Nous sommes actuellement le 27 Nov 2021 9:35

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 14 Nov 2021 9:04 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 04 Fév 2008 17:03
Message(s) : 18
Je connais la Revue des Deux Mondes, la "Revue Bleue", la Revue Nationale et Étrangère... mais toutes ces revues ciblent quand même le même public "progressiste", pour commettre un gros anachronisme.
Si je suis catholique, plus attaché au Vatican qu'aux politiques du Second Empire puis de la 3e République naissante et que je me targue néanmoins d'être un "intellectuel", ai-je une revue à me mettre sous la dent ?

_________________
Et a Romi nomine Romani appellati; ut autem pro Romo Romulus diceretur,blandimenti genere factum est. (Mythographi Vaticani,I,30,8)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Nov 2021 10:09 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6936
Localisation : Provinces illyriennes
Je perçois un journal, l'Univers de Veuillot - interdit par le gouvernement de Napoléon III - mais pas de revues.
A creuser...

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Nov 2021 12:44 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5646
Localisation : Limoges
Cela a piqué ma curiosité et je suis tombé sur cet article : https://larevuedesmedias.ina.fr/les-med ... e-histoire
C'est un début.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Nov 2021 13:41 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8164
Pédro a écrit :
Cela a piqué ma curiosité et je suis tombé sur cet article : https://larevuedesmedias.ina.fr/les-med ... e-histoire
C'est un début.

C'est très intéressant.

Le rappel historique du début est ahurissant :
Citer :
Quel chemin parcouru depuis la Révolution française où le pape Pie VI, dans sa Lettre aux évêques députés de l’Assemblée nationale (10 avril 1791), fustigeait la liberté de la presse, depuis le XIXe siècle où Grégoire XVI stigmatisait la « liberté funeste » (1832) et son successeur Pie IX condamnait l’expression libre comme un péché « moderne » (1864) !

J'avais en tête l'idée que les catholiques français s'étaient montrés plus réactionnaires que le Vatican lui-même. Lorsqu'un pape - Léon XIII - a admis que la République était un régime politique aussi légitime qu'un autre, les catholiques royalistes ont hurlé qu'ils étaient trahis, et que sa Sainteté - malgré tout le respect qui lui était dû - faisait fausse route.

(Plus paradoxal encore, ces bons catholiques royalistes protesteront que Léon XIII se mêlait des affaires temporelles françaises, une préoccupation inédite de leur part, et qui fit les choux gras de la presse républicaine. - La lecture de la presse des deux camps sur ce sujet est un délice : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ralliement#R%C3%A9actions)

Hé bien ce rappel nous montre le Vatican vent debout contre la liberté de la presse ! 8-| Si l'on est souvent surpris par la profondeur de la haine que les mouvements populaires (et spécialement ouvriers) du 19e siècle portaient "aux curés", il faut convenir à leur décharge que l'Eglise avait clairement choisi son camp... :rool:

Edit : Il se trouve encore aujourd'hui un "historien" catholique pour persister dans ce reproche fait à Léon XIII. Le journal La Croix critique ici le parti-pris idéologique de cette biographie :
https://livre-religion.blogs.la-croix.com/biographie-le-pape-leon-xiii-injustement-denigre/2016/02/23/
Pourtant, à en croire Wiki, Léon XIII n'était pas vraiment un dangereux gauchiste, et comme ses prédécesseurs condamnait la liberté de la presse :
Citer :
Cependant, Léon XIII condamne clairement le libéralisme, la liberté des cultes, la liberté de la presse, la liberté d'enseignement et la liberté de conscience dans son encyclique Libertas Præstantissimum[...]

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Nov 2021 17:54 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mars 2020 20:19
Message(s) : 240
Localisation : Poitou
Citer :
Cependant, Léon XIII condamne clairement le libéralisme, la liberté des cultes, la liberté de la presse, la liberté d'enseignement et la liberté de conscience dans son encyclique Libertas Præstantissimum[...]
[/quote]

La position de Léon XIII sur ces sujets me parait plus modérée que ne laisse supposer ce commentaire, elle tranche en tout cas avec celle de son prédécesseur, Pie IX, qui était totalement inflexible.

_________________
La classe des sots politiques est, de toutes les classes de sots, la plus sotte (Alexandre Erdan).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Nov 2021 17:55 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6936
Localisation : Provinces illyriennes
Pierma a écrit :
Le rappel historique du début est ahurissant

Et pourtant d'une exactitude nette !
Dans le cas contraire il serait impossible de comprendre les luttes anticléricales des Républicains, une fois au pouvoir, à partir de 1879, tout comme les expulsions des premières congrégations.
Le clergé catholique a été, dans sa grande majorité, pendant plus d'un siècle (1780-1893) - pour les plus modérés - hostile aux valeurs des Lumières et, de facto, de la Révolution. L'Eglise catholique était encore un "Etat dans l'Etat", capable de vendre à une majorité d'individus, souvent peu instruits, que le seul régime politique qui vaille soit la monarchie et que les libertés et l'égalité étaient des chimères sataniques.
Par contre concernant les revues il n'y a rien de plus... :-|

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Nov 2021 18:19 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5646
Localisation : Limoges
Duc de Raguse a écrit :
Pierma a écrit :
Le rappel historique du début est ahurissant

Et pourtant d'une exactitude nette !
Dans le cas contraire il serait impossible de comprendre les luttes anticléricales des Républicains, une fois au pouvoir, à partir de 1879, tout comme les expulsions des premières congrégations.
Le clergé catholique a été, dans sa grande majorité, pendant plus d'un siècle (1780-1893) - pour les plus modérés - hostile aux valeurs des Lumières et, de facto, de la Révolution. L'Eglise catholique était encore un "Etat dans l'Etat", capable de vendre à une majorité d'individus, souvent peu instruits, que le seul régime politique qui vaille soit la monarchie et que les libertés et l'égalité étaient des chimères sataniques.
Par contre concernant les revues il n'y a rien de plus... :-|


Complètement, c'est souvent un constat difficile à faire de notre point de vue actuel. J'en parlais la semaine dernière avec mes Premières : le rôle politique de l'Eglise leur semblait assez incroyable.

J'ai trouvé ceci qui apporte quelques informations supplémentaires : https://www.persee.fr/doc/rhef_0300-950 ... 1_206_1180

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Nov 2021 18:29 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mars 2020 20:19
Message(s) : 240
Localisation : Poitou
La remarque de Pierma est intéressante au sujet d'une partie des catholiques français ultramontains (Veuillot par exemple), plus papistes que le Pape, et passant au Vatican pour de véritables hurluberlus...

_________________
La classe des sots politiques est, de toutes les classes de sots, la plus sotte (Alexandre Erdan).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Nov 2021 18:45 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6936
Localisation : Provinces illyriennes
Pédro a écrit :
Complètement, c'est souvent un constat difficile à faire de notre point de vue actuel.

Effectivement. Depuis, il y a eu 1906 (point d'orgue de toute la lutte anticléricale menée depuis 1879) et, surtout, Vatican II tuant le rôle politique des ministres du culte - mais nous nous éloignons du sujet... :oops:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Nov 2021 19:27 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8164
Pédro a écrit :
Complètement, c'est souvent un constat difficile à faire de notre point de vue actuel. J'en parlais la semaine dernière avec mes Premières : le rôle politique de l'Eglise leur semblait assez incroyable.

Et pour la même raison, nous avons du mal à comprendre la virulence des Républicains, pour limiter ce pouvoir. Elle était parfaitement justifiée.

Mais je ne veux pas prolonger... mon propre HS ! :wink:

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Nov 2021 9:57 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9865
Localisation : Région Parisienne
Je me demande s'il y a tant de revues que ça sous le Second Empire, le phénomène me paraît être légèrement postérieur.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB