A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 15 Déc 2017 11:24

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 09 Oct 2007 17:47 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
Quelques mois après la parution de l'excellent Dictionnaire de la colonisation française dirigé par le regretté Claude Liauzu chez Larousse, les éditions Flammarion y vont à leur tour de leur pavé sur la colonisation française: 800 pages, sous la direction de J.P. Rioux, au prix de 60 euros:

Image

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Oct 2007 16:47 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
Dix ans après la publication du Livre noir du communisme, Stéphane Courtois remet le couvert avec la publication chez Larousse d'un Dictionnaire du communisme (650 pages, 28 euros) qui, pas encore en librairie (23 octobre) fait déjà quelque bruit dans le monde universitaire, pour des raisons assez proches de la polémique d'il y a dix ans, à savoir une introduction au vitriol qualifiant entre autre Lénine, Mao ou Trotski d'hommes "préoccupés de conquête d'un pouvoir absolu, à la hauteur de leur formidable volonté de puissance, visant à la domination totale, d'abord sur le parti, puis sur la société entière".

L'ouvrage n'en comporte pas moins, comme en son temps le Livre noir, des contributions plus nuancées et de qualité rédigées par les meilleurs spécialistes.

Image

Citer :
Présentation de l'éditeur:

10 ans après la parution très remarquée et débattue du Livre noir du communisme, le Dictionnaire du communisme revient sur la question de l’un des deux plus grands systèmes totalitaires du XXe siècle, en s’appuyant sur le dernier état de la recherche et de nouvelles archives.

Un ouvrage organisé en trois parties :

- 6 grandes questions sur l’idée même du communisme : Le marxisme mène-t-il inéluctablement au totalitarisme ? Le communisme opium du peuple ? Le communisme est-il mort ? …

- Les temps forts : de la réflexion sur les origines du communisme à l’effondrement du système en 1989.

- Le dictionnaire proprement dit : plus de 150 entrées consacrées aux grandes personnalités (Marx, Lénine, Trotski, Mao, Castro etc.), aux organisations (PCUS, PCF, Kominform, police politique), aux événements (Grand bond en avant, Grande terreur, Coup de Prague, Pacte germano-soviétique) et surtout à de grands dossiers consacrés à l’économie, à la société, à la vie culturelle mais aussi à toute la face obscure du communisme (Laogai, Goulag, Khmers rouges,etc.), et l’actualité du communisme (néo-communisme, anticapitalisme…).

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Jan 2008 17:29 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 4115
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Bonjour,

J'ai besoin de conseils: que lire sur l'histoire de Belgique? J'aimerais quelque chose qui brasse un peu toutes les époques (et pas seulement la Belgique indépendante), s'attarde sur tous les points évènements importants, sans toutefois être monstrueux (pas l'excellentissime Pirenne par exemple, qui est bien, mais daté et qui fait 5 forts volumes au moins dans mon souvenir).

En somme, quelque chose de complet et de maniable! Si cela existe, mais je sais que nos amis du Plat Pays font des merveilles! :wink:

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Avr 2008 16:17 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
Pour l'histoire de la Belgique, la dernière en date est publiée aux éditions Complexe, en 4 volumes, sous le titre "Nouvelle histoire de la Belgique", mais elle ne commence qu'en 1830:

http://www.editionscomplexe.fr/catalogu ... hp?id=1122

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Avr 2008 16:19 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
Image

Citer :
La Constitution américaine de 1787 réclamait de dénombrer la population pour décider de la représentation des Etats au Congrès. L'exécutif organisa le premier dénombrement en 1790. Systématiquement renouvelé tous les dix ans, devenu recensement en 1850, il allait s'enrichir par la suite d'enquêtes particulières sur les manufactures, l'agriculture, etc. C'est sur cet incomparable outil statistique que se basent les deux tiers des 253 cartes, en majorité inédites, de ce volume. Presque toutes sont réalisées dans le cadre administratif des comtés, reconstitués à cette fin depuis 1790. Par-delà les constatations de progression ou de recul de telle ou telle donnée territoriale, démographique, économique ou sociale, deux enseignements s'imposent : l'Amérique plonge dans le passé des racines non pas plus profondes mais plus directes et plus solides que le Vieux Continent ; tous les phénomènes quantifiables de ce Nouveau Monde sont extrêmement contrastés : la carte en offre la meilleure représentation.

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mai 2008 23:40 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 729
Quelqu'un a-t'il parcouru (parce que lu, ça semble difficile et ne pas être le rôle d'un dictionnaire) le Dictionnaire du monde germanique paru chez Bayard en 2007 ?




http://www.editions-bayard.com/pages/fi ... b=Histoire

J'attends les avis avant de me lancer ...le prix est coquet (dans les 130 €, quoique chez Decitre, il apparaît avec 2 prix... l'édition de mai 2008 est à 75 €...C'est un format de poche ? )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Juin 2008 18:03 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
Il est dans l'ensemble très bon, même si par définition, ce genre de dictionnaire est inégal selon les articles. Mais dans l'ensemble, il vaut l'investissement. La version de mai 2008 est au même format, simplement, la couverture est souple et pas cartonnée et brochée, mais le tout est solide et très maniable (bref, pas la peine de prendre la version plus chère).

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Juin 2008 18:52 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Nov 2006 13:27
Message(s) : 153
Il y a des articles parfois surprenants, mais dans l'ensemble c'est très complet et plutôt agréable à parcourir.
Le tout prend en compte plus de vingt ans de recherche très féconde sur les transferts culturels (c'est le créneau de Michel Espagne) : l'Allemagne qui en ressort n'est plus vraiment la même. D'où l'expression de "monde germanique", moins nationale, moins monolithique (mais dont la base est toujours le fondement herdérien par excellence, la langue).
Voir le compte rendu de nonfiction.fr, qui rend bien compte de l'enjeu : http://www.nonfiction.fr/article-997-de_labitur_a_stephan_zweig_le_monde_germanique_de_a_a_z.htm

_________________
"L'insécurité, voilà ce qui fait penser."
Albert Camus


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Juin 2008 21:25 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 729
Plus oultre a écrit :
Il y a des articles parfois surprenants,


Qu'entendez vous par là ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Juin 2008 22:03 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Nov 2006 13:27
Message(s) : 153
De mémoire, par exemple, "les artisans allemands à Paris".
C'est une population importante, notamment sous la Monarchie de Juillet, quantitativement et qualitativement aussi, pour ce qui est de l'histoire culturelle de l'Allemagne, mais ça peut surprendre le simple curieux de l'Allemagne qui cherche "Bavière", "Bildung", ou "Boehme".

_________________
"L'insécurité, voilà ce qui fait penser."
Albert Camus


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Juin 2008 22:08 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 729
L'entrée Bavière n'y figure pas ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Juin 2008 23:32 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Nov 2006 13:27
Message(s) : 153
Certainement que si (je ne suis pas allé voir), c'était juste un exemple... qui se voulait le plus "généraliste" possible...

_________________
"L'insécurité, voilà ce qui fait penser."
Albert Camus


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Juin 2008 18:22 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
L'entrée la plus surprenante (pour ne pas dire choquante) demeure tout de même celle sur les Juifs d'Allemagne qui s'arrête à la Shoah, comme s'il n'y avait plus de juifs allemands après 1945.

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Sep 2008 18:59 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
En librairie depuis ce matin, ce qui constitue désormais la référence incontournable en langue française en matière d'histoire contemporaine des Etats-Unis, due à la plume expérimentée de Pierre Melandri, le tout à un prix très raisonnable compte tenu de la taille de la bête (mille pages très denses):

Image

Présentation de l'édieur:

Citer :
Voici en mille pages l’histoire complète des États-Unis contemporains. Leur évolution en un peu moins d’un siècle et demi, de 1865 à nos jours, est un phénomène impressionnant.
L’Amérique fait aujourd’hui figure de creuset de la concentration économique et financière et de siège des plus grandes multinationales à vocation planétaire. En même temps, les États-Unis constituent l’avant-poste de la révolution cybernétique et de la civilisation post-industrielle. Depuis la chute de l’Union soviétique, ils ont pu revendiquer le statut de superpuissance unique.
Cette croissance foudroyante trouve sa source dans les années 1865-1897 qui marquent l’avènement de l’Amérique contemporaine.
Quatre décennies pourtant lui seront encore nécessaires pour parvenir à maturité. Oscillant entre les avantages d’un progressisme régulateur et la tentation du libéralisme économique à outrance, les États-Unis s’avèrent aussi vulnérables à la crise des années 1930 qu’à la dégradation brutale des relations internationales qui l’accompagne.
C’est Pearl Harbor (1941) qui ouvre une ère nouvelle. L’Amérique assume enfin un rôle international à la taille de sa prépondérance commerciale et financière et poursuit, tout au long de la Guerre froide, son rôle de rempart du libéralisme face à la menace communiste. Mais si, jusqu’en 1991, c’est la continuité qui domine sa politique étrangère, les années 1960 et 1970, verront ses grands équilibres internes bousculés. Les champions d’un retour au marché se mobilisent contre un interventionnisme étatique qui fait figure de menace pour la croissance du pays et pour sa compétitivité. Avec l’arrivée de Ronald Reagan, une “révolution conservatrice” commence à se dessiner.
Cette révolution n’est pas vraiment achevée quand, après 1991, les États-Unis deviennent non seulement la nation phare de l’économie globale, mais un authentique “empire du milieu” autour duquel les autres pays paraissent s’articuler.
Cependant, alors que l’Amérique peut croire accompli son “destin exemplaire”, les événements internationaux de ces dernières années montrent qu’elle n’est vraisemblablement qu’en train de vivre “un éphémère moment unipolaire”.
Ce sont ces métamorphoses ainsi que leurs retombées sur le système mondial que Pierre Melandri s’attache à cerner.


Tous les détails sur le site de l'éditeur:

http://www.andreversailleediteur.com/?livreid=715

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Oct 2008 6:25 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
Image

Présentation de l'éditeur:

Citer :
Depuis les négociations sur le traité constitutionnel, la question de l’identité européenne n’a cessé d’être débattue. L’Europe ? Une mosaïque, si l’on s’attache à la diversité des langues, dont les traits communs sont pourtant immédiatement reconnaissables. Un héritage culturel qui se distingue d’autant mieux qu’il est également présent très loin de ses bases territoriales, de Capetown à Buenos Aires. Un ensemble dont les frontières intérieures et extérieures sont en perpétuel mouvement. Ainsi peut-on inclure dans la maison commune jusqu’au cœur de la Russie et de l’Empire ottoman, ou privilégier la dimension atlantique, qui tire l’Europe vers ses enfants américains. Ces deux tendances ont fait l’Europe telle que nous la connaissons. Si la christianisation de cette région du monde demeure un élément central dans les mémoires, l’émancipation contre cet héritage, depuis les Lumières jusqu’à l’institution politique de la laïcité, n’en définit pas moins plusieurs des traits majeurs de l’Europe contemporaine.
Ce brillant essai invite le lecteur à une promenade réflexive à travers les siècles, pour stimuler le désir de comprendre de quoi cette Europe, qui est la nôtre, est faite.

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB