Nous sommes actuellement le 30 Juil 2021 18:33

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 197 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 14  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 18:49 
Merci pour les références, Majesté, et ne vous en faites pas pour les images scannées, j'ai mis quelques temps avant de comprendre. :wink:


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 18:50 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
Eryce a écrit :
Mais je m'interroge aussi sur l'entretien de ces perruques et postiches? Les lavaient et les peignaient-ils?

Je n'ose trop l'imaginer...Pour la période du XVIIIème que je connais davantage, on a une fois retrouvé une souris dans une perruques, les postiches de l'époque étaient entretenus avec de la poudre de farine...c'était donc un risque courru d'avance... 8O
Mais à la Renaissance, il ne semble pas, du moins sous Charles VIII et Louis II, être question de poudre capillaire...Recourraient-ils à des onguents un peu huileux pour les faire briller?

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 18:59 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2118
Localisation : Paris
En voici d'autres de chevelures impressionantes de la même époque. Perruque ou pas perruque ?

Image

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 19:01 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
Olivier de la Marche dans son "Parement et Trumphe des Dames" en vers énumère les accessoires de la mode féminine ...Mais cette liste est surchargée par un abus d'allégories morales présentant par endroits de véritables et compliqués rébus , dont voici un exemple :
"Les pantoufles d'humilité et les souliers de bonne diligence" _pour désigner les mules en velours ou satin noir doublées de rouge, et les claques à hautes semelle de cuir noir mises par-dessus les mules_voisinent avec "la chemise d'honnêteté", les "chausses de persévérance" , le "lacet de loyauté" , les "gants de charité" et "le chaperon de bonne espérance".

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 20:12 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
En fait , c'est l'habillement avec lequel ,dans ces divers portraits , notamment ceux des "Heures", est représentée Anne de Bretagne, dont tous les historiens ont étudié en détail la garde-robe, en particulier Arthur de La Borderie dans son examen technique intitulé : "La Robe de noces de la Duchesse Anne de Bretagne". C'est le vêtement que portent aussi les deux dames des manuscrits 145 et 166 de la Bibliothèque Nationale ( :wink: Châtillon...).
Valet de chambre de la Duchesse-Reine, le poète Jean Marot , père de Clément et auteur de deux ouvrages sur la mode et la tenue , "Vray-disante advocate des Dames" , et "Doctrinal des Princesses et Nobles Dames", a aidé de son mieux sa souveraine à maintenir à la fois le luxe et le bon goût ensemble dans un équilibre raisonnable et bien français , en ne prenant qu'une faible partie des modes dont les expéditions d'Italie ramenaient de la péninsule les fantaisies souvent extravagantes.
Cependant, de ces modes italiennes tout n'est pas mauvais.
Par exemple, ces longues cordelières qui remplacent les ceintures plates et aussi le dégagement des manches de la robe permettant de mieux laisser voir la beauté du linge.
Mais , par contre, la Reine n'accepte pas les chaperons ajustés avec pli flottant sur la nuque en catogan , ni même le petit bandeau de linon monté sur cercle d'orfèvrerie qui fait pendre les cheveux à la lombarde (j'avoue ne pas savoir trop ce à quoi cela correspond précisément...) ;
et elle s'en tient à cette coiffe en cape qui est reproduite sur la tête de sa statue en priante au sommet du tombeau de Saint-Denis.( :wink: Châtillon)...

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 20:29 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
Lorsque Louis XII perd celle qu'il appelle sa "Brette" (1514) ,en dépit de son chagrin , il la remplace sur le trône de France, lui, déjà âgé de cinquante-trois ans, par une jeune et galante mariée de dix-sept ans, Marie d'Angleterre (qui sera "plus folle que Reine"...)qui s'amuse à tout boulverser à la cour de France durant les quelques mois que durent son règne éphémère , introduisant, en particulier , le chaperon fait en poupée en manière de chignon et les cheveux en passe-filon étendant sur le front une suite de petites mèches tortillées en pointe.
Nobles dames et bourgeoises s'empressent à suivre un exemple venu de si haut...

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 20:40 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Mars 2006 15:55
Message(s) : 270
Tout ce qui est Tricorne ou hennin est définitivement abandonné à cette époque?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 20:59 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
Eryce a écrit :
Tout ce qui est Tricorne ou hennin est définitivement abandonné à cette époque?


Assurément !
Imaginez-vous la Reine Anne avec un hennin et le côté du front rasé pour élargir ce "siège de la pensée"? La Duchesse-Reine avait une mode plus simple et plus naturelle qui sied bien avec le tempérament qu'on lui imagine...

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 21:05 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2118
Localisation : Paris
Voic ledit marot offrant son ouvrage à Anne de Bretagne :

Image

Image

Quelques liens :

http://gallica.bnf.fr/anthologie/notices/00215.htm
http://perso.orange.fr/pecia/Anne%20de%20Bretagne.htm


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Sep 2006 21:59 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
Merci beaucoup ,Châtillon ! C'est tout-à-fait ce qu'il fallait pour illustrer mes propos...!

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Sep 2006 10:19 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2118
Localisation : Paris
Majesté a écrit :
Eryce a écrit :
Tout ce qui est Tricorne ou hennin est définitivement abandonné à cette époque?
Assurément !
Imaginez-vous la Reine Anne avec un hennin et le côté du front rasé pour élargir ce "siège de la pensée"? La Duchesse-Reine avait une mode plus simple et plus naturelle qui sied bien avec le tempérament qu'on lui imagine...


Dès le règne de Louis XI, ce genre de coiffe a du commencer à disparaitre.

Voici Anne de Beaujeu, la fille de Louis XI. On dirait qu'elle est encore rasée du crane.

Image

Je ne sais pas comment cela s'appelle ce genre de coiffe mais est-ce la transition ?

femme des années 1580 :

Image

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Sep 2006 10:21 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2118
Localisation : Paris
Châtillon a écrit :
femme des années 1580 :
Je voulais dire 1480 ! :?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Sep 2006 11:32 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
Châtillon a écrit :
Dès le règne de Louis XI, ce genre de coiffe a du commencer à disparaitre.
Je ne sais pas comment cela s'appelle ce genre de coiffe mais est-ce la transition ?


Sous Louis XI et Charles VII, sur les têtes des femmes, chaperons et hennins se font la guerre ; le couvre-chef devient un voile si long qu'il faut en porter l'extrémité sur le bras et qu'on le nomme couvre-chef à bannière,tandis qu'une passe de velours ou un morceau de gaze s'appelle le touret de front.

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Sep 2006 16:58 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
REGNE de FRANçOIS Ier (1515-1547)

A l'engouement pour la splendeur de l'Antiquité révélée par l'arrivée en Occident des savants byzantins ,fuyant la prise de Constantinople par les Turcs et apportant avec eux les plus précieux manuscrits grecs et latins ( :wink: Charlotte!), sagesse de l'Antiquité, et par les campagnes militaires en Italie du jeune Roi, ...seule la mode résiste, ou plus exactement, elle l'ignore.
Alors qu'écrivains et artistes graphiques se plient docilement à l'imitation plus ou moins heureuse des Grecs et des Latins , les artisans de la couture et de la mode ne tiennent aucun compte de ce que leur vantent à l'envi plumes, pinceaux, ciseaux et burins.
Et l'opposition est radicale entre les idées des contemporains de François Ier , férus de l'Antiquité , et les vêtements qui les habillent et qui ne doivent , seuls de touts les arts, absolument rien aux Hellènes et aux Romains...

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Sep 2006 22:07 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2006 15:50
Message(s) : 494
Localisation : Lille
Le motif d'une telle contradiction a été ,avec quelque raison , cherché dans le fait que l'adoption de la simplicité vestimentaire antique aurait eu pour conséquence la ruine des industries de toute nature qui viventde la complication de la parure au service des deux sexes.
[Reproche que l'on fera dans les années 1780's, à Marie-Antoinette, après L'avoir accusée de trop de dépenses, lorsqu'Elle optera pour la simplicité à Trianon avec la chemise à la Reine ...]
Contre toute tentative d'imitation de la draperie païenne la foule des artisans et des ouvriers se dressait donc immédiatement en comprenant que tailleurs , brodeurs, passementiers, lingers, modélistes, chapeliers, cordonniers, chaussetiers et autres travailleurs des vêtements et parrures risquaient de perdre , tous ensemble , leur gagne-pain quotidien. Et comme en tous temps la mode n'a jamais obéi qu'à des lois inconnues etimprévisibles relevant uniquement de l'imagination et de la fantaisie , le costume français laisse la littérature et l'art français sacrifier aux légendes et aux histoires du classicisme importé de l'étranger, et continue de suivre avec indépendance la ligne de la tradition nationale.

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Rose Bertin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 197 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 14  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB