A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 24 Nov 2017 19:19

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 59 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Conquête arabe
Message Publié : 22 Juil 2014 9:46 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Saladin a écrit :
Citer :
" Globalement, la population de l'empire islamique n'aurait guère augmenté entre 950 et 1250, alors que celle de l' Europe triplait presque dans le même temps."

Donc c'est bien ce que je disais, au Xème siècle, l'Europe ne domine pas démographiquement le monde musulman. C'est plus tard que la balance tourne en faveur de l'Europe.

Oui, l'islam est plus peuplé jusqu'au 10è siècle, on le dit tous les deux, mais dès le 11è siècle se prépare jusqu'au 13è le fort accroissement de l'occident face à une décroissance économique et démographique de l'islam, qui aboutit à une inversion du rapport de forces général ce qui n'empêche pas précise Martinez-Gros des succès musulmans en Afrique noire, l'Anatolie et l'Inde. Un paradoxe dit l'auteur qu'il va expliquer par l'ardeur guerrière bédouine propre aux musulmans.
C'est bien dans cette période de 950-1250 qu'a lieu le tournant, le déclin musulman et l'essor de l'Europe qui décolle et ne sera plus rattrapée.
M-G: " L'islam a brillé pendant notre déclin et décliné quand nous avons brillé."
Encore mieux: " L' histoire de l'Islam n'est que l'envers du progrès de l'occident ... C'est au 11è-12è siècles que les historiens placent le renversement des forces en Méditerranée au détriment des puissances musulmanes et à l'avantage de l'occident." Les cités italiennes prennent le dessus. Dès le 11è siècle elles imposent une hégémonie navale et commerciale.
Mais il y a ailleurs une avancée musulmane; au Ghana, Niger, Sénégal et en Inde (Turcs). Les deux blocs se croisent sans cesse.
C'est au 17è que l'islam cède définitivement en prenant pas le virage de la modernité. Elle a besoin de spécialistes sans cesse renouvelés des techniques occidentales qu'elle emploie pourtant constamment. C'est le point capital pour Martinez-Gros.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Conquête arabe
Message Publié : 22 Juil 2014 21:44 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 12 Mai 2012 3:13
Message(s) : 920
Citer :
mais dès le 11è siècle se prépare jusqu'au 13è le fort accroissement de l'occident face à une décroissance économique et démographique de l'islam, qui aboutit à une inversion du rapport de forces général ce qui n'empêche pas précise Martinez-Gros des succès musulmans en Afrique noire, l'Anatolie et l'Inde. Un paradoxe dit l'auteur qu'il va expliquer par l'ardeur guerrière bédouine propre aux musulmans.



Effectivement, c'est toute la période des grands défrichements en Occident notamment. Et de l'essor du monde urbain, qui ouvre la voie à la Renaissance.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Conquête arabe
Message Publié : 21 Août 2014 17:09 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 21 Août 2014 16:06
Message(s) : 7
Bonjour à tous,

Je réponds assez tardivement, car cela va faire pratiquement dix ans que ces messages ont été posté.

Mais je voulais ajouter quelques précisions :

L'arabisation s'est faite de plusieurs manières, en réalité, elle parait complexe, mais ne l'est pas réellement.
Les arabes ont poussés les peuples qui étaient face à eux à "s'arabiser", pour la plupart du temps, au nom de l'islam. Pour les arabes de l'époque des conquêtes musulmanes, islamisation passait par arabisation. Ibn Khaldoun, dans les prolégomènes, détaille bien cela.

Les peuples qui ont résisté,du moins un minimum, à l'arabisation tels que les perses ou les berbères se sont vus arabisés avec le temps.

En ce qui concerne les berbères, ce sera l'invasion des Banu Hilal qui marquera la première réelle phase d'arabisation, je ne rentrerai pas dans les détails, mais les Banu Hilal marqueront à tout jamais la culture arabo-berbère du Maghreb.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Conquête arabe
Message Publié : 21 Août 2014 18:24 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Cesare Borgia a écrit :
L'arabisation s'est faite de plusieurs manières, en réalité, elle parait complexe, mais ne l'est pas réellement.
Les arabes ont poussés les peuples qui étaient face à eux à "s'arabiser", pour la plupart du temps, au nom de l'islam. Pour les arabes de l'époque des conquêtes musulmanes, islamisation passait par arabisation. Ibn Khaldoun, dans les prolégomènes, détaille bien cela.
Les peuples qui ont résisté,du moins un minimum, à l'arabisation tels que les perses ou les berbères se sont vus arabisés avec le temps.
Oui, de manière différente selon le pays, mais c'est une arabisation qui s'est produite par la religion et par la langue de la religion, l'arabe, mais en enlevant tout pouvoir aux arabes, qui se retrouvent à partir du 10è siècle progressivement exclus du pouvoir et écartés des fonctions militaires et administratives par les esclaves turcs qu'ils ont fait venir et qui ont pris leur place, sauf quelques exceptions.
Un sultan comme Saladin, qui est kurde, ne sera pas le seul à veiller à ce que les arabes ne figurent pas dans ses armées. Le déclin du pouvoir arabe commence assez tôt dans l'histoire de la conquête. C'est la religion et la langue qui s'étendront.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Conquête arabe
Message Publié : 21 Août 2014 22:15 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1741
Localisation : Nanterre
Alain.g a écrit :
Saladin a écrit :
Citer :
" Globalement, la population de l'empire islamique n'aurait guère augmenté entre 950 et 1250, alors que celle de l' Europe triplait presque dans le même temps."

Donc c'est bien ce que je disais, au Xème siècle, l'Europe ne domine pas démographiquement le monde musulman. C'est plus tard que la balance tourne en faveur de l'Europe.

Oui, l'islam est plus peuplé jusqu'au 10è siècle, on le dit tous les deux, mais dès le 11è siècle se prépare jusqu'au 13è le fort accroissement de l'occident face à une décroissance économique et démographique de l'islam, qui aboutit à une inversion du rapport de forces général ce qui n'empêche pas précise Martinez-Gros des succès musulmans en Afrique noire, l'Anatolie et l'Inde. Un paradoxe dit l'auteur qu'il va expliquer par l'ardeur guerrière bédouine propre aux musulmans.
C'est bien dans cette période de 950-1250 qu'a lieu le tournant, le déclin musulman et l'essor de l'Europe qui décolle et ne sera plus rattrapée.
A-t-on une idée des populations des deux ensembles ?

Sur un site de l'INED ici, j'avais lu que le Maghreb comportait environ 10 millions d'habitants autour de l'an 1000, soit 4 fois moins que l'Europe (Russie comprise).

Dans le processus d'arabisation, il faut tenir compte également de plusieurs phénomènes.
  • l'appropriation de nombreux traits d'autres civilisations : la maison arabe typique, avec sa cour intérieure, est dérivée de la domus romaine. De même, l'impôt de capitation (djyzia) a été inventé par les Byzantins.
  • La collecte des hadiths mets de nombreux lettrés sur les routes, à la rencontre des garnisons arabes éparpillées aux confins de l'empire dont certains chefs descendent de proches du prophète. Puis, des étudiants à la rencontre de ces lettrés. D'après Ignaz Goldziher, cette circulation a cimenté l'unité culturelle de l'empire arabe.
  • Les déplacements violents de certaines tribus, comme l'invasion des Beni Hillal en Afrique du nord. Cette invasion intérieure, peu connue en Occident, à des effets dramatiques sur certains territoires, comme la Tunisie. En ravageant les campagnes et en pillant les villes, ils contribuent à affaiblir l'élément chrétien résiduel.
  • L'institution de l'esclavage militaire (Mamelouks), qui dote les empires arabes de fonctionnaires et de militaires pas forcément disciplinés, mais unis par la religion et dont l'arabe est le seul moyen de communication avec les sujets arabes, kurdes ou turcs.
  • D'une certaine manière, la mosaïque d'ethnies des Maghreb-Machrek, rend nécessaire une linga franca, et cela a facilité la diffusion de l'arabe.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Conquête arabe
Message Publié : 21 Août 2014 23:42 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 21 Août 2014 16:06
Message(s) : 7
C'est exactement cela qui rend complexe l'histoire de l'arabisation. L'arabisation est directement liée à l'islamisation, parce que l'on parle de le culuralisation ou d'éthnicisation à partir d'une culture arabe qui a évolué depuis l'arrivée de l'islam et qui, en soi, a changé littéralement la culture arabe.

Les Banu Hilal marquent une réelle étape de l'arabisation au Maghreb. C'est d'ailleurs, en partie pour l'arabisation qu'ils ont été envoyé tels des bêtes au Maghreb.

Mais cette islamisation qui passe par l'arabisation n'a pas été correctement acheminé, c'est pour cela que les grands hommes du monde arabe du XXeme siècle, tenteront de "réarabiser" leur pays, car pour l'arabisation est le seul chemin qui mènerait à l'unité étatique.

Houari Boumedienne en Algérie, ou encore Saddam Hussein en Irak, tenteront d'arabiser les berbères ou les kurdes, qui sont certes arabisés, mais leur culture prédomine constamment leurs décisions politiques ou religieuses.

Pour l'un l'arabisation avait un but en partie religieux, pour l'autre pas vraiment.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Conquête arabe
Message Publié : 22 Août 2014 11:05 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1741
Localisation : Nanterre
Cesare Borgia a écrit :
Mais cette islamisation qui passe par l'arabisation n'a pas été correctement acheminé, c'est pour cela que les grands hommes du monde arabe du XXeme siècle, tenteront de "réarabiser" leur pays, car pour l'arabisation est le seul chemin qui mènerait à l'unité étatique.

Houari Boumedienne en Algérie, ou encore Saddam Hussein en Irak, tenteront d'arabiser les berbères ou les kurdes, qui sont certes arabisés, mais leur culture prédomine constamment leurs décisions politiques ou religieuses.

Pour l'un l'arabisation avait un but en partie religieux, pour l'autre pas vraiment.
L'arabisation ne se superpose pas à l'islamisation.
En Asie, c'est plutôt la turquisation qui a lieu : les dialectes turcs se sont imposés.

Curieusement, les géographes identifient les limites de l'arabisation à celle du dromadaire. Dans les confins de l'Asie centrale, quand les déserts deviennent froids et que le chameau remplace le dromadaire, la culture turc remplace la culture arabe.

L'arabisation du Maghreb s'est effectivement fortement accélérée avec la décolonisation, sous l'influence du nationalisme arabe.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Conquête arabe
Message Publié : 22 Août 2014 11:36 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Cesare Borgia a écrit :
C'est exactement cela qui rend complexe l'histoire de l'arabisation. L'arabisation est directement liée à l'islamisation, ....
Mais cette islamisation qui passe par l'arabisation n'a pas été correctement acheminé, c'est pour cela que les grands hommes du monde arabe du XXeme siècle, tenteront de "réarabiser" leur pays, car pour l'arabisation est le seul chemin qui mènerait à l'unité étatique.
Intéressant. Martinez-Gros observe de son côté que l'arabisation d'après la conquête, a la caractéristique d'avoir été portée par la religion, ce qui est admis, et qu'il en est résulté le pouvoir du " discours musulman, la parole de la mosquée qui trouve une revanche historique à occuper les ruines d'un espace historique longtemps étranger à ses sermons. L'islamisme au croisement de l'occident et de la mosquée, de la modernité et de l'intangible, est aussi l'effet de cet effacement du pouvoir traditionnel.."
Pour Ibn Khadùn, ce pouvoir de l'Etat arabe, qui s'est effacé progressivement, était au Maghreb celui des berbères, les sédentaires de sa théorie, détruit par les nomades des tribus arabes qui avaient la force guerrière des bédouins.
Cet affrontement de la force bédouine et des sédentaires débouchant sur un Etat, aurait fragilisé le monde musulman et préparé la colonisation occidentale selon Martinez-Gros dans son ouvrage sur L' islam, l' islamisme et l'Occident.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Conquête arabe
Message Publié : 23 Août 2014 23:59 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 12 Mai 2012 3:13
Message(s) : 920
Citer :
Mais cette islamisation qui passe par l'arabisation n'a pas été correctement acheminé, c'est pour cela que les grands hommes du monde arabe du XXeme siècle, tenteront de "réarabiser" leur pays, car pour l'arabisation est le seul chemin qui mènerait à l'unité étatique.


Et pour en rajouter davantage, l'arabisation lié au mouvement du panarabisme durant le XXème siècle n'est pas du tout lié à l'islamisation.

Il ne faut pas non plus trop extrapoler cette question de l'arabisation dans la mesure où celle-ci est aussi un processus "qui va de soi" ou plutôt "civilisationnel", et pas seulement religieux : l'arabe est la langue parlée dans les marchés, dans les cours, dans les milieux scientifique. Elle est utile pour le commerce, ou pour établir des contacts entre différents membres d'un empire immense, avant que celui-ci ne se morcelle. Que dire des chrétiens ou des juifs d'Al Andalus (et d'ailleurs) qui maîtrisaient parfaitement l'arabe, la saluant pour son caractère scientifique et culturel (poésie notamment) plus que religieux, voir islamique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Conquête arabe
Message Publié : 24 Août 2014 10:50 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Saladin a écrit :
Que dire des chrétiens ou des juifs d'Al Andalus (et d'ailleurs) qui maîtrisaient parfaitement l'arabe, la saluant pour son caractère scientifique et culturel (poésie notamment) plus que religieux, voir islamique.
Oui dans l"age d'or de l'empire arabe et avant le déclin intellectuel arabe que Christophe Picard dans Le monde musulman, 2014, Cursus d' Armand Colin, situe au 13è siècle en précisant qu' Averroes et Ibn Battùta notamment "se trouvaient isolés dans un monde de juristes peu enclin à laisser s'épanouir des idées jugées dangereuses pour le public pour le sunnisme. Le XIIIè siècle marqua bien le début d'un recul dans la mesure où l'innovation était de plus en plus mal acceptée."

L'auteur cite Ibn Khaldùn (14è siècle) à cet égard:
" Lorsque le vent de la civilisation eut cessé de souffler sur le Maghrreb et al-Andalus et que le dépérissement des connaissances scientifiques eut suivi celui de la civilisation, les sciences disparurent de ces deux pays au point d'y laisser à peine une trace de leur existence. On en trouve seulement quelques notions chez de rares individus qui doivent se dérober à la surveillance des docteurs (de la foi] orthodoxes."

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Conquête arabe
Message Publié : 24 Août 2014 15:57 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 12 Mai 2012 3:13
Message(s) : 920
Ce n'est pas exact, dans la mesure où il y a encore des communautés juives au Maghreb, jusqu'à aujourd'hui notamment au Maroc et en Tunisie, communautés qui maîtrisent parfaitement l'arabe. Et pour l'Algérie, jusqu'en 1962.

Ne mélangeons pas deux aspects, car c'est ce que vous faites dans votre propos : le déclin de la civilisation musulmane sur le plan intellectuel, technique et scientifique d'une part, là dessus je suis parfaitement d'accord avec vous. Et l'adoption de la langue arabe et de sa culture par les communautés non musulmanes dans le monde arabo-musulman d'autre part qui rentre dans le cadre de notre sujet.

Le propos que vous avez cité, et que j'ai écrit, abordait ce second point. Et non pas le premier.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Conquête arabe
Message Publié : 24 Août 2014 19:52 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Saladin a écrit :
Ce n'est pas exact, dans la mesure où il y a encore des communautés juives au Maghreb, jusqu'à aujourd'hui notamment au Maroc et en Tunisie, communautés qui maîtrisent parfaitement l'arabe. Et pour l'Algérie, jusqu'en 1962..
Oui mais je répondais à la fin de votre phrase:
Citer :
... la saluant pour son caractère scientifique et culturel (poésie notamment) plus que religieux, voir islamique.

Par contre d'accord sur le parler arabe par besoin pratique, intérêt et acculturation des chrétiens et des juifs jusqu'à une période récente.
Sur le rôle de la religion dans l'extension du parler arabe par la conquête, il concerne en premier les populations qui se convertissent en grand nombre dans certains pays occupés, plus que dans d'autres. La conversion évite le statut de dhimmi et sa taxation.
Les conversions sont massives et rapides au Maghreb notamment par regroupement des tribus écrit Ibn Khaldùn, cependant que les berbères sédentaires se convertissent rapidement.
La religion est d'autant plus importante dans l'évolution des pays conquis, que religion et politique sont étroitement mêlés

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Conquête arabe
Message Publié : 25 Août 2014 1:16 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 12 Mai 2012 3:13
Message(s) : 920
Citer :
... la saluant pour son caractère scientifique et culturel (poésie notamment) plus que religieux, voir islamique.


Pour le caractère scientifique, nul doute là dessus. Par contre, concernant l'aspect culturel je ne suis pas d'accord avec vous. J'en reviens donc à mon propos précédent. Un exemple concret : au XXème siècle, les communautés juives d'Afrique du nord maîtrisaient très bien l'arabe notamment dans le milieu de la musique, ils ont contribué à l'élaboration des musiques arabo-andalouses du Maghreb. Comme c'est le cas avec le Maalouf dans l'est algérien. Nous pouvons citer le célèbre cheikh Raymond, l'un des grands maîtres du Maalouf, de confession juive.

Donc jusqu'à l'époque contemporaine des communautés non musulmanes et arabophones, saluaient et pratiquaient l'arabe pour son originalité et sa particularité culturelle. Aucun rapport avec l'islamisation ici. L'arabe est finalement une langue, comme le sont le français, l'italien, le perse, le chinois.... son développement et son extension n'est pas que la résultante d'un canal religieux. Comme tout passionné d'histoire, vous savez très bien que les aspects sont souvent plus complexe qu'un simple raisonnement du genre : "arabisation lié à l'islamisation, point". Ceci est un pur mythe et je viens de vous le prouver. Ce qui rejoins votre propos ici :

Citer :
Par contre d'accord sur le parler arabe par besoin pratique, intérêt et acculturation des chrétiens et des juifs jusqu'à une période récente.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Conquête arabe
Message Publié : 25 Août 2014 11:23 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Saladin a écrit :
... son développement et son extension n'est pas que la résultante d'un canal religieux. Comme tout passionné d'histoire, vous savez très bien que les aspects sont souvent plus complexe qu'un simple raisonnement du genre : "arabisation lié à l'islamisation, point". Ceci est un pur mythe et je viens de vous le prouver. Ce qui rejoins votre propos ici :
Citer :
Par contre d'accord sur le parler arabe par besoin pratique, intérêt et acculturation des chrétiens et des juifs jusqu'à une période récente.
En fait, il y a plusieurs voies d'arabisation.
1/ D'une part, l'arabisation par acculturation des chrétiens et des juifs qui conservent leur religion mais qui parlent arabe comme les mozarabes en Espagne ou deux langues comme les juifs. Un phénomène général, qui fonctionne d'ailleurs dans les deux sens, inévitable en cas de conquête, dont j'ai fait état.
2/D'autre part, une autre voie d'adaptation à la conquête concernant les non-musulmans, chrétiens notamment, mais par conversion à la religion arabe et à la langue à la fois. On retrouve là l'affirmation que la langue arabe a progressé du fait de la conversion à l'islam.
Ok, elle ne couvre pas tout le champ de la pratique de l'arabe.

Les deux voies fonctionnent. Leur importance respective dépend du pays et de l'époque et selon le cas c'est l'une ou l'autre.
En Espagne, il y a des conversions religieuses qui vont de pair avec l'emploi de la langue arabe. Pas de juifs concernés mais par contre un partage des chrétiens entre muwallads (convertis) et mozarabes (demeurés chrétiens mais parlant arabe).
Par contre, au Maghreb, une situation très différente pour les chrétiens et non-monothéistes. Ils sont presque tous convertis assez rapidement et là la religion a été déterminante. Les berbères semblent avoir subi des pressions fortes dans ce sens. Les juifs conservent leur religion mais s'adaptent.
En Egypte, un grand nombres de chrétiens choisissent la première voie de l'adaptation sans conversion, il s'agit des coptes, des indigènes qui acceptent de devenir dhimmis mais en raison de leur niveau intellectuel occupent des postes dans l'administration. Leur nombre va progressivement se réduire.
Irak, Syrie-Palestine, conservent de nombreux chrétiens dhimmis parlant arabe.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Conquête arabe
Message Publié : 25 Août 2014 15:02 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 12 Mai 2012 3:13
Message(s) : 920
Citer :
En fait, il y a plusieurs voies d'arabisation.
1/ D'une part, l'arabisation par acculturation des chrétiens et des juifs qui conservent leur religion mais qui parlent arabe comme les mozarabes en Espagne ou deux langues comme les juifs. Un phénomène général, qui fonctionne d'ailleurs dans les deux sens, inévitable en cas de conquête, dont j'ai fait état.
2/D'autre part, une autre voie d'adaptation à la conquête concernant les non-musulmans, chrétiens notamment, mais par conversion à la religion arabe et à la langue à la fois. On retrouve là l'affirmation que la langue arabe a progressé du fait de la conversion à l'islam.
Ok, elle ne couvre pas tout le champ de la pratique de l'arabe.


Je suis d'accord avec vous là dessus. Pour préciser le second point, bien sûr que l'islam a indéniablement permis à l'arabe de se développer et s'étendre car il s'agit de la langue liturgique des nouveaux convertis mais aussi de la langue des conquérants (les Arabes) qui en font la langue de l'administration (Etat). Comme les Romains ont étendu le latin sur les trois rives de la Méditerranée à leur époque car il s'agissait de la langue du conquérant, de l'administration, de la culture, et du commerce.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 59 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB