A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Nov 2018 21:35

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Le servage en Europe orientale
Message Publié : 14 Avr 2007 15:30 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2812
Localisation : Lorraine
Sujet restitué (mars-avril 2007)
Citer :
Pouzet
Savez-vous pourquoi le servage en Europe orientale a duré si longtemps et s'est même aggravé jusqu'au 18° siècle ?

Citer :
Faget
Votre question et très intéressante et je me la suis souvent posée. Quelle est l'influence qui peut l'expliquer ?
Je regrette qu'avec les gens intéressés par le monde slave et l'Europe orientale sur ce forum il n'y ait pas eu un début de réponse.

Citer :
Duc de Raguse
Il y a sans doute plusieurs raisons à cela...
Si nous prenons le cas de la Russie, les Tsars ont rogné les privilèges de la noblesse en prenanr appui sur le peuple citadin et rural, ce dernier entrant ainsi dans une dépendance encore plus forte à l'égard du monarque autocrate.
Par ailleurs, les progrès agricoles d'Europe occidentale et l'émancipation progressive qu'ils ont offert aux paysans (fin progressive des communaux et individualisation des exploitations) n'ont pas vraiment pénétré en Europe centrale et orientale. Dans ces régions, les serfs sont restés dépendants d'explotations collectives (comme le mir en Russie) ou des seigneurs terriens (Junkers en Prusse), voire de grands propriétaires pas forcément nobles.
Est-ce que la centralisation du pouvoir royal ou impérial - cela dépend des régions - a renforcé le servage ? J'avoue ne pas être certain de cette corrélation...
Il faudrait que je vérifie !

Citer :
Duc de Raguse
Mes hypothèses étaient assez exactes...
Concernant la Russie, c'est Ivan IV, le Terrible qui plaça les moujiks dans une dépendance qu'ils ne connaissaient pas avant. Deux objectifs guidaient la politique de ce dernier : faire de l'ombrage à la puissance des Boyards, en créant une noblesse nouvelle reposant son pouvoir sur la "possession" de serfs, et la colonisation des terres vierges à l'Est de l'Empire. Le statut des serfs ne cessa donc d'empirer aux XVIIème et au XVIIIème siècles en Russie.
En effet, il représentaient une garantie de toute puissance à l'autocrate et une main-d'oeuvre peu chère et docile dans la mise en valeur de terres nouvelles.

Les raisons de l'expansion du servage en Prusse furent les mêmes à la fin du Moyen-Age, mais il faiblirent sous le règne de Frédéric II, qui le fît abolir en 1749, même si les paysans affranchis demeuraient encore très dépendants de la nobesse terrienne.

Les possessions des Habsbourg ont, quant à elles, connu un servage variable et plus "léger" que celui de leurs deux voisins. C'est Joseph II qui y mit un terme.

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Dernière édition par Plantin-Moretus le 15 Avr 2007 8:44, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Avr 2007 17:27 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2812
Localisation : Lorraine
Citer :
Les raisons de l'expansion du servage en Prusse furent les mêmes à la fin du Moyen-Age

Ne faut-il pas aussi y voir le rôle des Chevaliers Teutoniques ?
En Pologne, c'est en 1347 (Assemblée de Piotrkow) que sont définies les conditions du servage. En Europe occidentale, à la même date, il n'était déjà plus qu'un souvenir...

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Avr 2007 8:42 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7362
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
Ne faut-il pas aussi y voir le rôle des Chevaliers Teutoniques ?

Effectivement mon cher Plantin, mais toujours dans une logique de colonisation d'espaces vierges ou peu mis en valeur du fait d'une faible occupation humaine.

Citer :
En Europe occidentale, à la même date, il n'était déjà plus qu'un souvenir...

Encore qu'il demeure une catégorie de paysans proches du servage et quelques serfs dans l'Est et le Sud-Est du royaume de France.
Même s'il n'y en a quasiment plus, il faut attendre un édit de Louis XVI pour que le statut juridique disparaisse totalement.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Avr 2007 12:47 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1875
Localisation : Nanterre
Il faut également voir dans le maintien du servage en Europe orientale un résultat de la décadence qu'elle connaît, à l'exception de la Russie. La Pologne et la Hongrie, grandes puissances du Moyen-Age, voient leur vie citadine régresser, la vie culturelle décliner et leur vie politique se complaire dans l'immobilisme.
Une classe marchande et bourgeoise n'a pas réussie à émerger : face aux paysans, et à une noblesse souvent ruinée (la noblesse de parchemin), les éléments dynamiques étaient souvent des Allemands ou des Juifs, qui avaient réussi à monter des réseaux commerciaux.
Dans ces conditions, la société est retournée à un mode d'exploitation moyen-âgeux : le second servage (par rapport au vrai du Moyen-Age).

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 31 Août 2007 15:42 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31 Août 2007 14:37
Message(s) : 18
En effet le servage en Europe orientale et notamment en Pologne , Hongrie et Russie s'explique par l'emprise de la noblesse sur la société principalement même s'il existe d'autres facteurs. Par exemple en Pologne la Szlachta( noblesse polonaise ) contrôlait même le roi avec la Diète grâce à des traités qui leur conférait de nombreux privilèges à l'instar des occidentaux.

_________________
"Il n'y a que deux grands courants dans l'histoire de l'humanité : la bassesse qui fait les conservateurs et l'envie qui fait les révolutionnaires."

Edmond et Jules de Goncourt


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Août 2010 15:38 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31 Août 2007 14:37
Message(s) : 18
A noter que même dans la Constitution polonaise du 3 mai 1791, le servage ne fut pas aboli et confirme tous les privilèges nobiliaires malgré les protestations d'intellectuels comme Kollataj.

_________________
"Il n'y a que deux grands courants dans l'histoire de l'humanité : la bassesse qui fait les conservateurs et l'envie qui fait les révolutionnaires."

Edmond et Jules de Goncourt


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB