A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Sep 2018 5:47

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 24 Jan 2018 9:46 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Déc 2008 18:49
Message(s) : 151
Le siècle des lumières , c’est celui des lumières littéraires et culturelles .

Le siècle est néanmoins celui de belles découvertes techniques :

http://leslumieres.unblog.fr/2008/01/22/6/

La révolution industrielle viendra le siècle suivant...

J’ai été intrigué par l’enveloppe 1er jour du 17 novembre 1979 ci-après .

Image

L’illustration représente une maquette de machine à forer les tuyaux de bois exposée au musée des arts et metier .

"Sur demande de Madame de Genlis, le duc commande une série de maquettes inspirées des planches de l'Encyclopédie ou de la Description des Arts et Métiers de l'Académie des sciences. Cette commande est passée, en 1783, aux frères Jacques- Constantin et Augustin-Charles Périer, grands ingénieurs mécaniciens, régulièrement en affaire avec le duc de Chartres. Si les maquettes restèrent dans l'histoire sous le nom de Maquettes de Madame de Genlis,c'est qu'elle en fut la commanditaire inspirée et suivit soigneusement leur fabrication. Le Musée des arts et métiers possède d'autres modèles réduits créés par les deux frères : deux moulins à vent, une machine à vapeur à double effet, en acajou et laiton, un laminoir, une machine à forer les tuyaux de bois pour la conduite des eaux. "

L'insecte en médaillon devrait être une abeille , symbole de L’école Centrale . Mais je trouve qu’il ressemble plutôt à un moustique !
Un moustique désarmé , sans sa trompe piqueuse , son rostre . Un moustique qui serait incapable de percer un tuyau de bois .

La machine est une maquette faite en 1783 d'après les planches d’un ouvrage "architecture hydraulique ..." . Tome 1 partie 1 page 712 .
Consultable sur le site gallica.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k85682n

L'ouvrage est l'oeuvre d’un ingénieur militaire Bernard Forest de Bélidor , certaines des techniques civiles ou militaires exposées n'ont rien de révolutionnaires .

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Bernard ... C3%A9lidor

Les premiers engrenages sont dûs à Archimede .

Le plus ancien moulin à eau utilisant le système bielle manivelle est la scierie romaine de Hiérapolis au III ème siècle : 
 
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Scierie ... %A9rapolis

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Scierie ... %BChle.svg


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mars 2018 12:40 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2738
Localisation : Versailles
Sans vouloir feindre d'être un grand expert je crois avoir lu que le XVIIIè siècle fut marqué par certains progrès scientifique et techniques, notamment en chimie et en mécanique, qui permirent les percées ultérieures de l'industrie du XIXè siècle. N'oublions pas que Watt a mis au point sa machine à vapeur dans les années 1780 ! et que la mongolfière a volé en 1783 !

L'encyclopédie contient de nombreux articles et de nombreuses planches consacrées aux techniques et en particulier à la mécanique !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mars 2018 13:44 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6769
J'ai toujours trouvé étonnant que Lavoisier ait déterminé avant 1789 la composition chimique de l'air. Cela suppose des connaissances et un savoir-faire déjà très avancé pour cette époque.

ça demande de savoir qu'il existe de l'oxygène et de l'azote (donc une certaine connaissance des corps simples) et surtout de savoir les "peser" (ou mesurer leurs volumes respectifs ?) à partir de l'air ambiant.

Ce n'est pas la seule découverte de l'époque. D'autres corps simples sont identifiés - dont l'hydrogène, il me semble - et les connaissances en métallurgie progressent considérablement.

En réalité la chimie de la fin du 18ème est de la vraie chimie - on est loin de l'alchimie - et elle a déjà un long passé de recherches scientifiques sérieuses.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mars 2018 13:49 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2738
Localisation : Versailles
Pierma a écrit :
J'ai toujours trouvé étonnant que Lavoisier ait déterminé avant 1789 la composition chimique de l'air. Cela suppose des connaissances et un savoir-faire déjà très avancé pour cette époque.

ça demande de savoir qu'il existe de l'oxygène et de l'azote (donc une certaine connaissance des corps simples) et surtout de savoir les "peser" (ou mesurer leurs volumes respectifs ?) à partir de l'air ambiant.

Ce n'est pas la seule découverte de l'époque. D'autres corps simples sont identifiés - dont l'hydrogène, il me semble - et les connaissances en métallurgie progressent considérablement.

En réalité la chimie de la fin du 18ème est de la vraie chimie - on est loin de l'alchimie - et elle a déjà un long passé de recherches scientifiques sérieuses.


Il me semble que justement la découverte de Lavoisier a été d'établir que l'air n'était pas un gaz pur comme on le croyait mais un composé de plusieurs gaz.

On découvrira ensuite mais assez vite (dès le début du XIXè siècle je crois) que ces composés sont eux-mêmes formés de molécules composées d'atomes !

Tous ces grands découvreurs étaient d'ailleurs français : il me semble que notre pays a longtemps dominé le paysage de la chimie théorique !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mars 2018 19:24 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 611
C'est exactement cela, Lavoisier a mis un terme à l'idée du gaz pur pour l'air, en montrant qu'il était composé de l'oxygène (le nom ne viendra que dans un second temps de ses recherches) et d 'un autre, l'azote (dont l'existence est prouvée par déduction logique : si tout l'air n'est pas fait d'oxygène, c'est bien qu'il y a un autre gaz). Quant à sa découverte de l'oxygène, elle trouve sa source dans ses études sur la combustion et sur un paradoxe apparent, à savoir que les métaux qui ont brûlé sont plus lourds après la combustion qu'avant (un paradoxe parce que le premier réflexe est de se dire que ce qui a brûlé est plus léger après, puisqu'une portion est partie en fumée). Et son étude lui permet de montrer que la combustion consiste en un apport d'un élément présent dans l'air (l'oxygène), qui donne lieu à l'oxydation. Donc que cet élément est présent dans l'air en permanence et, de là, que l'air est composé d'au moins deux éléments, celui qui brûle et celui qui ne brûle pas.
Et c'est effectivement une révolution en chimie parce que cela abat toutes les constructions antérieures et va réorienter tous les travaux des chimistes, en mettant à bas la théorie aristotélicienne des 4 éléments + le cinquième inobservable (le fameux phlogiston) ; ses expériences démontrent que les éléments peuvent changer d'état mais pas de nature (l'air, eau, feu ou terre ne devient pas phlogiston), que donc tout est observable, étudiable et mesurable.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mars 2018 21:55 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2009 17:07
Message(s) : 456
J'en profite pour dire qu'on peut joindre l'utile à l'agréable en visitant le musée des arts et métiers à Paris. On y voit entre autres les gazomètres (énorme cylindres en verre sur une balance de précision) utilisées par Lavoisier pour sa démonstration.

Attention, ça ne se visite pas en un après-midi, c'est immense et il y a énormément de pièces historiques qu'il faut voir absolumenf. Chaque fois que j'y vais je suis émerveillé tant par les connaissances scientifiques qu'avaient les techniciens de ces époques que par l'esprit pragmatique et astucieux dont ils faisaient preuve.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mars 2018 23:18 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6769
Jerôme a écrit :
On découvrira ensuite mais assez vite (dès le début du XIXè siècle je crois) que ces composés sont eux-mêmes formés de molécules composées d'atomes !

Non. Même si on peut trouver des idées d'atome jusque dans l'antiquité, en réalité l'hypothèse moléculaire n'a été considérée sérieusement qu'a la fin du 19e siècle, et démontrée au début du 20e siècle. Le timing est à peu près le même pour l'atome.

Citer :
Tous ces grands découvreurs étaient d'ailleurs français : il me semble que notre pays a longtemps dominé le paysage de la chimie théorique !

En physique, oui, aucun doute. (Sans dominer, la France faisait partie des 4 pays contribuant le plus à la recherche.)
En chimie, je ne sais pas ce qu'il en a été au 19e siècle, en revanche la recherche et même l'enseignement après 1918 rate complètement le coche, et pour des décennies. Mon père (prof de fac et chimiste) me disait qu'au cours de ses études, fin des années 50, la position de la recherche académique, et certains bouquins qu'il a eu en main mentionnaient en passant "l'hypothèse atomique" et s'en tenaient à une modélisation - ou à son absence - qui remontait à la Grande Guerre. Immobilisme officiel à peine croyable. (Heureusement il y a aussi des chercheurs dans l'industrie chimique, et d'ailleurs même les chercheurs universitaires disposent d'une certaine liberté intellectuelle.)

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Mars 2018 13:42 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2739
Le monde des sciences n'était pas très cloisonné par les "nationalités",il y a toujours eu des contacts en particulier franco britanniques pour la machine à vapeur par exemple


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Mars 2018 16:49 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6769
Sir Peter a écrit :
Le monde des sciences n'était pas très cloisonné par les "nationalités",il y a toujours eu des contacts en particulier franco britanniques pour la machine à vapeur par exemple

Au 20e siècle, hormis les deux guerres avec l'Allemagne, il y a toujours eu des échanges continus entre scientifiques, y compris, dans une certaine mesure, avec l'URSS malgré la guerre froide.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Mars 2018 17:55 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2739
Oui bien sûr mais là où ça se complique c'est quand il peut y avoir des retombées financières avec des brevets pour des fabrications commercialisées...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Mars 2018 20:54 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6769
Sir Peter a écrit :
Oui bien sûr mais là où ça se complique c'est quand il peut y avoir des retombées financières avec des brevets pour des fabrications commercialisées...

Certes ! En fait je pensais plutôt à la recherche fondamentale, qui est plus volontiers collective.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Mars 2018 20:58 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mars 2005 16:29
Message(s) : 833
J'en profite pour faire passer cette info. C'est demain à Paris
Citer :

GLASS ARMONICA, ET AUTRES INSTRUMENTS DE VERRE - JEAN-CLAUDE CHAPUIS
Rencontre-signature
Samedi 10 mars 2018
18:00
Cité de la musique
Présentation et dédicace du texte de Jean-Claude Chapuis, préfacé par Laurent Bayle, directeur de la Philharmonie de Paris (Les éditions de l’Œil, août 2017).

L’emploi du verre, musicalement, est ancien. Son développement connaît une accélération avec les verres frottés à partir du XVIIIe siècle. En 1761, pour améliorer la musicalité de ces instruments, Benjamin Franklin invente l’Armonica. Cet instrument va connaître un succès fulgurant durant près de soixante ans sur tout le continent européen, pour en disparaître totalement vers 1835. En phase avec les évolutions artistiques et intellectuelles du siècle des Lumières finissant et du romantisme naissant, des artistes, des scientifiques, des médecins, des philosophes s’y intéressent. De nombreux systèmes tentent de faire perdurer la présence de ce timbre musical très particulier. À côté, le verre sert aussi pour des flûtes, des orgues et divers autres instruments. Ce livre propose une approche historique, musicale et technique
de l’armonica et des autres instruments de verre. S’appuyant sur les textes d’époque, il donne la parole aux protagonistes de cette histoire. La documentation proposée en fait un outil de référence pour les musiciens avertis, et la clarté de l’exposé en permet la lecture au mélomane néophyte.

Jean-Claude Chapuis est historien des sciences et musicien. Il fabrique des harmonicas de verre depuis 1988 et a construit un orchestre d’instruments de musique en verre, TransparenceS, désormais installé à la Philharmonie de Paris, ouvert à la découverte des publics. Il a rédigé un mémoire de recherche sur l’harmonica de verre en 1995.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB