Nous sommes actuellement le 20 Oct 2021 1:31

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 04 Juil 2021 7:56 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3993
Localisation : Versailles
Je partage cette description des élections soviétiques :

https://fr.rbth.com/histoire/85723-elec ... sovietique


« Nous allions toujours voter tôt le matin, car dans les bureaux de vote, vous pouviez acheter des produits qui en général étaient introuvables comme des oranges, des gâteaux, des pâtisseries et aussi des livres rares impossibles à acheter en général et qui étaient rapidement épuisés », se souvient Alexandra Goriouchina, une femme de 83 ans qui a participé aux élections soviétiques.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juil 2021 13:22 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1534
Localisation : Lorraine
Image

Bulletin de vote du 10 avril 1938 : "Approuves-tu la réunification de l'Autriche avec le Reich allemand réalisée le 13 mars 1938 et votes-tu pour la liste conduite par notre Führer, Adolf Hitler ?"

Durant les quelques semaines qui séparent "l’Anschluss" du plébiscite, des dizaines de milliers de personnes ont été arrêtées et emprisonnées ou envoyées en camp de concentration ; il n'y a pas d'autre liste de candidature que celle du NSDAP ; le jour du scrutin, les votants doivent remettre leur bulletin coché à un officiel et non le mettre directement dans une urne...etc

Résultat :
Oui : 99,1%
Non : 0,9%


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juil 2021 16:04 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9803
Localisation : Région Parisienne
Il est curieux de constater que le terme choisi est "Wiedervereinigung" , réunification, alors que l'Autriche et l'Allemagne n'avaient jamais été unifiées. C'est le même terme qui sera employé pour la réunification allemande de 1990, sauf que les lois sur celle-ci n'emploieront jamais ce terme pour lui préférer le lourdingue " Herstellung der Einheit Deutschlands".

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juil 2021 17:03 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3993
Localisation : Versailles
Jean-Marc Labat a écrit :
Il est curieux de constater que le terme choisi est "Wiedervereinigung" , réunification, alors que l'Autriche et l'Allemagne n'avaient jamais été unifiées. C'est le même terme qui sera employé pour la réunification allemande de 1990, sauf que les lois sur celle-ci n'emploieront jamais ce terme pour lui préférer le lourdingue " Herstellung der Einheit Deutschlands".


Les nationaux-socialistes n'ont ils pas considéré que l'Autriche et l'Allemagne avaient été unies dans l'ancien Saint Empire (le premier Reich) ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juil 2021 17:21 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9803
Localisation : Région Parisienne
J'ignore si les nazis avaient la nostalgie du Saint Empire. Peut être une réminiscence de la proclamation du 12 novembre 1918 de l'assemblée nationale de l'Autriche allemande qui se proclame comme une composante de la République allemande, ce qui fut interdit par le traité de Versailles. Je crois plus à cette version là.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juil 2021 18:44 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1534
Localisation : Lorraine
Jean-Marc Labat a écrit :
Il est curieux de constater que le terme choisi est "Wiedervereinigung" , réunification, alors que l'Autriche et l'Allemagne n'avaient jamais été unifiées.

Jamais unies en un Etat unique, mais unies au sein d'empires germaniques (le Ier Reich, puis le IIème, puis l'ultime et définitif IIIème Reich).
Ou encore, selon la conception raciste de Hitler : le peuple allemand a toujours été - par définition - Un, mais cette unité naturelle a été cassée "géo-politiquement" et diluée en différents Etats, par les ennemis raciaux (les Français, les Slaves, les Juifs, les ploutocrates, les Séléniens et les Martiens...). En ce sens, il est logique que la phraséologie nazie dise "réunification" : cette fraction de la nation allemande qu'est l'Autriche revient au sein du Reich allemand c'est-à-dire se réunit au peuple dont les Autrichiens ont toujours fait partie (et que ses souverains Habsbourg ont même "dirigé").

Extrait du discours Konrad Henlein le 15 septembre 1938 : "Wir wollen als freie deutsche Menschen leben ! Wir wollen wieder Frieden und Arbeit in unserer Heimat ! Wir wollen heim ins Reich ! Gott segne uns und unseren gerechten Kampf." "Wir wollen heim ins Reich" signifie littéralement "Nous voulons rentrer chez nous dans le Reich".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juil 2021 20:28 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 13 Jan 2013 13:11
Message(s) : 381
Karolvs a écrit :
Jean-Marc Labat a écrit :
Il est curieux de constater que le terme choisi est "Wiedervereinigung" , réunification, alors que l'Autriche et l'Allemagne n'avaient jamais été unifiées.
Ou encore, selon la conception raciste de Hitler : le peuple allemand a toujours été - par définition - Un, mais cette unité naturelle a été cassée "géo-politiquement" et diluée en différents Etats, par les ennemis raciaux (les Français, les Slaves, les Juifs, les ploutocrates, les Séléniens et les Martiens...).
Est ce de l'ironie ou les Nazis ont ils réellement pensé aux deux derniers? 8-|


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juil 2021 22:53 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2021 20:18
Message(s) : 506
Théodare a écrit :
Est ce de l'ironie?
Theodare faites confiance à votre instinct ;) .

Le sujet est intéressant, et la comparaison de ces deux régimes aussi. Etait-on obligé ou contraint de voter, avec la même pression dans les deux cas? Pression positive, selon cette babouchka: il y avait présence de denrées. Mais était-on puni d'une manière ou d'une autre de ne pas voter, comme cela arrive parfois?

Y avait-il un suivi pour les membres du parti unique? Etait-on encouragé à devenir membre, ou obligé?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2021 1:15 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7987
Dans l'Allemagne nazie les facteurs et les douaniers étaient inscrits d'office au parti. (Ne me demandez pas pourquoi, ça concernait sans doute aussi d'autres fonctionnaires.)

Ce fut une source de confusion dans la dénazification menée de façon systématique par les Américains dans leurs zone, à partir du fameux questionnaire obligatoire pour toute la population.

Population qui grinçait des dents, et singeait les questions :
- Avez-vous joué aux soldats de plomb étant enfant ?
- Si oui, dans quelle unité ? :mrgreen:

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2021 5:10 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2021 20:18
Message(s) : 506
Bonjour,

Y a-t-il une différence entre inscrit d'office et obligé de s'inscrire? La population générale était-elle obligée? A partir de quel âge, et de quelle année?
Ce n'était pas le cas en URSS.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2021 7:06 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9803
Localisation : Région Parisienne
Karolvs a écrit :
Extrait du discours Konrad Henlein le 15 septembre 1938 : "Wir wollen als freie deutsche Menschen leben ! Wir wollen wieder Frieden und Arbeit in unserer Heimat ! Wir wollen heim ins Reich ! Gott segne uns und unseren gerechten Kampf." "Wir wollen heim ins Reich" signifie littéralement "Nous voulons rentrer chez nous dans le Reich".



Henlein est un Sudète, pas un Autrichien.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2021 9:13 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1534
Localisation : Lorraine
Jean-Marc Labat a écrit :
Karolvs a écrit :
Extrait du discours Konrad Henlein le 15 septembre 1938 : "Wir wollen als freie deutsche Menschen leben ! Wir wollen wieder Frieden und Arbeit in unserer Heimat ! Wir wollen heim ins Reich ! Gott segne uns und unseren gerechten Kampf." "Wir wollen heim ins Reich" signifie littéralement "Nous voulons rentrer chez nous dans le Reich".
Henlein est un Sudète, pas un Autrichien.

Oui, bien-sûr ! J'aurais dû le préciser, et alors m'étendre davantage sur le fait que les deux processus de réunification, Sudètes et Autriche, procédaient de la même idéologie.
Voici :
Il me semble que Heinlein reprend pour le compte des Sudètes ce que Hitler avait écrit dans Mein Kampf à propos de l'Autriche (et on sait la valeur "programmatique" du livre d'Hitler, que Henlein connaissait bien-sûr parfaitement). Je cite donc Hitler lui-même, dans le chapitre 1/3 de "Mein Kampf" : "Et je voudrais pour finir participer au bonheur d'être et d'agir au point où, un jour, mon vœu le plus ardent devrait s'accomplir : le rattachement [Anschluss dans le texte allemand] de ma chère terre natale à la Patrie commune le Reich Allemand.
Beaucoup ne pourront pas comprendre, aujourd'hui encore, la grandeur d'un tel désir, seulement je m'adresse à présent à ceux auxquels le destin ou bien a jusqu'ici refusé ce bonheur ou bien l'a repris, témoignant d'une dureté cruelle ; je m'adresse à tous ceux qui, coupés de la mère patrie, ont eux-mêmes à combattre pour le patrimoine sacré de la langue et sont persécutés et brimés en raison de leur attitude de fidélité à la Patrie et qui attendent désormais, dans un douloureux saisissement, l'heure qui les fera revenir au coeur de leur chère mère ; je m'adresse à tous ceux-là, et je le sais, ils me comprendront !
.
Je souligne les mots qui indiquent que dans l'esprit des nazis, il s'agissait d'une réunification du peuple allemand que les Etats avaient séparé ; pur pangermanisme.

Jean-Marc Labat a écrit :
"Wiedervereinigung" [...] C'est le même terme qui sera employé pour la réunification allemande de 1990, sauf que les lois sur celle-ci n'emploieront jamais ce terme pour lui préférer le lourdingue " Herstellung der Einheit Deutschlands".
C'est un signe du problème, constant en RFA depuis sa création en 1949, de la "Vergangenheitsbewältigung" (surmonter le poids du passé).
La république fédérale d'Allemagne emploie le lourdingue "Herstellung der Einheit" (à traduire, selon l'objet du texte de loi considéré, en "fabrication, production, ou préparation" de l'unité de l'Allemagne) parce que l'adverbe "Wieder" (traduction : de nouveau, encore...) de "Wiedervereinigung" induirait la reproduction de quelque chose qui a déjà existé par le passé. Or, la précédente unification de l'Allemagne était justement celle qu'avait faite Hitler.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2021 9:43 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14905
Localisation : Alsace, Colmar
Pierma a écrit :
Dans l'Allemagne nazie les facteurs et les douaniers étaient inscrits d'office au parti. (Ne me demandez pas pourquoi, ça concernait sans doute aussi d'autres fonctionnaires.)


Il me semble que pour être fonctionnaire, il fallait appartenir au parti et qu'il y a eu des épisodes d'épuration de la fonction publique en chassant tous ceux qui avaient été trop visiblement syndicalistes, démocrates, socialistes, communistes, ... Et qu'ils furent remplacés par des membres du parti.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2021 9:48 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1534
Localisation : Lorraine
Pierma a écrit :
Dans l'Allemagne nazie les facteurs et les douaniers étaient inscrits d'office au parti.
Inscrits d'office ou mis en demeure de s'inscrire ou sinon être démis ?

Pierma a écrit :
(Ne me demandez pas pourquoi, ça concernait sans doute aussi d'autres fonctionnaires.)
Je ne sais pas pourquoi, mais je suppose que le régime entendait ainsi, comme toute dictature, s'assurer de la loyauté ou de la soumission de préposés ayant à accomplir des tâches sensibles, ou des saloperies (flicage).

S'agissant de douaniers il s'agissait à l'évidence por les nazis d'assurer le contrôle total de tout ce qui entrait, sortait, commerçait...
S'agissant des facteurs, je ne vois pas en quoi le travail de distribution aurait nécessité des facteurs encartés. Peut-être pour apporter un complément au quadrillage de la population avec la surveillance des correspondances ?
Pour d'autres employés du service des Postes, on comprend mieux : dans une dictature, l'Etat veut s'assurer du parfait contrôle de la télégraphie et de la téléphonie, pour différentes raisons (militaires, surveillance policière, écoute...).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2021 9:55 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1534
Localisation : Lorraine
Narduccio a écrit :
Il me semble que pour être fonctionnaire, il fallait appartenir au parti
Pas forcément ; du moins pas au début.

Narduccio a écrit :
et qu'il y a eu des épisodes d'épuration de la fonction publique en chassant tous ceux qui avaient été trop visiblement syndicalistes, démocrates, socialistes, communistes, ...
Oui, c'était l'objet même de la loi de 1933 sur la restauration de la fonction publique

Narduccio a écrit :
Et qu'ils furent remplacés par des membres du parti.
Il est patent qu'être encarté au NSDAP offrait à cet égard certains avantages.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB