Nous sommes actuellement le 28 Nov 2021 2:52

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 29 Sep 2021 21:39 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1869
Localisation : Lyon-Vénissieux
Bonjour !
:mrgreen:

J'ai lu il y a quelque temps un récit de Jacques Attali qui est sorti 1° de l'X et 3° de l'ENA
Y a t-il eut des "génies" qui sont sortis à la fois major (premier) de Polytechnique ET major de l'ENA ?
Quelle a été leur carrière ?
(elle a certainement été très brillante !)

Si vous en savez plus, merci...
:mrgreen:

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvée dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Sep 2021 7:26 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 2020
Je n'irais pas jusqu'aux majors mais j'ai cherché ceux qui avaient intégré les deux écoles
en vrac et perfectible

François Villeroy de Gayau
Guillaume Sarlat
Alexandre de Juniac
Bruno Bézard
Henry de Lesquen
Bertrand de Talhouët
Frédéric Oudéa

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Sep 2021 7:46 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2021 20:18
Message(s) : 536
Le terme génie est un peu galvaudé. Entre être major de promo (par définition un par an) et être génie il y a un fossé. Il n'y a pas un génie par an dans chaque école, hélas.

Pour répondre, même si cela dépasse la limite historique du forum, Bruno Bézard a été major des deux écoles, devint directeur du Trésor puis est allé rejoindre un fonds d'investissement franco-chinois.

Du côté de la rue d'Ulm il y a davantage de médailles Fields, prix Abel et prix Nobel, et ils ne sont pas nécessairement majors de promo. L'ENS-Ulm est la première institution du monde en nombre d'alumni ayant eu le prix Nobel, devant le MIT, Harvard ou Cambridge.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Sep 2021 7:56 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1869
Localisation : Lyon-Vénissieux
D'après wikipedia, Bruno Bézard est sorti seulement 31° de l'X
Sinon vous êtes sûr de ce que vous avancez à propos de l'ENS ULM ?

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvée dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Sep 2021 8:03 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2021 20:18
Message(s) : 536
Sur Bézard, c'est d'après RTL
https://www.rtl.fr/actu/economie-consom ... 7783372378
Donc il y a match entre RTL et Wikipedia

Sur Ulm, le classement vient d'une étude de la très sérieuse revue Nature:
https://www.nature.com/articles/nature.2016.20757
reprise par l'X elle-même:
https://www.polytechnique.edu/fr/conten ... ses-alumni


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Sep 2021 10:07 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1869
Localisation : Lyon-Vénissieux
Merci beaucoup de ces renseignements

Pour ULM il est précisé que
Citer :
To meaningfully compare schools, which have widely varying alumni populations, the team divided the number of Nobel laureates at a school by its estimated number of undergraduate alumni.

Donc ULM est en tête pour la PROPORTION de ses élèves ayant eu un Nobel pas pour le nombre en valeur absolu.

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvée dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Sep 2021 10:18 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2021 20:18
Message(s) : 536
En effet, ce qui est assez normal comme méthodologie. Ce qui est remarquable est que cette institution produit proportionnellement deux fois plus de Nobels que CalTech qui arrive en second.

Image

Plus intéressant: pour le nombre de Médailles Fields, elle est bien numéro 1 en valeur absolue ex-aequo avec Harvard qui a un nombre bien plus important d'élèves (ou si vous préférez elle est dans les deux premières, devant Princeton qui compte également bien plus d'étudiants):
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_F ... ffiliation


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Sep 2021 10:30 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 2020
Les étudiants en prépa réussissant l'X et Ulm Sciences renoncent à l'X en général
mais cela concerne peu de monde vu la différence d'effectifs des promos de chaque école

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Sep 2021 10:33 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2021 20:18
Message(s) : 536
L'une est orientée recherche et mathématiques pures (et enseignement), l'autre ingénierie.

J'ai connu un polytechnicien qui avait tenté Ulm, il était sorti démoralisé de l'épreuve de maths, ne réussissant pas à résoudre le premier point de la première question.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Sep 2021 10:51 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1869
Localisation : Lyon-Vénissieux
Oui d'ailleurs il arrivait parfois qu'un ancien d'Ulm dise à propos d'un polytechnicien, "il a fait polytechnique mais depuis heureusement il s'est rattrapé" !
:mrgreen: :mrgreen:

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvée dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Sep 2021 10:54 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 16 Jan 2020 17:59
Message(s) : 67
La comparaison Harvard ou Caltech vs. Ulm ne me semble pas parfaitement équilibrée, même si on corrige le nombre de prix par la taille des promotions.
Les étudiants qui rentrent à Harvard sortent du bac, en gros. Les étudiants qui rentrent à Ulm ont fait deux et souvent 3 ans de prépa, et donc ont l'équivalent d'une licence, ou presque. Il serait plus raisonnable (mais toujours un peu inexact) de comparer Ulm aux graduate schools de ces facs, dans lesquelles je pense il y a bcp moins de monde qu'à l'échelle de l'université.

D'ailleurs leur classement c'est "best undergrad institutes" - ça montre bien qu'ils ne savent pas vraiment ce qu'est l'ENS, dont on ne peut pas sortir sans l'agreg et donc sans un master, au moins.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Sep 2021 11:43 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2021 20:18
Message(s) : 536
Les anglo-saxons (et donc le reste du monde qui a calqué son modèle sur le modèle américain, empire culturel oblige) ont le plus grand mal à comprendre pourquoi le système français n'est pas exactement le même que le leur (!)... La division undergraduate-graduate, à laquelle hélas (ou heureusement, c'est selon), notre université a fini par se plier récemment, n'est pas celle de notre tradition universitaire jusqu'à la réforme LMD. Alors si on rajoute notre système de grandes écoles, avec les prépas, ils n'y comprennent plus rien car ça ne correspond pas du tout à leur schéma. Il peut s'avérer très difficile à l'étranger de faire comprendre un parcours français.

Un étudiant peut entrer à Harvard en graduate studies, comme en undergraduate. D'autre part, un étudiant français qui a fait deux ans de prépa se retrouve sans aucun diplôme à la fin de ces deux ans. S'il intègre Normale, stricto censu il n'est pas graduate et n'entame pas des graduate studies. Il fait Normale, qui à l'origine est un diplôme à part, une "prépa à l'agrégation". S'il allait ailleurs ensuite il fallait bien une équivalence. Du reste, l'agrégation n'a encore aucun équivalent anglo-saxon. Allez essayer de faire comprendre ce qu'est l'agreg à un américain. Pour eux, il n'y a que le doctorat.

On peut le regretter, mais de plus en plus le schéma s'américanise, même en Angleterre. Du Japon à l'Australie, de la Chine à la Russie, de l'Italie à l'Allemagne tous les pays peu à peu s'alignent sur le modèle américain, quelle que soit l'ancienneté de leurs universités, pour faciliter les échanges inter-universitaires.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Oct 2021 6:59 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 10 Jan 2021 20:16
Message(s) : 357
Le plus célèbre champion aux concours de la IIIème République a été André Tardieu, mais c'était avant la création de l'ENA.
Brillant élève au lycée Condorcet, André Tardieu remporte une douzaine de prix au concours général de 1893 (notamment le premier prix de géographie en rhétorique). Reçu premier au concours d'entrée à l'École normale supérieure, il décide de ne pas y entrer, étant également major au concours du ministère des Affaires étrangères.

Autre homme politique brillant sujet : Jacques Soustelle.
Reçu à dix-sept-ans premier au concours de l’École normale supérieure en 1929, il est diplômé d’ethnologie en 1930, agrégé de philosophie (reçu premier en 1932).

Doué à la fois pour les Lettres et les sciences: Henri Bergson.
En 1877 il a obtenu le premier prix du concours général de mathématiques : sa solution au problème posé est éditée l’année suivante dans les Annales de mathématiques et constitue sa première publication.
Après quelques hésitations, balançant entre les sciences et les humanités, il opte finalement pour celles-ci. Il entre à l’École normale supérieure en 1878, dans la promotion d'Émile Durkheim, de Jean Jaurès et de son ami Pierre Janet. Il suit les cours d’Émile Boutroux et obtient une licence en lettres avant d'être reçu deuxième à l’agrégation de philosophie en 1881, derrière Paul Lesbazeilles et devant Jean Jaurès et Gustave Belot.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Oct 2021 7:15 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 2020
je suis en train de lire
à Polytechnique
X 1901

la description détaillée de cette promo
comme une enquête fouillée
auteur Hervé Joly

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB