A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Nov 2018 15:38

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Averroës et le grec
Message Publié : 10 Déc 2010 16:18 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 14 Avr 2005 10:11
Message(s) : 2261
Bonjour à tous,
Toujours suite à une discussion, il m'est soutenu avec une certaine constance qu'Averroës parlait ou, au moins, le lisait. Mes lectures n'ont jamais confirmé ce fait, mais peut-être les ai je mal choisi.

Alors parlait il le grec ?
Ecrivait il le grec ?
Lisait il le grec ?

Je veux bien manger mon chapeau sur le sujet... mais avec de solides références et sources.
Merci pour votre aide et arbitrage.

PS : j'ai un très grand resto comme enjeu dans cette discussion.

_________________
« Étudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain. » Isidore de Séville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Averroës et le grec
Message Publié : 10 Déc 2010 18:49 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Jan 2009 15:49
Message(s) : 2670
Selon Urvoy (Averroès, les ambitions d'un intellectuel musulman), nos connaissances sur la formation d'Averroès sont pour le moins lacunaires ; ses commentaires d'Aristote reposent sur des traductions (il recoupe plusieurs traductions), ce qui laisse à penser qu'il ne l'a pas lu en grec. On sait par contre qu'il a étudié la langue arabe en philologue.

Dans l'introduction à sa traduction du Grand commentaire de la métaphysique d'Aristote (sur google books : http://books.google.fr/books?id=ulw7-aZ ... &q&f=false), Aubert Martin indique que les philosophes andalous ignoraient le grec.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Averroës et le grec
Message Publié : 10 Déc 2010 19:05 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 14 Avr 2005 10:11
Message(s) : 2261
Merci Calame pour votre point.
Selon vous que vaut la bio d'Urvoy ? Je l'ai lu mais je ne suis pas un fin connaisseur du sujet et je ne peux la croiser avec beaucoup d'autres lectures ?

_________________
« Étudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain. » Isidore de Séville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Averroës et le grec
Message Publié : 10 Déc 2010 19:17 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 14 Avr 2005 10:11
Message(s) : 2261
Merci une deuxième fois cette intriduction est passionante et facile d'accès pour une avoir une idée des méthodes et approches philologiques. :wink:

_________________
« Étudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain. » Isidore de Séville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Averroës et le grec
Message Publié : 11 Jan 2011 22:16 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Jan 2011 16:09
Message(s) : 2
Ce qui est sûr ce que les arabes d'Al Andalus ont largement contribué par la traduction, à la diffusion du savoir grec en particulier philosophique dans le monde occidental post Moyen-Age.
Averroes( Ibn Rushd en arabe) était de plus juriste et conseiller du pouvoir maure mais malheureusement ses écrits ont, en partie été brûlé par les littéralistes musulmans arrivés en Espagne dans la première partie du XIII siècle.(dynastie berbère des almohades)

_________________
Retrouve le goût de l'imprévisible et de l'inconnu...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Averroës et le grec
Message Publié : 12 Jan 2011 9:15 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 14 Avr 2005 10:11
Message(s) : 2261
Les arabes d'Al Andalus n'ont jamais rien traduit du grec vers l'arabe (cf. Gutas). Les traductions ont été faites par un passage par le syriaque à Damas puis à Bagdad.

_________________
« Étudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain. » Isidore de Séville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Averroës et le grec
Message Publié : 12 Jan 2011 15:11 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Jan 2011 16:09
Message(s) : 2
Vous avez sûrement raison, certaines traductions ont pu être effectué dans le centre culturel majeur que représentait Bagdad à l'époque, mais étant aller moi-même à Cordoue récemment, j'ai pu constater qu'Averroès a participé à ce travail de grande envergure notamment en ce qui concerne ses commentaires d'Aristote.

_________________
Retrouve le goût de l'imprévisible et de l'inconnu...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Averroës et le grec
Message Publié : 12 Jan 2011 16:32 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 14 Avr 2005 10:11
Message(s) : 2261
Averroës n'a jamais rien traduit et ne parlait ni ne lisait un traitre mot de grec.
A ce propos je vous renvoie au lien donné par Calame ; il s'agit d'une introduction à une traduction en français de certains travaux d'Averroës. Il y est mentionné que les philosophes arabes et donc Al Andalus ne connaissaient pas le grec.

_________________
« Étudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain. » Isidore de Séville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Averroës et le grec
Message Publié : 28 Jan 2011 18:38 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 28 Jan 2011 18:14
Message(s) : 1
Isidore a écrit :
Les arabes d'Al Andalus n'ont jamais rien traduit du grec vers l'arabe (cf. Gutas). Les traductions ont été faites par un passage par le syriaque à Damas puis à Bagdad.


Les traduction du grec vers l'arabe, en passant souvent par le syriaque, ont commencé à Baghdad, il n'y en a pas eu à Damas


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Averroës et le grec
Message Publié : 28 Jan 2011 18:40 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 14 Avr 2005 10:11
Message(s) : 2261
Il n'y a pas eu de traductions du tout à Damas ? ou juste pas de traductions via le syriaque ?

_________________
« Étudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain. » Isidore de Séville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Averroës et le grec
Message Publié : 28 Jan 2011 18:53 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 14 Avr 2005 10:11
Message(s) : 2261
Après un passage rapide sur Google Book, il semblerait que des traductions ont été opérées mais elles n'ont pas l'objet d'une démarche générale comme cela a pu être le cas à Bagdad. Gutas parle de traduction principalement pour répondre aux besoins du au fait que les arabes dominaient des non-arabes.

http://books.google.fr/books?id=jKPhL5H ... &q&f=false

_________________
« Étudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain. » Isidore de Séville


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Averroës et le grec
Message Publié : 29 Jan 2011 2:07 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Mars 2010 16:23
Message(s) : 1162
Localisation : Paris
Mehmet a écrit :
Ce qui est sûr ce que les arabes d'Al Andalus ont largement contribué par la traduction, à la diffusion du savoir grec en particulier philosophique dans le monde occidental post Moyen-Age.

Je souhaiterais simplement faire remarquer que ces théories sont depuis longtemps non seulement dépassées mais réductrices ! qu'appelez-vous "diffustion du savoir grec en particulier philosophique dans le monde occidental post Moyen Age" quand, dès le VIIème siècle, des bilbiothèques entières dans les monastères chrétiens étudiaient les écrits d'Aristote, de Platon ou de Cicéron ? Laissez dont ce genre de considération aux crétins dont la suffisance leur laisse une chance à question pour un champion !

_________________
Il n'y a pas de littérature sans liberté politique

Memoriam quoque ipsam cum voce perdidissemus, si tam in nostra potestate esset oblivisci quam tacere


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Averroës et le grec
Message Publié : 29 Jan 2011 9:47 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Jan 2009 15:49
Message(s) : 2670
Il ne faudrait tout de même pas tomber dans l'excès inverse, et affirmer que rien n'est passé par les terres d'Islam ; l'Espagne et la Sicile tout comme Byzance ont permis de redécouvrir, aux XIIe-XIIIe, des textes qui n'existaient plus dans les bibliothèques monastiques, et certains auteurs chrétiens en ont fait usage.
Mais on s'éloigne du sujet de l'hellenisme d'Averroes. On a déjà d'ailleurs beaucoup parlé de la chose au moment de l' "affaire Gougenheim" : viewtopic.php?f=106&t=16841.
Un autre fil ne demande qu'à être enrichi : viewtopic.php?f=82&t=23257

Sur le sujet de la traduction en Islam, il y a aussi ce fil : viewtopic.php?f=91&t=20949


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Averroës et le grec
Message Publié : 29 Jan 2011 10:01 
Isidore a écrit :
Averroës n'a jamais rien traduit et ne parlait ni ne lisait un traitre mot de grec.
A ce propos je vous renvoie au lien donné par Calame ; il s'agit d'une introduction à une traduction en français de certains travaux d'Averroës. Il y est mentionné que les philosophes arabes et donc Al Andalus ne connaissaient pas le grec.
C'est anecdotique et littéraire, mais je ne peux m'empêcher d'évoquer la nouvelle de Jorge-Luis Borges La quête d'Averroes, où il le montre essayant de comprendre les mots "tragoedia" et "comoedia" sans avoir aucune idée de ce qu'est le théâtre, et finissant par conclure qu'une tragédie est un éloge et une comédie une critique (j'ignore s'il y a vraiment quelque chose d'Averroës là-dessus).

Mais Borges interrompt son récit et finit par conclure ironiquement qu'il reste sec parce qu'il ne sait lui-même pas assez de choses sur Averroës.

à+


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Averroës et le grec
Message Publié : 29 Jan 2011 11:23 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2601
Sur l'organisation et l'importance des Maisons de la sagesse ou du savoir créées par les Arabes pour traduire les œuvres antiques voir à http://classes.bnf.fr/dossitsm/islam.htm

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB