Nous sommes actuellement le 21 Oct 2019 14:45

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Désertion
Message Publié : 26 Juin 2016 15:28 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 17 Mars 2012 19:12
Message(s) : 290
Qu'advenait-il aux soldats français qui réservaient? Encouraient-ils la mort ou étaient-ils fusillés?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Desertion
Message Publié : 26 Juin 2016 18:13 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6109
"Qui désertaient", voulez-vous dire ?

A vrai dire ça n'a jamais été bien vu dans aucune armée, mais il faudrait préciser sur quelle époque porte votre question.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Desertion
Message Publié : 26 Juin 2016 18:45 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 17 Mars 2012 19:12
Message(s) : 290
Je parlais des soldats français qui désertaient pendant la grande guerre. Que leur arrivait-il?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Desertion
Message Publié : 26 Juin 2016 19:03 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4136
Localisation : Berry
On leur tressait une couronne de lauriers et on les félicitait. Ils avaient le droit à des permissions exceptionnelles et prenait un galon. Ils pouvaient ensuite sereinement envisager leur élection aux législatives suivantes. Autre chose ?

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Desertion
Message Publié : 26 Juin 2016 19:11 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 17 Mars 2012 19:12
Message(s) : 290
Voilà une réponse ridicule, cne-emb. La encore, je souhaitais lancer un débat sur le sort des déserteurs. Sait-on s'ils étaient fusillés ou condamnés à de l'emprisonnement!!! Votre attitude est étonnante et décevante. Je me demande ce qu'en pensent les administrateurs, qui devraient censurer votre message.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Desertion
Message Publié : 26 Juin 2016 19:18 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4136
Localisation : Berry
Sachant qu'il y a quantité de fils qui traitent de la question et que vous n'avez pas pris la peine d'en ouvrir un seul, j'en doute. Mais s'il y a de bonnes âmes charitables qui souhaitent répondre une énième fois à cette question et encourager la facilité et la paresse, libres à elles.

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Desertion
Message Publié : 26 Juin 2016 19:22 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 17 Mars 2012 19:12
Message(s) : 290
non, il n'y a pas quantité de fils qui traitent de la question, c'est inexact. Pas cette question précise, justement. Pas celle sur les déserteurs pendant la grande guerre. Et puis, si vous n'êtes pas content de mon sujet, libre à vous soit de le censurer, soit de ne pas y répondre plutôt que d'y poster des réponses puériles.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Desertion
Message Publié : 26 Juin 2016 19:56 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 10 Juil 2009 19:57
Message(s) : 262
http://prisme1418.blogspot.fr/2014/05/l ... ire_9.html
Un peu de lecture qui devrait vous éclairer.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Desertion
Message Publié : 26 Juin 2016 20:00 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6109
CNE_EMB a raison, on en a déjà parlé.

Bon : on les recherchait, on les passait en conseil de guerre, et le plus souvent on les fusillait, ou à la rigueur on les envoyait au bagne.

Donc les soldats de la Grande Guerre ne désertaient pas, tout simplement. (il y a eu des cas de soldats fusillés pour désertion parce qu'ils avaient cherché à se soustraire à un combat, mais c'est un phénomène marginal.)

Pour être plus précis, il faut signaler que pendant toute la durée de la guerre des tranchées, la zone opérationnelle de l'armée occupait des kilomètres en arrière de la première ligne. Entre les tranchées de 2ème ligne - voire de troisième ligne - les emplacements en arrière dévolus à l'artillerie, les unités logistiques, médicales et autres situées juste derrière, les unités au repos dans les villages de l'arrière, les gendarmes qui surveillaient les routes, sortir de cette zone sans se faire repérer était pratiquement impossible.

En revanche il semble qu'il y ait eu des désertions, volontaires ou non, pendant la période de la retraite en août 14. Il y a eu des vrais déserteurs, soldats pris de panique en plein combat, ou soldats effrayés par l'hécatombe des premiers combats et qui ont essayé d'y échapper en se baladant à l'arrière, et des faux déserteurs, c'est à dire des soldats qui dans la pagaille ont perdu le contact avec leur unité. A cette période les officiers avaient encore la crainte des désertions en masse - ce qui finalement ne s'est jamais produit - ou de la perte de contrôle sur leurs unités.
Ajoutez à cela les consignes de stricte discipline du haut commandement, à un moment où tout se jouait pour l'armée française.

Donc à cette période particulière on a fusillé, souvent sur le champ, des soldats incapables de justifier leur présence très loin de leur unité, sans fusil, sans sac, etc... (Disons que si l'on se perdait il valait mieux que ce soit en groupe. Ce n'était pas exceptionnel, et dans ce cas on ramenait simplement le groupe à son unité.)

Mais il s'agit d'un épisode très particulier de la guerre, et limité dans le temps.

Sur l'ensemble de la guerre, on en a déjà parlé, il y a eu plusieurs centaines de fusillés. De mémoire, il me semble qu'on a évoqué le chiffre maximum de 2 à 3000. (Cela inclut les soldats fusillés pour meurtre, viol, pillage, etc... disons les crimes de droit commun.)

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Desertion
Message Publié : 28 Juin 2016 12:39 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3301
Il y'a eu également des cas de supposés "déserteurs" qui se livraient à l'ennemi pour ne plus avoir à continuer la guerre. Ces cas là ce sont vu plutôt à la fin de la guerre. Certains ont été considérés d'ailleurs à tord comme s'étant livré volontairement à l'ennemi. Là les cas sont plus litigieux et les preuves moins évidentes. Il y'a eu pas mal de cas encore jugés dans les années trente de ces "supposés" désertions à prendre donc avec des pincettes (comme le cas de Roger Salengro soupçonné de s'être livré volontairement à l'ennemi en 1915).

Ces "déserteurs" là pouvaient d'ailleurs ne pas être très bien considérés par l'ennemi à qui ils s'étaient livrés.

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Desertion
Message Publié : 28 Juin 2016 16:09 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1650
On trouve aussi des déserteurs qui traversent les lignes juste avant une offensive
ex des Alsaciens qui renseignent l'armée française de l'imminence de l'attaque sur Verdun
Mais j'ignore s'il y eut beaucoup de déserteurs français ou alliés avant la Somme ou le Chemin des Dames

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Desertion
Message Publié : 28 Juin 2016 17:24 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6109
Sur le front ouest les désertions d'Alsaciens-Lorrains étaient fréquentes, au point que les Allemands ont fini par les envoyer systématiquement sur le front russe.

Les 3 ou 4 alsaciens qui ont déserté dans la nuit la veille de la bataille de Verdun connaissaient même l'heure prévue pour la préparation d'artillerie. Ils ont demandé à être rapidement amenés à l'arrière : s'ils étaient repris par les Allemands, c'était le peloton d'exécution direct.

En revanche ces désertions fréquentes d'Alsaciens semblent indiquer que les Allemands ne se vengeaient pas sur les familles, comme le feront les nazis pendant la SGM avec les Malgré-nous.

Bourbilly, pourquoi particulièrement la Somme et le Chemin des Dames ?

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB