Nous sommes actuellement le 22 Nov 2019 20:51

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : 93, Rue Lauriston
Message Publié : 18 Août 2008 18:29 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2006 19:28
Message(s) : 453
Bonjour,
Quelqu'un est-il en mesure de me parler du "service" de la Gestapo française installé au 93 de la Rue Lauriston pendant l'occupation nazie ?
Pourquoi les Allemands ont créé ce "département" annexe ? Pourquoi ont-ils choisi des délinquants et les ont-ils faits sortir de prison pour les mettre au sein de ce service ? Quels "services" a-t-il rendu (aux membres de la "Jet-Set" française comme aux Allemands...) ? Que pouvez-vous m'apprendre sur la personnalité des hommes qui en ont fait partie (Lafont, Bony, "Mamouth", Pagnon, etc...) ? Et que pensait Vichy de la "Carlingue" dans tout cela ?

Voilà ce que j'ai pu vite fait "dénicher" sur le Net :

http://www.histoire-genealogie.com/spip.php?article671

Cordialement.

_________________
"Vous êtes de la merde dans un bas de soie" (Napoléon à Talleyrand).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: 93, Rue Lauriston
Message Publié : 18 Août 2008 18:31 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2006 19:28
Message(s) : 453
Ha j'oubliais ! Le service du 93, Rue Lauriston fut-il un cas exceptionnel dans l'Europe occupée par les Nazis ?

Cordialement.

_________________
"Vous êtes de la merde dans un bas de soie" (Napoléon à Talleyrand).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: 93, Rue Lauriston
Message Publié : 22 Août 2008 17:59 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 09 Août 2008 11:30
Message(s) : 12
Bonjour à tous.

Il me semble que des musulmans étaient même employés par Bonny et Lafont pour exécuter les basses-oeuvres de la Gestapo.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: 93, Rue Lauriston
Message Publié : 22 Août 2008 20:11 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 14 Août 2007 10:17
Message(s) : 868
Localisation : paris
des musulmans...

Bonsoir,

J'ai déjà lancé un pavé sur cette notion de "musulmans", si cette police employait des maghrébins rien ne dit qu'ils étaient de confession musulmane. Si a l'époque le raccourci était normal, de nos jours et sans faire du politiquement correct, il serait temps d'éviter ce genre d'amalgame. Qu'il y ai des SS qui allaient à la Mosquée ne me dérange pas, mais user du vocable "musulman" pour dénommer une population venant d'un pays musulman cela m'ennuie.

K


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: 93, Rue Lauriston
Message Publié : 22 Août 2008 21:07 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juil 2006 21:42
Message(s) : 148
Cette notion de "musulmans" pour les auxiliaires de la "Carlingue" ne veut strictement rien dire. Les hommes n"étaient pas recrutés en fonction de leur religion mais de leurs relations dans la voyoucratie.

Deux livres traitent directement de ce sujet même s'il en existe sans doute d'autres:
- Tu trahiras sans vergogne de Philippe Aziz (Editions Fayard - 1970)
- Les belles années du "milieu" 1940-1944 de Grégory Auda (Editions Michalon - 2002)

Certains membres de la "Carlingue" après avoir avidement collaboré avec les Allemands seront impliqués dans les pires exactions de l'épuration puis écumeront la France d'après guerre dans la bande à Pierrot le Fou avant de profiter du colonialisme puis, sentant toujours le vent tourner, des barbouzeries gaullistes de la fin de la guerre d'Algérie pour finalement se retrouver mouillés dans l'affaire Ben Barka en 1965. C'est par exemple le destin de Georges Boucheseiche, sinistre maquereau de la rue Blondel qui fructifiera ses affaires notamment au Maroc avant de finir ses jours dans l'anonymat des geôles d'Hassan II sans aucun doute parce qu'il en savait trop. L'opportunisme et l'argent, voire dans une certaine mesure l'amitié, étaient les seuls moteurs de ces hommes dénués tout autant de scrupules que de pitié.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: 93, Rue Lauriston
Message Publié : 22 Août 2008 21:16 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 09 Août 2008 11:30
Message(s) : 12
Mille excuses pour cette erreur, je suis vraiment désolé.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: 93, Rue Lauriston
Message Publié : 22 Août 2008 23:05 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13619
Localisation : Alsace, Colmar
Fab a écrit :
Bonjour à tous.

Il me semble que des musulmans étaient même employés par Bonny et Lafont pour exécuter les basses-oeuvres de la Gestapo.


Des soldats indigènes français de religion musulmane furent effectivement employés dans une opération par Bonny et Lafont. Mais, ces soldats ignoraient qui ils servaient exactement, ils pensaient servir les autorités françaises.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: 93, Rue Lauriston
Message Publié : 23 Août 2008 6:06 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2006 19:28
Message(s) : 453
Bonjour,
Dans le film de Denys Granier-Deferre, au risque de vous choquer, le personnage joué par Daniel Russo (le truand Henri Lafont) m'est apparu comme un personnage sans scrupules, certes, mais avec un petit côté "attachant", dans sa manière de parler ou de se comporter avec ses hommes par exemple. Surtout vers la fin, lorsque Daniel Russo exprime sa "vision" personnelle de faire la guerre et la compare avec celle d'Hitler... :oops: (Lafont aurait au passage rendu pas mal de services à des personnalités françaises importantes [politiques, journalistes, industriels, commerçants, banquiers, artistes, etc...] sans rien demandé en échange... Quand le vent a tourné, tout ce beau monde s'est "débiné" et l'aurait alors lâché). Enfin bon, je tenais à être quelque peu sincère à ce point de vue (celui du personnage de Lafont en l'occurence). 8-|
L'homme était-il réellement comme cela en réalité, ou le réalisateur s'est-il donné quelques libertés pour l'interprétation ?
En tout cas, je trouve curieux tout de même qu'un inspecteur de police (Pierre Bony) ait pu côtoyer de sinistres truands.
En revisionnant le film hier soir, j'ai remarqué également que le nom d'un certain docteur "Petiot" était cité (ce brave docteur avait la tâche de faire disparaître les victimes du 93, rue Lauriston...).
Ce que je retiens de cet excellent film (interprètes et dialogues), c'est qu'il retrace parfaitement cette atmosphère de "basses combines" et de trafics organisés entre la "gestapo française" du 93 et les autorités allemandes.
Laffont aurait notamment servi d'intermédiaire entre industriels français et autorités allemandes pour des signatures de contrats de toutes sortes.
Ce que l'on peut aussi apprendre d'intéressant dans ce film, c'est la manière dont les Allemands "commerçaient" en France avec les vaincus (et sûrement dans le reste de l'Europe occupée...) : Ils achètaient tout ce qui les intéressait en franc français (monnaie faible) et vendaient en se faisant payer en "Reichmarks" (monnaie forte). Du "racket" en somme ("je t'achète tes "pompes" avec un sac de billes, mais je te vends les miennes contre 3 billets de 100 euros...C'est ce que j'ai compris en gros... :-| ).
En gros, le "pacte" conclu entre Nazis et truands français aurait été : "Aidez-nous à écraser la résistance française, et on vous laisse rançonner et dépouiller tranquillement qui vous voudrez" J'en conclue alors que le grand banditisme français a connu là sa "période de gloire" (1940-1944).
En "fouinant" par çi-par là, j'ai appris que les Allemands avaient également fait appel aux services d'un certain "Dirlewanger" en Pologne (un repris de justice ukrainien qui aurait aidé à piller Varsovie lors de l'insurrection polonaise de 1944...L'homme aurait fait appel également à des truands et à des assassins de la pire espèce pour traquer les maquisards polonais de Varsovie).
J'en conclue à nouveau que le régime nazi n'a pas hésiter à écumer les pénitenciers d'Europe occupée pour recruter des "supplétifs" de la pire espèce. A croire qu'il ne savait plus où donner de la tête...Maquisards, Juifs, communistes, cela en fait du monde à tuer et à extorquer !...
Pas étonnant remarquez quand on voit quelle belle bande de voyous dirigeaient l'Allemagne (le gros Goering en particulier, qui me fait plus penser à un "Al Capone" cocaïnomane et extrentique dans sa tenue vestimentaire qu'à un véritable Maréchal de l'Air...).

Cordialement.

_________________
"Vous êtes de la merde dans un bas de soie" (Napoléon à Talleyrand).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: 93, Rue Lauriston
Message Publié : 23 Août 2008 7:26 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 24 Juin 2005 19:01
Message(s) : 92
Localisation : Olbia
Nicolas-Clouet a écrit :
En tout cas, je trouve curieux tout de même qu'un inspecteur de police (Pierre Bony) ait pu côtoyer de sinistres truands.

Cher Nicolas-Clouet,
L'histoire regorge pourtant d'exemples similaires. Sans remonter à Vidocq, on peut citer le cas de Robert Blémant qui fut l'un des plus gros caïds d'après guerre et qui était auparavant commissaire de police. La fascination exercée par le Milieu sur les policiers (suite aux contacts inévitables) ne me paraît pas relever que du fantasme.

Nicolas-Clouet a écrit :
En revisionnant le film hier soir, j'ai remarqué également que le nom d'un certain docteur "Petiot" était cité (ce brave docteur avait la tâche de faire disparaître les victimes du 93, rue Lauriston...).

Je peux me tromper, mais il me semble que le docteur Petiot agissait pour son propre compte et n'était en rien mandaté par la Gestapo. Il me semble même qu'il avait tout d'abord été arrêté par les Allemands et que le commencement de l'enquête le concernant est antérieur à la Libération. C'est peut-être un signe que le réalisateur aurait effectivement pris quelques libertés.
Cordialement


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: 93, Rue Lauriston
Message Publié : 23 Août 2008 12:20 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2006 19:28
Message(s) : 453
Merci pour vos éclaircissements cher "Badd".
Deux questions qui me turlupinent : Est-ce que les membres de la "gestapo française" ont agi aussi en "zone libre" et quelles étaient leurs relations avec la police de Vichy ?
Est-ce que, comme il est dit dans le film de Granier-Deferre, les hommes de Henri Lafont étaient "couverts" en haut lieu depuis le "GrossParis", voire même depuis Berlin, lorsqu'ils allaient trop loin ?

P.S : Au passage, en parlant d'artistes qui auraient pu bénéficier des services du "93", je me rappelle soudainement que mon grand-père m'a souvent affirmé qu'un certain "Tino Rossi" n'aurait pas été "blanc-bleu" durant l'occupation. Maintenant, je sais bien que l'interprète du "Petit Papa Noël" n'a pas eu à avoir besoin de l'aide de la " Carlingue".
Je savais que la chanteuse "Mistinguette" avait couché avec l'occupant et aurait déclaré devant ses juges à la libération que son "coeur était français, mais son cul était international.
Avez-vous d'autres noms de personnalités françaises qui "auraient" bénéficié des services du "93" ?...Ou est-ce un tabou que d'en parler sur ce forum , (là, je m'adresse au "Grand Manitou" qui possède le "feu nucléaire"... ;) . Mon but n'est pas de "donner" des noms gratuitement pour les mettre plus facilement ensuite au pilori. Non, non ...C'est juste de la curiosité.
Pfiou ! Quand même !!! Beaucoup de monde a agi dans son propre intérêt et a fermé sa "gu..." entre 40 et 44, non ? ( :'( )...Triste que tout cela.

Cordialement.

_________________
"Vous êtes de la merde dans un bas de soie" (Napoléon à Talleyrand).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: 93, Rue Lauriston
Message Publié : 23 Août 2008 13:07 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 24 Juin 2005 19:01
Message(s) : 92
Localisation : Olbia
Nicolas-Clouet a écrit :
Je savais que la chanteuse "Mistinguette" avait couché avec l'occupant et aurait déclaré devant ses juges à la libération que son "coeur était français, mais son cul était international.


Cher Nicolas-Clouet,
Je ne sais pas si c'est tabou mais à ma connaissance c'est à Arletty que l'on attribue cette réplique. Mistinguett était déjà bien défraîchie pendant l'occupation.
Cordialement


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: 93, Rue Lauriston
Message Publié : 23 Août 2008 14:21 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 24 Sep 2007 22:45
Message(s) : 158
Localisation : am'barak
je confirme réplique d'Aletty %1

_________________
Que vaut-il mieux? S'asseoir dans une taverne, puis faire son examen de conscience, ou se prosterner dans une mosquée, l'âme close?
. Hakim Omar Khayyam (1048-1122)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: 93, Rue Lauriston
Message Publié : 23 Août 2008 16:16 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2006 19:28
Message(s) : 453
Ho la la!!! La boulette !!!
SHAME ON ME ! :oops:

Merci encore messieurs.
Cordialement.

_________________
"Vous êtes de la merde dans un bas de soie" (Napoléon à Talleyrand).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: 93, Rue Lauriston
Message Publié : 23 Août 2008 16:20 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2006 19:28
Message(s) : 453
Au passage, et là je m'adresse à "Badd", pour quel motif les Allemands ont au début souhaité arrêter le docteur Petiot ? Sa chaudière faisait trop de fumée et importunait le voisinage du quartier ( :rool: ) ?

Cordialement.

_________________
"Vous êtes de la merde dans un bas de soie" (Napoléon à Talleyrand).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: 93, Rue Lauriston
Message Publié : 23 Août 2008 16:44 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 24 Juin 2005 19:01
Message(s) : 92
Localisation : Olbia
Cher Nicolas-Clouet,
Pour le docteur Petiot, j'ai précisé que je n'en étais pas certain :oops: . Il s'agit de souvenirs d'un livre que j'ai lu il y a longtemps et je n'ai pas accès à ma bibliothèque :'( . L'histoire de la fumée qui incommode les voisins me rappelle aussi quelque chose. L'association rue Lauriston - Petiot qui est relatée dans le film que vous évoquez n'est pas absolument impossible mais elle me paraît bizarre a priori, c'est pourquoi je me suis permis d'intervenir. Je suis sûr que des précisions mieux documentées ne vont pas tarder, pas mal de livres ont été écrits sur cette affaire.
Cordialement


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB