A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 20 Nov 2017 6:51

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
Message Publié : 03 Sep 2015 14:04 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Mars 2010 16:23
Message(s) : 1162
Localisation : Paris
Je suis assez d'accord avec Jibe sur le principe : mais quelles sont les bonnes BD ? Je me souviens d'une tentative assez vulgaire (dans le côté négatif) qui ne passionnait pas tant que cela les élèves... Je préfère encore passer par Astérix, même s'il parle d'abord de nous, et non de l'Antiquité.

_________________
Il n'y a pas de littérature sans liberté politique

Memoriam quoque ipsam cum voce perdidissemus, si tam in nostra potestate esset oblivisci quam tacere


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Sep 2015 14:05 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2577
Une initiative en Corse, pas très ancienne, montrant qu'on peut intéresser les collégiens au latin quand on s'en donne la peine :
http://www.cndp.fr/crdp-corse/images/stories/pdf/rusticus-baleonus.pdf

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Sep 2015 15:39 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2474
Le bon vieux manuel de Cayrou.......


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Avr 2016 15:53 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 07 Avr 2016 8:06
Message(s) : 95
Sir Peter a écrit :
Etudier,comme je l'ai fait jadis le latin à partir de la 6ème et le grec en 4ème,c'était se baigner chaque jour dans les sources de notre civilisation et pouvoir porter un regard comportant relativité et distance sur ce qui faisait alors notre quotidien. Ceci ne m'avait nullement empêché de suivre les cours de maths et de physique au meilleur niveau,j'étais un de ces "oiseaux rares" qui passaient le premier bac en section A'-Dans mon lycée,cette année là nous étions 5 :3 filles et 2 garçons pour une soixantaine de candidats dans l'établissement...
Une de mes nièces ,assez brillante a fait une licence puis une maitrise de lettres modernes,elle n'avait fait ni Latin ni Grec,avant de remettre son mémoire elle l'a fait lire à mon épouse,à moi et à une cousine,passée par l'enseignement belge classique,tous trois nous fûmes épouvantés des contre sens énormes dans son analyse de certains poèmes de langue anglaise:elle ignorait totalement la mythologie greco-latine.Toutes les littératures de nos langues occidentales ont un socle commun comment peut -t-on devenir" lettré" et en faire fi.......

Bien sûr !
Je ne résiste pas à la tentation de citer (l'auteur, Picardicus, que je salue au passage, ne m'en voudra certainement pas) un passage d'un récent message du forum Babel, qui va parfaitement dans votre sens :

"Ne jouons pas sur les mots, philosophie est du grec, téléphone est du grec, névropathe est du grec. Ces mots ont été empruntés au grec parce qu'il n'est pas possible d’exprimer ce qu’ils véhiculent dans aucune des langues européennes actuelles.
Schopenhauer écrit dans Parerga et Paralipomena : Ecrivains et Style : « Mais je sais une chose : si l'on doit cesser un jour d'apprendre les langues anciennes, comme on nous en menace, nous aurons une littérature nouvelle consistant en un gribouillage d'une barbarie, d'une platitude et d'une indignité sans pareilles jusque-là ; d'autant plus que la langue allemande, qui possède pourtant quelques-unes des perfections des langues anciennes, est dilapidée et massacrée à l'envi et méthodiquement par les infâmes écrivailleurs du « temps présent », de sorte que, appauvrie et estropiée elle tombe peu à peu à l'état de misérable jargon. » "

_________________
Felix qui potuit rerum cognoscere causas.
Virgile, Géorgiques


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Avr 2016 16:20 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 18 Déc 2015 12:13
Message(s) : 242
jibe a écrit :
Une initiative en Corse, pas très ancienne, montrant qu'on peut intéresser les collégiens au latin quand on s'en donne la peine :
http://www.cndp.fr/crdp-corse/images/stories/pdf/rusticus-baleonus.pdf


Dans l'enseignement, beaucoup de l'intérêt, que porte les élèves à un sujet, provient du pédagogue ... Tout est là !

_________________
Vulnerant omnes, ultima necat !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Mai 2016 21:25 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 06 Fév 2014 19:23
Message(s) : 284
Chica Vampiro doublé en latin ! Je suis certain que ça marcherait...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Juil 2016 22:17 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 22 Jan 2013 16:31
Message(s) : 253
Localisation : Helvétie
Aymont, je ne suis pas d'accord avec la citation que vous avez posté. Je n'ai pas de notion de langue slave (je sais juste qu'il y a 7 cas en russe), ni de langue iranienne ou celtique et je sais que les langues latines ne peuvent pas retranscrire des mots que les Hellènes ont créé. Science vitale, création chaude ou destruction graisseuse ne veulent rien dire alors que biologie, thermogenèse et lipolyse sont juste logiques (elles sont grecques tout simplement). Mais il est faux de dire que toutes les langues européennes ne peuvent pas retranscrire ces idées. L'allemand et l'anglais (je ne connais pas les autres langues germaniques) fonctionnent de la même manière. Lebenwissenschaft pourrait très bien remplacer le mot biologie en allemand.

Après je suis d'accord, apprendre une langue revient à connaître un peuple et son histoire. Ce que certains profs de langues anciennes oublient de mentionner.

_________________
"Malheur aux vaincus !"
"L'amitié est une âme en deux corps" Aristote
"Nertom volutom que, etsi snis karamose"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Juil 2016 23:52 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2474
Un très grand nombre de termes scientifiques en russe sont fondés à partir du grec,comme les mêmes mots en français ou en anglais et en d'autres langues européennes sauf l'allemand .Pour ma part je considère ces deux langues et les civilisations qu'elles impliquent comme les bases de notre culture européenne.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB