Nous sommes actuellement le 14 Août 2020 3:24

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
Message Publié : 31 Juil 2020 14:57 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3510
Localisation : Versailles
Elviktor a écrit :
Jerôme a écrit :
je crois bien, sans être un expert, que sur le plan du droit c'est la religion qui était l'élément clef de la définition juridique du statut individuel.!

Si c'est le cas également pour la Turquie, la question de Chosefil dans ce fil c'est par conséquent non pas: comment la Turquie est composée aujourd'hui de 90 % de turcs (ce que comme je l'ai exposé précédemment n'a guère de sens)
mais comment (ou pourquoi) la Turquie est composée aujourd'hui à 90% de musulmans.


Je pense que Chosefil se fonde sur des catégories ethnolinguistqiues contemporaines (en gros : un turc est un ressortissant de l'Etat turc, de langue turque et de religion musulmane) - pas sur les concepts ottomans.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Juil 2020 15:14 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2014 12:27
Message(s) : 494
Localisation : Andalousie
Jerôme a écrit :
Je pense que Chosefil se fonde sur des catégories ethnolinguistqiues contemporaines (en gros : un turc est un ressortissant de l'Etat turc, de langue turque et de religion musulmane) - pas sur les concepts ottomans.

Même sur cette base Jerôme (est turc le ressortissant de l'Etat turc, de langue turque et de religion musulmane) vous circonscrivez la question à l'identité religieuse puisque 100% des ressortissants turcs actuels sont turcophones (langue officielle de l'état Turc).
Le plus simple ce serait donc bien que Chosefil nous précise ce qui sous-tend son questionnement...

_________________
“Etudie, non pour savoir plus, mais pour savoir mieux. ”
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Juil 2020 15:32 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 1049
.
Jerôme a écrit :
Mais je crois bien, sans être un expert, que sur le plan du droit c'est la religion qui était l'élément clef de la définition juridique du statut individuel.

Ceci a déjà été évoqué tout comme le statut des musulmans et non musulmans au sein de la "Turquie".

Chosefil s'interroge sur l'absence de données concernant -le lire eut été bien- les Turcs du XIVe (voire avant) au XVIe : nous sommes donc en pleine période ottomane. Réponse est faite.

Nulle comparaison avec la France mais un rapport avec les Balkans. Je ne vais pas vous apprendre le désir d'expansion des Ottomans ni leur avancée aux portes de Vienne. Quid de la Hongrie ? Un glacis ? Et bien non. Certains rappels sont donc nécessaires.
Comme le fait de montrer que sous l'empire ottoman et la "Pax ottomanica" le mot "turc" n'a aucun sens.

La demande sur un laps de temps précis ne peut aboutir : les "statistiques ethniques" n'existaient pas.

Maintenant un chose me gêne : "statistiques ethniques".
L'association de ces deux mots accouche toujours de questionnements légitimes côté lecteur. D'autant que manifestement aucune recherche n'a été faite en amont concernant l'histoire de la Turquie, ce qui peut interpeller. Ceci peut vite dériver et n'appartient ni à l'histoire et pas même au sujet "civilisation islamique".
Les "statistiques ethniques" sont rarement faits par des historiens pour abonder l'Histoire mais le plus souvent pour lui donner un sens, une couleur (on peut décliner).

Je pense tout à fait comme Elviktor. Il serait bon de donner un cadre à ce questionnement doublé de ce besoin de recherche et les sources des chiffres avancés. En l'absence de tout cadre, chacun peut raisonnablement s'interroger même sans être expert et plus encore sans être expert.

**


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Juil 2020 16:38 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2014 12:27
Message(s) : 494
Localisation : Andalousie
Rebecca West a écrit :
.Chosefil s'interroge sur l'absence de données concernant -le lire eut été bien- les Turcs du XIVe (voire avant) au XVIe : nous sommes donc en pleine période ottomane. Réponse est faite.
La demande sur un laps de temps précis ne peut aboutir : les "statistiques ethniques" n'existaient pas.
Maintenant un chose me gêne : "statistiques ethniques".
L'association de ces deux mots accouche toujours de questionnements légitimes côté lecteur. D'autant que manifestement aucune recherche n'a été faite en amont concernant l'histoire de la Turquie, ce qui peut interpeller. Ceci peut vite dériver et n'appartient ni à l'histoire et pas même au sujet "civilisation islamique".
Les "statistiques ethniques" sont rarement faits par des historiens pour abonder l'Histoire mais le plus souvent pour lui donner un sens, une couleur (on peut décliner).
Je pense tout à fait comme Elviktor. Il serait bon de donner un cadre à ce questionnement doublé de ce besoin de recherche et les sources des chiffres avancés. En l'absence de tout cadre, chacun peut raisonnablement s'interroger même sans être expert et plus encore sans être expert.

Nous sommes d'accord Rebecca West.
Et bien que je ne veuille accorder quelque intention polémiste à Chosefil il me semble que la façon dont il présente son sujet est si ce n'est maladroite bien "fouillis".
Ainsi, rien que dans son introduction :
Chosefil a écrit :
Par exemple en Iran, il existe une multitude de peuples qui bien qu'ayant une culture proche se diversifient par leurs langues et traditions : perses 61%, lori 6%, kurdes 10%, azeri 16%, baluchi... Les perses sont dominants et à ma connaissance, dans le cas de l'Iran c'est assez facile de retrouver l'origine de chacun de ces peuples et d'obtenir des informations sur leur migration, parcours etc... Et les iraniens eux-mêmes connaissent souvent leurs origines.

Ce serait intéressant qu'il nous explique quelles sont ces "traditions" perse, lori, kurde, azeri, baluchi...dont il tire ces pourcentages pour l'Iran actuel (et qui lui font affirmer qu'ainsi sont connues les origines de ces "peuples" et des iraniens eux-mêmes).
Ou bien, ces pourcentages ne seraient-ils pas tout simplement et exclusivement ceux des ressortissants actuels Iraniens ayant comme deuxième langue le baloutche, azeri, kurde etc (Le persan étant la langue officielle de l'Iran il est à nouveau ici normal qu'il soit non pas dominant mais parlé par 100% de la population bien que plus de 80 autres langues ou dialectes y soient également actuellement recensés) ?

_________________
“Etudie, non pour savoir plus, mais pour savoir mieux. ”
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Août 2020 19:51 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 29 Juil 2020 13:10
Message(s) : 3
Bonjour à tous,

Je tiens à vous remercier pour toutes vos réponses qui contiennent des informations très intéressantes.

J'aimerais m'excuser pour la façon dont j'ai rédigé mon message, en me relisant je remarque à quel point le choix de mes mots n'est pas adapté pour un sujet historique. J'essaierai à l'avenir de prendre en compte vos remarques.

Les informations que certains d'entre vous ont fourni sur l'organisation du temps des ottomans répondent à une certaine mesure aux questions que je me posais.

Pour vous répondre :

Elviktor a écrit :
Je suis moi aussi assez circonspect sur la présentation que nous fait Chosefil de "l'identité" turque parce que, à mon sens, la Turquie ne peut comprendre ni 90%, ni 80%, ni même 10% de turcs mais bien 100% dans la mesure où être Turc aujourd'hui c'est se déclarer (ou être déclaré) de nationalité Turque, cad ressortissant du pays d'état de Droit qu'est la Turquie. Donc il me semblerait bon avant de se lancer sur quelque considération historique que ce soit que Chosefil nous précise d'où il tire son pourcentage et sur quelle(s) base(s) celui-ci est établi (linguistique, religieuse, génétique..?).

Bien entendu la Turquie comporte 100% de turcs et l'Iran 100% d'iraniens, la France 100% de français... J'ai été très maladroit sur le choix de mes mots, par "turc" je voulais dire "personne de nationalité turque de culture "principalement" turque, et pas de culture provenant d'autre peuple de Turquie (kurdes, zazaki, grecs, arabes...). Le pourcentage de 90% que j'ai mentionné concerne les citoyens de Turquie ayant appris le turc comme langue maternelle, selon une source de l'ONU, 90% des citoyens turcs avaient appris le turc à la naissance de 1965. L'info est accessible sur la page wikipedia de la démographie en Turquie : https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mo ... arbooks-22

Quand on s'intéresse à la démographie de l'Iran, et qu'on regarde les statistiques pour le même critère, on lit les pourcentages que j'ai mentionné dans mon premier post, cette info vient aussi de la page wikipedia de la démographie de l'Iran et est une info provenant de la CIA : https://en.wikipedia.org/wiki/Demographics_of_Iran

J'étais surpris, et car bien sûr il aurait été stupide de comparer bêtement deux nombres sans prendre en compte l'histoire de ces populations et du pays en question, j'ai décidé de créer ce sujet sur ce forum.

Jerôme a écrit :
Je pense que Chosefil se fonde sur des catégories ethnolinguistqiues contemporaines (en gros : un turc est un ressortissant de l'Etat turc, de langue turque et de religion musulmane) - pas sur les concepts ottomans.

Par "turc" je voulais dire "citoyen turc ayant appris uniquement le turc à la naissance et qui se considère comme appartenant à la culture turque et non à une autre culture d'un peuple minoritaire".

Rebecca West a écrit :
Je pense tout à fait comme Elviktor. Il serait bon de donner un cadre à ce questionnement doublé de ce besoin de recherche et les sources des chiffres avancés. En l'absence de tout cadre, chacun peut raisonnablement s'interroger même sans être expert et plus encore sans être expert.

En effet c'est mon cas, je m'interroge sans être expert, et seulement en ayant fait quelques recherches et en ayant de faibles connaissances, je vous avoue avoir justement créé ce sujet dans le but d'acquérir des connaissances.

Elviktor a écrit :
Ce serait intéressant qu'il nous explique quelles sont ces "traditions" perse, lori, kurde, azeri, baluchi...dont il tire ces pourcentages pour l'Iran actuel (et qui lui font affirmer qu'ainsi sont connues les origines de ces "peuples" et des iraniens eux-mêmes).
Ou bien, ces pourcentages ne seraient-ils pas tout simplement et exclusivement ceux des ressortissants actuels Iraniens ayant comme deuxième langue le baloutche, azeri, kurde etc (Le persan étant la langue officielle de l'Iran il est à nouveau ici normal qu'il soit non pas dominant mais parlé par 100% de la population bien que plus de 80 autres langues ou dialectes y soient également actuellement recensés) ?

Si vous souhaitez que je vous explique les différences culturelles et traditionnelles qu'il y a entre un iranien du Kurdistan, de Téhéran, de l'Azerbaijan ou du Balouchestan, on ne va pas en finir. Chacun de ces peuples qui vit en Iran, et qui ont la citoyenneté iranienne, ont une langue qui (ces langues ne sont pas intelligibles) et des pratiques qui leur sont propres.
Bien sûr le persan est parlé par 100% de la population, mais dire qu'il est la première langue de ces peuples est erroné, la langue maternelle des azeris d'Iran est l'azeri, pas le persan, ils apprennent le persan très jeune, dès qu'ils vont à l'école et font leurs premiers pas dans la société, mais leur langue maternelle reste l'azeri et reste la langue de leur culture, celle qu'ils parlent en famille.

Concernant la question "qu'est-ce qui me fait affirmer que ces peuples connaissent leurs origines ?", en sachant que les ~8 millions de kurdes vivant en Iran parlent le kurde, je pense qu'on peut dire qu'ils connaissent leurs origines.

L'Iran est un pays où les peuples présents ont chacun gardé leur langue et leur tradition, savoir pourquoi ce phénomène est présent en Iran et pas en Turquie m'intéresse.

Encore une fois merci pour vos connaissances. J'espère que vous saurez m'excuser pour mon pauvre choix de mots et ma façon de parler.

Après réflexion ma question serait plutôt : "Qu'est-ce qui a amené la Turquie a posséder aujourd'hui un nombre si faible de locuteurs natifs d'une autre langue que le turc."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Août 2020 1:38 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 01 Déc 2007 12:34
Message(s) : 853
Selon Jean-Paul Roux dans son ouvrage intitulé "Histoire des Turcs. Deux mille ans du Pacifique â la Méditerranée", chez Fayard, paru en 2000, c'est â la langue qu'il nous faut en venir si nous voulons tenter de cerner le fait turc. La seule définition qu'on puisse retenir est linguistique. Est turc qui parle la langue turque. Toute autre formulation est inadéquate, p.20. Selon l'auteur, p. 21, le seul critère pour désigner des Turcs, demeure toujours le critère linguistique. L'auteur affirme encore aux pages 20 et 21 que quand, dans un dictionnaire, il est écrit que les Turcs sont, au sens étroit, les citoyens de la République de Turquie d'une part c'est exclure tous les autres groupes humains qui parlent ou ont parlé la langue turque et qui sont Turcs au sens large; d'autre part, c'est dire turques, avec le gouvernement dont elles relèvent, les minorités de la Turquie, les Kurdes notamment, qui sont des Iraniens et ne se reconnaissent pas tous comme Turcs.

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Août 2020 1:52 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2014 12:27
Message(s) : 494
Localisation : Andalousie
Chosefil a écrit :
J'aimerais m'excuser pour la façon dont j'ai rédigé mon message, en me relisant je remarque à quel point le choix de mes mots n'est pas adapté pour un sujet historique.

Il n'y a, en ce qui me concerne du moins, aucun souci Chosefil, tout questionnement est recevable ...pour peu d'un minimun de balisage et de methode.

Chosefil a écrit :
Bien entendu la Turquie comporte 100% de turcs et l'Iran 100% d'iraniens, la France 100% de français

Bien entendu...puisque l'on parle là de nationalités.

Chosefil a écrit :
par "turc" je voulais dire "personne de nationalité turque de culture "principalement" turque, et pas de culture provenant d'autre peuple de Turquie (kurdes, zazaki, grecs, arabes...).

Et en mélangeant ici nationalité et culture vous allez de nouveau vous embourber, car qu'est ce que vous mettez exactement dans cette "case culture" qui vous permette de discriminer (au sens premier) si finement ces "peuples" ?

Chosefil a écrit :
Le pourcentage de 90% que j'ai mentionné concerne les citoyens de Turquie ayant appris le turc comme langue maternelle, selon une source de l'ONU, 90% des citoyens turcs avaient appris le turc à la naissance de 1965. L'info est accessible sur la page wikipedia de la démographie en Turquie : https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mo ... arbooks-22
Quand on s'intéresse à la démographie de l'Iran...info vient aussi de la page wikipedia de la démographie de l'Iran et est une info provenant de la CIA : https://en.wikipedia.org/wiki/Demographics_of_Iran

C'est donc bien le critère linguistique que vous choisissez. Bien qu'ici je vous inviterais à relativiser ou mieux questionner les sources que vous utilisez car :
1) des données sur wikipédia de 1965 ça date tout de même un peu
2) Vous devriez comprendre que l'Etat Turc (comme nombre d'autres) considère que son unité nationale passe en partie par l'usage généralisé de la langue turque et que pour ce faire il s'attache depuis des decennies à son enseignement et diffusion parmi toutes les composantes ethniques du pays.
3) Sachez qu' il est quasi impossible de dénombrer avec précision le nombre des locuteurs d'une autre langue que la langue turque en Turquie, car aucun recensement n'y a jamais été mené à ce sujet.
4) "des infos en provenance de la CIA"...comment vous dire ?...pfffff
Maintenant, puisque je vois que le sujet semble sincerement vous interesser, pour avoir des données si ce n'est plus fiables du moins plus récentes vous pouvez toujours consulter le site Ethnologue / Languages of the world
https://www.ethnologue.com/
où vous pourrez trouver des données de 2014 en provenance de croisements d'études et recherches ethno-démographiques qui indiquent les compositions suivantes :

Groupe ethnique Population Pourcentage Langue maternelle
Turcs (anatoliens) 53 402 000 70,6 % turc
Kurdes kurmanji 8 127 000 10,7 % kurde kurmanji
Kurdes turcophones 5 881 000 7,7 % turc
Kurdes dimili 1 155 000 1,5 % kurde dimili (zazaki)
Arabes libanais 1 133 000 1,4 % arabe leventin
Kabardiens (Circassiens)1 062 000 1,4 % kabarde (circassien oriental)
Persans 618 000 0,8 % persan (farsi)
Azerbaïdjanais du Sud 540 000 0,7 % azéri méridional
Arabes irakiens 520 000 0,6 % arabe mésopotamien du Nord
Gagaouzes 418 000 0,5 % gagaouze
Pomaques 351 000 0,4 % bulgare (pomaque)
Grecs pontiques 321 000 0,4 % grec pontique
Adyghéens (Circassiens) 316 000 0,4 % adyghéen (circassien)
Kurdes alévis 184 000 0,2 % kurde zazaki du Nord (alévi))
Géorgiens 151 000 0,1 % géorgien
Arabes irakiens 101 000 0,1 % arabe mésopotamien du Sud
Bosniaques 101 000 0,1 % bosniaque
Tchétchènes 101 000 0,1 % tchétchène
Tatars de Crimée 100 000 0,1 % tatar de Crimée
Lazes 93 000 0,1 % laze


Chosefil a écrit :
Par "turc" je voulais dire "citoyen turc ayant appris uniquement le turc à la naissance et qui se considère comme appartenant à la culture turque et non à une autre culture d'un peuple minoritaire"(...) je vous avoue avoir justement créé ce sujet dans le but d'acquérir des connaissances

Avec ce genre de defintion qui mélange cette fois linguistique et culture, vous n'obtiendrez rien de bien précis comme connaissance. La notion de culture étant quasiment propre à chaque individu, le données résultantes de bases déclaratives ne vous donneront au mieux que des pourcentages sur le "sentiment d'appartennance" des individus intérrogés et non une quelconque connaissance de ce qui les constitue.

Chosefil a écrit :
Si vous souhaitez, Elviktor, que je vous explique les différences culturelles et traditionnelles qu'il y a entre un iranien du Kurdistan, de Téhéran, de l'Azerbaijan ou du Balouchestan, on ne va pas en finir. Chacun de ces peuples qui vit en Iran, et qui ont la citoyenneté iranienne, ont une langue qui (ces langues ne sont pas intelligibles) et des pratiques qui leur sont propres.

Ayant par le passé éffectué des séjours dans ces zones "culturelles" j'en ai déjà quelques petites idées et connaissances voyez-vous, c'est pourquoi je me permets à nouveau de vous signaler que certaines de vos affirmations et conceptions catégorielles sont non seulement plus que brumeuses , prétent à confusion et meriteraient, pour vous-même, d'être affinées si ce n'est éclaircies.

Chosefil a écrit :
Bien sûr le persan est parlé par 100% de la population, mais dire qu'il est la première langue de ces peuples est erroné, la langue maternelle des azeris d'Iran est l'azeri, pas le persan, ils apprennent le persan très jeune, dès qu'ils vont à l'école et font leurs premiers pas dans la société, mais leur langue maternelle reste l'azeri et reste la langue de leur culture, celle qu'ils parlent en famille

Oui Chosefil, j'entends et connais ce que vous dites là, mais ce que je m'escrime ici à vous faire comprendre (pour dernière fois, parce que je ne vais pas épiloguer ad nauseam sur ce sujet bien peu historique) c'est que les données que vous cherchez à utiliser ne sont pas établies sur la répartition/ pourcentage (ce qu'on nomme la prévalence) de primo-locuteurs de telle ou telle langue dans telle ou telle zone géographique mais sur la prévalence de multilinguisme parmi des groupes d'individus donnés, ce qui est loin d'être la même chose.

Chosefil a écrit :
Concernant la question "qu'est-ce qui me fait affirmer que ces peuples connaissent leurs origines ?", en sachant que les ~8 millions de kurdes vivant en Iran parlent le kurde, je pense qu'on peut dire qu'ils connaissent leurs origines.

Ben non, on peut pas vraiment dire ça....

Chosefil a écrit :
Après réflexion ma question serait plutôt : "Qu'est-ce qui a amené la Turquie a posséder aujourd'hui un nombre si faible de locuteurs natifs d'une autre langue que le turc."

Vaste question...dont vous risquez de n'en pas voir le bout si vous persistez dans vos catégorisations entre "des locuteurs natifs" versus des locuteurs qui seraient "non-natifs".

_________________
“Etudie, non pour savoir plus, mais pour savoir mieux. ”
Sénèque


Dernière édition par Elviktor le 02 Août 2020 2:04, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Août 2020 1:54 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 01 Déc 2007 12:34
Message(s) : 853
Jean-Paul Roux affirme encore ceci p. 21:
Citer :
En revanche, c'est jouer sur les mots, bien qu'ils ne se privent pas eux-mêmes de le faire, que de refuser la qualité de Turcs aux habitants des républiques issues de l'URSS, indépendants ou demeurés dans le cadre russe (Tatars, Bachkirs, Tchouvaches, Yakoutes, etc.), qui parlent des langues turques, pour, en les reconnaissant comme turcophones, voir en eux seulement des Azéris, des Ouzbeks, des Kazakhs, des Turkmènes, Kirghiz, etc. - ce qu'ils sont naturellement aussi.
Le critère ethnique selon l'auteur n'entre certainement pas en jeu pour désigner des Turcs, p. 22. Page 23 pour finir l'auteur affirme ceci:
Citer :
Le mot "turc", qui n'a donc valeur ni ethnique ni religieuse, n'évoque pas davantage une notion d'État ou de nation. Â aucun moment , de leur histoire les Turcs n'ont été tous réunis â l'intérieur de frontières délimitées, sous une autorité commune.

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Août 2020 13:10 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 01 Déc 2007 12:34
Message(s) : 853
Affirmer que les Kurdes sont des Iraniens est manifestement une erreur de la part de Jean-Paul Roux. Puisque si les Kurdes ont une origine iranienne, ils représentent bel et bien un peuple au vue de leur langue avec différents dialectes, des traditions, des coutumes. Je dois reconnaître que je ne connaîs pas grand chose en turcologie de plus. Donc si des forumistes ont des informations supplémentaires concernant les Turcs pour ce topic, merci par avance pour leur participation.

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Août 2020 13:26 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5435
Localisation : Limoges
Artigas a écrit :
Affirmer que les Kurdes sont des Iraniens est manifestement une erreur de la part de Jean-Paul Roux. Puisque si les Kurdes ont une origine iranienne, ils représentent bel et bien un peuple au vue de leur langue avec différents dialectes, des traditions, des coutumes. Je dois reconnaître que je ne connaîs pas grand chose en turcologie de plus. Donc si des forumistes ont des informations supplémentaires concernant les Turcs pour ce topic, merci par avance pour leur participation.


C'est toujours le problème dans la définition de ce qu'est un peuple ; il est probable qu'il fasse simplement référence au fait que les Kurdes pratiquent une langue de la famille iranienne.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Août 2020 15:07 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2014 12:27
Message(s) : 494
Localisation : Andalousie
Pédro a écrit :
Artigas a écrit :
Affirmer que les Kurdes sont des Iraniens est manifestement une erreur de la part de Jean-Paul Roux. Puisque si les Kurdes ont une origine iranienne, ils représentent bel et bien un peuple au vue de leur langue avec différents dialectes, des traditions, des coutumes. Je dois reconnaître que je ne connaîs pas grand chose en turcologie de plus. Donc si des forumistes ont des informations supplémentaires concernant les Turcs pour ce topic, merci par avance pour leur participation.

C'est toujours le problème dans la définition de ce qu'est un peuple ; il est probable qu'il fasse simplement référence au fait que les Kurdes pratiquent une langue de la famille iranienne.


La langue turque appartient à la famille des langues Turciques (famille d'une trentaine de langues réparties dans une vaste région allant de l'Europe de l'Est à l'ouest de la Chine et de Chypre à la Sibérie).

La langue Kurde à celle de la famille de langues Indo-européennes.

wikipedia.org/wiki/Kurde_(langue) a écrit :
Le kurde est une langue indo-européenne appartenant à la branche des langues iraniennes occidentales. Il est parlé par les Kurdes, qui peuplent une vaste région appelée "Kurdistan" divisée entre la Turquie centrale et surtout orientale, le nord-ouest de l'Iran, notamment occidental, l'Irak septentrional et la Syrie septentrionale.
Il n’existe pas qu’une langue kurde mais plusieurs dialectes ou langues ; de surcroît plusieurs alphabets sont utilisés pour écrire le kurde. Toutefois, même si les frontières et les répressions ont empêché les Kurdes de travailler à la standardisation de leur langue, c’est essentiellement par la langue que s’affirme l’identité kurde.


Pour être plus précis sur la langue Kurde ou "les Kurdes" :
institutkurde.org/langue a écrit :
Par Joyce BLAU Professeur à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) de l'Université de Paris :

Le kurde est la langue de plusieurs dizaines de millions de Kurdes vivant sur un vaste territoire d'un seul tenant.
Il appartient à la famille des langues indo-européennes et au groupe irano-aryen de cette famille.
C'est à la charnière du IIème et du Ier millénaire avant J.-C. que les tribus et peuples iranophones de l'Asie centrale et des territoires limitrophes commencent leurs déplacements vers le plateau iranien et les steppes du littoral de la Mer Noire.
En envahissant la région ces tribus et peuples assimilent, donnent leur langue et leur nom à d'autres peuples irano-aryens déjà présents sur le terrain. Certains refuseront l'assimilation totale, aujourd'hui encore des îlots plus ou moins importants de Kurdes non-kurdophones sont installés au Kurdistan de Turquie, d'Iran et d'Irak.

Le kurde, la langue des Kurdes, qui appartient au groupe nord-occidental des langues irano-aryennes, n'a jamais eu l'occasion de s'unifier et ses dialectes sont généralement répartis en trois groupes nettement apparentés entre eux.
Le groupe le plus important par le nombre de ses locuteurs est le kurde septentrional communément appelé kurmandjî, parlé par les Kurdes vivant en Turquie, en Syrie, dans des pays de l'ex-U.R.S.S. et par une partie des Kurdes vivant en Iran, en Iraq. Cette langue est également parlée par 200.000 kurdophones installés autour de Kaboul, en Afghanistan.
Ce groupe a donné naissance à une langue littéraire.
Le groupe central comprend le kurde parlé au nord-est de l'Irak où il est appelé soranî et les parlers des districts voisins, au-delà du Zagros, dans le Kurdistan d'Iran. Ce groupe a également donné naissance à une langue littéraire.

_________________
“Etudie, non pour savoir plus, mais pour savoir mieux. ”
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB