Nous sommes actuellement le 30 Juin 2022 11:49

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 16 Mars 2022 18:00 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 1303
Je veux avec ce fil attirer votre attention sur un fait de la seconde guerre mondiale, dans le cadre de la Propagande et de l'action allemande en France selon les instructions diverses de Hitler : la création de centres de formation de prisonniers de guerre maghrébins.
Pour vous reconstituer le contexte je vous mets ce que dit pour présenter la chose, Rita Thalmann dans son ouvrage, La mise au pas, Fayard, Pour une lecture du XXe siècle, p. 231 (je cite en détachant les idées) :



Rita Thalmann, idem, p.231 a écrit :
Dès mars 1941, le général Weygand, délégué général du gouvernement en Afrique française, avait, dans une missive confidentielle, attiré l'attention du chef de l'État sur la recrudescence des activités allemandes de propagande et de renseignements en AFN en les qualifiant de «danger mortel» à «combattre par tous les moyens». De cette lettre ainsi que des rapports du 2e bureau et de documents annexes, il ressort que ces activités se développent à trois niveaux :

:arrow: en direction des colons qu'intéresse la perspective de relations économiques avec le Reich ;

:arrow: en direction des formations politiques : les sections du PPF sont chargées de la recherche de renseignements militaires et d'informations sur l'état d'esprit des populations tandis que le PCF clandestin est encouragé à l'action subversive contre l'administration coloniale ;

:arrow: en direction aussi des milieux nationalistes arabes appelés à se joindre à l'Allemagne et à «faire payer à la France tout le mal qu'elle vous a fait en un siècle de colonisation et de tyrannie».

L'«action islamique allemande» ne s'arrête pas là.

Outre le recrutement d'agents français et indigènes sur place et à Paris où certains restaurants et bars nord-africains leur servent de relais, les services allemands ouvrent à Berlin et à Munich des centres de formation de prisonniers de guerre maghrébins envoyés ensuite comme « évadés » ou «rapatriés» travailler pour eux avec un salaire mensuel de 10 000 à 30 000 francs en France ou dans leur pays d'origine. Des centres de sélection de ces prisonniers sont installés à Dijon et Orléans. Pour opérer un tri préalable, on a nommé à la direction de huit camps de prisonniers indigènes de zone occupée des officiers allemands arabophones dont le 2e bureau fournit la liste. En prévision de leur utilisation sur les théâtres d'opération outre-mer, Berlin a également créé une École de police coloniale destinée aux prisonniers de guerre originaires d'Afrique noire.



Certes ce recrutement n'a rien de surprenant en temps de guerre, mais cela m'a paru assez peu banal pour vous le partager, et surtout la création de camps de formation en zone occupée...

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].
Émile Ollivier, l'Empire libéral.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Mars 2022 19:31 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1268
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
Léopold Sédar Senghor avait déjà relevé comment les Algériens dans les camps se montraient assez vite particulièrement disposés à collaborer avec les Allemands et sensibles à leur propagande en comparaison des autres "colonisés"
à la même époque les Services de Renseignements Français en Afrique du Nord constatèrent que le nombre d'espions maghrébins agissant au profit de l'Allemagne nazie avaient été multipliés par dix depuis l'Armistice


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Mars 2022 20:29 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 1303
Merci Loïc pour ces précisions complémentaires et supplémentaires.

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].
Émile Ollivier, l'Empire libéral.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Mars 2022 7:58 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8536
Loïc a écrit :
à la même époque les Services de Renseignements Français en Afrique du Nord constatèrent que le nombre d'espions maghrébins agissant au profit de l'Allemagne nazie avaient été multipliés par dix depuis l'Armistice

Pierre Nord raconte que le 2e Bureau français s'est donné un mal de chien pour surveiller et même neutraliser l'activité d'espionnage menée par les commissions d'armistice allemande en AFN. (Pendant cette période, jusqu'au débarquement américain, il était dirigé en AFN par le futur général Navarre.)

Il a ensuite envoyé à ces commissions d'armistice des "traitres français", se disant volontaires pour leur fournir des renseignements, et qui leur transmettait ce que le 2e Bureau leur disait de transmettre. (Il signale que les Américains - sous l'égide de Murphy - essayaient de faire la même chose, et critique cette concurrence, estimant que les Français connaissaient mieux l'AFN et qu'il était préférable qu'ils centralisent le "placement d'espions".)

Après le débarquement du 8 novembre 42, l'AFN étant débarrassée de cette présence allemande, le 2e Bureau - cette fois c'était le colonel Paillole, replié de métropole - a retourné d'anciens informateurs algériens des Allemands, pour leur faire transmettre de faux renseignements. (Ou les a fait fusiller et remplacer par des hommes disposant de leurs codes.)

Faux renseignements qui ont servi, dans le cadre des opérations de "deception" alliés, à désinformer les Allemands sur les opérations ultérieures : Sicile, débarquements en Italie, etc...

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Mars 2022 19:35 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1633
Localisation : Belgique
Loïc a écrit :
Léopold Sédar Senghor avait déjà relevé comment les Algériens dans les camps se montraient assez vite particulièrement disposés à collaborer avec les Allemands et sensibles à leur propagande en comparaison des autres "colonisés"
à la même époque les Services de Renseignements Français en Afrique du Nord constatèrent que le nombre d'espions maghrébins agissant au profit de l'Allemagne nazie avaient été multipliés par dix depuis l'Armistice

Agents formés uniquement pour de l'espionnage, ou bien était-il prévu de leur donner éventuellement d'autres missions (genre assassinats ou sabotages) ?

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Mars 2022 1:43 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1268
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
Il faudrait que je retrouve ma source pour vérifier si le degré d'investissement de ces agents allait jusqu'à l'assassinat, sans doute que le niveau en dessous, de la collecte de renseignements voire sabotages, était largement plus courant et intéressant à exploiter pour les nazis,
il faut dire qu'ils étaient sur un terreau favorable, la défaite de la France avait fait éclore parmi les populations arabes d'Algérie un fol espoir que "Hitler arrive!" et les affranchisse du colonisateur Français tout comme chez ceux d'Egypte quelques mois plus tard dans la fièvre que Rommel les libère de l'occupant britannique, des marques d'affection largement oblitérées de nos jours dans la Mémoire et l'Histoire de l'Algérie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Mars 2022 12:23 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 1074
Oulligator vous aviez un petit peu évoqué ce sujet à partir du cas individuel de Mohammed Bouras.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Mars 2022 20:06 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8536
Il y a eu des parachutages de saboteurs nord-africains en Algérie, avec accueil dans le bled par des musulmans pro-nazis, mais après le débarquement allié.

Je le sais parce que les services français en ont attrapé et retourné certains, mais pas tous.

On pourrait aussi parler de la légion nord-africaine (montée à la demande des nazis par la Gestapo française) qui s'est tristement illustrée en France contre les maquis : il me semble qu'elle a été engagée en Tunisie du côté allemand... mais peut-être que je confonds deux structures différentes.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Mars 2022 15:57 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 2078
bonjour
ne pas confondre Phalange Africaine et Brigade Nord-Africaine ...
bien à vous

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Mars 2022 16:46 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8536
bourbilly21 a écrit :
bonjour
ne pas confondre Phalange Africaine et Brigade Nord-Africaine ...
bien à vous

Oui, j'ai mis les deux dans le même sac... :oops:

C'est la Légion Nord-Africaine qui a été montée par la Gestapo française (Bony et Laffont) pour combattre les maquis. elle a été montée à partir de Nord-Africains vivant en région parisienne.
https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9gion_nord-africaine
(Légion est le terme donné par Wiki, mais je pense que le mot Brigade a été également employé.)


La Phalange Africaine, composée de collabos pieds-noirs a combattu aux côtés des Allemands en Tunisie.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Phalange_africaine

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Mai 2022 13:00 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Juin 2012 17:37
Message(s) : 241
Pierma a écrit :
Il y a eu des parachutages de saboteurs nord-africains en Algérie, avec accueil dans le bled par des musulmans pro-nazis, mais après le débarquement allié.


Il y en a eu également en métropole, dans le cadre de la volonté de la collaboration française et des services de renseignements allemands, globalement sans grand effet, de créer des maquis blancs.

_________________
TBPLTNT Chic à Cyr!
Be polite, be professional, but have a plan to kill everybody you meet.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Mai 2022 13:29 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8536
Rémy N. a écrit :
Il y en a eu également en métropole, dans le cadre de la volonté de la collaboration française et des services de renseignements allemands, globalement sans grand effet, de créer des maquis blancs.

Le service secret allemand (fusion à cette date du SD-Ausland nazi et de l'Abwehr des militaires) ont aussi tenté de laisser derrière eux - Hintergellassene Agenten - des gens, en particulier des Français, pour les renseigner sur les mouvements militaires alliés. Mais ils étaient tellement pénétrés par les services alliés - dont le contre espionnage français - que bien souvent leur mission était connue avant qu'ils soient en place ou parachutés. Et évidemment ils se faisaient "choper" et retourner.

Pierre Nord, de mémoire : "nous avons même reçu des remerciements pour les renseignements que nous leur transmettions. Il n'y avait plus de service de renseignement allemand, nous jouions gagnants à tous les coups."

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB