Nous sommes actuellement le 01 Août 2021 10:48

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 197 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 14  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 14:50 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
Ces nouveautés se répercutent naturellement sur la vêture des jambes qui se divise en haut de chausses ou caleçon à braguette , et bas de chausses , plus tard tout court , deux pièces tantôt de même étoffe et décorées d'appliques en passementerie ou en velours , tantôt de deux étoffes différentes ; les bas-de-chausses de grand style se font même en mi-partie, avec des pièces de couleurs différentes posées dans tous les sens en oblique, en vertical ,en horizontal, et descendent dans les souliers dits pattés à cause de leur semalle coupée en triangle et large au bout du pied.
Une invention des jeunes gens surnommés bragardsets de mettre une affectation à faire bouffer la chemise entre le pourpoint et le haut-de-chausse.

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 14:56 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
En même temps , le chapeau s'allège , en forme de mortier avec l'ornement d'une médaille sur le retroussis ; la calotte qui lui était adjointe en support se sépare , coiffure à elle seule, et , suivant le goût de Florence et de Milan, devient la toque à cheveux tirés avec , souvent , adjonction de cheveux pour ceux qui n'en possèdent point suffisamment.
Et la tenue correcte du jouvenceau vers 1495 ou 1498 comporte , normalement , la toque , les cheveux bouffants , la chemise froncée au collet, le pourpoint de velours et les chausses collantes.

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 15:01 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
Les dames , naturellement ,entendent jouir aussi de cette même liberté ; Duchesse de Bretagne et deux fois Reine de France , Anne , avec un goût très raffiné , un sens exact de l'harmonie et de la mesure , et une aversion marquée pour les extravagances, régit de haut la mode féminine et donne l'exemple du bon ton dans les deux cours qu'elle assemble et préside successivement.

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 16:09 
C'est vraiment passionnant, Majesté. :wink:

Majesté a écrit :
la calotte qui lui était adjointe en support se sépare , coiffure à elle seule, et , suivant le goût de Florence et de Milan, devient la toque à cheveux tirés avec , souvent , adjonction de cheveux pour ceux qui n'en possèdent point suffisamment.


Avez-vous une illustration qui témoigne de cette mode?


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 17:00 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
Victoire-Adélaïde a écrit :
Avez-vous une illustration qui témoigne de cette mode?

Je peux vous en citer car si j'avais assez de dextérité pour poster sur PH les images scannées de mes livres ,qui illustreraient mes messages, ça se saurait... :wink: ( :oops: Hébé qui m'a pourtant tout expliqué...).

Voici donc les références qui illustreront cette mode :
-Les quatre états de la vie de l'homme, La Bourgeoisie par Jean Bourdichon (Paris, bibliothèque de l'Ecole des Beaux-Arts)
-L'Epitre d'Ovide, fin XVème siècle (Paris, Bibliothèque Nationale )
-Histoire de la Vie de Sainte Hursule, l'Arrivée des Ambassadeurs par Vittorio Carpaccio, 1490-1496, Venise, Académie.

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 17:17 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2118
Localisation : Paris
Majesté a écrit :
A ce moment, tout homme qui se vêt à la mode du jour porte la robe traînante , rabattue sur les épaules , ouverte sur le devant , dégageant le pourpoint à pleine poitrine avec ses crevés , ou avec une découverte en pointe barrée de rubans sur la chemise ; il se coiffe d'un chapeau large à bords relevés , plumet couché devant et ayant en dessous la calotte dite bicoquet . Puis , après les expéditions d'Italie , les jeunes gens revenant de la péninsule abandonnent la robe , sortent en pourpoint très serré à la taille et maintenu par une armature de minces lames d'acier recouvertes de velours, dites écrevisses de velours :
ainsi , le futur corset des dames a pour origine une invention masculine destinée à affiner la taille des jouvenceaux...

Bien à vous.


Est-ce bien de ceci dont vous parlez ?

Le costume masculin au début du règne de Charles VIII
ImageImage

Le costume masculin vers le milieu du règne de Charles VIII
Image

Le col rabbatu sur les épaules :
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 17:27 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2118
Localisation : Paris
Avez vous remarqué aussi la manière dont on met les chapeaux sur le front. Les chapeaux cachent quasiment les yeux :

Image
Image

Quand c'est pas les cheveux !? :lol: :D
Image

A vous Majesté. :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 17:38 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
Sous l'impulsion de la souveraine qui, dès l'enfance, en son château de Nantes, a étonné les contemporains par la sagesse et la solidité d'un esprit mûri avant le temps, les dames portent :
-la chemise longue en fine toile de Hollande ou de Bretagne , faite de deux pièces cousues sur les côtés et manches au poignet ;
-la cotte ou corset , robe de dessous, souvent en damas blanc , à manches étroites évasées aux mains , devant ouvert en échancrure arrondie , ample des hanches aux pieds avec queue balayant la terre jusqu'en 1488, plus courte ensuite ;
-la pièce , collier en étoffe cramoisie , avec pan devant jusqu'au ventre , destinée à couvrir l'échancrure de la cotte et tenue par le lacet en soie passé dans les oeillets ;
-la ceinture du dessous ou demi-ceint qui, nouée à droite , supporte une bourse faite en escarcelle , une pelotte dite épinglier, et un couteau dans une gaine ornée ;
-sur le cou la gorgette de tissu transparent fil ou soie, ou encore de dentelle portant ce nom charmant de doulx fillet, et accompagnée de la collerette ajustée sur les épaules et la poitrine ;
-un joyeau pendant au cou et qui s'appelle assez bizarrement bague ;
-la robe, ouverte d'encolure pour laisser voir les lingeries et ornements , avec corsage plat ajusté, manches larges à parement de fourrure, et si traînante par devant et par derrière qu'il faut la relever aux hanches par des manières d'agrafes en métal ou en os, les troussoirs ;
-la riche ceinture d'orfèvrerie avec pendant devant ;
-le chapelet de prière ou patenôtres(cf Pater Noster..);
-le ruban à lier les cheveux couchés pour n'en laisser paraître que la racine ;
-le petit calot de soie blanche brodée d'or qui se nomme coiffe , avec son tour de visage , la templette ;
-le chaperon en velours, satin, damas , ou simple drap, noir pour les nobles et écarlates pour les bourgeoises, retroussé par devants fort gracieusement ;
-enfin aux doigts , des anneaux parmi lesquels le signet, c'est à dire le cachet monté en bague.

A tous ces éléments il faut ajouter un peigne et un miroir, par les unes laissés à la maison, par les autres emportés dans la bourse...

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 17:42 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
Châtillon a écrit :
Est-ce bien de ceci dont vous parlez ?


Assurément...Merci cher Châtillon , de prendre le relais icônographique !!!

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 17:48 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
Châtillon a écrit :
Avez vous remarqué aussi la manière dont on met les chapeaux sur le front. Les chapeaux cachent quasiment les yeux :

Effectivement, cela n'était pas aussi flagrant et disgracieux sur les références icônographiques que je vous avez citées...

Citer :
Quand c'est pas les cheveux !? :lol: :D



Sont-ce alors de vrais cheveux? Car ,on a les sources de renseignements manuscrits et les portraits...mais nul ne nous garantit que ce que nous dépeint un tableau correspond à tel ou tel autre cas...

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 17:49 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2118
Localisation : Paris
Majesté a écrit :
Sont-ce alors de vrais cheveux? Car ,on a les sources de renseignements manuscrits et les portraits...mais nul ne nous garantit que ce que nous dépeint un tableau correspond à tel ou tel autre cas...
Bien à vous.


Vous voulez dire qu'ils mettaient des perruques ? 8O :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 17:56 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
Ainsi que je l'ai noté précédemment, pas tout-à-fait des perruques mais presque... :

Majesté a écrit :
la calotte qui lui était adjointe en support se sépare , coiffure à elle seule, et , suivant le goût de Florence et de Milan, devient la toque à cheveux tirés avec , souvent , adjonction de cheveux pour ceux qui n'en possèdent point suffisamment.

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 18:02 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2118
Localisation : Paris
Majesté a écrit :
Ainsi que je l'ai noté précédemment, pas tout-à-fait des perruques mais presque... :

Majesté a écrit :
la calotte qui lui était adjointe en support se sépare , coiffure à elle seule, et , suivant le goût de Florence et de Milan, devient la toque à cheveux tirés avec , souvent , adjonction de cheveux pour ceux qui n'en possèdent point suffisamment.

Bien à vous.


Je ne pensais pas qu'on pouvait ainsi mettre une aussi longue chevelure sous un chapeau. 8O

Il y a parfois des chevelures tellement étranges. Pensez vous que celle ci soit aussi postiche ?
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 18:10 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
Châtillon a écrit :
Il y a parfois des chevelures tellement étranges. Pensez vous que celle ci soit aussi postiche ?


Je peux me tromper mais instinctivement, voici ce que j'ai tendance à penser...

A considérer la physionomie sévère de cet homme je l'imagine en effet mal porter de tels cheveux tout-le-temps, cette coiffure semble lui avoir été (bien mal )attribuée rien que pour le portrait tant cela ne semble pas coïncider avec la personnalité qu'on pourrait détecter dans les traits du visage...

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 18:34 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Mars 2006 15:55
Message(s) : 270
Mais je m'interroge aussi sur l'entretiens de ces perruques et postiches? Les lavaient et peignaient s'ils?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 197 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 14  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB