Nous sommes actuellement le 16 Oct 2021 7:50

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 45 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
Message Publié : 03 Juin 2021 6:23 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 12 Mars 2015 19:10
Message(s) : 194
Localisation : Bretaine et Lorragne
L’inconvénient du titre allemand (UNE édition critique) c’est qu’il semble rendre possible « une autre édition  ».
Je ne suis pas convaincu par la formule luxueuse qui semble appeler à de fréquentes consultations, ce à quoi le texte se prête mal.
Que d’énergie dépensée pour des précautions qui ne changeront l’avis de personne.
JD


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Juin 2021 11:14 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 1067
Localisation : région de Meaux
Pensabene a écrit :
Très instructif ce débat! (je connais très peu ce sujet).

Je relance avec cette fois-ci une interview où Chapoutot prolonge sa critique. C'est plus riche que l'interview Libé tout en la prolongeant (mettre à la 37è minute):


Merci, c'est très éclairant, on comprend mieux également la position de JC quant à l'importance "relativisée" d'Hitler au sein du phénomène nazi.

_________________
Le passé change parce que nous changeons


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Juin 2021 16:56 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6883
Localisation : Provinces illyriennes
Personnellement, je ne trouve pas qu'il soit plus explicite - et surtout entrant dans une réelle démonstration argumentée - que dans la courte interview.
Je le trouve bien meilleur dans son analyse sur la crise sanitaire actuelle.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Juin 2021 13:13 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1532
Localisation : Lorraine
JARDIN DAVID a écrit :
L’inconvénient du titre allemand (UNE édition critique) c’est qu’il semble rendre possible « une autre édition  ».

Connaissez vous un ouvrage "définitif" en Histoire ?
A mon avis, une autre édition critique est toujours possible ; même la pire. Au pire, on peut imaginer celle qu'aurait commise -si c'était autorisé- quelqu'un comme le professeur Faurisson (que je me permets de nommer parce qu'il est mentionné à la première page de l'introduction générale de l'ouvrage dont nous discutons ici).

Concernant les spécificités de cette édition-ci :
Lu à la page II de l'introduction générale : "L'édition de l'Institut für Zeitgeschichte a constitué la toute première édition critique intégrale de Mein Kampf - l'édition princeps, si l'on veut, dont il est à prévoir qu'elle jouera un rôle déterminant pour d'autres éditions critiques, dans différentes langues. Le défi, côté français, était moindre et il a été de ce fait possible de reprendre toutes les informations pertinentes en les synthétisant , sachant que les spécialistes auront toujours la possibilité de se reporter à l'édition critique allemande si nécessaire."

Lu à la page III : "Pour schématiser, l'édition critique française comprend trois composantes : le texte de Hitler dans une nouvelle traduction, l'appareil critique adapté de l'édition allemande, et l'ensemble des introductions" (à la différence de l'édition allemande, les auteurs et l'éditeur français ont fait précéder chaque chapitre de "Mein Kampf" d'une introduction spécifique).

JARDIN DAVID a écrit :
Que d’énergie dépensée pour des précautions qui ne changeront l’avis de personne.JD

L'ouvrage ne se donne pas pour but de changer l'avis de qui que ce soit, à ce qu'il me semble. Il se veut être une publication scientifique, destinée à un public "assez large" mais "érudit" : "...en Allemagne comme en France, le projet d'une édition critique a reposé sur un constat qu'il n'est pas possible de contester : Mein Kampf constitue l'une des sources les plus fondamentales de l'histoire du XXème siècle. Et c'est pour cette raison même qu'il convient d'en proposer, à destination d'un public assez large, une publication scientifique conforme aux usages de l'érudition"
Une des sources les plus fondamentales de l'histoire du XXème siècle"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Juin 2021 14:53 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 29 Jan 2013 17:21
Message(s) : 227
Bonjour

Reçu dans ma bibliothèque (merci Fayard pour l'exemplaire gratuit !). Donc catalogué par mes soins, à partir d'une notice déjà prête (comme la plupart des bibliothèques, on importe les notices fournies par les éditeurs, chez nous à partir d'Electre).

Et là, surprise : physiquement, il s'agit classiquement d'un texte (Mein Kampf, auteur Adolf Hitler) accompagné par des notes et des textes d'accompagnement (rédigés par des auteurs secondaires). Mais au plan bibliographique, i.e. dans la notice mais aussi sur la page de titre, c'est un livre intitulé "Historiciser le mal [...]" sous la direction de plusieurs auteurs, avec des auteurs secondaires.
Hitler et "Mein Kampf" n'apparaissent pas... Ca pourrait très bien être un livre SUR "Mein Kampf" sans inclure le texte (comme celui de Vitkine par exemple)

Ca me trouble un chouia :-|

_________________
Le secret de la tactique, c'est dix contre un, et par derrière ! Tout le reste n'est que littérature.
(un professeur de l'Ecole Supérieure de Guerre, années 30)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Juin 2021 15:08 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9803
Localisation : Région Parisienne
Je ne vois pas l'intérêt de mettre 100 euros dans un ouvrage qui est disponible gratuitement en trois clics de souris en diverses langues.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Juin 2021 15:10 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1532
Localisation : Lorraine
BiblioEdualk a écrit :
[...] dans la notice mais aussi sur la page de titre, c'est un livre intitulé "Historiciser le mal [...]" sous la direction de plusieurs auteurs, avec des auteurs secondaires.
Hitler et "Mein Kampf" n'apparaissent pas... Ca pourrait très bien être un livre SUR "Mein Kampf" sans inclure le texte (comme celui de Vitkine par exemple)
Ca me trouble un chouia :-|

Le titre est "HISTORICISER LE MAL - une édition critique de Mein Kampf.
Qu'est-ce qui vous trouble ? Que nom de Hitler n'apparaisse pas ?
Ne soyez pas troublé, prenez ce livre pour ce qu'il est, c'est-à-dire... une édition critique du livre de Hitler, c'est à dire le livre en question + l'appareil critique. En l'occurrence, l'appareil critique représente...je ne sais pas moi... au moins 10 fois plus de texte que le texte de "Mein Kampf" lui-même.

Si vous voulez un livre SUR "Mein Kampf", prenez par exemple :

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Juin 2021 15:24 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1532
Localisation : Lorraine
Jean-Marc Labat a écrit :
Je ne vois pas l'intérêt de mettre 100 euros dans un ouvrage qui est disponible gratuitement en trois clics de souris en diverses langues.

Apparemment, vous ignorez de quoi il s'agit.
Ceux qui achètent "Historiciser le mal - une édition critique de Mein Kampf" ne payent pas 100 euros le texte de "Mein Kampf" ; un produit de haine d'une écriture nulle à ch... (excusez-moi), en Allemand comme en Français (qu'on peut en effet télécharger gratos). Ceux qui achètent le livre dont nous parlons ici mettent 100 Euros (dont Fayard reverse l'intégralité des bénéfices à fondation Auschwitz-Birkenau) dans un énorme bouquin qui décortique "Mein Kampf" par le menu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Juin 2021 15:37 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9803
Localisation : Région Parisienne
Si le but est pédagogique, pourquoi le vendre aussi cher ?

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Juin 2021 17:00 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1532
Localisation : Lorraine
Jean-Marc Labat a écrit :
Si le but est pédagogique, pourquoi le vendre aussi cher ?

Je dirais qu'on est dans la catégorie "beau livre". Je suppose que la qualité de la facture (240 x 300mm, 800 pages, mise en page sur 3 colonnes/page) et la qualité du contenu (l'Institut für Zeitgeschichte, l'identité des auteurs et traducteur français et la nature des organismes qui ont soutenu et co-financé valent garantie de sérieux), expliquent le prix (élevé) de 100 € pour une publication scientifique, qui convient à un public assez large, mais érudit.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Juin 2021 19:35 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 12 Mars 2015 19:10
Message(s) : 194
Localisation : Bretaine et Lorragne
Vu le livre dans le rayon pseudo-culturel d'une grande surface ... mais sous plastique, donc impossible de me faire un avis sur les commentaires, puisque le texte, je l'ai depuis longtemps dans l'édition "orange" et j'avoue qu'il n'est pas très corné.
Je n'avais aucune envie de payer aussi cher pour lire des commentaires qu'on peut trouver, eux aussi, gratuitement en ligne. Dommage pour le travail des scribes de service.
De plus, je trouve assez choquant que les profits (s'il y en a) soient consacrés à une Fondation qui ne manque pas de moyens et qui intervient hors France. Pour une édition française, un partenariat avec le Struthof, qui en a bien besoin, me semble largement plus signifiant. Ou alors une action en direction de la jeunesse. Par contre soyons juste, le principe de l'envoi gratuit aux bibliothèques est une très bonne initiative.
Sur le plan marketing, je ne suis pas certain que malgré la notoriété de l'auteur, il y ait un large public.

Karolvs a écrit :
Connaissez vous un ouvrage "définitif" en Histoire ?

Réponse évidente, bien entendu ! Et c'est bien de le rappeler.

JD


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Juin 2021 22:24 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1532
Localisation : Lorraine
JARDIN DAVID a écrit :
Sur le plan marketing, je ne suis pas certain que malgré la notoriété de l'auteur, il y ait un large public.
Sur le plan marketing, c'est une opération qui se veut sans bénéfice financier.
Quant au public visé, il est écrit que l'ouvrage se veut "scientifique conforme aux usages de l'érudition", à destination d'un public "assez large". Après cela, on peut gloser à l'infini sur ce qu'est un "assez large public". Pour moi, ce n'est pas "tout public".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Sep 2021 12:14 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 1067
Localisation : région de Meaux
Selon Le Point, le livre s’apprêterait à franchir les 9000 exemplaires écoulés, à mettre en comparaison avec les 10.000 imprimés. À ce stade, les frais liés à la création et l’édition du livre Mein Kampf. Historiciser le mal seraient donc dépassés, et désormais, les droits sur les ventes pourront être reversés à la Fondation Auschwitz-Birkenau.

Sophie Hogg, directrice éditoriale de Fayard, fait part d’une réelle satisfaction, attendu qu’il s’agit là d’une « reconnaissance du travail des historiens, parce que les journalistes, les représentants, les libraires ont compris aussi notre démarche. »
https://actualitte.com/article/102094/e ... -l-interet


"Succès commercial auprès du grand public

Les données GfK pour la semaine 34 (23 au 29 août) indiquent 9095 ventes — soit 897.009 € de chiffre d’affaires, malgré le prix de vente de 100 €. Notre partenaire Edistat, pour la semaine 33 (16 au 22 août), fait état de 8079 ventes, pour un chiffre d’affaires de 798.000 €. Précisons que les sommes pour les deux acteurs prennent en compte un prix moyen de vente — composant avec les données où la remise légale de 5 % est appliquée, ou non.

Chose plus intéressante chez Edistat, les ventes seraient principalement effectuées en librairies — partenaires obligatoires pour les marchés publics (bibliothèque publique, centre de documentation, etc.), avec 54 % du circuit, sur l’ensemble de la période depuis la mise en vente. Les grandes surfaces spécialisées — chaîne, enseignes, etc. — représentent les 46 % restants. Selon Edistat, les grandes surfaces alimentaires auraient toutefois écoulé 33 exemplaires depuis sa commercialisation.

De fait, indique Le Point, ces grandes enseignes n’ont pas été approvisionnées, pour éviter justement une publicité malencontreuse. Sur les sites de vente, comme celui de la Fnac, un message d’avertissement accueille le client, pour lui fournir un premier contexte, avant de cliquer sur achat.

Un point entache cependant les réjouissances : le peu d’engouement rencontré auprès des bibliothèques universitaires, alors que l’ouvrage était offert aux établissements qui en feraient la demande. Seule 1000 d’entre les 25.000 bibliothèques françaises s’y sont attelées – principalement des CDI, pour collège ou lycées. Avant de lancer le second tirage, dont le volume n’a pas encore été défini par la maison, cet élément sera assez significatif."

article complet ici : https://actualitte.com/article/102094/e ... -l-interet

_________________
Le passé change parce que nous changeons


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Sep 2021 14:49 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 1139
Karolvs a écrit :
Connaissez vous un ouvrage "définitif" en Histoire ?

Non. C'est bien pourquoi je n'achèterai pas le livre de Ch. Baechler vu la présentation qui en est faite. ;)
*-*

_________________
[... we shall fight on the seas and oceans, we shall fight ... in the air, we shall defend our Island, whatever the cost may be, we shall fight on the beaches, we shall fight on the landing grounds, we shall fight in the fields and in the streets, we shall fight in the hills; we shall never surrender...]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Sep 2021 23:46 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6883
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
je n'achèterai pas le livre de Ch. Baechler vu la présentation qui en est faite.

Euh... il n'est nullement question de cet auteur dans cette discussion. :-|

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 45 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB