Nous sommes actuellement le 08 Déc 2019 7:18

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 07 Août 2019 22:55 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Juil 2019 14:18
Message(s) : 4
Localisation : Liban
Bonjour,
Je me permet d'ouvrir ce sujet car écrivant une histoire reprenant les trois mousquetaires, je me suis souvent confronté a ce mythe vs la réalité.

A force de recherches j'ai pu obtenir quelques informations, mais j aimerais des précisions et si vous avez d'autres infos a me donner.
J'aimerais savoir qui étaient les mousquetaires, et tout ce qui est inventé ou exagéré dans la version de Dumas.

Je sais que :
.Un pour tous et tous pour un n'a jamais été une des devises des mousquetaires.
.Que de base ils utilisent le mousquet, d'ailleurs j'aimerais avoir plus de prévisions : quelle armes utilisaient'ils le plus souvent et pourquoi ?
.QU'ils logeaient chez l'habitant avant la création des casernements.
.QU'ils n’étaient pas que la garde du roi mais également mobilisés en temps de guerres.
.Que des mousquetaires composaient aussi la garde du Cardinal.

J'aimerais savoir si les duels étaient aussi fréquents que cela aussi ?
Enfin toutes informations que vous pouvez me donner sont les bienvenue !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Août 2019 15:12 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2879
Voyez......... [Rechercher dans le domaine www.pointdevue.fr/culture/qui-etaient-l ... s_318.html] https://www.pointdevue.fr/culture/qui-e ... s_318.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Août 2019 15:43 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 13 Jan 2013 13:11
Message(s) : 293
Je ne suis pas spécialiste mais:
Citer :
Que de base ils utilisent le mousquet, d'ailleurs j'aimerais avoir plus de prévisions : quelle armes utilisaient'ils le plus souvent et pourquoi?
A ma connaissance des mousquets de bonne qualité mais coûteux (mousquets à platine et à roue). Pour le reste leur équipement était similaire aux dragons mais là encore de meilleur qualité.

Citer :
J'aimerais savoir si les duels étaient aussi fréquents que cela aussi ?
Pour autant que je sache oui, ils décimaient une partie de la noblesse qui aurait été plus utile à la guerre, d'où l’acharnement du roi et du cardinal à tenter de juguler cette pratique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Août 2019 15:59 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5264
Localisation : Limoges
En ce qui concerne les duel je vous conseille cet ouvrage :

Image

Edit : En fait Drévillon nous parle ici d'un ouvrage sur cette question des mousquetaires : https://www.youtube.com/watch?v=mUgmb9_HhiU

https://www.editions-vendemiaire.com/ca ... ce-d-etat/

Je pense que ça devrait vous intéresser : https://clio-cr.clionautes.org/mousquetaires.html

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Août 2019 20:48 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 13 Mai 2006 22:36
Message(s) : 525
Localisation : Toulouse
"Croiser le Fer" est un excellent livre quoique peut-être un peu épais et érudit selon ce que l'on cherche.

sinon wikipedia donne des chiffres :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Duel#Le_d ... %C3%A9gime
Les morts se comptent en milliers sous Henri IV : donc, oui, les duels étaient nombreux...

Autre preuve : l'article recense 5 édits de 1599 à 1623, puis 11 autres de 1643 à 1711, auxquels il faut ajouter celui de 1626... soit au moins 17 édits en 112 ans pour interdire les duels, preuve qu'il y en avait beaucoup !

Au-delà du problème réel des pertes parmi la noblesse qui fournissait les officiers au royaume, il y a je pense une question de principe plus importante : l'exercice légitime de la violence. Le duel est le symbole d'une société où on se fait justice soi-même (les guerres de religion en sont l'illustration frappante). Or, le projet de la monarchie absolue est de détenir le monopole de la justice, qui ne doit émaner que du roi.
Et de fait, continuer à pratique le duel malgré les interdictions est aussi pour la noblesse une manière de contester et de mettre à l'épreuve cette tentative de mainmise royale sur la justice.
D'où notamment la violence de la réaction de Richelieu lors du duel de Montmorency-Bouteville qui s'est déroulé en plein jour avec un caractère de provocation évident. (ça, et aussi la volonté de Richelieu de saisir l'occasion de porter un coup fatal à la famille de Montmorency...).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Août 2019 20:59 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1921
Localisation : Nanterre
Sur les clichés, il y a la bonne chaîne Youtube "On va faire cours", dont un épisode est consacré aux Mousquetaires. ll y a beaucoup d'éléments.


La fameuse devise ne figure pas telle quelle chez Dumas : c'est l'inverse, "Tous pour un et un pour tous !". et elle n'est qu'évoquée dans une phrase. La vidéo donne une de leur vraie devise : "D'où vient la mort...".

Les mousquetaires sont avant tout une infanterie d'élite. Ils s'illustreront dans la guerre de siège, et afficheront un taux de perte très haut. Dumas décrit un épisode de siège (Maastricht, peut-être ?) où nos trois comparses prennent à eux quatre lol un bastion ennemi, et pique-niquent dedans en attendant les renforts sous le feu ennemi. Mais je crois que c'est dans Vingt ans après. Quelqu'un peut-il confirmer ?

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Août 2019 21:16 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1921
Localisation : Nanterre
Pour compléter, en tant que corps d'armée lié directement au roi et chargé de mater les émeutes, il faut les voir aussi un peu comme nos CRS actuels.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Août 2019 21:31 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1046
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
des CRS du XVIIe, mon Dieu quelle comparaison

des fonctionnaires civils de police à pied comparés à l'élite et la fine fleur de l'Armée Française et la garde royale

tout d'abord il y'a "mousquetaires" et "mousquetaires"

le mousquetaire est le soldat de base de l'infanterie qui tire son nom du mousquet qui remplace l'arquebuse et avant l'introduction du fusil qui donnera de même les fusiliers
c'est tout sauf une infanterie d'élite, c'est le soldat commun

...mais là il ne s'agit pas du tout de cela...

c'est tout l'opposé

les Mousquetaires du Roi sont deux compagnies à cheval de la Maison Militaire du Roi, un corps d'élite bien particulier de gens biens-nés

les CRS du XVIIe il y'avait les compagnies du guet et les milices bourgeoises pour le maintien de l'ordre des villes, Paris bénéficiait de la présence des corps de la Garde, Gardes Françaises et autres mais quand même...

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Août 2019 22:58 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2879
D'après une thèse de doctorat : "Paris et l'armée au XVIII ème siècle" La seule police efficace contre les petites émeutes continuelles qui se produisent à Paris au 18ème siècle est le corps des mousquetaires noirs... Malheureusement le pouvoir mal conseillé le supprime pour faire des économies, se disant que l'armée et les gardes françaises y pourvoiront.... très mauvais calcul : la justice civile refuse et remet systématiquement en liberté les gens arrêtés par les militaires, il se crée alors une "ambiance pré-révolutionnaire" avec des troublions quasi professionnels et que la justice refuse de condamner : ils passent une nuit en prison puis sont relâchés.........


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Août 2019 2:17 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5264
Localisation : Limoges
Pour compléter mon message, voici une conférence se rattachant à l'exposition et le catalogue dont il était question dans un des liens : https://www.youtube.com/watch?v=MB_kmnX-pDQ

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Oct 2019 16:03 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Juil 2019 14:18
Message(s) : 4
Localisation : Liban
Pardon du retard et merci pour vos réponses !
Si je connaissais quelques liens je suis passée a coté de beaucoup d'autres. Je pense que j'ai toute le matériau que je puisse désirer, plus qu a tous lire, encore merci!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Oct 2019 16:32 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4177
Localisation : Berry
La nuance qui vous a été donnée est très importante : les mousquetaires sont les fantassins usuels dans les armées du XVIIe siècle dès la première moitié du siècle ; ceux dont Dumas traite dans son célèbre roman sont les mousquetaires du roi, un corps d'élite qui recrute parmi les familles nobles.
Pour le maintien de l'ordre, c'est très simple : personne ne sait en faire correctement. Lorsque la sédition gronde, on compte sur les milices bourgeoises et le guet, mais lorsque ceux-ci sont impliqués, on fait appel à des régiments à la loyauté éprouvée (comme ceux de recrutement suisse).

Lorsque l'émeute est trop importante, les limites de ce système sont rapidement atteintes. On se rappelle ainsi des 4000 Suisses appelés par Henri III en mai 1588 qui furent réduits à l'impuissance lors de la "journée des barricades", ou encore de l'impossibilité de réduire la Fronde en 1649-1650, et finalement les mouvements populaires de 1789.

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Oct 2019 7:31 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1657
Et qui d'autre qu'Athos oserait, à la bataille d'Arras au plus fort de la mousqueterie, demander aux Espagnols d'interrompre un instant les tirs "parce que nous sommes en train de déjeuner quelques amis et moi…"
O Tempora

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB