A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 13 Nov 2018 1:39

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 45 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
Message Publié : 03 Août 2008 22:55 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 01 Déc 2007 12:34
Message(s) : 758
Toutes mes sincères excuses: j'ai commis une confusion entre Al-Maqrîsî et Al-Masudi. :oops:

La fatigue et des révisions prolongées sans doute...

C'est Al-Maqrîsî (1364-1442) et non Al-Masudi qui témoigne de la brillance de la Maison de la Sagesse fondée par le calife fatimide al-Hakim au Caire au début du XIe siècle. Source: Al-Maqrîzî, al-nawâ'iz wal-i'tibar fi dhikr al-khitat wal-atâr en arabe traduction Quattremère, pour la traduction française, 1837-1845, II, 474-475.

Dans le deuxième lien sur la Maison de la Sagesse fondée par ce calife au Caire au début du XIe siècle, les deux dernières lignes après le témoignage d'al-Maqrîzî.

Sinon vraiment dommage que l'Encyclopédie de l'Islam ne soit pas consultable en ligne sur internet. (Sur le site de Brill, l'éditeur)

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Août 2008 23:13 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 14 Avr 2005 10:11
Message(s) : 2261
Merci pour l'information, j'ai donc bien vu ce lien.
Cette source n'est pas à négliger mais elle date de plus de 300 ans après les faits dont nous parlons... Qu'avons nous de plus proche dans le temps ?

_________________
« Étudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain. » Isidore de Séville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Août 2008 16:18 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 01 Déc 2007 12:34
Message(s) : 758
Il y'a l'article en ligne sur le portail des revues électroniques de l'université Paris I de Marie-Geneviève Balty-Guesdon, très riche en sources de diverses sortes, certes toutes arabes mais largement fiables.

De la revue Arabica, numéro 39, datant de 1992. Là encore au vue de la lecture de l'article allant de la page 131-150 (je l'ai lu à la Bibliothèque de la Sorbonne aujourd'hui), il apparaît que le Beyt al-Hikma n'était pas qu'une simple bibliothèque, un passage notable démontrant cela notamment:

'' Alors que sous Al-Mamûn, des savants l'utilisent pour leurs travaux et l'institution connaît un développement que nous essaierons de préciser'' En l'occurence tout au long de l'article, il est très difficile d'affirmer que le Beyt al-Hikma n'était qu'une simple bibliothèque. Bien au contraire, au fil de la lecture de l'article (un peu difficile à cause des nombreuses références et surtout sources arabes) il apparaît que la Maison de la Sagesse puisse être considérée à la fois comme une bibliothèque et un institut de recherches de haut niveau proche d'une université.

Donc il apparaît manifestement selon cet article très riche en sources et détaillé que le Beyt al-Hikma ne fut pas uniquement une simple bibliothèque mais également une sorte d'institut de haut niveau, proche d'une université à travers la présence de chercheurs.

Je retournerai demain pour finir de ficher cet article ''dense'' mais assez difficile à lire et à comprendre dans sa globalité. (Il ne peut être consulté qu'à distance de chez soi via un login, mot de passe pour des étudiants de Paris I ou à la bibliothèque de la Sorbonne sur place)

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Août 2008 20:08 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 01 Déc 2007 12:34
Message(s) : 758
Via le lien suivant absolument passionnant (avec Google Scholar), on apprend que des Madrasa étaient tels des universités car elles avaient leur organisation et leurs formations scientifiques, précurseuses des Collèges modernes en Europe occidentale (tels Oxford et Cambridge) et des collèges sous le Moyen-Age en Occident chrétien.

Mais surtout que le Beyt-Hikma était bel et bien une université au sens propre du terme de par ses enseignements, ses formations, la présence d'étudiants et d'un cursus universitaire. Donc délivrant au final des diplômes. Ali ibn Yahia (mort en 888) avait une bibliothèque-université au IXe siècle comparable à son fonctionnement à la Beyt al-Hikma de Bagdad. Cette bibliothèque-université était intitulée ''Khizama al-hikma'', littéralement ''Trésors de la Chambre'' et formaient des étudiants via un cursus universitaire en les autorisant à étudier diverses sciences humaines, naturelles, appliquées.

Les travaux de Georges Makdisi, précurseur des travaux sur léducation au sein de l'Islam y sont mentionnés et l'une de ses thèses principales: l'influence des Madrasa sur les Collèges médiévaux européens. Avec une idée précise du curriculum universitaire d'étude dans ces Madrasa et de leur organisation.

Le lien est en anglais:

http://www.interfaithdialog.org/newslet ... ruddin.pdf

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Août 2008 0:06 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 14 Avr 2005 10:11
Message(s) : 2261
L'article de Balty Guesdon (1992) est une bonne source mais elle est assez sérieusement critiquée par Gutas dans son livre de 1998. Il dit notamment la chose suivante dans une note de bas de page (p. 97).

Citer :
Le réexamen récent du problème par M. G. Balty Guesdon offre une discussion raisonnée et méthodique sans toutefois éviter les prétentions excessives; en outre, il laisse complètement échapper le contexte sassanide et ses implications [...]. Les travaux d'Eche et de Balty Guesdon contiennent les références complètes à la littérature antérieure. L'étude de Balty Guesdon est gâchée par les inexactitudes dans les références, en particulier par l'usage de l'édition du Fihirst la moins classique, l'édition non datée de Beyrouth.


L'approche des Bayat al Hikma chez Gutas s'inscrit surtout dans une approche plus large du mouvement de traduction vers l'arabe de l'époque abasside. Il inscrit notamment le mouvement de traduction à Bagdad dans une volonté des califs de s'attirer le soutien du monde sassanide zoroastrien, puis en réaction au monde byzantin qui rejetait l'héritage grec ancien au profit du christianisme.

L'ouvrage est passionnant car il s'intéresse au pourquoi de ce mouvement de traduction...

On voit donc que sur les Maisons de la Sagesse, il y a des versions qui divergent sur le contenu et l'objet de ces maisons. Mais sur la question de l'enseignement dans le monde arabo musulman, je ne suis pas sur que cela change grand chose. Non ?

Concernant votre deuxième contribution, le texte est intéressant, par contre j'aimerai mieux connaître les thèses de Georges Makdisi. En effet les thèses de ce dernier semblent assez isolées, ainsi elles ne sont pas reprises par Pierre Riché et Jacques Verger dans "Des nains sur des épaules de géants" chez Taillandier en 2006. Ils ne reprennent pas la thèse de l'influence des "universités" arabes.

Quant aux enseignements dans les madrassas merci. Avez vous une cartographie des différents lieux d'enseignement ? Ces universités fonctionnaient-elles en réseau ?

_________________
« Étudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain. » Isidore de Séville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Août 2008 15:10 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 01 Déc 2007 12:34
Message(s) : 758
Vous pouvez touver tous les renseignements nécessaires sur les institutions d'enseignement de l'Islam médiéval, notamment les madrasa dans les ouvrages suivants:

''L'enseignement en Islam et en Occident au Moyen-Age'' de Georges Makdisi, Dominique Sourdel et Janine Sourdel-Thomine, P.geuthner, Paris, 1978, 318 p.

''Rise of colleges: Institutions of Learning in Islam and the West'' par Georges Makdidi, Hardcover, août, 1981.

''Religion and learning in Classical Islam'' de Georges Makdidi, Hardcover, octobre 1991.

''Law and Education in Medieval Islam: Studies in honor of Professor Georges Makdisi'' par Joseph E. Lowry, Devin J. Stewart et Shawkat M. toorawa. Hardcover, février 2005.

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Août 2008 15:17 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 14 Avr 2005 10:11
Message(s) : 2261
Merci pour ces références.
Concernant Georges Makdidi et Rise of College nous en avons déjà un peu discuté plus haut. L'avez vous lu ? Quelles sont ses thèses ?

_________________
« Étudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain. » Isidore de Séville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Août 2008 17:22 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 01 Déc 2007 12:34
Message(s) : 758
Non je ne l'ai pas lu. J'avais consulté des articles en français et en anglais, le premier ouvrage cité en français provient d'un hors-série, numéro 13 de la Revue des Etudes islamiques datant de 1976.

J'ai trouvé des références, résumés sur le net. Mais également dans la revue cité plus haut. Ainsi que dans d'autres revues comme Arabica, Annales islamologiques. L'Encyclopédie de l'Islam. Et surtout dans l'index islamicus: la référence absolue concernant la recherche d'un thème central (enseignement, éducation, religion, sciences, économie...) via des articles dans ces revues que l'on retrouve dans l'index islamicus et tant d'autres, des ouvrages...

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Août 2008 18:00 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 01 Déc 2007 12:34
Message(s) : 758
L'ouvrage de George Makdisi est consultable uniquement sur place à la Bibliothèque des Langues orientales sous la côte GEN.III.26413 concernant Paris ou la région parisienne. (Se munir d'une carte d'étudiant et d'une pièce d'identité si on veut s'y inscrire)

(Il coûte extrêmement cher)

L'adresse de la bibliothèque des Langues orientales: 4, rue de Lille 75007. Et pour s'y rendre: station Rue du Bac, ligne 12, Palais Royal, ligne 10, Saint-Germain-des-Près, ligne 4 en métro. (elle restera ouverte jusqu'au 14 août au soir à 19h et réouvrira le 1er septembre)

Les 3 autres ouvrages que j'avais cité sont consultables à la bibliothèque de la Sorbonne.

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Août 2008 18:09 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 14 Avr 2005 10:11
Message(s) : 2261
Merci Artigas pour ces recherches. Mais n'étant, depuis quelques temps déjà, étudiant je ne peux avoir accès à pas mal d'ouvrages. De plus j'ai la folie de les acheter pour en garnir ma bibliothèque... A voir donc pour George Makdisi, j'aurais bien aimé pouvoir connaître son cheminement.

En effet si les échanges de contenu ont été certains entre Occident Latin et monde arabo-musululman médiéval, je n'en perçois pas la traçe évidente en ce qui concerne les institutions d'enseignement.

En effet les universités médiévales ne sont jamais fondée ex nihilo, le plus souvent elles sont la continuation des écholes cathédrales et monastiques qui existaient alors que les échanges entre arabes et latins n'avaient pas pris leur envol.

_________________
« Étudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain. » Isidore de Séville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Août 2008 21:53 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 01 Déc 2007 12:34
Message(s) : 758
Il y'a un article qui risque de vous intéresser Isidore:

''Madrasa and Universtity in the Middle Ages'' dans la revue Studia Islamica, numéro 32, pp 255-264

On peut le consulter en ligne via ce lien: http://www.jstor.org/pss/1595223

Mais il est obligatoire de s'enregistrer pour pouvoir le consulter. (Et je crois que c'est payant) Mais on peut le consulter librement sur le portail des ressources électroniques de Paris I dans la salle des revues, à la bibliothèque de la Sorbonne. J'en ferai un résumé le plus tôt possible.

Sinon voici un résumé en anglais de l'ouvrage de George Makdisi, intitulé '' The Rise of colleges. Institutions of Learning in Islam:

Citer :
The typology of institutions of learning, the Muslim college especially in its madrasa form, and on the scholastic method that was its product. Chapter 1, '' Institutions, examines the rise of the school law, typology of learning and the law of waqf as et pertains to institutions of, learning. Chapter 2, '' Instruction discusses the divisions of the fields of knowledge, organization of learning, and the methodolology of learning. Chapter 3, ''The scholastic Community, '' discusses the professors, students and post, occupations, and functions of the post as they pertain to the law and other fields. Chapter 4, ''Islam and the Christian West'', examines the institutions as corporations, as charitable trusts, as incorporated trusts, and as Islamic institutions located in Europe. Chapter 4 also discusses instruction and the scholastic community in regard to the professor and the right to teach and the magister, magisterum, and mufti. It is stated that Muslim institution analized education was religious, privately, organized, and open to all Muslims who sought it. It was based on the waqf, or charitable trust. The state of governing powers had no control over the instruction but instead the content of education and its methods were left to the teaching professor itself because the founder was usually a layman guilded by the the wishes of the professor for whom he instituted his foundation. It is concluded that the interaction between the East and West was beneficial to Islamic education and will be in the future. Appendices offen a review of previous scholaship such as Julian Ribera on Islamic influences. Notes, references, a bibliography, and an index are provided.
Citer :


Résumé trouvé via Google scholar issu du site: Education Ressources information Center.

_________________
''L'histoire, je le crains, ne nous permet guère de prévoir, mais, associée à l'indépendance d'esprit, elle peut nous aider à mieux voir.'' Paul Valéry


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Août 2008 22:43 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 14 Avr 2005 10:11
Message(s) : 2261
Artigas, vous êtes quelqu'un de dangereux pour ... mon porte monnaie. J'ai très envie de le lire [i]in extenso[/i]. Ceci dit je viens de passer sur Amazon et 500 $ même avec l'euro fort c'est bien trop...

N'étant pas étudiant, accéder à ce genre d'informations est assez difficile.

Si vous avez un pdf d'article je saute dessus.

_________________
« Étudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain. » Isidore de Séville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Août 2008 17:49 
Ce document à l'air fort intéressant.

Citer :
the scholastic method that was its product


Je ne suis pas très doué en anglais mais j'ai compris dans l'ensemble. La scolastique concerne toute la philosophie du Moyen âge? Je veux dire par là qu'il ne s'agit exclusivement de la philosophie occidentale (St Thomas d'Aquin...etc).


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Août 2008 18:30 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 14 Avr 2005 10:11
Message(s) : 2261
scholastic selon Merriam webster se définit de la façon suivante :
1. Of or relating to schools; academic.
2. often Scholastic Of, relating to, or characteristic of Scholasticism.
3. Adhering rigidly to scholarly methods; pedantic. See Synonyms at pedantic.

Compte tenu du contexte de la phrase on peut penser plutôt au premier terme. Il parle en effet de méthode en général. De plus il n'est pas traité de l'Europe à ce point de l'article ce qui semble écarter le deuxième.

Il ne s'agit donc de la méthode de la Scholastique médiévale mais de la méthode d'enseignement en général.

_________________
« Étudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain. » Isidore de Séville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Déc 2010 20:54 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 14 Avr 2005 10:11
Message(s) : 2261
A propose de la fameuse université de Fès, il a été posté les résultats d'un M1 d'histoire de Toulouse qui parle des légendes associées à la fondation. Je ne sais pas comment ce travail serait reçu au Maroc, il prouve en tout cas qu'il existe des champs inexplorés sur des points sommes toutes basiques.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Quaraouiyi ... iyy.C3.AFn

Ce ne serait probablement pas mieux que celui d'une ex-étudiante française à propos de Brennus. Elle avait mis à mal la légende de la ville de Sens qui avait fait de l'illustre gaulois un Senon ... de Sens. Il semblerait que ce soit plutôt un cisalpin. Elle fut reçue sans enthousiasme par la Société Archéologique :
Citer :
l’issue d’une communication donnée sur le sujet dans le cadre des activités de la Société Archéologique de Sens, son président me fit remarquer qu’il ne me confierait pas volontiers le soin de présenter la ville aux curieux de passage


http://www.crdp-reims.fr/ressources/bro ... agedin.htm

_________________
« Étudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain. » Isidore de Séville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 45 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB