Nous sommes actuellement le 28 Juil 2021 21:58

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 189 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Quiz Lumières
Message Publié : 01 Fév 2020 20:06 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 1265
.
C'est lors d'une discussion/échange sans doute en mode "petit souper" (vu la suite).
A cette époque, le rouge que les femmes se mettaient sur les pommettes était nommé "Carmin fin", il tirait je dirais sur le fushia et, ce même "blush" venu d'Espagne avait une teinte plus "ocre (?)" enfin moins "enlevée".
Discussion sur le sujet et pourquoi, comment ? Je l'ignore mais voici que l'Encyclopédie est sur la table (je crois que le roi était bel et bien présent). Et là chacun a pu comprendre pourquoi les "rouges" étaient différents : les "pigments" ou poudres employées avaient des origines diverses, rendant certains rouges pimpans et d'autres plus "terreux".
D'ailleurs on a approfondi ce côté "terreux" pour obtenir la couleur "terre de Sienne" employée de jour ou encore "terracotta" (on peut donc constater l'énorme différence).
Maintenant comment Voltaire l'a su, je l'ignore. Via le réseau des salons ?
.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Lumières
Message Publié : 01 Fév 2020 20:09 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1532
Localisation : Vienne (86)
Bonsoir,

Y'a t'il un rapport avec le vin ?

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Lumières
Message Publié : 02 Fév 2020 18:07 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 4023
Localisation : Versailles
Y a t il une différence entre les rouges pour les joues et pour les lèvres ?

Et Rebecca peut elle nous donner les références de son évocation de la lecture de l'encyclopédie lors des petits soupers du Roi ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Lumières
Message Publié : 02 Fév 2020 19:41 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Nov 2008 17:01
Message(s) : 872
Localisation : Nevers
Rebecca West a écrit :
C'est lors d'une discussion/échange sans doute en mode "petit souper" (vu la suite).
A cette époque, le rouge que les femmes se mettaient sur les pommettes était nommé "Carmin fin", il tirait je dirais sur le fushia et, ce même "blush" venu d'Espagne avait une teinte plus "ocre (?)" enfin moins "enlevée".
Discussion sur le sujet et pourquoi, comment ? Je l'ignore mais voici que l'Encyclopédie est sur la table (je crois que le roi était bel et bien présent). Et là chacun a pu comprendre pourquoi les "rouges" étaient différents : les "pigments" ou poudres employées avaient des origines diverses, rendant certains rouges pimpans et d'autres plus "terreux".
D'ailleurs on a approfondi ce côté "terreux" pour obtenir la couleur "terre de Sienne" employée de jour ou encore "terracotta" (on peut donc constater l'énorme différence).
Maintenant comment Voltaire l'a su, je l'ignore. Via le réseau des salons ?


Bravo Rebecca, il s'agit bien de l'Encyclopédie.


Le pamphlet de Voltaire s'appelle justement De l'Encyclopédie. Il date de 1774. En voici l'extrait qui nous intéresse :
    « Un domestique de Louis XV me contait qu’un jour, le roi, son maître, soupant à Trianon en petite compagnie, la conversation roula d’abord sur la chasse, et ensuite sur la poudre à tirer. Quelqu’un dit que la meilleure poudre se faisait avec des parties égales de salpêtre, de soufre et de charbon. Le duc de La Vallière, mieux instruit, soutint que, pour faire de bonne poudre à canon, il fallait une seule partie de soufre et une de charbon sur cinq parties de salpêtre bien filtré, bien évaporé, bien cristallisé.
    Il est plaisant, dit M. le duc de Nivernais, que nous nous amusions tous les jours à tuer des perdrix dans le parc de Versailles, et quelquefois à tuer des hommes ou à nous faire tuer sur la frontière, sans savoir précisément avec quoi l’on tue.
    Hélas ! nous en sommes réduits là sur toutes les choses de ce monde, répondit Mme de Pompadour ; je ne sais de quoi est composé le rouge que je mets sur mes joues, et on m’embarrasserait fort si on me demandait comment on fait les bas de soie dont je suis chaussée.
    – C’est dommage, dit alors le duc de La Vallière, que Sa Majesté nous ait confisqué nos Dictionnaires encyclopédiques, qui nous ont coûté chacun cent pistoles ; nous y trouverions bientôt la décision de toutes nos questions.
    Le roi justifia sa confiscation ; il avait été averti que les vingt et un volumes in-folio, qu’on trouvait sur la toilette de toutes les dames, étaient la chose du monde la plus dangereuse pour le royaume de France, et il avait voulu savoir par lui-même si la chose était vraie, avant de permettre qu’on lût ce livre. Il envoya, sur la fin du souper, chercher un exemplaire par trois garçons de sa chambre, qui apportèrent chacun sept volumes avec bien de la peine. On vit à l’article POUDRE que le duc de La Vallière avait raison ; et bientôt Mme de Pompadour apprit la différence entre l’ancien rouge d’Espagne, dont les dames de Madrid coloraient leurs joues, et le rouge des dames de Paris. Elle sut que les dames grecques et romaines étaient peintes avec de la pourpre qui sortait du murex, et que, par conséquent, notre écarlate était la pourpre des anciens ; qu’il entrait plus de safran dans le rouge d’Espagne et plus de cochenille dans celui de France. Elle vit comme on lui faisait ses bas au métier, et la machine de cette manœuvre la ravit d’étonnement.
    – Ah ! le beau livre ! s’écria-t-elle. Sire, vous avez donc confisqué ce magasin de toutes les choses utiles, pour le posséder seul et pour être le seul savant de votre royaume.
    Chacun se jetait sur les volumes, comme les filles de Lycomède sur les bijoux d’Ulysse ; chacun y trouvait à l’instant tout ce qu’il cherchait. »

_________________
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes, ils n'ont pas fini de rigoler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Lumières
Message Publié : 02 Fév 2020 21:10 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 1265
Jerôme a écrit :
Y a t il une différence entre les rouges pour les joues et pour les lèvres ?

Il vous suffit d'évoquer le sujet avec votre épouse... B)

Citer :
Et Rebecca peut elle nous donner les références de son évocation de la lecture de l'encyclopédie lors des petits soupers du Roi ?

Un simple échange entre femmes sur le maquillage des courtisanes d'Edo en feuilletant l'Almanach.
.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Lumières
Message Publié : 03 Fév 2020 12:17 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 1265
.
Le Père Berthier, jésuite très remonté contre l'Encyclopédie, mourut empoisonné lors d'un voyage de quelques lieues.
Quel fut le poison dont l'effet foudroyant dénonça le(s) coupable(s) ?
.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Lumières
Message Publié : 03 Fév 2020 14:31 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 4023
Localisation : Versailles
Rebecca West a écrit :
.
Le Père Berthier, jésuite très remonté contre l'Encyclopédie, mourut empoisonné lors d'un voyage de quelques lieues.
Quel fut le poison dont l'effet foudroyant dénonça le(s) coupable(s) ?
.


Est-ce un épigramme de Voltaire ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Lumières
Message Publié : 03 Fév 2020 16:14 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7976
Rebecca West a écrit :
.
Le Père Berthier, jésuite très remonté contre l'Encyclopédie, mourut empoisonné lors d'un voyage de quelques lieues.
Quel fut le poison dont l'effet foudroyant dénonça le(s) coupable(s) ?
.

L'Encyclopédie elle-même, dont il aurait soudain découvert l'intérêt ?

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Lumières
Message Publié : 03 Fév 2020 19:51 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 1265
Jerôme a écrit :
Est-ce un épigramme de Voltaire ?

Non ce n'est pas un épigramme mais Jean Mic m'a donné envie de relire Voltaire en effet.

Pierma a écrit :
L'Encyclopédie elle-même, dont il aurait soudain découvert l'intérêt ?

Là vous avez trouvé l'antidote. ;)
.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Lumières
Message Publié : 03 Fév 2020 20:28 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 4023
Localisation : Versailles
Rebecca West a écrit :
Jerôme a écrit :
Est-ce un épigramme de Voltaire ?

Non ce n'est pas un épigramme mais Jean Mic m'a donné envie de relire Voltaire en effet.

Pierma a écrit :
L'Encyclopédie elle-même, dont il aurait soudain découvert l'intérêt ?

Là vous avez trouvé l'antidote. ;)
.


le contraire de l'Encyclopédie : le journal de Trévoux ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Lumières
Message Publié : 03 Fév 2020 20:42 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7976
Rebecca West a écrit :

Pierma a écrit :
L'Encyclopédie elle-même, dont il aurait soudain découvert l'intérêt ?

Là vous avez trouvé l'antidote. ;)
.

l'antidote à quoi ? Je ne vois pas l'idée...

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Lumières
Message Publié : 03 Fév 2020 21:45 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 1265
Pierma a écrit :
l'antidote à quoi ? Je ne vois pas l'idée...

L'antidote au poison dont l'effet -mais moindre- a touché l'accompagnateur du Père Berthier : les voyageurs étaient seuls dans la voiture. Le cocher fut alerté par les râles à un relais.
Court trajet pourtant : Paris-Versailles.
.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Lumières
Message Publié : 03 Fév 2020 23:17 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7976
Si je suis bien, l'accompagnateur a été touché par le poison, mais avec un moindre effet, moins foudroyant... parce qu'il lisait l'Encyclopédie ? 8-|

Une pulvérisation ? il s'asperge d'un parfum empoisonné, et son voisin en respire moins que lui ?

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Lumières
Message Publié : 04 Fév 2020 0:02 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 1265
Jerôme a écrit :
le contraire de l'Encyclopédie : le journal de Trévoux ?

Tout à fait. C'est un classique des "Pamphlets" de Voltaire avec sa montée au ciel et l'apparition de St Cucufin.
Vous connaissez l'épisode, je narre pour ceux qui ne se sont pas penché sur la question.

Berthier est à la tête d'un journal anti-encyclopédistes : le journal de Trévoux. c'est un enragé comme tout ceux qui sont pris de cette cruelle maladie : la possession de La Vérité (d'ailleurs, il y a "possession" c'est dire le côté diabolique).

Il va à Versailles accompagné et soudain se trouve fatigué, ensuite ce sont des convulsions etc. Le cocher s'arrête, on sort Berthier agonisant.
Arrive un médecin de campagne, un oncle -Benjamin de son prénom- qui conclut à un empoisonnement drôlement carabiné doublé sans doute -vu le jésuite- d'un taux de cholestérol flamboyant.
Alors qui ? Pas le cocher, il a prévenu ; pas l'accompagnant, il est dans les choux. Question au cocher : "Mais qu'y a-t-il dans cette voiture ?" - Rien ou plutôt si, ce ballot.
Le médecin ouvre le ballot et ce sont des exemplaires du fameux journal.
Voici donc le poison ! Guérir Berthier sera rude car le malade n'est pas coopératif à l'antidote (quelques feuilles de l'Encyclopédie à mâcher).
Trop tard.
Un prêtre est appelé pour la confession dernière, catastrophe c'est un janséniste. Berthier expire.

Ainsi mourut le père Berthier, jésuite de son état, sous la plume de Voltaire. Un Berthier très suicidaire (ou très idiot). ;)
.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Lumières
Message Publié : 04 Fév 2020 21:15 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 4023
Localisation : Versailles
Si ce n est pas un épigramme ce serait alors une œuvre en prose !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 189 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB