Nous sommes actuellement le 05 Mars 2024 12:33

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Kissinger (1923-2023)
Message Publié : 30 Nov 2023 7:39 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 4356
Localisation : Versailles
Quel jugement porter sur cet homme qui fut un éminent spécialiste des relations internationales- soit comme observateur (dès les années 1950) soit comme décideur (sous Nixon et Ford) ?

https://www.la-croix.com/Henry-Kissinge ... 1301292813


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Kissinger (1923-2023)
Message Publié : 30 Nov 2023 14:51 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 27 Fév 2012 23:10
Message(s) : 258
Le point de vue du poète Julos Beaucarne:

Lettre à Kissinger

j'veux te raconter Kissinger
l'histoire d'un de mes amis
son nom ne te dira rien il était chanteur au Chili

ça se passait dans un grand stade
on avait amené une table
mon ami qui s'appelait Jara
fut amené tout près de là

on lui fit mettre la main gauche
sur la table et un officier
d'un seul coup avec une hache
les doigts de la gauche a tranché

d'un autre coup il sectionna
les doigts de la dextre et Jara
tomba tout son sang giclait
6000 prisonniers criaient

l'officier déposa la hache
il s'appelait p't'être Kissinger
il piétina Victor Jara
chante dit-il tu es moins fier

levant les mains vides des doigts
qui pinçaient hier la guitare
Jara se releva doucement
faisons plaisir au commandant

il entonna l'hymne de l'U
de l'unité populaire
repris par les 6000 voix
des prisonniers de cet enfer

une rafale de mitraillette
abattit alors mon ami
celui qui a pointé son arme
s'appelait peut-être Kissinger

Cette histoire que j'ai racontée
Kissinger ne se passait pas
en 42 mais hier
en septembre septante trois


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Kissinger (1923-2023)
Message Publié : 30 Nov 2023 15:46 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 8130
Localisation : Provinces illyriennes
Au-delà des méandres de la politique états-unienne en Amérique du Sud, où Kissinger s'est retrouvé dans la continuité de ses prédécesseurs quant à l'hegemon exercée sur l'Amérique latine dans un contexte de guerre froide, il faut reconnaitre au personnage une excellente vision de la géopolitique mondiale et les talents d'un fin diplomate.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Kissinger (1923-2023)
Message Publié : 30 Nov 2023 20:13 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 9013
Duc de Raguse a écrit :
Au-delà des méandres de la politique états-unienne en Amérique du Sud, où Kissinger s'est retrouvé dans la continuité de ses prédécesseurs quant à l'hegemon exercée sur l'Amérique latine dans un contexte de guerre froide, il faut reconnaitre au personnage une excellente vision de la géopolitique mondiale et les talents d'un fin diplomate.

"Les méandres en Amérique du Sud", qu'en termes galants ces choses là sont dites... Le financement par la CIA de la grève des routiers chiliens - dans un pays tout en longueur où les transports sont vitaux - ainsi que l'organisation du coup d'état fasciste qui a suivi, tout cela constitue une saloperie sanglante, et qui a duré... Kissinger a approuvé, au minimum.

Prix Nobel de la paix (En commun avec Lé Duc Tho, le diplomate du nord Vietnam) pour avoir laissé tomber le Vietnam du Sud, c'est une pantalonnade.

Cela dit l'homme était brillant. Ses actions politiques dans la diplomatie internationale étaient basées sur ce qu'il appelait "le linkage", qui consistait à traiter en parallèle deux démarches, dont l'une pouvait influencer l'autre. Un exemple : rétablir les relations avec la Chine communiste - avec la visite de Nixon à Pékin - pour les amener à modérer leur allié Nord-Vietnamien, à un moment où les 2/3 des soldats américains avaient déjà quitté le Vietnam. Ou encore un voyage à Moscou de Nixon, le premier d'un président US, pou essayer d'alléger la tension entre Israël et ses voisins, sponsorisés et conseillés par l'URSS. L'idée était brillante, et il a su la mettre en oeuvre avec talent.

Côté positif, on peut en effet lui attribuer la politique de détente avec l'URSS, avec en particuliers les accords SALT, signés en 72.
Citer :
Les négociations sur la limitation des armes stratégiques, mieux connues par l'acronyme Salt (abréviation de l'anglais Strategic Arms Limitation Talks), sont les noms donnés aux processus de négociations entamés en 1969 entre les États-Unis et l'URSS, qui aboutissent à la conclusion des traités Salt I en 1972 et Salt II en 1979.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9s_Salt_sur_la_limitation_des_armements_strat%C3%A9giques

Juif allemand d'origine, il avait fait partie de l'administration militaire de l'Allemagne occupée, je crois qu'on lui avait donné une petite ville à gérer. (Un bon stage de formation initiale... :wink: )

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Kissinger (1923-2023)
Message Publié : 30 Nov 2023 20:21 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 8130
Localisation : Provinces illyriennes
Pierma a écrit :
Kissinger a approuvé, au minimum.

Certes, mais ce n'est rien de pire qu'avant ou après lui. Simplement la politique traditionnelle menée par les Etats-Unis dans ce coin du globe, considérée comme sa chasse gardée, si abjecte puisse-t-elle paraitre à des Européens comme nous.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Kissinger (1923-2023)
Message Publié : 30 Nov 2023 22:18 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2677
On pourrait débattre à l'infini des dérives d'Allende (et en particulier de ses liens avec Castro)...mais je voudrais mettre en valeur un aspect majeur et pourtant peu connu de l'oeuvre de Henry Kissinger: il s'agit de son apport à la théorie de la dissuasion nucléaire

Il a dès les années 50 ridiculisé la doctrine des "représailles massives" et tracé les contours de la " riposte graduée "faisant ainsi preuve d'une imagination conceptuelle et pragmatique à la fois.

Il ne faut pas l'oublier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Kissinger (1923-2023)
Message Publié : 30 Nov 2023 22:27 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 9013
Duc de Raguse a écrit :
Pierma a écrit :
Kissinger a approuvé, au minimum.

Certes, mais ce n'est rien de pire qu'avant ou après lui. Simplement la politique traditionnelle menée par les Etats-Unis dans ce coin du globe, considérée comme sa chasse gardée, si abjecte puisse-t-elle paraitre à des Européens comme nous.

'Les mots ! Les mots supportent tout !" (Colère de Pierre de Siorac sous la plume de Robert Merle.)

"Politique traditionnelle" tant qu'on voudra, mais là un pas dans l'horreur a été franchi. Pour la première fois la torture prolongée volontairement pendant des mois, sous la surveillance de médecins, a été utilisée comme une arme de terreur pour dissuader les opposants potentiels. IL ne s'agissait pas, bien souvent, de faire parler, mais de faire souffrir. Les Européens n'ont pas été les seuls honnêtes gens révulsés par ces pratiques.
La Guerre Froide a conduit à bien des folies, et celle-là est une des pires.
Citer :
Près de 1 800 personnes sont assassinées dans les semaines qui suivent le coup d’État et des milliers d'autres emprisonnées, souvent torturées et parfois violées pour les femmes. Il s'agissait selon le chef de la DINA, la police politique du nouveau régime, de « terroriser le peuple pour l'empêcher de se soulever »

Il s'agit là d'une horreur consciente et organisée, se revendiquant comme telle.

En revanche, on pourrait compter dans la politique traditionnelle (la doctrine de Monroe) la mise en place d'un dispositif de domination fasciste du continent, qui manquait pour le moins de mesure, avec la CIA et l'école des Amériques en première ligne. (Ecole où des anciens officiers français sont allés partager leur expérience de la "contre-insurrection", acquise en Algérie, genre Aussaresse et Trinquier.) Avec pour but l'élimination des communistes - là on est davantage dans le rationnel - objectif qui a disparu soudain avec la chute de l'URSS.

Bon sang il a fallu la guerre des Malouines pour voir Margaret Thatcher, pas réputée gauchiste, faire tomber le régime fasciste argentin de Videla. Après quoi l'Argentine libérée n'est pas devenue plus communiste qu'auparavant, et cela à partir de 81. Preuve que le danger était largement surestimé par ces militaires qui ont pataugé dans le sang. Mon avis : les USA auraient pu conserver leur chasse gardée sans se déshonorer.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Kissinger (1923-2023)
Message Publié : 30 Nov 2023 22:34 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 9013
A 25 a écrit :
On pourrait débattre à l'infini des dérives d'Allende (et en particulier de ses liens avec Castro)...mais je voudrais mettre en valeur un aspect majeur et pourtant peu connu de l'oeuvre de Henry Kissinger: il s'agit de son apport à la théorie de la dissuasion nucléaire

Il a dès les années 50 ridiculisé la doctrine des "représailles massives" et tracé les contours de la " riposte graduée "faisant ainsi preuve d'une imagination conceptuelle et pragmatique à la fois.

Il ne faut pas l'oublier.

La doctrine MAD "Mutually Assured Destruction" portait bien son nom. Eisenhower a quitté le pouvoir en disant "j'espère que le prochain président sera un homme qui connait aussi bien les militaires que je les connais, sinon ils mèneront le pays à la catastrophe."

J'ignorais la part prise par Kissinger dans l'apaisement de cette folie. J'ai cité aussi son rôle dans les négociations en vue des accords SALT. Incontestablement, il a aidé le monde à sortir du risque de l'holocauste nucléaire, ce qui constitue un pas décisif dans ces années là.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Kissinger (1923-2023)
Message Publié : 30 Nov 2023 22:53 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Oct 2016 17:52
Message(s) : 176
Pierma a écrit :
l'organisation du coup d'état fasciste qui a suivi

Le mythe populaire sur le Chili mélange plusieurs choses. La CIA n'a pas été impliquée dans l'organisation du coup d'état de 1973, mais, sur ordre de Nixon, elle avait tenté d'empêcher l'élection d'Allende en 1970 et a soutenu les putschistes qui ont assassiné le général René Schneider en tentant de l'enlever, contribuant à bien saboter la démocratie chilienne.

Idem sur la filiation entre tortionnaires de la guerre d'Algérie, école des Amériques et les dictatures latino : les pays qui allaient se former le moins chez les Américains (en nombre d'officiers envoyés) étaient les pires dictatures du cône Sud, celles qui ont fait des dizaines de milliers de "disparus" pour une menace communiste anecdotique, alors que les plus nombreux étaient ceux d'Amérique centrale, à commencer par ceux empêtrés dans de véritables guerres civiles, et qui n'ont pas généralement pas tourné au terrorisme fasciste.

(Et pour la pinaille, Aussaresses et Trinquier n'ont jamais été instructeurs à l'école des Amériques, il ne me semble pas qu'il y ait eu de Français là-bas. Le premier a bien donné des cours dans des écoles aux USA, le second a tout au plus été lu.)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB