Nous sommes actuellement le 21 Août 2019 6:00

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 31 Déc 2018 23:04 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1637
Localisation : Lyon-Vénissieux
Bonsoir !

D'après Eric Zemmour, Bismarck aurait acquiescé à la création de la 3° république en France en considérant que ce régime affaiblirait la France.
Vrai ou faux ?
Bismarck ne craignait-il pas au contraire qu'une démocratie ne revigore la France, comme cela a été le cas lors de la révolution en 1789-1799 ?
Quelles étaient ses opinions sur la démocratie et les républiques ?

Si vous en savez plus...
Merci de vos lumières.

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Jan 2019 0:08 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 27 Mai 2018 10:04
Message(s) : 1068
Pouzet a écrit :
D'après Eric Zemmour,


Amen. Et d'après un vrai historien ? Parce que les écrits de ce polémiste n'ont pas grand chose à voir avec l'histoire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Jan 2019 3:23 
En ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8796
Localisation : Région Parisienne
Jean-Paul Bled dans sa biographie de Bismarck explique qu'effectivement celui-ci a soutenu la république contre les monarchistes considérant que dans une Europe où les républiques sont rares et les monarchies dominantes, il serait beaucoup plus difficile pour la France de trouver des alliés.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Jan 2019 3:47 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6126
Localisation : Provinces illyriennes
Exact Jean-Marc.
Une République - sans réels Républicains - était une garantie pour Bismarck que la France demeure isolée dans le concert européen.
C'est connu bien avant Zemmour et Bled. Un Renouvin l'écrivait déjà fort bien, archives à l'appui. :wink:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Jan 2019 9:28 
En ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8796
Localisation : Région Parisienne
Je n'avais que le Bled sous la main. :mrgreen:

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Jan 2019 13:29 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6126
Localisation : Provinces illyriennes
Déjà bien mieux que Zemmour ! :wink:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Jan 2019 17:58 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4176
Localisation : Allemagne
Jean-Marc Labat a écrit :
Jean-Paul Bled dans sa biographie de Bismarck explique qu'effectivement celui-ci a soutenu la république contre les monarchistes considérant que dans une Europe où les républiques sont rares et les monarchies dominantes, il serait beaucoup plus difficile pour la France de trouver des alliés.

En fait, les républiques sont plus que rares, il n'y a que la Suisse a cette époque qui sera rejointe par le Portugal en 1910.

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Jan 2019 19:12 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5879
Faget a écrit :
Jean-Marc Labat a écrit :
Jean-Paul Bled dans sa biographie de Bismarck explique qu'effectivement celui-ci a soutenu la république contre les monarchistes considérant que dans une Europe où les républiques sont rares et les monarchies dominantes, il serait beaucoup plus difficile pour la France de trouver des alliés.

En fait, les républiques sont plus que rares, il n'y a que la Suisse a cette époque qui sera rejointe par le Portugal en 1910.

Mais les Pays-Bas et la Belgique étaient déjà des démocraties parlementaires.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Jan 2019 19:27 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Déc 2006 15:45
Message(s) : 316
Peut-on aussi compter l'Italie ? C'est certes une monarchie constitutionnelle, mais le roi y a peu de pouvoir je penses (du moins en me basant sur la mainmise mussolinienne sur l'italie pré SGM, je connais peu le régime politique italien de l'époque).

Idem pour la suède.

Cela nous fait: France, Angleterre, Italie, Suède, Belgique, Pays-bas, Suisse dans le camp "démocratie"
Contre: Allemagne, Autriche-hongrie, Russie et Espagne dans le camp "non démocratique"

La France est certes la seule république (avec la suisse), mais elle n'est pas la seule avec un "parlementarisme fort". La monarchie belge est plus proche de la république française que de la monarchie allemande ou russe. N'étais-ce donc pas dangereux de se fier uniquement au soutiens familiaux monarchique ? Vu comment cela n'a pas aidé l’Allemagne durant la PGM j'ai envie de répondre oui.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Jan 2019 20:28 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2827
Bismarck avait évalué la montée en puissance de la Prusse et de ses alliés allemands,d'après lui la France avait été dépassée dès la fin des années 1850.En rendant toute alliance difficile,il avait la garantie que la France ne saurait perturber le jeu hégémonique de l'empire prussien en Europe continentale.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Jan 2019 20:45 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 613
.
Bled est nuancé :
[… Il (Bismarck) apporte son appui aux Républicains (français). … Une victoire des Républicains affaiblirait la France en la plaçant dans l'impossibilité de trouver un allié dans une Europe monarchique …].
C'est la politique de l'après 71 où le chancelier vit dans la crainte vraie ou simulée d'une France "revancharde". Il veut aussi l'Allemagne comme plaque tournante des relations diplomatiques, ce qui est difficile vu les tensions russo-autrichiennes.

Walsingham a écrit :
La France est certes la seule république (avec la suisse), mais elle n'est pas la seule avec un "parlementarisme fort". La monarchie belge est plus proche de la république française que de la monarchie allemande ou russe. N'étais-ce donc pas dangereux de se fier uniquement au soutiens familiaux monarchique ?

La question semble concerner l'après conflit de 1871.
Pour le reste personne ne pouvait augurer du futur. La politique de Bismarck était de "renforcer" l'Allemagne tout en gardant un jeu d'équilibre entre Autriche et Russie. Vu la crise de 1875, Bismarck a compris, il endossera le rôle de médiateur... Toujours au profit de l'Allemagne.
Le problème le plus immédiat semblait outre les Balkans, le prochain souverain, Frédéric III.
.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Jan 2019 20:54 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 613
.
Sir Peter a écrit :
... d'après lui la France avait été dépassée dès la fin des années 1850.

Il n'avait pas prévu que la France s'acquitterait si vite de ses remboursements après le conflit de 71... Il ne pouvait prévoir la volonté de l'Autriche de se tourner vers l'Orient et encore moins celle de la Russie -qui avait un flux économique avec Berlin assuré- de se tourner vers la France.
Alexandre II et son fils n'avaient pas l'attachement à la Prusse d'un Nicolas Ier.
.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Jan 2019 0:23 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2827
Oui,mais quand il était chancelier,il avait toujours insisté pour que la Prusse ait des liens étroits avec la Russie.Le problème sera aussi la personnalité particulière de Guillaume II


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Jan 2019 5:38 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5879
Sir Peter a écrit :
Oui,mais quand il était chancelier,il avait toujours insisté pour que la Prusse ait des liens étroits avec la Russie.Le problème sera aussi la personnalité particulière de Guillaume II

Je trouve qu'on ne s'interroge pas assez sur cette personnalité.

Guillaume II a un côté mégalomane, son état-major aussi, qu'est-il arrivé à l'Allemagne après Bismark ?

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Jan 2019 6:19 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1906
Localisation : Nanterre
Pierma a écrit :
Guillaume II a un côté mégalomane, son état-major aussi, qu'est-il arrivé à l'Allemagne après Bismark ?
Déjà, elle s'est lancée dans une politique coloniale, ce à quoi le chancelier s'était toujours opposé.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB