Nous sommes actuellement le 21 Juin 2021 19:58

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 224 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Les années Mitterrand
Message Publié : 12 Mai 2021 9:33 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 959
Jerôme a écrit :
Or ce que nous avons découyert bien après, c’est qu’en réalité Robert Hersant et François Mitterrand n’étaient pas ennemis ! Ils étaient même bons amis, depuis les péripéties de la IVe République, du temps où l’un et l’autre étaient élus du centre gauche : l’un au Sénat, l’autre au Palais-Bourbon.
Le grand public a découvert le passé d'homme de droite de Mitterrand avec le livre de Pierre Péan.
Mais son goût marqué pour la littérature de droite et surtout d'extrême-droite est une découverte plus récente, quand sa bibliothèque a été mise à l'encan.
Bien entendu, les initiés (en gros: pas moi) l'ont su bien plus tôt. Et j'imagine que le premier cercle ne l'a jamais ignoré.
Tout cela pour dire ô combien juste est cette conclusion:
Plunkett a écrit :
seul le recul du temps permet de comprendre en profondeur. Il ne faut donc pas céder à l’impression du moment, qui ne correspond jamais à toute la réalité. C’est à méditer, aujourd’hui où l’on ne s’intéresse justement qu’au moment présent…


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les années Mitterrand
Message Publié : 12 Mai 2021 17:00 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 27 Fév 2012 23:10
Message(s) : 126
Vézère a écrit :
Le meilleur souvenir que j'en ai reste... les imitations de Thierry Le Luron (!!)

Le faux journaliste au faux Raymond Barre: "C'est votre père qui aurait du se retirer!"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les années Mitterrand
Message Publié : 13 Mai 2021 13:16 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1832
supertomate a écrit :
Le faux journaliste au faux Raymond Barre: "C'est votre père qui aurait du se retirer!"
La formule a du succès. Elle a été entendue de la bouche de Georges Clemenceau lors d’une séance de la Chambre des Députés :
- Clemenceau retirez-vous ! Retirez-vous !
- Monsieur, c’est votre père qui aurait dû se retirer.
Elle a depuis été répétée, notamment par André Santini qui s’adressait ainsi à un député qui déclarait retirer son amendement. Aussi, je crois, par Roselyne Bachelot.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les années Mitterrand
Message Publié : 13 Mai 2021 14:51 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3876
Localisation : Versailles
Loin de cette vulgarité sans portée, je partage un curieux débat entre Jean Michel Blanquer et Stéphane Bern sur les mérites comparés de la République et de la monarchie.

A voir ici

https://youtu.be/HA5sCfXmX1k

C'était en 1988


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les années Mitterrand
Message Publié : 13 Mai 2021 16:25 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6784
Localisation : Provinces illyriennes
Arf, le temps passe... :mrgreen:
Débat curieux, en effet.
Pourquoi l'avez-vous partagée ?

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les années Mitterrand
Message Publié : 13 Mai 2021 16:34 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3876
Localisation : Versailles
Duc de Raguse a écrit :
Arf, le temps passe... :mrgreen:
Débat curieux, en effet.
Pourquoi l'avez-vous partagée ?



Disons qu'elle illustre un peu l'époque (Mitterrand phase 2: devenu non marxiste) avec une grande liberté d'expression et un bon niveau du débat malgré le jeune âge des débatteurs !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les années Mitterrand
Message Publié : 13 Mai 2021 16:46 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7710
Les royalistes n'existent plus qu'à titre de curiosité politique.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les années Mitterrand
Message Publié : 13 Mai 2021 17:38 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3876
Localisation : Versailles
Pierma a écrit :
Les royalistes n'existent plus qu'à titre de curiosité politique.



Comme je l'ai dit, ce débat est surtout intéressant sur la forme

Quant au fond, Mitterrand n'était pas indifférent à la question royale si on en croit l'intérêt qu'il a porté aux cérémonies du millénaire capétien !

Par exemple : Le prince et le président
https://www.lemonde.fr/archives/article ... 19218.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les années Mitterrand
Message Publié : 13 Mai 2021 17:48 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 959
Jerôme a écrit :
Disons qu'elle illustre un peu l'époque (Mitterrand phase 2: devenu non marxiste) avec une grande liberté d'expression et un bon niveau du débat malgré le jeune âge des débatteurs !
Et surtout, le vote en direct des téléspectateurs via le Minitel. On ne ferait plus jamais cela aujourd'hui.
Il est bien probable que bien des débats jugés vitaux pour les gens de médias ne susciteraient aucun intérêt du public, ou pire les verraient dans un sens désagréable.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les années Mitterrand
Message Publié : 13 Mai 2021 18:13 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7710
Jerôme a écrit :
Quant au fond, Mitterrand n'était pas indifférent à la question royale si on en croit l'intérêt qu'il a porté aux cérémonies du millénaire capétien !

Par exemple : Le prince et le président
https://www.lemonde.fr/archives/article ... 19218.html

"il y a deux sortes de français qui ne comprendront jamais rien à l'histoire de France, ce sont ceux qui ne vibrent pas à l'évocation du sacre de Reims et ceux qui restent indifférents à l'évocation de la fête de la Fédération". (Marc Bloch, que je cite de mémoire.)

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les années Mitterrand
Message Publié : 02 Juin 2021 9:04 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 01 Jan 2017 16:12
Message(s) : 105
Pierma a écrit :
Je pense au fameux "tournant de la rigueur" de 83, qu'une partie de la gauche - la plus marxiste - continue à lui reprocher comme son péché originel, il faut se rappeler qu'on en était à la seconde dévaluation du franc, mais que Chevènement et Maurois, imperturbables et voulant "rompre avec le capitalisme" insistaient pour qu'on continue à aggraver le déficit et envisageaient froidement de sortir du "serpent monétaire européen".

Ce sont notamment Fabius et Bérégovoy qui conseillaient Mitterrand dans ce sens avec Chevènement. Mauroy a mis sa démission de premier ministre dans la balance pour sauvegarder l'avenir européen de la France.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les années Mitterrand
Message Publié : 02 Juin 2021 13:06 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7710
tet2lar a écrit :
Pierma a écrit :
Je pense au fameux "tournant de la rigueur" de 83, qu'une partie de la gauche - la plus marxiste - continue à lui reprocher comme son péché originel, il faut se rappeler qu'on en était à la seconde dévaluation du franc, mais que Chevènement et Maurois, imperturbables et voulant "rompre avec le capitalisme" insistaient pour qu'on continue à aggraver le déficit et envisageaient froidement de sortir du "serpent monétaire européen".

Ce sont notamment Fabius et Bérégovoy qui conseillaient Mitterrand dans ce sens avec Chevènement. Mauroy a mis sa démission de premier ministre dans la balance pour sauvegarder l'avenir européen de la France.

Oui je me suis trompé sur la position de Mauroy.

A l'époque j'avais attribué le changement de premier ministre au fait qu'il ne voulait pas endosser ce tournant politique. (rester arrimés à l'Europe sur le plan monétaire.) Je pense que c'est une analyse qui a été faite par certains journalistes - donc mal informés - je ne pense pas l'avoir inventée seule.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les années Mitterrand
Message Publié : 03 Juin 2021 0:07 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1826
Localisation : Lyon-Vénissieux
A propos de François Mitterrand, comment était-il perçu à l'étranger durant ses septennats ?

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvée dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les années Mitterrand
Message Publié : 03 Juin 2021 0:19 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7710
Pouzet a écrit :
A propos de François Mitterrand, comment était-il perçu à l'étranger durant ses septennats ?

Grosse inquiétude à Washington au moment de son élection : un socialiste avec des ministres communistes - le mal absolu - est-ce que la France ne risque pas de basculer dans le camp soviétique ?

Le malentendu s'est dissipé au cours de la première visite de Mitterrand : il amenait dans ses valises les informations provenant d'une des meilleurs taupes que l'ouest ait eu à Moscou : c'est l'affaire Farewell. (Il a emmené dans ses bagages des gens de la DST, qui traitaient cette source.)

Gros intérêt immédiat, et après criblage des informations (ajouté bien entendu au fait que Mitterrand ait éclairci sa position auprès de Reagan) les relations se normalisent, malgré évidemment les oppositions idéologiques entre les deux hommes.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les années Mitterrand
Message Publié : 03 Juin 2021 5:47 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3876
Localisation : Versailles
Pouzet a écrit :
A propos de François Mitterrand, comment était-il perçu à l'étranger durant ses septennats ?


Si on laisse de côté les errements des premiers mois Mitterrand a été vu au mieux comme un homme d Etat gaulliste et au pire comme un politicien français traditionnel, centriste et souple dans l l'esprit de la IVe République .

Personne ne pensait plus apres 1983 qu' il fût de gauche.

En revanche un Allemand m' a dit il y a peu que Thatcher s 'interessait au fond des sujets et Mitterrand à la forme . Donc kohl veillait à faire plaisir aux Anglais tout en affectant une extraordinaire amitié avec Mitterrand. Et il fut tres surpris quand la France S 'est acharnée à vouloir l'Euro !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 224 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB