Nous sommes actuellement le 20 Sep 2019 0:49

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 57 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
Message Publié : 04 Mars 2015 18:44 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 964
Parcourant le site des Editions Perrin , je suis tombé sur cet ouvrage sur le fascisme roumain : le troisième en Europe...

Image


Lien vers la fiche Perrin


Je ne sais pas s'il existe en version poche, mais je pense que d'ici la fin de l'année je me le procurerai... :rool:

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Mars 2015 22:00 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1403
Localisation : Belgique
Oulligator,

un grand merci pour ces références.
En effet j'ai grâce à un Roumain sur le forum américain étudié le fascisme roumain et il m'a dirigé vers des ouvrages fascistes d'entre les deux guerres. J'ai beaucoup appris et même trouvé grâce à lui des "chants" de ce temps...
Néanmoins, peut-être parce qu'il comprend aussi le français de ce forum et peut-être qu'il ne trouve pas ma remarque dans mon message du 11 Septembre 2013 à Jadis dans ce fil ici assez descriptif sur sa personne; il m'a insulté en publique sur le forum Historum dans une tirade assez bouleversante...il a après par MP demandé de faire la paix ce que j'ai fait. Mais c'était une lecon pour moi que l'internet est publique et chacun peut lire tout. Surtout que j'écris sous mon propre nom et comme par exemple sur le Salon Géopolituqe les passions peuvent se déchainer et on ne sait pas quels exaltés vous lisent...

Mais néanmoins après tout ce que j'ai dit :wink: , si vous achetez le livre, si vous voulez donner un résume sur le forum? Parce que l'histoire du Fascisme roumain est fascinante et est différente des autres avec ses différents épisodes et tendances...

Cordialement et avec grande estime, Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Oct 2015 16:18 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 964
Je n'ai toujours pas acheté l'ouvrage sur le fascisme roumain, mais je viens de tomber sur un petit ouvrage d'Henri Michel dans la collection Que sais-je ? : Henri Michel , Les fascismes... sans prétention sûrement, juste une petite mise au point... qui date de 1977 de surcroît...

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Oct 2015 21:52 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1403
Localisation : Belgique
Merci Oulligator pour cette référence et excuses pour le délai dans ma réponse...juste de retour de Barcelona...

J'ai cherché pour des commentaires sur le "web" mais trouvé que ceci:
http://www.amazon.com/Les-fascismes-sai ... 2130361668
J'ai cherché dans notre bibliothèque locale et ils ont des ouvrages de Henri Michel mais pas celui-ci.

Mais en cherchant j'ai vu ce commentaire qui pointe vers la valeur de l'ouvrage:
http://www.jstor.org/stable/25729491?se ... b_contents

Et avec les données de votre livre j'ai rencontré aussi des ouvrages intéressantes comme celui-ci
sur la politique extrémiste dans des états de droit
Et j'ai juste lu l'introduction et là c'est de nouveau prouvé comme c'est difficile pour "décrire" les mouvements extrèmistes et le fascisme en particulier...et comme c'est même politiquement difficile pour avoir une approche "neutrale" :wink:
https://books.google.be/books?id=rQWDBw ... 22&f=false
J'ai juste lu l'introduction parce que c'est un livre académique et pour ceux sur cet forum qui comprennent l'allemand, même quand on est Allemand c'est trop difficile pour... :wink:

J'ai trouvé aussi sur un autre forum un commentaire sur un livre concernant "les Fascismes":
C'est peut-être déja mentioné dans ce fil...
http://www.livresdeguerre.net/forum/sujet.php?sujet=873

Mais un autre livre que je suis en train de lire et qui semble promettant:
http://m.friendfeed-media.com/0d9cf982f ... 8357be4a36

Cordialement, Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Août 2019 18:16 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 964
Pour vous spécialement Paul Ryckier, mais aussi pourd 'autres forumeurs, je viens de voir dans la colelction Perrin, tempus, un dictionnaire du fascisme : il est en deux volumes.

Image

Citer :
Né au lendemain de la Première Guerre mondiale, le fascisme, régime autoritaire moderne, marque de son empreinte sinistre l'Europe du XXe siècle.
A travers les hommes qui firent son histoire, les théories qu'il s'efforça de mettre en ouvre, les institutions des Etats où il régna, ses pratiques politiques, économiques, sociales, ou encore les persécutions qui le marquèrent d'un sceau ineffaçable, ce dictionnaire restitue le fascisme dans toutes ses dimensions. Il tente aussi de comprendre et d'éclairer sa nature véritable, ses origines et ses antécédents, l'importance de sa pratique totalitaire et les éléments qui en font un régime spécifique, irréductible aux régimes autoritaires traditionnels.
« Un ouvrage de référence » (Actualité juive) ; « Un outil de travail fondamental qui a accompagné des générations d'étudiants en histoire contemporaine. [.] L'ouvrage relève le défi d'offrir un panorama complet, aussi exhaustif chronologiquement (des années 1870 aux années 1980) que géographiquement (de l'Asie à l'Amérique en passant bien sûr par l'Europe), d'un des courants politiques les plus marquants du XXe siècle. » (Le Blog de l'histoire).


Les deux auteurs, Pierre Milza et Serge Bernstein sont des valeurs sûres ...

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Sep 2019 8:50 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 560
Oulligator a écrit :
Les deux auteurs, Pierre Milza et Serge Bernstein sont des valeurs sûres

Berstein, sans N (l'autre, c'est le journaliste du Watergate ;) )
Pierre Milza a fait sa thèse sur les fascismes, et a publié une trentaine de livres et articles sur le sujet, jusqu'à sa disparition l'an dernier. Il est incontournable.
Berstein a également co-dirigé avec Michel Winock "Fascisme français, la controverse" (Editions CNRS, 2014)
Dans la même généalogie, Winock a écrit "Nationalisme, antisémitisme et Fascisme en France" dans la collection Points Seuil.

Dans les approches philosophiques il faut mentionner Les origines du Totalitarisme de Hannah Arendt, et une l'approche philosohique de Georg Lukacs (pas celui de la Guerre des Etoiles ;) ): "Nietzsche et le Fascisme allemand" et "Hegel et le fascisme allemand" (1943). Toujours dans cette généalogie, Bourdieu examine "L’Ontologie politique de Martin Heidegger" (1975).

Jadis a écrit :
Je vous inviterai, cependant, à la méfiance dans la comparaison des fascismes : il faut séparer le fascisme de parti (belge, français dans l'entre-deux-guerres, roumain) et le fascisme d'Etat (italien ou allemand).

La méfiance est en effet un bon conseil, mais au sujet de cette séparation, n'est-elle pas artificielle? Avant d'être un "fascisme d'Etat", le fascisme italien et le nazisme sont des fascismes de parti. Faut-il les analyser également en les découpant: avant leur accession au pouvoir et après? Il me semble que leur idéologie et leur mode de fonctionnement sont bien établis dès le départ, et que ces partis ont des points de similitude avec les partis fascistes qui ne sont pas arrivés au pouvoir.

Sternhell a une théorie qui ne fait pas l'unanimité sur les origines (notamment françaises) du fascisme (c'est le point de départ du livre de Berstein et Winock, la controverse, cité plus haut).

Les autoritarismes ne sont pas des fascismes, le populisme ou le boulangisme non plus. Le fascisme n'est pas réductible non plus au nationalisme ou à l'antisémitisme. Le fait que Mussolini ait été influencé par Sorel n'est pas plus significatif que ses autres lectures de sa formation socialiste révolutionnaire, Kropotkine etc. On peut bien sûr chercher des racines et influences du fascisme dans des idéologies qui l'ont précédé (et dans ce cas les socialistes révolutionnaires et les mouvements ouvriers sont souvent oubliés, que ce soit pour Mussolini ou pour le National-Socialisme). Mais le fascisme est un phénomène éminemment moderne, qui a une date de naissance. Il me semble que l'on ne peut séparer le(s) fascisme(s) du contexte dans lequel ils sont nés, et qui leur est idiosyncratique et spécifique: le lendemain de la Première Guerre Mondiale. Le fascisme est né de la guerre, et sa tendance est d'y retourner.

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Sep 2019 9:51 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 560
Addendum: plus encore que de distinguer les "fascismes de parti et les fascismes d'Etat", il est tout aussi prudent de distinguer tous les partis fascistes, avec leurs spécificités. Le Rexisme n'est pas le fascisme italien. Et le fascisme italien n'est pas le national-socialisme. On pourrait dire qu'il n'y a qu'un seul Fascisme (l'italien). Les autres partis et idéologies ont leur nom propre (nazisme, rexisme, etc).

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Sep 2019 20:33 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 964
Darwin1859 a écrit :
Berstein, sans N (l'autre, c'est le journaliste du Watergate ;) )


Oui et pourtant je connais ces auteurs depuis 1988 environ, date de mes premières années de fac en histoire. je suis impardonnable :oops:

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Sep 2019 22:22 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1403
Localisation : Belgique
Un grand merci Oulligator, premièrement pour l'ouvrage et deuxièmement pour avoir redémarré le fil.
Je n'ai pas encore assez de temps, parce que pour le moment essayant de tenir en vie un petit forum anglais, qui était en agonie récement, presque tous des membres du ex-forum BBC history messageboard (2002-2012)
Seulement temps le soir et même pour notre forum spécialement pour Pédro et la transformation de l'empire Romain dès le troisième siècle lisant:
"The world of late antiquity" de Peter Brown et "The Merovingian kingdoms" de Ian Wood...

Mais par la réapparence de ce fil, j'ai vite relu les grandes lignes, et maintenant je me souviens soudainement que j'ai ouvert dans le temps sur le forum que j'ai mentioné en haut un fil concernant Hannah Arendt et son ouvrage
Les origines du Totalitarisme
https://monoskop.org/images/4/4e/Arendt ... m_1962.pdf
Je vois que le lien ne marche plus, mais je pense que plus loin dans mon fil j'ai retrouvé un nouveau lien qui marche...
Je pense maintenant que cet ouvrage est un ouvrage clé pour comprendre ce que le Totalitarisme vraiment est, et plus spécialement le Fascisme
https://reshistorica.forumotion.com/t10 ... talitarism
Et le lien de l'émission Arte marche encore...je vois maintenant que le lien pour le livre ne se trouve plus dans mon fil...
Mais j'ai retrouvé le livre, comme je l'ai lu...
https://www.azioniparallele.it/images/m ... ianism.pdf

A demain cher Oulligator et cordialement, Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Sep 2019 22:22 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1403
Localisation : Belgique
Un grand merci Oulligator, premièrement pour l'ouvrage et deuxièmement pour avoir redémarré le fil.
Je n'ai pas encore assez de temps, parce que pour le moment essayant de tenir en vie un petit forum anglais, qui était en agonie récement, presque tous des membres du ex-forum BBC history messageboard (2002-2012)
Seulement temps le soir et même pour notre forum spécialement pour Pédro et la transformation de l'empire Romain dès le troisième siècle lisant:
"The world of late antiquity" de Peter Brown et "The Merovingian kingdoms" de Ian Wood...

Mais par la réapparence de ce fil, j'ai vite relu les grandes lignes, et maintenant je me souviens soudainement que j'ai ouvert dans le temps sur le forum que j'ai mentioné en haut un fil concernant Hannah Arendt et son ouvrage
Les origines du Totalitarisme
https://monoskop.org/images/4/4e/Arendt ... m_1962.pdf
Je vois que le lien ne marche plus, mais je pense que plus loin dans mon fil j'ai retrouvé un nouveau lien qui marche...
Je pense maintenant que cet ouvrage est un ouvrage clé pour comprendre ce que le Totalitarisme vraiment est, et plus spécialement le Fascisme
https://reshistorica.forumotion.com/t10 ... talitarism
Et le lien de l'émission Arte marche encore...je vois maintenant que le lien pour le livre ne se trouve plus dans mon fil...
Mais j'ai retrouvé le livre, comme je l'ai lu...
https://www.azioniparallele.it/images/m ... ianism.pdf

A demain cher Oulligator et cordialement, Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Sep 2019 12:51 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 560
PaulRyckier a écrit :
Les commentaires de Payne sont similaire avec ceux d'un livre que j'ai lu de Peter Watson: "A terrible beauty. The people and ideas that shaped the modern world" (une beauté terrible. Les gens et les idees qui ont créé le monde moderne)
dans son chapitre "Darwin's heart of darkness" (le coeur obscure de Darwin) page 39 jusqu'à 52 qui donne encore plus de renseignements


Merci cher PaulRyckier d'avoir recommandé ce livre. Ce chapitre sur le dévoiement de la pensée de Darwin, que l'on nomme "Darwinisme social" est très riche. Les lignes sur Max Nordau, par exemple sont surprenantes. On y apprend que le livre de Nordau "Entartung" (Dégénérescence) est vite devenu un best-seller. Il y dénonce une "épidémie mentale" sur l'Europe, qui sape ses forces vitales, et vise des personnalités comme Nietzsche, Baudelaire, Zola, ou encore Oscar Wilde. Le plus étonnant est que cette vision de la dégénérescence morale européenne a été reprise par les idéologues de l'antisémitisme, retourné cette fois contre les juifs.

Plus surprenant encore, Watson cite Max Weber dans cette généalogie de la pensée: selon Watson, la pensée wébérienne est aussi un "darwinisme", qui attribue à l'éthique protestante les vertus économiques propres au renouveau d'une Europe décadente (ayant lu L'Ethique Protestante, on peut trouver cette filiation de Watson discutable).

PaulRyckier a écrit :
Dans l'introduction du livre de Payne: trois visages du nationalism authoritarien: (page 14), La confusion entre mouvements fascistes en particulier et groupes nationalistes authoritaires en général vient du fait que l'apogée du fascism coincidait avec l'ère générale d'authoritarianisme à la vielle de la SGM. Et il donne page 15 un table des mouvements divisés en ces trois visages: les Fascistes, la Droite Radicale et la Droite Conservative. (...)
Et là je suis corrigé car jusqu'à maintenant j'ai toujours mélangé tous ces groupes de droite de l'entre-deux-guerres comme une seule classe de Fascistes ou Fascistoides et par les exemples abondantes et leurs explications je comprends maintenant où était mon erreur.


La divergence entre fascisme et Droite conservatrice est intrisèque au fascisme, puisque celui-ci est par nature révolutionnaire et populaire. Il est aussi profond qu'entre le fascisme et le socialisme et les mouvements ouvriers, dont viennent Benito Mussolini et Adolf Hitler autour de la même période (l'après-Première Guerre Mondiale).

PaulRyckier a écrit :
l'émergence d'un culte nouveau de la virilité en réaction aux tendances égalitaires et homogénéisantes de la société moderne. De là des implications claires pour nationalisme et militarisme.

Pour le culte de la virilité, de nombreux de mouvements s'y engouffrent, comme le futurisme, ou la littérature d'aventure et d'action. Watson cite longuement Joseph Conrad.
Pour ce qui est des "tendances égalitaires et homogénéisantes", c'est davantage une tendance lourde du fascisme, par nature uniformisant (jusqu'à exclure de la société ceux qui n'entrent pas dans le moule désiré).

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Sep 2019 10:23 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 698
PaulRyckier a écrit :
Et là je suis corrigé car jusqu'à maintenant j'ai toujours mélangé tous ces groupes de droite de l'entre-deux-guerres comme une seule classe de Fascistes ou Fascistoides et par les exemples abondantes et leurs explications je comprends maintenant où était mon erreur.
Sérieusement? Venant de vous, cette confusion me paraît absolument inattendue.

Il va de soi que, en dehors de l'usage d'invective fourre-tout (dont je ne sous-estime pas le rôle, hein), on ne peut pas voir les fascismes européens (nazisme inclus) comme un bloc homogène, et certainement pas de droite.
Mussolini et Hitler eussent préféré s'arracher un doigt plutôt que d'accepter la qualification "de droite".
Mosley, à contrario, venait du parti conservateur.
Codreanu est aussi éligible à la case "de droite": pro-ruralité, pro-orthodoxe, briseur de grève. Mais pas royaliste (dans une monarchie, qui ne soutient pas le roi ne peut évidemment pas être étiqueté "conservateur"!).
Donc, c'est compliqué. Dans le fascisme, la ligne de partage n'est pas droite-gauche, mais plutôt anticommuniste ou non, si bien que moult fascistes viennent de la gauche non-communiste de l'échiquier politique.

Mais j'enfonce des portes ouvertes, car cela a longuement été expliqué par d'autres bien plus instruits que moi.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 57 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB