A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Oct 2018 11:09

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Chances au capes
Message Publié : 18 Mai 2018 8:13 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 12 Oct 2012 22:23
Message(s) : 87
il y a trente ans je parie qu'il y avait beaucoup plus de places, pas indispensable de s'autoflageller.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Chances au capes
Message Publié : 18 Mai 2018 16:10 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7323
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
Allons allons je vous ai connu moins épidermique! Chacun est libre d’avoir son opinion. La mienne est que je n’en vois pas l’intérêt de se présenter au PLP si on a le niveau Capes ou agreg, en tout cas dans ces matières là. Si on veut donner dans la pédagogie innovante le collège est un champ d’exercice qui convient tout autant.

Aurélianus, mes propos visaient à aller plus loin que de réagir simplement aux vôtres.
C'est le système que je critique et l'image que nous nous en faisons tous.
Nous savons très bien que ce genre de classification ne représente nullement les réalités de terrains très différents.
Je ne pense d'ailleurs pas qu'il s'agisse de "niveau" mais bien d'aisance et d'intérêt que chacun peut ressentir face au type de travail (et de conditions : établissement, territoires, publics, âges, etc.) qui se présente dans la grande famille de l'EN.

Enfin, pour Jérôme, entre nous, l'exemple que vous citez me semble être anecdotique ou bien est-ce pour illustrer le fait que cette pseudo-élite en décalage incroyable avec les réalités de l'enseignement dicte une forme de "voie royale" ?
Car ce n'est pas l'agrégation de philosophie (combien de temps a-t-il vraiment enseigné au passage ?) qui a donné à BHL son pouvoir d'influence sur le monde politique économique et financier en France et dans le monde, mais bien ses réseaux, les "capitaux" sociaux, économiques et culturels accumulés comme l'aurait écrit Bourdieu...

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Chances au capes
Message Publié : 18 Mai 2018 16:30 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 934
Citer :
Je suis persuadé que je n’aurais pas obtenu l’agrégation d’il y a trente ans.

Pour compléter ce que dit Beria qui insiste sur la baisse des postes offert rendant la comparaison difficile : plus de 160 places en 1991 et 1992. Je l'ai eu du 1er coup mais à une place qui ne me laisserait aujourd'hui guère d'espoir. Donc, en effet, pas d'autoflagellation ! Mais il faudrait aussi comparer le nombre de candidats et peut-être même les exigences (les meilleures copies d'il y a 30 ans à celles d'aujourd'hui). Bref, il est très difficile d'avoir des comparaisons pertinentes. Je connais même des recalés au Capes reçus à l'agrég. Totalement illogique mais au delà des statistiques les concours sont des histoires très individuelles.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Agr%C3%A9gation_d%27histoire_en_France#Taux_de_r%C3%A9ussite

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Chances au capes
Message Publié : 18 Mai 2018 17:34 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1756
Localisation : Lyon-Vénissieux
Moi quand j'ai tenté le CAPES d'Histoire-géographie en 1991 il y avait 1 300 postes !
(dont beaucoup n'étaient pas pourvus)

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Chances au capes
Message Publié : 18 Mai 2018 17:59 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2757
Localisation : Versailles
Duc de Raguse a écrit :


Enfin, pour Jérôme, entre nous, l'exemple que vous citez me semble être anecdotique ou bien est-ce pour illustrer le fait que cette pseudo-élite en décalage incroyable avec les réalités de l'enseignement dicte une forme de "voie royale" ?
Car ce n'est pas l'agrégation de philosophie (combien de temps a-t-il vraiment enseigné au passage ?) qui a donné à BHL son pouvoir d'influence sur le monde politique économique et financier en France et dans le monde, mais bien ses réseaux, les "capitaux" sociaux, économiques et culturels accumulés comme l'aurait écrit Bourdieu...


Pas du tout. C'est une réalité très forte - en tout cas dans l'ouest parisien. Je connais des familles (pas une seule mais au moins deux) dont le père est polytechnicien, l'un des fils l'est aussi et l'autre, simple centralien, est le "raté" de la famille. Je connais un ambassadeur de France dont le fils a tenté de se suicider après avoir raté l'ENA.

Passer l'agreg, être enseignant, c'est être dans ces milieux au mieux un "original" au pire un "nul". Le CAPES ? son existence est simplement ignorée.

Je pense que cela va aller en s'aggravant pour deux raisons. Sur le plan génétique tout d'abord. Les couples parentaux sont devenus très égalitaires car ils se forment pendant les études. On croise des énarques mariés à des énarques, un X à une X ! donc la qualité du patrimoine génétique est au top. Il n'y a plus d'aleas dus, par exemple, à une épouse riche mais sotte ou belle mais inculte ! Ensuite les lycées de l'ouest de Paris ont gardé un niveau élevé (et même un niveau croissant dans certaines matières comme les langues vivantes). Cela va créer un décalage croissant avec le reste de la France ! la trajectoire d'un Pompidou ou d'un Macron va devenir rarissime.

J'ai rencontré l'autre jour une mère de famille qui pleurait en m'expliquait que sa fille avait raté le CAPES (de SVT). Je me suis dit qu'elle vivait dans un autre monde !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Chances au capes
Message Publié : 18 Mai 2018 18:58 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7323
Localisation : Provinces illyriennes
Effectivement, cela confirme ce que j'écrivais plus haut, une élite déconnectée des réalités de l'enseignement, dont les membres tentent parfois une agrégation faute de mieux et font tout, ensuite, pour ne jamais enseigner... :rool:
Bref, pas étonnant ensuite que certains prennent les enseignants pour des domestiques.

Citer :
Moi quand j'ai tenté le CAPES d'Histoire-géographie en 1991 il y avait 1 300 postes

Et combien de candidats ayant composé ?

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Chances au capes
Message Publié : 18 Mai 2018 22:13 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 934
Autour de 4000. Le pic sera atteint en 1998 avec 9000 alors que les postes fondent entre 1993 (plus de 2000!) et 2000 (autour de 700).
Les années 1986-1994 sont celles où le ratio a été le plus favorable aux candidats (avec 1960-1966). Les pires ratios : 1995-2003 et 1969-1979. Deux décennies (ou presque) où les étudiants ont été sacrifiés (beaucoup de candidats et chute des postes).

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Chances au capes
Message Publié : 18 Mai 2018 22:18 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7323
Localisation : Provinces illyriennes
Merci Calade. :wink:
Citer :
Les pires ratios : 1995-2003

Je m'en souviens très bien... >:(

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Chances au capes
Message Publié : 18 Mai 2018 22:56 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1756
Localisation : Lyon-Vénissieux
Citer :
Sur le plan génétique tout d'abord.

Vous oubliez la loi du retour à a moyenne découverte par Francis Galton à la fin du 19° siècle.
Il montre que par exemple au plan génétique que quand deux personnes de haute taille se marient ensembles elles donnent à des enfants souvent plus petits que les deux parents, sinon de génération en génération on aurait des géants !

Sinon il faut savoir que dans les familles de l'élite du pays il peut y avoir des problèmes de drogue.
Maintenant c'est vrai qu'ayant un de mes parents mathématicien de réputation internationale j'ai entendu siffler mes oreilles quand après le Bac j'ai voulu faire et j'ai fait un IUT de Gestion (au lieu ses classes prépa) ou quand je me suis lancé dans la voie du CAPES après la licence.
Il y a dans ces familles de la "haute" une pression absolument atroce au niveau des études et de la réussite professionnelle qui d'ailleurs n'empêche pas les trajectoires de chute sociale.

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Chances au capes
Message Publié : 19 Mai 2018 8:47 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5711
Localisation : Limoges
Donc on en est à causer patrimoine génétique des esprits supérieurs et d'infirmer avec Galton, tout va bien.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Chances au capes
Message Publié : 19 Mai 2018 9:57 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 16:51
Message(s) : 140
Localisation : Frakkland
Pédro a écrit :
Donc on en est à causer patrimoine génétique des esprits supérieurs et d'infirmer avec Galton, tout va bien.


Merci Pédro de m'avoir devancé dans cette réflexion de bon sens.

Uvy.

_________________
Betra er berfættum en bókarlausum að vera.
"Mieux vaut aller pieds nus que ne pas avoir de livres."
Proverbe islandais
Twitter : @UvyMordicante


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Chances au capes
Message Publié : 19 Mai 2018 11:38 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2757
Localisation : Versailles
La génétique est une science fondée sur l'experience.

Galton et Bourdieu sont des idéologues. L'un est fans d'inégalité. Et l'autre d'égalité.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Chances au capes
Message Publié : 19 Mai 2018 12:02 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6826
Pédro a écrit :
Donc on en est à causer patrimoine génétique des esprits supérieurs et d'infirmer avec Galton, tout va bien.

Bien repéré, je n'avais pas vu le point.

A quoi mène une discussion sur les chances au CAPES...

Au fait, on pourrait peut-être revenir au sujet, tous ?

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Chances au capes
Message Publié : 19 Mai 2018 12:30 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5711
Localisation : Limoges
Les capacités intellectuelles, ne vous en déplaise jerome ne sont pas que le résultat d’une ascendance génétique et même pas complètement d’un déterminisme social. Puisque vous mettez de la science dans l’equation Produisez donc un article scientifique justifiant qu’il existe chez l’homme une assurance claire d’intelligence dans la descendance des mieux dotés en la matière et vos propos sur Bourdieu gagneront un pe de crédit. Pour l’heure vous ne faites que « renvoyez les extrêmes dos à dos », formule d’une si complète sottise qu’on se demande comment elle peut être sortie ici... mais bon quand on remonte la discussion qu’on en voit d’autre, on se dit qu’un ordre de pensée bien différent des débuts règne.

Bref, j’en reste là et croyez bien que je me modère face à ce genre de propos.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB