Nous sommes actuellement le 27 Oct 2020 13:09

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Fitna
Message Publié : 24 Oct 2020 12:09 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3622
Localisation : Versailles
Le premier siecle de l 'Islam fut marqué un grand succès que chacun connaît : l'extraordinaire expansion territoriale du nouvel empire.

Mais un autre aspect m'interpelle : ce premier siecle fût aussi caractérisé par de durs conflits internes. Si ces conflits se peuvent expliquer par des considérations internes, un point m'échappe : pourquoi et comment l'"empure" arabo-musulman ne s'est il pas effondré sous le poids de ses divisions internes? Pourquoi, par exemple, les Perses ou les Égyptiens ne se sont ils pas révoltés ? Pourquoi les empereurs byzantins n'ont ils pas lancé une reconquête des provinces perdues?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Fitna
Message Publié : 24 Oct 2020 13:25 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 1123
.
Parce-que ces divisions internes sont accessoires et ne change pas le socle (profession de foi - Chahada) commun à tous.
Que divers clans s'autoproclament ceci ou cela ne bouscule pas le socle, fassent scission pour reconnaître tel ou tel comme héritier est très annexe, c'est une querelle familiale.
Byzance se débat -il me semble- dans une reconsidération/reconstruction interne, batailler à l'externe n'est pas envisageable.
Les Sassanides ont été balayés vers 650 (je crois) et un califat sunnite installé. La scission chiite s'inscrit donc (territorialement parlant) sur un "terrain" déjà "converti" pour l'essentiel, même si le zoroastrisme a laissé une empreinte.
L'Egypte est conquise vers 640. Là encore plusieurs dynasties vont se succéder et si les Fatimides offriront une ère assez riche, ils restent le fruit d'une division/interprétation/choix quant au juste "héritier" du Prophète.
*-*


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Fitna
Message Publié : 24 Oct 2020 14:21 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5477
Localisation : Limoges
L'Égypte monophysite n'a pas toujours bien vécue la domination byzantine, l'empire suivant l'orthodoxie chalcédonienne. L'arrivée des conquérants arabes débute une période plus tolérante pour les pratiques religieuses locales.
Pour byzance lancer une reconquête demanderait un effort financier et humain que l'empire ne peut plus du tout se permettre. N'oublions pas d'une part les ravages de la peste justinienne et d'autre part ceux de la très longue guerre contre l'empire perse (guerre qui a largement facilité le travail des conquérants arabes). Byzance ne reprend vraiment l'initiative qu'avec la dynastie macédonienne autour de l'an mil.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Fitna
Message Publié : 25 Oct 2020 10:13 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Nov 2019 20:27
Message(s) : 84
Si vous évoquez précisément le mot fitna, on peut préciser pour les personnes qui ne connaissent pas forcément. Cela "désigne en arabe la sécession qui se manifesta au sein de la communauté musulmane à l'époque du califat de 'Alî. Il est employé ensuite à plusieurs reprises par les auteurs pour désigner les crises traversées par la communauté, comme dans l'Espagne musulmane, peu avant la disparition du califat omeyyade de Cordoue (1031)." (Philippe Sénac).
La première et plus célèbre fitna est accoudée à la bataille de Siffîn (657). Pour le coup, cela a pour conséquence " une division profonde la communauté musulmane puisque trois groupes rivaux se dessinaient maintenant, les sunnites, les shî'ites et les khâridjites " (toujours Sénac). Cela amène aussi au califat Omeyyade.

Selon Sénac, les causes du succès de la conquête:
• On ne sait pas trop. Pas réellement de suprématie militaire, technique : plutôt les adversaires qui étaient faibles.
• Appât butin, meilleure information, valeur des chefs, razzia..causes climatiques aussi : idée d’un réchauffement climatique qui appauvrie les Bédouins. Autant de facteurs et d’hypothèses.
• Les guerres entre Byzance et la Perse avaient affaiblis les deux empires jusqu’aux accords d’Arabissos en 629 . Egypte : Divisions religieuses et discordes avec l’empire Byzantin. On accueille même bien ces conquérants. Troupes byzantines souvent composées de mercenaires.

Autre élément qu'il mentionne: Les Arabes en minorité vont s’installer à l’écart de la population. On protège les religieux monothéistes (dhimmîs) en échange du paiement de la djizyâ (impôt) : pratique culte. Terres laissées contre l’impôt foncier (kharâdj). Bref, on perçoit bien les arabes.

On pourrait aussi faire suivre votre question: ce qu'on appelle la faide royale chez les Mérovingiens, qui n'est pas si éloignée chronologiquement que la fitna, lui ressemble-t-elle dans ses conséquences territoriales?

_________________
Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer. Beaumarchais, Le Barbier de Séville, 1775.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB