avec des matières annexes qui ne concernent pas le concours


Vous verrez bien si leur impression se confirme le jour du concours :) Je reste persuadé que suivre un cours, l'avoir prépare en amont, écouter avec attention, poser des questions, faire une prise de notes efficaces, le reprendre plus tard, c'est une bonne partie du travail déjà fait. Surtout pour ceux qui, comme moi, ont une mémoire auditive plus performante. Et c'est dans les digressions des profs qu'on attrape parfois les choses les plus intéressantes. Le cours aide à structurer son travail. Les manuels viennent en complément.

On peut faire sans, mais on part avec un handicap.

Quant aux matières annexes, n'oublions pas que le MEEF prépare à l'enseignement ET au concours. Certains cours annexes prendront sans doute un sens nouveau après le concours. Je ne saurais être catégorique sur ce point, suivant pour ma part une formation à l'agregation, et pas au MEEF.


Je partage votre analyse


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Conseil reconversion
Message Publié : 22 Déc 2017 19:24 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1430
Localisation : Orne
Orelho a écrit :
Oùi mais comment savoir avant d'y être ?

En étudiant un peu la pédagogie, et pas seulement l'histoire, même si la pédagogie n'est pas une matière obligatoire.
Et en acquérant de l'expérience au sein d'associations ou de colonies de vacances.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Conseil reconversion
Message Publié : 23 Déc 2017 5:16 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2014 12:27
Message(s) : 434
Orelho a écrit :
Oliviert a écrit :
Puisque personne n'ose le dire, je vais me dévouer, et vous mettre en garde, cher Orelho, parce que vous dites aimer l'histoire mais pas que vous aimez enseigner, surtout à des jeunes adolescents qui sont souvent indifférents, voire chahuteurs.
Pour l'anecdote, mon neveu a consacré beaucoup d'efforts pour obtenir le droit d'être professeur d'Histoire, et il pensait réussir dans cette voie. Mais lorsqu'il s'est retrouvé tout seul dans une classe, il n'a tenu que quelques mois avant de jeter l'éponge et de chercher une autre orientation.


Oui mais comment savoir avant d'y être ?

En candidatant auprès du vice-rectorat de Mayotte pour un poste d'enseignant contractuel du second degré.

_________________
“Etudie, non pour savoir plus, mais pour savoir mieux. ”
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Conseil reconversion
Message Publié : 23 Déc 2017 6:07 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 360
Oliviert a écrit :
Puisque personne n'ose le dire, je vais me dévouer, et vous mettre en garde, cher Orelho, parce que vous dites aimer l'histoire mais pas que vous aimez enseigner, surtout à des jeunes adolescents qui sont souvent indifférents, voire chahuteurs.

Pour l'anecdote, mon neveu a consacré beaucoup d'efforts pour obtenir le droit d'être professeur d'Histoire, et il pensait réussir dans cette voie. Mais lorsqu'il s'est retrouvé tout seul dans une classe, il n'a tenu que quelques mois avant de jeter l'éponge et de chercher une autre orientation.



En 1993 j'achevais mes études d'Histoire par une maîtrise, et prenais une décision que je n'ai jamais regretté depuis : ne pas embarquer pour le voyage sur le Titantic.

Orelho : fuyez !!

Ou bien choisissez un mêtier connexe aux missions un peu mieux définies : travailleur social, psychologue.
(Gardien de la paix je vous déconseille par contre, taux de suicide très élevé ; à l'E.N. il y a au moins La Verrière pour éviter ça (une des cliniques psychiatriques pour les profs en train de cramer))


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB