A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Déc 2018 19:56

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 60 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 21 Mai 2014 14:06 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1771
Localisation : Lyon-Vénissieux
Le communisme a eu en France au 20° siècle l'importance que l'on sait, avec de 1945 aux années 1970 un quart des suffrages aux élections et l'élection de maire communistes dans des milliers de communes, et une influence très importante dans les milieux intellectuels.

Quels sont le facteurs propres à la France qui expliquent cette importance ?
(et que l'on ne retrouve pas dans d'autres pays développés à l'exception de l'Italie)
Le rôle des communistes durant la résistance ? (mais le parti communiste était déjà très important avant guerre)
La tradition révolutionnaire française ?
La dureté des rapports sociaux en France ?

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Mai 2014 19:31 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Bonne question, la France est considérée comme un cas à part en Europe, encore plus marquée par le communisme que l'Italie ou l'Espagne, trois pays catholiques et de langue latine, au passage.
Je me suis souvent posé la question et croit que la réponse est dans la manière dont la naissance de la 3è République a constamment écarté la question sociale, créant une diversion politique vers les problèmes de société dont la question religieuse.
La 3è ne s'est attaquée au social que tardivement, après la PGM, à peu d'exceptions près et il en est résulté un durcissement du mouvement ouvrier.
Il n'est pas impossible que l'anticléricalisme forcené de la 3è République ait contribué à installer le communisme, en rendant fade, sans relief, le socialisme de la SFIO, qui a du servir en plus de repoussoir aux élites engagées.
La France est un pays intellectuel, le marxisme a été de nature à combler la soif d'idéal de l'élite.
Mais c'est bien la PGM qui a enraciné le communisme, puis la SGM.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Mai 2014 19:54 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2809
On peut remarquer aussi que France Italie ,Espagne sont également des pays à dominance agricole (comme la Russie ou la Chine d'ailleurs,c'est à dire là où il y a des zones d'une pauvreté extrême)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Mai 2014 7:56 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3648
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Sir Peter a écrit :
On peut remarquer aussi que France Italie ,Espagne sont également des pays à dominance agricole (comme la Russie ou la Chine d'ailleurs,c'est à dire là où il y a des zones d'une pauvreté extrême)


Je ne suis pas sûr que ce soit une raison. En effet ce n'est pas dans les régions agricoles qu'il s'est installé, (celle-ci l'ont souvent rejeté) mais bel et bien dans les zones ouvrières

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Mai 2014 8:46 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5740
Localisation : Limoges
Elgor a écrit :
Je ne suis pas sûr que ce soit une raison. En effet ce n'est pas dans les régions agricoles qu'il s'est installé, (celle-ci l'ont souvent rejeté) mais bel et bien dans les zones ouvrières


A l'exception notable du Limousin où un travail de diffusion est entrepris par des personnages comme Adrien Pressemane.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Mai 2014 10:20 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3648
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Pédro a écrit :
Elgor a écrit :
Je ne suis pas sûr que ce soit une raison. En effet ce n'est pas dans les régions agricoles qu'il s'est installé, (celle-ci l'ont souvent rejeté) mais bel et bien dans les zones ouvrières


A l'exception notable du Limousin où un travail de diffusion est entrepris par des personnages comme Adrien Pressemane.


l'exception confirme la règle :wink:

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Mai 2014 10:48 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 25 Juin 2012 15:20
Message(s) : 426
Peut être le sang des communards qui a permis aux damnés de la terre de lever .

En tous cas lors de la première législature après guerre les députés isus du monde ouvrier représentaient presque 19% de l’assemblée (on les trouvait dans les rangs du PC qui comptait 150 élus).
Aujourd’hui le monde des ouvriers/employés (qui représente la moitiés des salariés) n’a plus que 11 représentants issus de ses rangs ( = moins de 2%)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Mai 2014 11:11 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Parmi les causes possibles, j'approuve Prisma, il faut ajouter effectivement ce phénomène très marquant dans l' histoire du pays qu'a été la Commune et sa terrible répression, qui a marqué les esprits et contribué à transformer une partie d' un socialisme français assez modéré, parfois utopique, en un mouvement extrêmiste qui va trouver dans le communisme marxiste russe l'aliment théorique qui lui manquait pour accroitre son caractère révolutionnaire.
Par ailleurs, beaucoup de communistes croient que Jaurès était communiste parce qu'il a été directeur de l'humanité. Non, il est mort avant la création du PCF et sur le fond, Jaurès est un socialiste finalement assez modéré, républicain, loin de la lutte des classes et de la dictature du prolétariat qu'il rejette. Guesde représente une autre tendance.
C'est bien à partir du congrès de Tours de 1920, qui est un congrès de la SFIO, que le socialisme se divise en deux mouvements entre SFIO et SFIC (internationale communiste), futur PCF.

On doit relever que c'est la lutte entre SFIO et PCF qui va semble t-il renforcer le communisme en France et le faire prospérer sur le terreau de la crise et de l'ambiance délétère de l'entre-deux guerres. Sans compter le profit tiré de l'anti-fascisme qui a été si important en France, capital même.
Voilà donc trois autres causes du développement communiste:
1/ conflit avec la SFIO,
2/ crise économique, politique et morale, et enfin
3/ la peur du fascime, terrible repoussoir et moteur efficace de mobilisation de l'élite et du peuple.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Mai 2014 16:24 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 13 Nov 2008 6:58
Message(s) : 336
Localisation : Suisse
Citer :
avec de 1945 aux années 1970 un quart des suffrages aux élections


Curieux que personne ne mentionne l'incroyable importance de la participation des communistes à la Résistance, j'aurais pensé que ce fut le premier motif avancé...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Mai 2014 19:22 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3648
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Christian27 a écrit :
Citer :
avec de 1945 aux années 1970 un quart des suffrages aux élections


Curieux que personne ne mentionne l'incroyable importance de la participation des communistes à la Résistance, j'aurais pensé que ce fut le premier motif avancé...


Incroyable ? pas tellement ! évidemment en 1945 les communistes ont fait une intense propagande sur leur résistance. Le parti "des 60 000 fusillés".

Mais avec le recul, on constate 2 choses :

- le PCF a certes participé à la résistance, mais ni plus ni moins que d'autres !

- même si des communistes ont résisté dès Juin 1940, ils étaient mal vus par l'appareil. Celui-ci en effet négociait avec l'occupant une certaine reconnaissance. Il avec même envoyé des négociateurs pour faire reparaître "L'humanité". Il faudra attendre le 22 Juin 1941 pour que l'appareil se lance dans la bagarre

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Mai 2014 22:33 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 22 Mai 2014 20:52
Message(s) : 5
Elgor a écrit :
Christian27 a écrit :
Citer :
avec de 1945 aux années 1970 un quart des suffrages aux élections


Curieux que personne ne mentionne l'incroyable importance de la participation des communistes à la Résistance, j'aurais pensé que ce fut le premier motif avancé...


Incroyable ? pas tellement ! évidemment en 1945 les communistes ont fait une intense propagande sur leur résistance. Le parti "des 60 000 fusillés".

Mais avec le recul, on constate 2 choses :

- le PCF a certes participé à la résistance, mais ni plus ni moins que d'autres !

- même si des communistes ont résisté dès Juin 1940, ils étaient mal vus par l'appareil. Celui-ci en effet négociait avec l'occupant une certaine reconnaissance. Il avec même envoyé des négociateurs pour faire reparaître "L'humanité". Il faudra attendre le 22 Juin 1941 pour que l'appareil se lance dans la bagarre


Plutôt plus que moins tout de même. Et tout cela magnifié par la propagande comme vous le soulignez. Le poids de la participation du PCF à la Résistance me paraît le facteur assez décisif. Que les dirigeants communistes aient une attitude trouble et douteuse jusqu'à juin 1941 n'importe finalement pas tant que ça si l'on pose la question des causes de la force du communisme en France : les contemporains dans leur majorité n'en ont pas conscience, les années de résistance ont ''effacé'' le pacte germano-soviétique dans les têtes. Il faut aussi ajouter qu'au delà du rôle du PCF dans la résistance, la participation décisive des soviétiques à l'effort de guerre (c'est à l'est que s'est décidée la victoire, et le conflit à coûté plus de 26 M de morts à l'URSS) assure au communisme un prestige immense. Staline jouit lui aussi d'une popularité extraordinaire en Europe de l'ouest à ce moment. Ajoutons à cela le fait qu'une bonne partie des populations ignore totalement (ou pour certains veulent ignorer) la réalité de ce qu'il se passe en URRS à ce moment et le poids électoral du PCF s'explique au moins partiellement.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Mai 2014 4:55 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 13 Nov 2008 6:58
Message(s) : 336
Localisation : Suisse
Vous notez que j'ai écrit l'incroyable importance, ceci dans le sens que politiquement parlant les communistes on su exploiter politiquement leur participation, dont je ne me permettrai pas de la juger d'importance ou non en y ajoutant comme le souligne Florian la gloire de la victoire soviétique...ça fait beaucoup.

http://www.herodote.net/20_janvier_1946 ... 460120.php

Reconduit à la tête du gouvernement en novembre, le général de Gaulle hésite à donner un grand ministère au Parti communiste. Finalement, un MRP, Edmond Michelet, hérite de la Défense et un communiste prend la responsabilité des Armements. Les rapports se tendent très vite entre la nouvelle assemblée, imbue de sa légitimité électorale, et le prestigieux chef du gouvernement, qui ne supporte pas les atteintes à son autorité.

En Suisse les communistes, contrairement aux socialistes, n'eurent aucune action positive à revendiquer au cours de la mobilisation, ce qui politiquement a fait que la droite économique a eu le champ libre dès la fin de la guerre. la différence avec la France est flagrante.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Mai 2014 9:29 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2809
Au moment de la libération ,les communistes règnent quasi en maîtres et dirigent l'épuration dans les Zones de Montpellier,Toulouse,Limoges et ne sont pas loin d'avoir la même puissance à Bordeaux et Clermont Ferrand........Dans ces régions De Gaulle aura fort à faire pour y récupérer les structures de l'état.Aron cite Devinat ,ministre rad-soc de fin 1948 :" Le parti communiste a réussi à élargir considérablement son influence à la libération.De très nombreux départements du Midi ont été ,de fait entre ses mains pendant de longs mois.Sous couvert de l'épuration,il a ébranlé les cadres du pays".......
A titre anecdotique,en 1970,j'enseignais dans un Lycée où j'avais comme collègue un membre assez important du PC,il avait vécu les moments de la libération et je lui avais demandé "Mais pourquoi n'avez vous pas pris le pouvoir avec vos armes en fin 1944?" Il me répondit :" Nous n'avions pas d'artillerie "........


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Mai 2014 9:48 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Avr 2014 9:53
Message(s) : 23
Bonjour,

Les communistes français ont activement participé à la Résistance après l'opération Barbarossa.
Ils ne rejoignent massivement de Gaulle qu'une fois le pacte germano-soviétique rompu.

Avant le 22 juin 1941, il n'y a quasiment aucun communiste dans la Résistance... mais ils ne collaborent pas pour autant. Les premiers résistants furent en vérité des gens aux antipodes de celles longtemps présentées par l'historiographie.

Cordialement,

GRM


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Mai 2014 10:13 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Christian27 a écrit :
en y ajoutant comme le souligne Florian la gloire de la victoire soviétique...ça fait beaucoup.
L'apport de l'image de l'Union soviétique au lendemain de sa victoire, bien mise en valeur, a été très importante pour expliquer les succès électoraux du PCF.
Plus à mon avis que le rôle des communistes dans la Résistance, qui a été diversement commenté à plusieurs égards et jugé excessif, avec des abus de pouvoir en 1944 et des doutes sur leur motivation.
Le lien entre URSS et communisme français a toujours été important et ce dès 1917. Il explique la montée du communisme entre les deux guerres et son apogée intellectuel avant guerre, quand une grande partie de l'intelligentsia adhère au parti et fait comme Gide le voyage.
Ce lien est bien démontré, quand le communisme commence à baisser en France à cause des interventions militaires soviétiques en Europe de l'Est (départ d'intellectuels) et très spectaculairement, dès que l'URSS perd son image positive. Solidarnosc est fondé par Walesa en 1980
Mais il y a bien un ensemble de causes dans l'essor du communisme avant et après-guerre.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 60 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB