A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Jan 2018 5:59

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Ce que revêt le CAPLP
Message Publié : 08 Jan 2018 23:27 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Août 2013 22:43
Message(s) : 77
Bonjour,

J'ai remarqué plusieurs sujets traitant du CAPLP mais souvent de manière éparse. Ainsi, il me semble indispensable d'aborder de manière plus centralisée ce (trop souvent) concours perçu comme le négatif du CAPES.

Refuge traditionnel des "déçus du CAPES", il n'en demeure pas moins un lieu où la moyenne d'âge est plus élevée. C'est en effet un lieu récurrent de la nouvelle carrière où les ponts sont peut-être plus aisés à franchir que le CAPES.

Tentons de suivre une trame touchant à la vérité et annonçons la couleur directement: décrié par nombre d'universitaires et de capétiens, ce concours est de manière générale plus accessible que le CAPES. On ne travaille pas les mêmes matières certes (l'ajout du français y joue pour beaucoup), mais les jurys semblent de manière générale plus clairvoyants que les lames de fond nizarites de Châlons-en-bulles.

Des informations pratiques:

    - Un professeur de CAPLP Lettres-histoire est d'abord un professeur de français.
    - Le salaire est le même que pour un lauréat du CAPES.
    - Un professeur de CAPLP travaillera moins et gagnera autant, je m'explique: les élèves de pro partent en stage plus d'un mois dans l'année scolaire. Pendant cette période, le professeur de LH peut (et le fait par convenance) faire des visites de stage (de 0 à 10 pour résumer) qui durent moins d'une heure chacune (environ). Malgré tout, cela permet de souffler.
    - Souffler oui... Car les élèves y sont plus difficiles. Une journée en LP sera sans doute plus éprouvante qu'une journée en lycée général. Ils sont dans un même mouvement plus agressifs, mais jouent aussi beaucoup sur l'affectif, ils seront plus agités et soufreront le plus de troubles (les dys-), mais seront moins nombreux par classe. Le mot éducation prendra tout son sens.
    - La percée universitaire y est plus aisée: les recherches sur le lycée pro sont moins nombreuses. Par conséquent, il y a un manque cruel de travaux universitaires sur ce domaine de l'enseignement.

    Lien vers les programmes en histoire géographie: http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/lettres ... C_2017.pdf et en français: http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/lettres ... s_prog.pdf

    Lien vers les sujets de CAPLP de cette année: http://media.devenirenseignant.gouv.fr/ ... 770031.pdf


Ce premier état des lieux me semble une base fragile mais non indécente. Il le fallait.

_________________
" Le cynique est le chien de la vérité, non pas parce qu'il la protègerait comme un gardien fidèle, mais parce qu'il aboie des mots vrais, et qu'il mord avec, parce qu'il agresse les gens à la vérité."
Frédéric Gros, Michel Foucault, PUF, Que sais-je?, 2004.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Ce que revêt le CAPLP
Message Publié : 10 Jan 2018 0:36 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 25 Juil 2012 16:14
Message(s) : 20
Merci pour ce sujet qui devrait en intéresser plus d'un...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB