Nous sommes actuellement le 25 Oct 2021 15:09

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 55 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
Message Publié : 12 Sep 2021 21:05 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1949
Jean-Michel Nicollier n’avait pas d’autre nationalité que la nationalité française. A supposer qu’on lui ait retiré la qualité de français sur le fondement de l’article 23-8 du code civil, il devenait apatride avec droit d’asile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Sep 2021 23:11 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8001
Barbetorte a écrit :
il devenait apatride avec droit d’asile.

Je pensais que depuis la SGM le droit international interdisait de fabriquer des apatrides ?
(Je pensais même que c'était sur cet obstacle qu'a buté Hollande en cherchant à légiférer sur la suppression de la nationalité française.)

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Sep 2021 13:42 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Juin 2012 17:37
Message(s) : 236
Un excellent ouvrage d'historien à lire sur le sujet des volontaires français durant le XXème siècle:
"Les volontaires armés: Ces français qui ont combattu pour une cause étrangère" de BRUYERE-OSTELLS.

L'auteur s'est spécialisé sur le sujet des volontaires et mercenaires français (à lire aussi son excellent "La grande armée de la république" sur les grognards dans les guerres révolutionnaires et d'indépendance du XIXème ou encore "Dans l'ombre de Bob Denard" sur les mercenaires français à l'issue de la deuxième guerre.

Il y a de nombreux témoignages de français ayant servis dans les rangs croates. J'ai particulièrement apprécié celui de Franck HUGO: "Mercenaire de la république" (Ancien légionnaire, volontaire chez les Karens en Birmanie, puis chez les croates, il deviendra ensuite mercenaire en Cote d'Ivoire et en Irak).

Je n'ai pas lu, mais le personnage est toujours en activité en Ukraine : "Putain de guerre" de Gaston Besson, qui après un passage au 1er RPIMa, a aussi servi chez les Karens, mais également au Surinam...

_________________
TBPLTNT Chic à Cyr!
Be polite, be professional, but have a plan to kill everybody you meet.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Sep 2021 14:51 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14908
Localisation : Alsace, Colmar
Pour revenir à l'ex-Yougoslavie, pas mal de français qui sont allés combattre sont issus, effectivement, des rangs de l'extrême-droite. On les retrouve surtout du coté des croates et des serbes, si j'ai bonne mémoire. Ceux qui ont combattus du coté Bosniaque sont plus souvent issus des cités, mais aussi quelques islamistes assumés.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Sep 2021 1:08 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2014 12:27
Message(s) : 589
Localisation : Andalousie
Pierma a écrit :
En 1990, je crois, j'avais vu à la télé un reportage sur les combattants croates qui faisaient face avec des moyens ridicules aux unités de l'armée yougoslave (serbe, en réalité) stationnées en Croatie dans les casernes de l'armée.

Constitués en milice, ils faisaient des patrouilles, spécialement de nuit, pour intervenir, autant que possible, si l'armée serbe sortait des casernes pour essayer de mettre au pas la toute nouvelle république croate, qui venait de proclamer son indépendance.

Grosse surprise : parmi ces volontaires diversement armés (y compris avec des fusils de chasse) un jeune homme venu de Vesoul pour combattre pour la liberté croate. Il était interviewé et expliquait à quel point ils étaient en infériorité sur le plan des effectifs et des armements.

Le reportage n'en disant pas plus, je me suis demandé d'où venait sa détermination. J'y ai souvent pensé par la suite, en me demandant ce qu'était devenu ce garçon dans la guerre entre Serbes et Croates. (Au passage, la proximité de ces combats, à quelques heures de voiture pour ce garçon - il suffisait de traverser l'Italie du nord - soulignait davantage encore l'incapacité choquante de l'Europe à envoyer des troupes pour mettre fin à ce conflit, ce qui me rendait fou de rage, alors que son potentiel militaire était 10 niveaux au dessus.)

Hé bien je viens de retrouver ce jeune homme, en me renseignant sur les débuts de l'indépendance croate et la bataille de Vukovar.

Bataille en complète infériorité, qui s'est terminée, après la capitulation de la ville, par le massacre des hommes en âge de combattre : les Serbes n'ont décidément pas attendu Srebrenica.

Ce jeune Vésulien, Jean-Michel Nicollier, blessé dans les combats, a été achevé, comme tous les blessés, à l'hôpital de Vukovar.

ça m'a serré le coeur, rétrospectivement. Les Croates ne l'ont pas oublié, et il a une statue à Vukovar, soulignée par la formule "né comme un Français, mort comme un Croate."


Je me souviens parfaitement de ce reportage et de ce garçon Pierma, car il se trouve que mon ex-compagne était née à Vukovar et que partie de sa famille s´y est trouvé assiégée (et décimée) durant cette bataille. J´ai donc vécu tout cet effroyable épisode personnellement impliqué à l´occasion des quelques contacts téléphoniques ou nouvelles qui nous parvenaient sporadiquement depuis là-bas jusqu´à Paris, oú nous résidions elle et moi.
Nous avons, par la suite, évidemment suivi l´entièreté des évenements de cette guerre et eut à subir les conséquences néfastes (dont je ne tiens plus trop á me souvenir ni mentionner) de l´implosion yougoslave.


Pierma a écrit :
Je ne pense pas que ce jeune homme ait été le seul volontaire européen en Croatie, mais il a certainement été le premier. (Je pense, sans en être certain, qu'il a existé par la suite des mouvements de volontaires plus ou moins clandestins.)

Effecttivement, il a été estimé quelques 500 volontaires européens combattant côté croate de 91 à 95 (dont quelques français mais pour ce qui est de leur identification précise...brouillard de guerre.)
Maintenant, pour ce qui est de Jean-Michel Nicollier, comme il le raconte lui-mème, il arrive en gare de Zagreb en juin 91 sans parler yougoslave ni aucun contact et se dirige vers un poste de police expliquant qu´il vient se battre pour l´indépendance croate. Les policiers l´orientent vers un des premiers groupes para-militaire ou de défense croate qu´ils connaissent (appelation à choisir et qui ne veut dire grand chose à ce moment vu que la Garde Nationale Croate, embryon de ce qui sera l´armée croate, en est encore à ses balbutiements et en cours de constitution). Il se retrouve donc chez la Ligue de défense croate (HOS) ou la Force de défense croate (HVO) - je nài pas pu formellement identifier l´ecusson quìl arbore sur sa vareuse au moment de sa 1ere interview -, qui n´ont pas dù aller bien loin avec lui en considérations politiques excepté valider sa volonté de se battre contre le gouvernement central et l´armée fédérale.
Son parcours à partir de là a probablement dû d´être dirigé et affecté à la première brigade internationale (Prvi internacionalni vod) de la Garde Nationale Croate (ZNG) et être probablement formé par Ante Gotovina (https://fr.wikipedia.org/wiki/Ante_Goto ... nce_croate)
avoir croisé Eduardo Rózsa-Flores (https://fr.wikipedia.org/wiki/Eduardo_R%C3%B3zsa-Flores) voire Rodolfo Barrios Saavedra (ex-capitaine de l´armée argentine, volontaire avec quelques 400 autres soldats argentins pour combattre dans les forces speciales croates , avec envoi également d´armes à l´armée croate par le gouvernement argentin en réponse à ce qu´il considérait être un soutien manifeste de la Grande-Bretagne à la Serbie tout le long de ce conflit).


GustavedeBeaumont a écrit :
Sur la loi: Il y a les cas des français désireux de s'engager pour telle ou telle cause, à condition que cette activité ne porte pas atteinte aux intérêts de la France et que l'ordre de cesser cette activité n'ait pas été donné par le gouvernement.

C´est exactement ça GustavedeBeaumont. Et Pour appuyer concretement cela je peux par exemple vous narrer qu´au cours d´une de mes missions en 2008 pour une organisation internationale médicale nous avons éte (le chef de mission et moi-même, responsable terrain, tous deux de nationalité française) convoqués à l´ambassade de France à Islamabad afin de nous voir fortement déconseiller de donner suite à nôtre projet qui était de pénétrer en zone tribale pashtoune et talibane et d´y réouvrir un programme medical. N´ayant reçu à cette occasion aucune notification formelle d´interdiction de nôtre representation diplomatique nous n´avons pas ténu compte de leur préconisation, connaissant et assumant par avance et personnellement les risques et conséquences éventuels d´un tel projet.
J´ai ainsi pénétré seul (seul occidental à ma connaissance pour cette période) en zone tribale, y ait déployé une activité durant trois mois séjournant parmi les populations pashtounes et rencontrant toutes sortes de personnages et évènements peu ordinaires. Je n´ai, ni à ma sortie de ce territoire à l´issue de ma mission, ni par la suite et jusqu´à maintenant jamais eu à subir la moindre remontrance, admonestation, pénalité, que sais-je ? pour cet engagement ou les suivants.

_________________
“Etudie, non pour savoir plus, mais pour savoir mieux. ”
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Sep 2021 1:51 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8001
Merci pour votre témoignage, Elviktor.

J'ai tendance comme vous à penser que Jean-Michel Nicollier a été dirigé vers la première milice qui passait, sans que cela ait pour lui une grande signification idéologique.

Cet histoire d'assistance armée de l'Argentine auprès de la Croatie est peu banale, merci pour cette information étonnante.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Sep 2021 12:55 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14908
Localisation : Alsace, Colmar
Pierma a écrit :
Cet histoire d'assistance armée de l'Argentine auprès de la Croatie est peu banale, merci pour cette information étonnante.


Si je ne me trompe pas, des réseaux catholiques avaient été activés. Ce qui peut expliquer la présence de ces argentins.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Sep 2021 12:56 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2014 12:27
Message(s) : 589
Localisation : Andalousie
Pierma a écrit :
Merci pour votre témoignage, Elviktor.

Devoir de mémoire Pierma, mais guère de plaisir à le faire.

Pierma a écrit :
J'ai tendance comme vous à penser que Jean-Michel Nicollier a été dirigé vers la première milice qui passait, sans que cela ait pour lui une grande signification idéologique.

Par expérience de ce type de situations plus que troubles que sont les zones de guerre je ne peux qu´à nouveau partager que les positions idéologiques ou identités des différents acteurs que l´on peut y croiser soient d´une évidence quelconque ni d´une permanence de marbre (excepté celle que l´on veut bien leur ériger leur dernière heure venue puis passée).
Comme le dit ou l´explique au frère de JM Nicollier dans le reportage de 2013 l´un de ses ex-camarades de combat croate, sur un terrain de conflit armé il n´y a plus de nationalité ou d´identité autre que celle de combattant, pour un camp ou pour l´autre.

Pierma a écrit :
Cette histoire d'assistance armée de l'Argentine auprès de la Croatie est peu banale, merci pour cette information étonnante.

Vous pouvez éventuellement obtenir plus de détails sur cette histoire en lisant sur un site en ligne argentin l´article suivant:
https://www.taringa.net/+militares_en_t ... cia_13nokg
C´est en espagnol, je vous fais la traduction de leur en-tête.

"Histoire des soldats argentins qui luttèrent en Croatie

Au cours des années 90, pour être plus précis de 91 à 95, la guerre d'indépendance (ou comme ils l'appellent la guerre nationale) fût déclenchée en Croatie contre la Yougoslavie. les Croates à peine armés ont affronté l'armée serbe et Yougoslave.

L'Argentine a fourni en armes les forces croates et envoyé quelque 400 volontaires partis se battre pour la liberté croate.

Parmi eux se distingue l'ancien capitaine de l'Armée Argentine, Rodolfo Barrios Saavedra, qui a atteint le grade de général de brigade de l'armée croate. Lors de la guerre d'indépendance de la Croatie (1991-95), environ 400 Argentins ont combattu en tant que volontaires. Tous dans les forces de défense croates. Il existe des informations sur la mort au combat de deux d'entre eux : un ancien sous-marinier (IMARA) et un volontaire."

_________________
“Etudie, non pour savoir plus, mais pour savoir mieux. ”
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Sep 2021 0:22 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1233
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
Le lien avec l'Argentine est plus profond et ancien à mon avis, c'est un pays par certains égards plus Européen par sa démographie que Américain par sa géographie, il comporte même jusqu'à la plus forte communauté juive d'Amérique Latine c'est dire

de fait en dehors de la forte ascendance matricielle Hispano-Italienne bien connue, dans une moindre mesure Française en troisième mais loin derrière, Allemande, Britannique, Levantive, etc...
il y'a eu une immigration Croate qui rassemblait déjà 100 000 personnes dans les années 30, le double dans les années 40 dont certains réfugiés fascistes Oustachis Croates dont le premier d'entre-eux Ante Pavelić,
d'ailleurs l'article de Taringa! évoque cette période assez rapidement...et surtout trés pudiquement...célébrant la "Première Grande Aide" de l'Argentine en ces termes
Citer :
La Primera Gran Ayuda
"Yo tengo gran respeto por Argentina y por su gente, y no sería justo hablar mal de este país. A decir verdad, después de la Segunda Guerra Mundial, cuando nadie quiso recibir a los croatas porque estaban alineados a los alemanes y al Eje, Argentina lo hizo", subrayó el embajador. "Entre el 47 y el 48 más de 8.000 croatas llegaron al Hotel de Inmigrantes de Buenos Aires, y eso no es poco en menos de dos años. Croacia le agradece a la Argentina, porque es prácticamente el único país que le abrió las puertas, y porque todos los que se quedaron allá perdieron la cabeza, nadie se salvó

ils ont fait quand même un peu plus que s'aligner sur l'Axe, et d'autres pays ont reçu l'émigration Croate via les facilités des Anglo-saxons Vatican ou Croix-Rouge vers l'Argentine le Canada ou ailleurs..

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Sep 2021 6:09 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2021 20:18
Message(s) : 513
Loïc a écrit :
le double dans les années 40 dont certains réfugiés fascistes Oustachis Croates dont le premier d'entre-eux Ante Pavelić, d'ailleurs l'article de Taringa! évoque cette période assez rapidement...et surtout trés pudiquement...
ils ont fait quand même un peu plus que s'aligner sur l'Axe..
Le régime péroniste n'avait aucun problème avec les génocidaires, au contraire: ils étaient souvent assez riches et Peron partageait des valeurs avec eux. C'est pourquoi si Eichmann, Mengele, Pavelic, Stangl (aidé par le Vatican) y ont trouvé le climat plaisant, des milliers d'autres moins connus s'y sont installés pour les mêmes raisons et avec la même bienveillance.

Pavelic est un des pires génocidaires du XXe siècle. Sous son contrôle en Croatie, ce fut une multiplication d'Oradour-sur-Glane: Serbes, Juifs, Roms, Bosniaques et opposants politiques étaient enfermés dans des granges, femmes et enfants compris, puis voués aux flammes. Il s'est même trouvé des Allemands pour dire que c'était quelque peu exagéré.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 55 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB