Nous sommes actuellement le 19 Nov 2019 15:05

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 125 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 25 Avr 2009 17:14 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6160
Localisation : Provinces illyriennes
J'ai corrigé. :wink:

La charte de 1830 prévoit par exemple que les ordonnances royales ne peuvent suspendre une loi. De plus, les libertés de la presse et d'expression sont clairement affirmées. L'initiative des lois appartient conjointement au souverain et aux Chambres, ce qui est nouveau.
Enfin, les ministres, s'ils ne sont pas réellement responsables devant le pouvoir législatif peuvent être mis en accusation par celui-ci.

Quant à votre remarque concernant un nécessaire "père" de la patrie, cela constitue manifestement un élément du manque de légitimité de tous les régimes d'après 1789 en France. La perte du bon roi nourricier a été très délicate à accepter pour de nombreux Français. Certains tirent ce fil jusqu'à la constitution de la Vème République et le poids du président.

Citer :
Quel est cet évènement? je ne le connaissais pas...

Devant la réaction des journées de juin et les élections locales, puis nationales qui suivent, les monarchistes rencontrent de beaux succès et le parti de l'Ordre en profite pour s'allier les républicains modérés - voire conservateurs - pour tenter cette politique.
Légitimistes et orléanistes s'entendent déjà sur le nom du comte de Chambord...

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 25 Avr 2009 18:22 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 30 Juil 2008 0:28
Message(s) : 153
Merci de m'avoir corrigé je ne me risquerai plus à de telles citations B)
D'accord donc mise à part l'initiative des lois, il n'y a pas de profonds changements car la responsabilité politique des ministres par exemple était réelle en pratique pendant la restauration. L'exemple de Richelieu est le meilleur.

Mais (excusez-moi si je vous embête avec mes questions qui peuvent sembler bêtes je n'ai pas les connaissances que tous les membres ont ici mais ce sujet me passionne et m'intrigue énormément je suis d'ailleurs déçu que mon professeur n'en ais pas plus parlé) j'ai une autre question. Si vous prenez cent français dans la rue et que vous leur parlez de révolution, la plupart si ce n'est la totalité songeront immédiatement à celle de 1789. Qu'est-ce qui explique réellement cela? Un profond changement institutionnel? Des éléments de déclenchement de tous bords? Un changement plus important que seulement institutionnel? Car si l'on prend les révolutions de 1830 et 1848 finalement institutionnellement parlant les changements ne sont pas si importants que cela...

Enfin, les trois constitutions de 1789 à 1799 (1791-1795-1799), selon moi, représentent les seules sources constitutionnelles de notre histoire. Depuis, on n'a rien fait vraiment de nouveau. Là encore pourrait être une raison du décalage dans la postérité des trois révolutions. Qu'en pensez-vous?
Merci encore pour tous vos renseignements très intéressants et pour le fait que vous preniez votre temps pour cette discussion qui n'a pas l'air d'intéresser grand monde B)

_________________
"Mourir n'est rien mais vivre vaincu c'est comme mourir tous les jours" Napoléon Bonaparte


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 25 Avr 2009 19:56 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6160
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
il n'y a pas de profonds changements car la responsabilité politique des ministres par exemple était réelle en pratique pendant la restauration.

Le gouvernement n'est toujours pas responsable politiquement devant la chambre, pas plus d'ailleurs que sous la Restauration. Le cabinet est responsable devant le monarque, qui n'est absolument pas obligé de suivre un vote de défiance, rien dans la charte ne l'y oblige.
Quant au fait que le roi ne soit plus roi de droit divin mais "appellé" par la représentation nationale, que le catholicisme cesse d'être religion d'Etat et que le drapeau tricolore redevienne l'emblème du pays, que le cens soit abaissé tout comme l'âge des députés, je trouve que cela n'est déjà pas si mal que cela ! :wink:

Citer :
Si vous prenez cent français dans la rue et que vous leur parlez de révolution, la plupart si ce n'est la totalité songeront immédiatement à celle de 1789.

Normal, après cette date il n'y a plus de monarchie absolue, emportée avec la tête de son dernier titulaire. Ce n'est pas rien tout de même.
Les privilèges disparaissent avec l'ancienne société d'ordres, socialement, économiquement et politiquement cela change la vie des Français.
Un séisme pareil et aussi rapide n'a pas de précédent dans l'histoire du pays.

Citer :
Enfin, les trois constitutions de 1789 à 1799

Il y en a bien plus que trois entre ces dates ! :wink:

Citer :
Depuis, on n'a rien fait vraiment de nouveau

Si, mais on se fonde toujours sur les bases de la rupture et les expériences politiques différentes qui se sont succédées. Ce n'est pas pour rien que l'on prend en compte ensemble la Révolution et l'Empire dans la recherche historique, puisque cette période représente la matrice des expériences politiques des XIXème et XXème siècles. Tout s'est succédé entre ces dates : Monarchie absolue, constitutionnelle, République (avec ses déclinaisons : modérée, radicale et conservatrice), Consulat et Empire.

Citer :
pour cette discussion qui n'a pas l'air d'intéresser grand monde

Ce n'est pas grave. L'essentiel est ailleurs ! :wink:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 25 Avr 2009 20:00 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 30 Juil 2008 0:28
Message(s) : 153
Je veux juste revenir sur un point. Il n'y a que trois constitutions entre 1789 et 1799 je persiste...celle de 1791, celle de 1793 qui ne sera jamais appliquée, et celle de 1795....

_________________
"Mourir n'est rien mais vivre vaincu c'est comme mourir tous les jours" Napoléon Bonaparte


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 25 Avr 2009 20:04 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6160
Localisation : Provinces illyriennes
Et de 1789 à 1791 ? Une monarchie absolue - avec ses Lois fondamentales - qui se mue à l'été 1789 par la volonté de son monarque (et du peuple ! :mrgreen: ) en monarchie constitutionnelle. Même si elle ne possède pas encore de constitution, elle fonctionne comme telle.
Et le Consulat en 1799, il n'a pas de constitution ?

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 25 Avr 2009 20:06 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 30 Juil 2008 0:28
Message(s) : 153
Non entre 1789 et 1791 pas de constitution écrite vous avez dit vous meme que ce sont des lois fondamentales qui, on l'a appris en droit, ne doivent en aucun cas être comparées à une réelle constitution.
Quant au consulat, je m'arrête justement en 1799 car je voulais parler des trois premières constitutions :mrgreen:

_________________
"Mourir n'est rien mais vivre vaincu c'est comme mourir tous les jours" Napoléon Bonaparte


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 25 Avr 2009 21:35 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 06 Fév 2006 13:51
Message(s) : 95
Citer :
Et la révolution de 1830 a t'elle permis de renforcer la montée du système parlementaire qui existait déja sous Louis XIII et Charles X?


Louis XVIII j'imagine ? :wink: Désolé pour le côté pointilleux

_________________
"potius mori quam faedari"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 25 Avr 2009 21:38 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 30 Juil 2008 0:28
Message(s) : 153
Oui oui Louis XVIII Bixente! Milesker

_________________
"Mourir n'est rien mais vivre vaincu c'est comme mourir tous les jours" Napoléon Bonaparte


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 25 Avr 2009 22:38 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6160
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
Non entre 1789 et 1791 pas de constitution écrite vous avez dit vous meme que ce sont des lois fondamentales qui, on l'a appris en droit, ne doivent en aucun cas être comparées à une réelle constitution.

Et alors ? Ce n'est pas parce qu'elle n'est pas écrite qu'elle n'existe pas. Comment nomme-t-on alors la période qui débute à partir du 9 juillet 1789 ? La monarchie constitutionnelle non ? Et pourtant la constitution est-elle déjà rédigée ? Non, bien entendu : cela n'est que détail.
Quant aux lois fondamentales , elles sont l'expression de la tradition des Etats du royaume de France ainsi que de l'héritage royal. Si elles n'ont pas été rédigées par les représentants du peuple visant à borner et limiter les pouvoirs politique du pays, il s'agit bien d'un ensemble de pratiques et de codes sacralisés limitant de manière relative les pouvoirs du souverain.
Elles forment l'une des sources juridiques qualifiant le régime de la monarchie absolue et sont encore en vigueur en 1789 - du moins jusqu'au 9 juillet. Donc, il y a bien plus que trois constitutions entre 1789 et 1799.

Citer :
Quant au consulat, je m'arrête justement en 1799 car je voulais parler des trois premières constitutions

Depuis quand coupe-t-on les années ? :mrgreen:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 25 Avr 2009 23:29 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 30 Juil 2008 0:28
Message(s) : 153
Duc de Raguse je ne sais pas si vous vous en souvenez mais nous avions déja eu un débat sur les constitutions. Je trouve que vous jouez avec les mots. Avec tout le respect que j'ai pour vous, je vois que vous êtes tétu et malheureusement je le suis énormément. Mais je vous assure qu'il n'y a pas de constitution au sens propre entre 1789 et 1791.
Par ailleurs, je n'ai pas coupé les années, j'ai juste voulu parler des trois premières constitutions et pas du consulat...c'est pour cela que je vais seulement jusqu'en 1799, avant que la constitution du consulat n'arrive.

_________________
"Mourir n'est rien mais vivre vaincu c'est comme mourir tous les jours" Napoléon Bonaparte


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 26 Avr 2009 8:26 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6160
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
Duc de Raguse je ne sais pas si vous vous en souvenez mais nous avions déja eu un débat sur les constitutions.

Non, je ne me souviens pas.

Citer :
Je trouve que vous jouez avec les mots.

Je ne crois pas. Sinon, nommez-nous le régime politique de la France à partir du 9 juillet 1789.
Une Constitution n'a pas besoin d'être écrite pour que les pouvoirs s'organisent, se hiérarchisent et fonctionnent.

Citer :
Mais je vous assure qu'il n'y a pas de constitution au sens propre entre 1789 et 1791.

Qui a dit le contraire ? 8-|
Je tentais simplement de vous expliquer que votre affirmation sur les "trois constitutions", comme fondement des expériences politiques contemporaines ne suffisait pas. Tout ne se retrouve pas dans une constitution.
Mais bon, on s'éloigne un peu du sujet...

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 26 Avr 2009 9:26 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 30 Juil 2008 0:28
Message(s) : 153
Oui oui très bien.

_________________
"Mourir n'est rien mais vivre vaincu c'est comme mourir tous les jours" Napoléon Bonaparte


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 26 Avr 2009 9:40 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 21 Déc 2008 11:01
Message(s) : 759
1789 est une révolution longue est mouvementée, typiquement française .
1830 est une révolution rapide , parisienne . Il y a t'il eut des événements en province ?
1848 marque des mouvements révolutionnaires qui touchent beaucoup de pays d'Europe en particulier dans l'empire Austro -Hongrois . Il y a t-il un lien entre la révolution française de 1848 et les mouvements révolutionnaires du reste de l'Europe ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 26 Avr 2009 9:53 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 30 Juil 2008 0:28
Message(s) : 153
Donc selon vous Don Calmet la différence entre ces trois révolutions se trouve dans l'étendue territoriale qu'elles ont eu?nationale pour l'une, parisienne pour l'autre, européenne pour la dernière.

_________________
"Mourir n'est rien mais vivre vaincu c'est comme mourir tous les jours" Napoléon Bonaparte


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 26 Avr 2009 10:22 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 21 Déc 2008 11:01
Message(s) : 759
Ce n'est qu'un questionnement de ma part , je n'affirme rien .
Habitant à la campagne, j'essaye d'imaginer l'impact des révolutions , dans les zones éloignées de l'épi-centre des mouvements révolutionnaires avec barricades . Dans nos campagnes , Mai-68 a été percu avec étonnement et même avec incompréhension , en tout cas en spectateurs. Donc en 1830 , alors qu'il n'y avait pas d'info en instantané avec la radio , j'imagine que les ruraux ne se sont rendu- compte de rien .
Pour 1848 , je fais un parallèle avec les révolutions de 1989-91 qui ont amenées la chute des régimes communistes aprés la chute du mur de Berlin , avec un effet domino. Ma question est : Est-ce que la Révolution française de 1848 s'inscrit dans le mouvement révolutionnaire qui touche l'Europe , de la même façon que le Mai 68 français , tout en ayant une sortie différente , s'inscrit dans les contestations populaires mondiales de l'année 1968 ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 125 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB