Nous sommes actuellement le 28 Oct 2021 3:55

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Le massacre de Srebrenica
Message Publié : 09 Sep 2021 18:33 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8010
J'ai déjà beaucoup évoqué le massacre de Srebrenica (juillet 95) sur le fil consacré à ce jeune français de Vesoul parti aux premiers jours de la guerre comme volontaire du côté croate.

J'ouvre donc ce sujet séparé pour accueillir vos contributions sur Srebrenica. (Et sur la guerre en Yougoslavie, plus largement.)

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le massacre de Srebrenica
Message Publié : 10 Sep 2021 7:57 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2021 20:18
Message(s) : 515
Ce qui glace le sang particulièrement est que des milliers de civils, en majorité des femmes et des enfants, sont venus chercher refuge sur la base de la FORPRONU (Potocari). Le bataillon néerlandais (Dutchbat) les a fait ressortir, disant que la base ne pouvait les accueillir, sachant pertinemment qu'une fois dehors ils seraient massacrés. Le Dutchbat rejette toute responsabilité sur le refus du général Janvier d'autoriser une frappe aérienne contre les batteries de Mladic, qui en a profité pour commettre ses crimes génocidaires juste sous le nez (et les caméras) de la FORPRONU, avec des avions de l'OTAN juste au-dessus de sa tête, mais des pilotes sans ordre de faire quoi que ce soit contre les Serbes.

Il est vrai que les déclarations de Janvier sont accablantes et explicitent son penchant pro-Serbe et anti-Bosniaque: "Ils (les musulmans Bosniaques) veulent nous entraîner dans leur guerre contre les Serbes " (!) ; "le droit des Serbes à créer un Etat indépendant devrait être reconnu" et "les sanctions économiques de l’ONU (contre le gouvernement serbe) devraient être levées " (entretien du 9 juin 1995 à Split avec le général Ruppert Smith et le représentant de l'ONU Yasushi Akashi). Janvier a refusé de venir témoigner devant le TPIY aux Pays-Bas. Il a été écarté par Chirac après le massacre.
https://www.assemblee-nationale.fr/11/d ... ition2.asp
https://www.liberation.fr/planete/2003/ ... le_429209/
https://www.ohchr.org/EN/NewsEvents/Pag ... 8&LangID=E

Au sujet des Nations-Unies, il faudrait évoquer le rôle négatif de Boutros-Ghali, secrétaire général avec deux génocides sous son mandat (le Rwanda l'année d'avant ne lui a pas suffit à remettre en cause sa politique de passivité). Le rôle de Kofi Annan, numéro 2 des UN, quelques mois plus tard est intéressant à souligner. Juste après Srebrenica, en Août 1995, alors que B.Boutros-Ghali est en déplacement et injoignable, Annan profite de son rôle de "vice-Secrétaire Général", ou SG par intérim, pour prendre l'initiative d'autoriser les frappes de l'OTAN contre les batteries serbes, ce qui a forcé les Serbes à s'asseoir à la table de négociation à Dayton. C'est à cette audace qu'il doit d'avoir succédé à Boutros à la tête des Nations-Unies, sa candidature étant fortement soutenue par les Etats-Unis (et Boutros étant poussé vers la sortie, Madeleine Albright opposant son veto à un second mandat).
Lire ici.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le massacre de Srebrenica
Message Publié : 10 Sep 2021 11:44 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8010
En privé - le plus jeune de mes frères, aujourd'hui décédé, a eu l'occasion de le rencontrer - Janvier met tranquillement en cause les Hollandais. (Qui auraient certainement résisté avec l'appui aérien qu'ils demandaient.) Ce type aurait dû être rayé des cadres, il est une honte pour notre pays.

Boutros-Ghali est une des causes du fiasco qu'a été la Forpronu. Jamais on n'a pu en tirer un ordre de faire feu. C'était un homme de parlotte et d'indécision, qui pensait que la paix serait mieux garantie si les Casques Bleus ne tiraient pas. Un naïf dangereux. Déjà la désignation de "mission de maintien de la paix..."

(Le leitmotiv des officiers français dans cette galère était :"On tire ou on se tire". A vrai dire je n'ai jamais compris pourquoi les Français et les Anglais s'étaient mis sous l'égide de l'ONU pour intervenir en Serbie. Mais peut-être, côté français, cela tient à la sympathie de certains envers les Serbes ? Donc un peu de gesticulation, rien de plus ?)

En 93 le général Morillon avait marqué les esprits en s'installant à Srebrenica, déjà menacée, avec 200 Casques Bleus et en déclarant qu'il défendrait la ville jusqu'au bout, ce qui revenait à dire que les Serbes devraient s'en prendre aux Casques Bleus, ce qui ne serait pas sans conséquences internationales. Il avait fait cela sans tenir compte des consignes ou des ordres de l'ONU.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le massacre de Srebrenica
Message Publié : 10 Sep 2021 14:59 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2021 20:18
Message(s) : 515
Je retiens l'expression "naïf dangereux", très bien trouvée. A ce poste, être naïf est une faute professionnelle inexcusable. A tel point qu'on se demande s'il l'était vraiment, naïf, ou s'il avait un intérêt à laisser faire.

Kofi Annan n'est pas un saint non plus. Peut-être avait-il tout simplement pris la mesure de sa dangereuse inaction au Rwanda, et cela l'a incité à en tirer les leçons pour le prochain génocide. Au Rwanda, Annan dirigeait DPKO, l'agence de maintien de la paix de l'ONU. Le général canadien Romeo Dallaire, chef des forces de l'ONU au Rwanda, mis au fait des préparatifs de génocide, a demandé à son supérieur Annan l'autorisation de saisir les caches d'armes. Annan a ordonné à Dallaire de ne pas le faire et de simplement informer le Président - le chef du parti dirigeant... Ubuesque. Trois mois plus tard, c'était le génocide.
https://www.newyorker.com/news/daily-co ... ble-legacy
https://www.la-croix.com/Actualite/Mond ... -28-500091


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le massacre de Srebrenica
Message Publié : 10 Sep 2021 16:50 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3998
Localisation : Versailles
Autant que je sache les militaires français en Yougoslavie n'avaient aucune autonomie et étaient fortement contrôlés par l'ONU et par Paris. Mitterrand avait clairement exprimé son refus de toute belligérance active ("na pas ajouter la guerre à la guerre"). Morillon (qui a pris une initiative toute personnelle) avait été implicitement sanctionné ensuite puisque je crois bien qu'à son retour il n'a plus reçu le moindre commandement militaire actif (il n'a même pas été élu député en 2002 puisque le RPR a présenté un candidat contre lui).

Pour la défense des décideurs de l'époque , il leur était difficile d'imaginer un massacre aussi visible que celui-ci. Cela dit il y avait des précédents : Oran en juillet 1962, Pnomh Penh en avril 1975.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le massacre de Srebrenica
Message Publié : 10 Sep 2021 18:56 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8010
Jerôme a écrit :
Autant que je sache les militaires français en Yougoslavie n'avaient aucune autonomie et étaient fortement contrôlés par l'ONU et par Paris. Mitterrand avait clairement exprimé son refus de toute belligérance active ("na pas ajouter la guerre à la guerre"). Morillon (qui a pris une initiative toute personnelle) avait été implicitement sanctionné ensuite puisque je crois bien qu'à son retour il n'a plus reçu le moindre commandement militaire actif (il n'a même pas été élu député en 2002 puisque le RPR a présenté un candidat contre lui).

Pour la défense des décideurs de l'époque , il leur était difficile d'imaginer un massacre aussi visible que celui-ci. Cela dit il y avait des précédents : Oran en juillet 1962, Pnomh Penh en avril 1975.

Ce que vous dites sur l'inaction imposée aux Casques Bleus est exacte.

Cela dit ils avaient le droit de riposter, et pendant le siège de Sarajevo, où ils servaient de cibles aux snipers, ils leur ont livré une petite guerre, cherchant par exemple à les localiser de nuit à l'infrarouge, ou a tirer avec des fusils de gros calibre ou même des canons pour exploser leur position de tir.

En revanche ils n'ont jamais eu l'autorisation de bombarder à l'artillerie ou de combattre les Serbes qui encerclaient la ville, et ils ont eu des pertes dues à l'artillerie. Situation inadmissible que les officiers français n'appréciaient pas du tout : un soldat n'est pas censé être là pour servir de cible.
(Je reprends un chiffre que j'ai donné ; ce ne sont pas 75 mais 110 soldats que nous avons perdu sous le Casque Bleu. - Source Wiki.)

Concernant le massacre de Srebrenica, les Serbes n'en étaient pas à leur coup d'essai, il y avait eu d'autres massacres auparavant, sans parler du "nettoyage ethnique" quasi-permanent mené par des milices serbes dans les zones multi-ethnique.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le massacre de Srebrenica
Message Publié : 10 Sep 2021 22:54 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1949
A propos du général Morillon, on ne peut parler de mise au placard. De retour de l'ex-Yougoslavie, il a pris le commandement de la Force d'Action Rapide qu'il a exercé pendant deux ans. Atteignant le limite d'âge, il a été versé dans la deuxième section en 1997


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le massacre de Srebrenica
Message Publié : 10 Sep 2021 23:08 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8010
Barbetorte a écrit :
A propos du général Morillon, on ne peut parler de mise au placard. De retour de l'ex-Yougoslavie, il a pris le commandement de la Force d'Action Rapide qu'il a exercé pendant deux ans. Atteignant le limite d'âge, il a été versé dans la deuxième section en 1997

Mais il a quitté son poste à la tête de la Forpronu 3 mois après sa déclaration "Je ne vous abandonnerai jamais", à Srebrenica. Il aurait peut-être été préférable qu'il le reste. (On a beaucoup dit que son coup d'éclat n'avait pas été bien reçu par les autorités - et bien entendu pas davantage par l'ONU, qui ne voulait pas voir les Casques Bleus combattre.)

Cela dit, le commandement de la FAR était un poste plutôt de prestige, à l'époque. On ne peut parler de sanction.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le massacre de Srebrenica
Message Publié : 11 Sep 2021 4:54 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2021 20:18
Message(s) : 515
Pierma a écrit :
Concernant le massacre de Srebrenica, les Serbes n'en étaient pas à leur coup d'essai, il y avait eu d'autres massacres auparavant, sans parler du "nettoyage ethnique" quasi-permanent mené par des milices serbes dans les zones multi-ethnique.

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_m ... osnian_War


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le massacre de Srebrenica
Message Publié : 11 Sep 2021 8:17 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3998
Localisation : Versailles
Barbetorte a écrit :
A propos du général Morillon, on ne peut parler de mise au placard. De retour de l'ex-Yougoslavie, il a pris le commandement de la Force d'Action Rapide qu'il a exercé pendant deux ans. Atteignant le limite d'âge, il a été versé dans la deuxième section en 1997



Autant pour moi alors


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB